Dictionnaire Étymologique de l'Ancien Français
Zurück zur Suche

Bibliographie

ABB Archives et Bibliothèques de Belgique / Archief- en Bibliotheekwezen en België, Brussels (Arch.) 1923–.

ACoutPicM Ancien coutumier de Picardie;
pic. ca. 1325 (textes de 1300 à 1323);
ms.
BN fr. 5248 [pic. 14es.] fo126-186;
p. p. A. J. Marnier, Ancien coutumier inédit de Picardie, Paris (Techener) 1840.

AGl Archivio Glottologico Italiano, Roma (Loescher) – Torino (Chiantore) – Firenze (Le Monnier) 1873-1942; 1950 – ; [= ZrP AGI].

AHPoit Archives historiques du Poitou, Poitiers (Oudin), t. 1: 1872, ss. (Soc. des Arch. hist. du Poit.); [= FEW ArchHistPoitou et AHPoit]. Contient P. Guérin, “Rec. des doc. ...”, t. 11 (-41): doc. Paris / Poitou (registres), fr. à partir de 1304; etc.

AN Archives Nationales, Paris.

AND William Rothwell – L. W. Stone – T. B. W. Reid, with the assistance of D. Evans, S. Gregory, David A. Trotter, P. Staniforth, Anglo-Norman dictionary, London (The Mod. Humanities Research Assoc.) 1977-1992. Cf. Möhren ZrP 107,418-442; 112,148-150; David Trotter RLiR 64,391-407. Travaux depuis 1947. Sans intégration des dict. antérieurs. [Dans les vol. G et H du DEAF, ce dict. a été cité sous le sigle de ‘Stone’, en accord avec les premières pages titre.]

AND2 id., nouvelle éd. entièrement revue p. p. William Rothwell, S. Gregory, David A. Trotter et al., fasc. A-C et D-E, London (Maney/MHRA) 2005. V. Trotter RLiR 64,391-407; Lengert VRo 71,352-355. AND2 est intégré à ANDEl.

ANDEl id., matériaux accessibles par le réseau électronique: Anglo-Norman Hub. Comme ces matériaux sont des plus mouvants, nous renonçons généralement à une critique expresse. ÷

ARom Archivum Romanicum, Genève 1917ss.; [= FEW ARom].

AalmaR Glossaire latin-français, commençant par aalma : virge secrete ou sainte, appelé dans certains mss. Catholicon (ce glossaire se base sur le Catholicon [Summa, Prosodia] latin de Jean Balbi de Gênes, achevé en 1286);
rédigé prob. 2em. 14es.;
ms.
BN lat. 13032 [pic.sept. fin 14es.]; autres mss. (dont l’éd. Roques donne quelques var., sauf Metz 1182, AN et BN nfr.):
BN lat. 17881 [ca. 1400],
BN lat. 14748 [prob. 1433],
BN lat. 7679 [15es.],
AN M.897 [av. 1456],
Salins 44 (P.37) [Est 1ert. 15es., av. 1436],
Lille Bibl. mun. 147 (cat. CCFr/Rig. 388; Le Gl. 369) [1em. 15es.],
Metz 510 [Paris 15es.],
Metz 1182 [15es.],
Saint-Omer 644 [15es.],
Troyes 1459 [15es.],
Angers Bibl. mun. 417 (404) [15es., fragments des lettres D, E, F],
Epinal 224 (cat. 94) [16es.],
BN nfr. 24398 [ca. 1400] fragm., nomenclature beaucoup plus étendue dans
Exeter Cathedral 3517 [1431] et
Saint-Omer 644 [15es.] v. Merrilees MélKunstmann 131-140;
p. dans → RoquesLex 2; [= FEW Aalma et LexAa, ca. 1380].
L’éd. allège fortement le métalangage lat. des gloses (p. 4) et omet des corrections nécessaires (cp. glose 1225 avec p. XV); sans localisation du texte dans les manuscrits. Cf. → LindemannWb et J.F. Shaw, Contributions to a study of the printed dict. in France before 1539, Toronto (Edicta) 1997 (accessible sur le réseau: Univ. de Toronto). Chez DC, l’abrév. ‘Gloss. Lat.-Gall.’ semble correspondre normalement à Aalma.

AalmalS id.; ms.
Lille Bibl. mun. 388 (Le Gl. 369; 147) [1em. 15es.] fo127-312ro, contient aussi → GlLille, Olla, JGarl;
extraits p. p. A. Scheler, Le Catholicon de Lille, glossaire latin-français publié en extrait et annoté, Bruxelles 1886 (Mém. p. p. l’Acad. roy. de Belgique 37); [= TL Catholicon; FEW CathLille].

Aalmas id.; ms.
Salins 44 (P.37) [Est 1ert. 15es., av. 1436];
cité souvent par Gdf, daté par le FEW et souvent par le TLF erronément de ca. 1300; quelques var. dans → AalmaR.

AbbDev De l’abbaye de devotion et de chariteit (incipit: Fille, cuers qui en cognoissance de son createur vuelt proufiter, explicit: Et fut l’abbaye refondee et ordenee meuz que devant);
déb. 14es. (?);
ms.
Ars. 3167 [déb. 14es.] fo42-51;
inédit. Cité par Gdf.

AbeeleFauc B. van den Abeele, La fauconnerie dans les lettres françaises du XIIe au XIVe siècle, Leuven (Univ. Press) 1990. Avec un index des comparaisons relevées.

AbeeleFaucma B. van den Abeele, La fauconnerie au moyen âge. Connaissance, affaitage et médecine des oiseaux de chasse d’après les traités latins, Paris (Klincksieck) 1994.

AbladaneP Le roman d’Abladane, sorte d’histoire fabuleuse d’Amiens du temps de César, en prose, attribuée à tort à Richard de Fournival;
pic. ca. 1260 (ou ca. 1288; après 1258);
ms. de base
BN nfr. 18326 [p. 3-24 pic. 15es.], copies tardives de la même filiation:
München gall. 654 [18es.] (auj. perdu; base de l’éd. Link);
BN Coll. de Picardie 159 [18es.] fo111-121;
Amiens [18es.] (ms. auj. perdu, v. R 92, 473);
p. p. G. Palumbo, Le roman d’Abladane, Paris (Champion) 2011 (CFMA 164).
Fond ancien; ms. tardif. C.r. Roques RLiR 77,291-299.

AbladaneF id.; ms. BN fr. Coll. de Picardie 159, var. des deux autres mss. d’après l’éd. Link (!);
p. p. L.-F. Flutre, “Le Roman d’Abladane”, R 92 (1971) 458-506; [= TL Abladane F; Boss2 2342].

AbladaneL id.; ms. de base München, sans connaissance du ms. BN;
p. p. T. Link, “Der Roman d’Abladane”, ZrP 17 (1893) 215-232; [= Boss 1231; Wo 1; Wos 1].

AbladaneaD id.; extraits du ms. Amiens;
p. p. H. Dusevel, Quelques extraits du Roman d’Abladane, Amiens (Lenoël-Hérouart) 1858.

AbuzéD L’abusé en court, roman moralisateur en prose et en vers, attribué à tort à Charles de Rochefort;
Nord-Est 3eq. 15es. (entre 1450 et 1472);
ms. de base
Chantilly Musée Condé 299 (918) [av. 1480] (Ch), var. tirées de
BN fr. 1989 [ca. 1480] (P1) et de
BN fr. 25293 [fin 15es.] (P2), autres mss.
Torino Bibl. naz. L.V.31 [15es.] (T) très mutilé,
Wien 3391 [ca. 1520] (V),
BN fr. 12775 [ca. 1500] (P3),
Bruxelles Bibl. roy. 21551-69 [16es.] (B);
p. p. R. Dubuis, L’Abuzé en court, Genève (Droz) 1973 (T.L.F. 199).

Ac 1694 Le Dictionnaire de l’Académie Françoise, 2 vol., Paris (Coignard, ... Avec privilège de Sa Majesté) 1694; [= FEW Ac 1694].
Cp. → Corn 1694. Lire M. Höfler, “Das Wörterbuch der Académie française von 1694-1935. Hauptlinien und Seitenpfade eines lexikographischen Monuments”, dans B. Fabian – P. Raabe, Gelehrte Bücher vom Humanismus bis zur Gegenwart, Wiesbaden (Harrassowitz) 1983, 51-61.

Ac 1695 id., version ‘piratée’, avec privilège des Pays-bas de 1693, classée par familles et augmentée, [Paris] 1695.

Ac 1718 id., version authentique, p. sous le titre Nouveau Dictionnaire de l’Académie françoise [2e éd.], Paris (Coignard) 1718.

Ac 1740 id., titre: Dictionnaire de l’Académie françoise, 3e éd., Paris (Coignard) 1740.

Ac 1762 id., 4e éd., Paris (Brunet) 1762.

Ac 1798 id., 5e éd., in-fo, Paris (Smits) VI-VII [1798-99]. (Imprimé en même temps en format in-4o, également chez Smits, Paris.)

Ac 1835 id., titre: Dictionnaire de l’Académie française, 6e éd., Paris (Didot) 1835.

Ac 1878 id., 7e éd., Paris (Didot) 1878.

Ac 1932-1935 id., 8e éd., Paris (Hachette) [1931] 1932-1935.

Ac 1986- id., 9e éd., Paris (Impr. nat.) 1986- [2011: -quo].

AcEsp Real Academia española, Diccionario de la Lengua castellana, Madrid 1726-1739. Rééditions multiples (aussi: Dicc. de la L. española).
Sigle toujours suivi de la date.

AcartH Jehan Acart de Hesdin, L’amoureuse prise, poème allégorique en octosyll. contenant neuf rondeaux et neuf ballades;
pic. 1332 (a.st.);
ms. de base
BN fr. 24391 [faibles traits pic., mil. 14es.], mss. non utilisés:
Bern A.95.1 [2em. 14es.], fragm.: fo105, vers 144-288,
Arras 587 (897) [pic. (Arras) 1370 n.st.],
Fribourg Bibl. cant. L.1199 (anc. Cheltenham Phillipps 3656) [mil. 14es.],
BN fr. 24432 [frc. av. 1349];
p. p. E. Hoepffner, La prise amoureuse von Jehan Acart de Hesdin, Dresden 1910 (Ges. für rom. Lit. 22); [= TL Prise am.; FEW Acart; Boss 4375].
Hoepffner ZrP 38, 513-527 donne des variantes. Cp. R 40, 129-132.

AcartW id.; deux ballades et trois rondeaux (extraits) p. p. N. Wilkins, dans → WilkinsBall p. 17-20.
Ne connaît que le ms. BN fr. 24391; réimprime prob. l’éd. Hoepffner.

AckersGui G. Ackers, Die Zahnheilkunde in dem Werke des Guy de Chauliac, thèse Düsseldorf 1976.
Travail basé sur l’éd. périlleuse → GuiChaulN.

ActaSS Acta sanctorum ordinis S. Benedicti, p. p. J. Mabillon et al., Paris (Billaine) 1668-1701.

ActesAgnAIBL Journée d’études anglo-normandes organisée par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Palais de l’Institut, 20 juin 2008, p. p. A. Crépin et J. Leclant, Paris (AIBL) 2009.

ActesAgnAIBL4 IVe Journée d’études anglo-normandes. L’anglo-normand: spécificités culturelles d’une langue, p. p. R. Martin et M. Zink, Paris (AIBL) 2016.

ActesAgnContexts The Anglo-Norman language and its contexts, p. p. R. Ingham, York (York Medieval Press) – Woodbridge (Boydell & Brewer) 2010.

ActesAlteNeuePhil Alte und neue Philologie, [Actes d’un colloque Jena 1995], p. p. M.-D. Gleßgen – F. Lebsanft, Tübingen (Niemeyer) 1997.

ActesAtFrAll Sciences et langues au Moyen Âge. Wissenschaften und Sprachen im Mittelalter. Actes de l’Atelier franco-allemand, Paris, 27-30 janvier 2009, p. p. J. Ducos, Heidelberg (Winter) 2012.

ActesBooks1400 Patrons, authors and workshops. Books and book production in Paris around 1400 [Liverpool 2000], p. p. G. Croenen – P. F. Ainsworth, Louvain (Peeters) 2006.

ActesÉcriture Écriture, langues communes et normes. Formation spontanée de koinès et standardisation dans la Galloromania et son voisinage, Actes du Colloque..., Neuchâtel, 21-23 sept. 1988, p. p. P. Knecht – Z. Marzys, Neuchâtel – Genève (Droz) 1993.

ActesGéol Aux origines de la géologie de l’Antiquité au Moyen Age. Actes du colloque international, 10-12 mars 2005, Paris Sorbonne (Paris IV), textes réunis sous la direction de Claude Thomasset, Joëlle Ducos et Jean-Pierre Chambon, Paris (Champion) 2010.

ActesGuillDig Guillaume de Digulleville. Les pèlerinages allégoriques, Actes du Colloque de Cerisy, octobre 2006, p. p. F. Duval et F. Pomel, Rennes (PUR) 2008.
Concerne → PelVie, PelAme, PelJChr.

ActesHiroshimaVoc Vocabulaire de l’ancien français. Actes du Colloque de Hiroshima du 26 au 27 mars 2004, éd. N. Harano, Hiroshima (Keisuisha) 2005.

ActesLangCult Language and culture in medieval Britain. The French of England c. 1100-c. 1500, p. p. Y. Wogan-Browne, York (York Medieval Press) – Woodbridge (Boydell & Brewer) 2009.

ActesLexSc Lexiques scientifiques et techniques. Constitution et approche historique, [Actes d’un coll. Nancy 2005], p. p. O. Bertrand – H. Gerner – B. Stumpf, Palaiseau (Éc. Polyt.) 2007.

ActesMarins Mondes marins du moyen âge, Actes du 30e colloque du CUER MA, mars 2005, p. p. Ch. Connochie-Bourgne, Aix en Provence (Univ. de Prov.) 2006.

ActesMedTransl1ss. The Medieval Translator [Traduire au Moyen Age], série d’actes de congrès concernant des colloques divers, p. p. R. Ellis et al., Cambridge, puis London, etc., Turnhout, 1: 1989; 2: 1991; [3 = vol. 12 de New Comparison]; 4: 1994; 5: 1996; 6: 1998; 7: 2000; 10: 2007; etc..

ActesMetalex3 Dictionnaires et traduction. Actes des ‘Quatrièmes Journées allemandes des dictionnaires’ dédiés à la mémoire de Henri Meschonnic, p. p. Michaela Heinz, Berlin (Frank & Timme) 2012 (Metalexikographie 3).

ActesMfr3 Actes du IIIe Colloque international sur le Moyen Français, Düsseldorf 17-19 septembre 1980 (Du mot au texte), p. p. P. Wunderli, Tübingen (Narr) 1982 (T. B. L. 175).

ActesMfr4 Actes du IVe Colloque international sur le Moyen Français, [Amsterdam 22-24 sept. 1982], p. p. A. Dees, Amsterdam (Rodopi) 1985.

ActesMfr6 Le moyen français: recherches de lexicologie et de lexicographie. Actes du VIe Colloque international sur le moyen français, Milan, 4-6 mai 1988, vol. 1, p. p. S. Cigada – A. Slerca, Milano (Vita e Pensiero) 1991.

ActesMfr8 Le Moyen Français. Philologie et linguistique. Approches du texte et du discours. Actes du VIIIe Coll. int. sur le Moyen Français, Nancy 1994, p. p. B. Combettes – S. Monsonégo, s.l. [Nancy] 1996 et Paris (Didier) 1997.

ActesMfr9 Le moyen français. Le traitement du texte, Actes du IXe colloque int. sur le Moyen Français (1997), p. p. C. Buridant, Strasbourg (Presses univ.) 2000.

ActesMfr10 Actes du Xe Colloque international sur le moyen français [Frédéric Godefroy], p. p. F. Duval, Paris (Ec. des Ch.) 2003 (Mém. et doc. 71).

ActesMlt Actes du Colloque international sur La lexicographie du latin médiéval et ses rapports avec les recherches actuelles sur la civilisation du moyen-âge, Paris 1978, p. p. Y. Lefèvre, Paris (CNRS) 1981 (Actes du Coll. int. no589).

ActesMulti Multilingualism in later medieval Britain, p. p. David A. Trotter, Cambridge (Brewer) 2000. Actes d’un colloque tenu à Aberystwyth en 1997.

ActesNonLitt Les anciens textes romans non littéraires. Actes du Colloque international ... Strasbourg 1961, p. p. Georges Straka, Paris (Klincksieck) 1963.

ActesParfums Parfums et odeurs au Moyen Âge. Science, usage, symboles, p. p. A. Paravicini Bagliani, Firenze (SISMEL, Ed. del Galluzzo) 2015. Actes Coll. Louvain 2012, org. par B. Van den Abeele et al.

ActesPhil Pratiques philologiques en Europe. Actes de la journée d’étude organisée à l’École des chartes le 23 septembre 2005, p. p. Frédéric Duval, Paris (Ec. des ch.) 2006 (Ét. et renc. 21).

ActesPhilLex Quelle philologie pour quelle lexicographie? Actes de la section 17 du XXVIIème Congrès International de Linguistique et de Philologie romanes [2014], p. p. S. Dörr – Y. Greub, Heidelberg (Winter) 2016.

ActesProph Moult obscures paroles. Études sur la prophétie médiévale, p. p. R. Trachsler, Paris (PUPS) 2007.

ActesRechAgn Present and future research in Anglo-Norman: Proceedings of the Aberystwyth Colloquium, 21-22 July 2011 / La recherche actuelle et future sur l’anglo-normand, éd. par David Trotter, Aberystwyth (The Anglo-Norman Online Hub) 2012.

ActesRégLex La régionalité lexicale du français au Moyen Âge. Volume thématique issu du colloque de Zurich (7-8 sept. 2015), p.p. par M. Glessgen – D. Trotter, Strasbourg (ELiPhi) 2016.

ActesRen15 Société internationale Renardienne, XVe Colloque: Bestiaires médiévaux, éd. par B. Van den Abeele, Louvain la Neuve (Univ. cath.) 2005 (Inst. Et. médiév., Textes, 21).

ActesSémMfr Sémantique lexicale et sémantique grammaticale en moyen français, Colloque... Brussel 28-29 sept. 1978, Actes p. p. M. Wilmet, s.l.n.d. [Bruxelles 1979].

ActesTesti Testi, cotesti e contesti del franco-italiano, Atti del 1o simposio franco-italiano (Bad Homburg, 13-16 aprile 1987). In memoriam Alberto Limentani, p. p. G. Holtus, H. Krauss et P. Wunderli, Tübingen (Niemeyer) 1989.

ActesTradvMF C. Galderisi – C. Pignatelli, La traduction vers le moyen français. Actes du IIe colloque de l’AIEMF, Poitiers 2006, Turnhout (Brepols) – Poitiers (CESCM) 2007.

ActesÜber K. Gärtner – G. Holtus, Überlieferungs- und Aneignungsprozesse im 13. und 14. Jahrhundert auf dem Gebiet der westmitteldeutschen und ostfranzösischen Urkunden- und Literatursprache. Beiträge ... 2001 in Trier, Trier (Kliomedia) 2005 (Tr. hist. Fg. 59).
Contient → DocmmSalT.

ActesVarLing Variations linguistiques. Koinè, dialectes, français régionaux, Actes [Besançon 2003], p. p. P. Nobel, Besançon (PU Franche-Comté) 2003.

AdAiglesB Traité de fauconnerie d’Adam des Aigles, prose;
fin 14es.;
ms. imprimé sur les pages de gauche
Montpellier Ec. de Méd. 459 (= Bibl. Univ. H.459) [15es.] (M), en var.
Le Mans 79 [15es.] (L), ms. pages de droite
Ars. 3332 [15es.] (A), en var.
BN fr. 2004 [2em. 15es.] (P);
p. p. Å. Blomqvist, Adam des Aigles, Traité de fauconnerie, Stockholm (Almqvist & Wiksell) – Paris (D’Argences et Crépin-Leblond) 1966 (Studia rom. holmensia, Karlshamn); [= TL Adam des Aigles].

AdGivenchiU Adam de Givenchi, chansons (RaynaudSpanke2 205, 912, 1085, 1164, 1660, 1947, 2018);
art. 2eq. 13es.;
ms. de base T;
p. p. E. Ulrix, “Les chansons du trouvère artésien Adam de Givenchi”, Mélanges Camille de Borman, Liège (Vaillant-Carmanne) 1919, 499-508; [= TL Ad. de Givenchi].

AdHaleB Adam de le Hale dit le Bossu ou d’Arras, trouvère artésien (né ca. 1250, mort prob. ca. 1288), œuvres;
art. ca. 1280;
ms. utilisé:
BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295] (W) (en omettant JeuPel et deux interpol. de AdHaleRob);
p. p. P.-Y. Badel, Adam de la Halle. Œuvres complètes, Paris (Libr. Gén. Fr.) 1995 (Poche, Lettr. Goth. 4543).
Cf. RLiR 59,633: éd. non définitive (pour des var. v. les éd. infra).

AdHaleC id.; ms. de base surtout
BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295];
éd. (incluant JeuPel) p. p. E. de Coussemaker, Adam de la Halle, Œuvres complètes (poésies et musique), Paris 1872 (réimpr. Genève, Slatkine, 1970); [= TL Ad. d. l. Halle; Boss 3958].
Donne qqs. var.

AdHaleChansM Adam de le Hale, Chansons;
art. ca. 1280;
ms. de base
BN fr. 847 [4eq. 13es.] (P), base des chansons 15, 25 et 33
BN fr. 12615 [art., 2e partie 1em. 14es.] (T), autres mss.:
Arras 139 (657) [pic. 3et. 13es.] (A),
Bern 389 [lorr. fin 13es.] (C),
Oxford Bodl. Douce 308 [Metz ca. 1320] (I),
BN fr. 846 [2em. 13es.] (O),
BN fr. 1109 [pic. 1310] (Q),
BN fr. 1591 [mil. 14es.] (T),
BN fr. 20050 [lorr. 3et. 13es.] (U),
BN fr. 24406 [3et. 13es.] (V),
BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295] (W),
Vat. Reg. lat. 1490 [déb. 14es.] (a),
Montpellier Ec. de Méd. 236 [1em. 14es.] (f);
p. p. J. H. Marshall, The chansons of Adam de la Halle, Manchester (Univ. Press) 1971; [= TL AdlHalle; Boss2 4443].
Sans musique.

AdHaleChansN id.; mêmes mss. de base, avec musique et traduction;
p. p. D. H. Nelson, The lyrics and melodies of Adam de la Halle, melodies ed. by H. van der Werf, New York – London (Garland) 1985.
C. r. peu favorable FSt 40, 312s.

AdHaleChansB id.; p. p. R. Berger, Canchons und Partures des altfranzösischen Trouvere Adan de le Hale le Bochu d’Aras; t. 1 Canchons, Halle (Niemeyer) 1900 (Rom. Bibl. 17); [= Boss 2317].
Texte ‘critique’ normalisé avec beaucoup de variantes (pourtant souvent erronées); remplacé par l’éd. M. Le t. 2 n’a jamais paru.

AdHaleCongéR Adam de le Hale, Li Congies (poème d’adieu);
art. 1277 (ou 1276);
ms. de base
BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295] (G), en var.
BN fr. 146 [Paris prob. 1318] (H) fragm.;
p. dans → BodelCongéRu p. 129-133.

AdHaleFeuillG Adam de le Hale, Jeu de la Feuillée, octosyll.;
art. 1276 (très prob. 1276/1277);
ms. de base (seul complet)
BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295] (P), var., v. 1-175, d’après
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] (Pb) et
Vat. Reg. lat. 1490 [déb. 14es.] (V) (le ms.
Ars. 3101 [18es.] est une copie du ms. Vat.);
p. p. O. Gsell, Das Jeu de la feuillée von Adam de la Halle. Kritischer Text mit Einführung, Übersetzung, Anmerkungen und einem vollständigen Glossar, thèse Würzburg 1970. Excellents glossaire et notes; [= TL AdlHalle «Jeu de la Feuillée»; Boss2 6388].
Meilleure éd.

AdHaleFeuillC id.; ms. BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295];
p. dans → AdHaleC p. 297-344.

AdHaleFeuillD id.; ms. BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295];
p. avec trad. par J. Dufournet, Adam de la Halle, Le Jeu de la feuillée, Gand (Story-Scientia) 1977; [= TL AdlHalle Jeu de la Feuillée D; Boss2 6389].
Imprime Pb et V aux p. 158-167.

AdHaleFeuillD2 id.; éd. Paris (Garnier-Flammarion) 1989.
Sans gloss., avec trad.

AdHaleFeuillL id.; p. p. E. Langlois, Adam le Bossu, trouvère artésien du XIIIe siècle, Le Jeu de la feuillée, Paris (Champion) 21923, et réimpr. (CFMA 6); [= TL Ju Ad. L et AdlHalle Jeu de la Feuillée L; Boss 3961 («Excellente édition, la seule vraiment critique»); Hol 2012; FEW AdamFeuillée].
Éd. ‘critique’, picardisant la graphie à volonté (p. XVIII: «je n’ai éprouvé aucun scrupule à la modifier lorsqu’elle était contraire soit à la prononciation artésienne, soit aux habitudes des scribes d’Arras»); inutilisable. Texte reproduit dans J. Rony, Le Jeu, 1969 [= TL AdlHalle Jeu de la Feuillée R].

AdHaleFeuillM id.; ms. BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295];
p. p. F. Michel dans → ThéâtFr 55-96; [= Boss 3955].

AdHaleFeuillMo id.; utilise les mss. BN fr. 837 et BN fr. 25566;
p. p. L. J. N. Monmerqué, Li Jus Adan ou de la Feuillié, par Adam de le Hale, t. 6 des Mélanges p. p. la Soc. des Bibliophiles fr., Paris 1828 (réimpr. Genève, Slatkine, 1970); [= Boss 3954].

AdHaleFeuillR id.; impression diplomatique des trois mss. par A. Rambeau, Die dem Trouvère Adam de la Hale zugeschriebenen Dramen: Li jus du pelerin, Li gieus de Robin et de Marion, Li jus Adan, Marburg (Elwert) 1886 (Ausg. u. Abh. 58); [= TL Ju Ad.; Boss 3959].

AdHaleFeuillS id.; ms. BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295];
p. p. K.-H. Schroeder et al., Adam de la Halle, Das Laubenspiel, München (Fink) 1972 (Klass. Texte des rom. Mittelalters 11); [= TL AdlHalle Laubenspiel].
Avec trad. all.

AdHaleLexM G. Mayer, Lexique des œuvres d’Adam de la Halle, Paris (Droz) 1940; [= FEW AdHale; TL Mayer Lex. AdlHalle; Boss 3953bis].
Travail médiocre.

AdHaleLyrW Adam de le Hale, pièces lyriques;
art. ca. 1280;
p. p. N. Wilkins, The lyric works of Adam de la Halle, New York (Am. Inst. Mus.) 1967 (Corp. Mens. Mus. 44); [= TL AdlHalle Lyric Works W; Boss2 4442].

AdHaleLyrW2 id., éd. revue, 1984.

AdHalePartN Adam de le Hale, Jeux-partis;
art. ca. 1280;
p. p. L. Nicod, Les jeux partis d’Adam de la Halle, Paris (Champion) 1917 (Bibl. Ec. Hautes Et. 124); [= TL AdlHalle Partures; FEW AdamPart; Boss 2319].
Édition remplacée par → JeuxPartL.

AdHaleRobV Adam de le Hale, Le jeu de Robin et de Marion, vers octosyll.;
art. ca. 1285;
ms. de base
BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295] (P), en var.
BN fr. 1569 [ca. 1300] (Pa),
Aix-en-Provence 166 (572) [2em. 14es.] (A) (à tradition ms. différente des mss. BN, incomplet);
p. p. K. Varty, Le Jeu de Robin et de Marion par Adam de la Halle précédé du Jeu du Pèlerin, London (Harrap) 1960; [= TL Rob. et Mar. V; Boss2 6421].
Cp. → JeuPel.

AdHaleRobC id.; ms. de base BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295], en var. Aix-en-Provence Bibl. mun. 572 [2em. 14es.];
p. dans → AdHaleC p. 347-412.

AdHaleRobD id.; p. p. J. Dufournet, Adam de la Halle. Le jeu de Robin et Marion, Paris (GF-Flammarion) 1989.
Sans var., sans gloss., avec trad.

AdHaleRobL id.; p. p. E. Langlois, Adam le Bossu, Trouvère artésien du XIIIe siècle, Le Jeu de Robin et Marion suivi du Jeu du Pèlerin, Paris (Champion) 1924 (CFMA 36, souvent réimprimé); [= TL Rob. et Mar. L; FEW AdamRobin; Boss 3978; Hol 2016].
Édition ‘critique’ inutilisable.

AdHaleRobR id.; bonne transcription diplomatique des trois mss. p. dans → AdHaleFeuillR p. 16-70; [= TL Rob. u. Mar.; Boss 3975].

AdHaleSicG1 Adam de le Hale, Chanson du Roi de Sicile, chronique rimée d’actualité, rapprochée par son auteur de la chanson de geste, traitant de Charles d’Anjou, laisses d’alex. rimés;
art. prob. 1284;
ms. unique
BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295];
p. p. F. Gégou, Recherches biographiques et littéraires sur Adam de la Halle, accompagnées de l’édition critique de ses chansons courtoises, thèse Paris, Sorbonne, 1973, p. 83-93.
[Texte également imprimé dans → GGuiB 1,19-36, dans → RutebJ1 1,428-437, etc.].

AdHaleSicC id.; p. dans → AdHaleC p. 283-293.

AdParvH Adam de Balsham, dit Parvipontanus / Adam du Petit Pont (de Paris), Anglo-Normand, De utensilibus ad domum regendam, traité de lexicographie latine (av. 1150), gloses fr. assez variables selon les mss.;
[13es.];
mss. utilisés
BL Add. 8092 [agn. 13es.] (A),
Cambridge Gonville and Caius Coll. 136 [agn. fin 13es.] (C),
Dublin Trinity Coll. D.4.9 (270) [agn. déb. 14es.] (D),
Lincoln Cathedral 132 (C.5.8) [agn. ca. 1300] (L),
Oxford Bodl. Rawl. G.99 [agn. 1em. 13es.] (O),
Cambridge Trinity Coll. O.7.9 (1337) [agn. mil. 13es.] (T),
Berlin Staatsbibl. lat. fol. 607 (anc. Cheltenham Phillipps 10624 et 13835) [agn. 14es.] assez fautif,
Worcester Cathedral 4o 50 [agn. mil. 13es.] fragm.;
p. dans → HuntTeach 1,165-176 (texte lat. 171-176); 2,37-62 (gloses).
Les nos fournis viennent de → AdParvS.

AdParvS id.; ms.
Brugge Op. Bibl. 546 [2em. 13es.];
p. p. A. Scheler, dans → JGarlS (JREL 8, 1867) 75-93; [= TL Adam Parvip. Jahrb.].

AdamS Mystère d’Adam (Ordo representacionis Ade), drame religieux en prose latine et en 944 vers fr. octosyll. et décasyll.;
prob. agn., traits occ. dus au scribe, 2em. 12es.;
ms. unique
Tours 927 [tour. 2eq. 13es.];
éd. diplomatique avec reproduction du ms. et leçons des éditeurs antérieurs p. p. L. Sletsjöe, Le Mystère d’Adam, Paris (Klincksieck) 1968 (Bibl. fr. et rom. D. 2.); [= TL Adam S; Dean 716; Boss2 6287].
Sans les parties latines, nécessaires à la bonne compréhension du drame.

AdamA id.; p. p. P. Aebischer, Le Mystère d’Adam, Genève – Paris (Droz) 1963 (T. L. F. 99); [= TL Mystère d’Adam; Boss2 6286].
Les v. 945-1305, présentés comme partie intégrante, constituent en fait → QSignes ! Contient un glossaire qui couvre les deux textes.

AdamB id.; p. dans → RésSauvpB p. 80-119.
Avec le lt.; basé sur le ms. et les éd. S, A et N.

AdamBa id.; p. p. S.M. Barillari, Adamo ed Eva, Le jeu d’Adam, Roma (Carocci) 2010.

AdamC id.; p. p. H. Chamard, Le Mystère d’Adam, Paris (Colin) 1925; [= Boss 3897].
Avec traduction.

AdamE id.; p. p. W. van Emden, Le jeu d’Adam, Edinburgh (Soc. Renc.) 21999.
Avec traduction.

AdamG1 id.; p. p. K. Grass, Das Adamsspiel, anglonormannisches Gedicht des XII. Jahrhunderts, mit einem Anhang, Die Fünfzehn Zeichen des Jüngsten Gerichts, Halle 1891 (Rom. Bibl. 6); [= Dean 716; Boss 3895].
Texte ‘critique’ inutilisable. L’appendice contient → QSignesG.

AdamG2 id., 2e éd., K. Grass, Das Adamsspiel, Halle (Niemeyer) 1907; [= TL Adam].
Sans QSignes.

AdamG3 id., 3e éd. 1928 (sans QSignes); [= TL Adam3].
Sur la base de cette éd., H. Breuer, ZrP 52,25-44, a établi un gloss. [= FEW AdamJ].

AdamL id.; p. p. V. Luzarche, Adam, Drame anglo-normand du XIIe siècle, Tours 1854; [= Boss 3893; cp. 6734-38; 7846].
Inclut → QSignes.

AdamN id.; p. p. W. Noomen, Le Jeu d’Adam, Paris (Champion) 1971 (CFMA 99); [= TL Adam N; Boss2 6288].
Inclut la partie latine du mystère. Contient un glossaire.

AdamO id.; p. avec trad. angl. par C. J. Odenkirchen, The Play of Adam, Brookline, Mass. – Leyden (Class. Folia) 1976; [= Boss2 6289].
Avec reproduction photogr. du ms.

AdamSt id.; éd. très corrigée (v. l’app. crit.) p. p. P. Studer, Le Mystère d’Adam, Manchester 1918 (réimpr. 1928 et 1949; Modern Language Texts); [= TL Adam St.; AND Adam; Boss 3896; Hol 1961; Vising 27].
S’est inspiré de AdamG2. L’impression de A. R. Harden, Trois pièces médiévales, N.Y. 1967, [= TL Adam H], semble réimprimer cette éd. (qui manque dans la bibl.).

AdamsSocial J. N. Adams, Social variation and the Latin language, Cambridge (CUP) 2013.
C.r. Buridant RLiR 79,279-295. Nouvelle base pour les questions du lt., lt.vulg. et roman.

AdenBuevH Adenet le Roi, Buevon de Conmarchis, chanson de geste de la lignée du cycle de Guillaume d’Orange, vers alex.;
flandr. 1275;
ms. unique
Ars. 3142 [Paris? fin 13es.] ms. frère de
BN fr. 12467;
p. p. Albert Henry, Les œuvres d’Adenet le Roi, 5 t. en 6 vol., Brugge (De Tempel) - Bruxelles (Ed. de l’Univ.) 1951-1971, t. 2 (1953); [= FEW AdenBuev; TL BComm.2; Boss 6067].

AdenBuevS id.; p. p. A. Scheler, Bueves de Commarchis par Adenés li Rois, Bruxelles 1874; [= TL BComm.; Boss 269; Hol 676].

Aden v. aussi → Berte (= t. 4 de l’éd. Henry), EnfOg (= t. 3), Cleom (= t. 5).

AdgarK Collection de 49 miracles de la Sainte Vierge (s’ajoutent Prologue et Epilogue) par Adgar, dit Guillaume (Edgar Willame), adaptant les Miracula Virginis de Herman de Laon (ca. 1150), en octosyll.;
agn. 3et. 12es.;
ms. de base
BL Egerton 612 [agn. déb. 13es.] (les pièces no. 1, 5 et 6 sont incomplètes; neuf pièces qui précédaient le no. 1 manquent dans ce ms.), complété par
BL Add. 38664 [agn. 3eq. 13es.] (B), fragm. Dulwich (Surrey) Alleyne Coll. 13 (XXII) [ca. 1300, d’autres parties 13e et 14es.] (C) en var.;
p. p. P. Kunstmann, Adgar, Le Gracial, Ottawa (Univ. d’Ottawa) 1982; [= TL Adgar Gracial K].
Etablit la concordance avec d’autres versions des miracles de la Vierge. Cp. la ‘deuxième collection agn.’, → MirAgn2.

AdgarN id., édition de
BL Egerton 612 [agn. déb. 13es.];
p. p. C. Neuhaus, Adgar’s Marienlegenden nach der Londoner Handschrift Egerton 612, Heilbronn 1886 (Afr. Bibl. 9, réimpr. Wiesbaden 1968); [= TL Adgar; Dean 558; Boss 3134; Hol 304; Vising 13, aussi 97; AND Adgar1].
Un miracle d’attribution douteuse du ms. Egerton est publié dans → AdgarH. Les pièces éditées par Neuhaus correspondent aux nos. 10 à 48 de Kunstmann (plus l’épilogue). Les p. 20-27 contiennent → MirAgn2N.

AdgarH id., 22 pièces (= ms. Egerton nos. 1,2,3,4,5,6,40,37,34,30,15,16,22, et 9 pièces qui manquent au début du ms. Egerton et le prologue) contenues dans le ms. BL Add. 38664 [3eq. 13es.]; les neuf pièces du début, les premiers vers de 1 (qui manquent à Egerton), 5 en entier, début de 6 (qui manque à Egerton), prologue p. p. J. A. Herbert, “A new manuscript of Adgar’s Mary-Legends”, R 32 (1903) 394-421 (texte d’Adgar 413-415); [= TL Adgar Rom.; Boss 3138; Vising 13; AND Adgar2].
La publication contient en appendice (p. 418-421) un miracle de la Vierge, De l’abesse enceintée, du ms. BL Egerton 612 [agn. déb. 13es.] dont l’attribution à Adgar est douteuse. – Cette éd. complète l’éd. Neuhaus pour donner le texte entier. Dans l’éd. Kunstmann les pièces correspondent au Prol. et aux nos. 1-9, 10 (vers 1-65), 14 (30-103), XV (1-7), 49.

AdgardN id., fragment Dulwich p. p. C. Neuhaus, Das Dulwicher Adgar-Fragment, Aschersleben (Bestehorn) s.d. [1887]; [= Boss 3137].
Fragments de la légende de Théophile (AdgarN p. 100ss., v. 590-1070) et de celle du moine allemand malade (AdgarN p. 141ss., v. 1-187), en plus une interpolation. Fascicule de 24 pages [seul ex. accessible: BL 11498. dd. 58]. Correspond à l’éd. Kunstmann Prol., 26 (559-1102), 32 (1-186).

AdgarSMarieEgD Adgar, pièce 31 (= éd. K 40): vie de sainte Marie l’Egyptienne (éd. N p. 194-197), p. d’après l’unique ms. dans → SMarieEgtD p. 153-158.

AdvndM Advocacie Nostre-Dame, poème qui développe un plaidoyer de la Vierge contre le Diable, en vers octosyll. (la première partie concerne l’Advocacie proprement dite, en 2498 vers octosyll., suivie de la Chapele du chastel le roy de Baiex, en 894 vers octosyll., sans doute par le même auteur), incip. Se touz ceulz qui onques nez furent;
norm. 1324 (prob. entre 1321 et 1324);
ms.
Evreux fr. 8 [norm. 2eq. 14es.] fo147vo-160, autres mss.
BN fr. 1103 [15es.],
Dijon 525 (298) [Paris 1355-1362] incomplet,
Tours 947 [Paris 2em. 14es.],
BN nfr. 20001 [fo5ro 2em. 14es.] derniers 95 vers seulement;
éd. avec notes et gloss. préparée par A. de Montaiglon, L’Advocacie Nostre-Dame et la Chapelerie Nostre-Dame de Baiex, Paris (Ac. des Bibliophiles) imprimé en 1869, mais publiée par G. Raynaud avec une préface datée de 1896.
Ét. de la phon. et morph.: O. Sandqvist, “Étude sur la langue...”, Linköping Univ. [DIVA] 2013 (en ligne).

AdvndC id.; extraits (1066 vers) p. p. A. Chassant, L’Advocacie Notre-Dame ou La Vierge Marie plaidant contre le Diable..., attribué à Jean de Justice, chantre et chanoine de Bayeux, fondateur du Collège de Justice à Paris en 1353, Paris (Aubry) 1855.
Sans Chapelerie.

AdvndD id.; éd. se servant de la thèse non publiée de G. Gros (Sorbonne 1980), p. p. J.M. Davis – F.R.P. Akehurst, Our Lady’s lawsuits in L’Advocacie Nostre Dame (Our Lady’s Advocacy) and La Chapelerie Nostre Dame de Baiex (The Benefice of Our Lady’s Chapel in Bayeux), Tempe Ariz. (Med. and Ren. St.) 2011.
Moins de var. que Gros; sans gloss.

AdvndMystR Fragment (492 vers sur ca. 3000 ?) d’un mystère basé sur → Advnd, dont une partie des vers a été reprise textuellement;
prob. 3eq. 14es.;
ms.
Angers Bibl. mun. 572 (536) [prob. fin 14es.];
p. p. G. A. Runnalls, “The Mystère de l’Advocacie Nostre Dame: a recently-discovered fragment”, ZrP 100 (1984) 41-77.

AelfricfH Aelfric, Grammaire latine, basée sur Priscian et Donat, glosée ultérieurement en fr.;
agn. fin 12es.;
ms.
BL Cotton Faustina A.X [lat. agn. fin 12es.];
p. dans → HuntTeach 1,99-111.

Aguiló Diccionari Aguiló. Materials lexicogràfics, p. p. M. Aguiló i Fuster – P. Fabra – M. de Montoliu, 8 vol., Barcelona (Inst. d’est. cat.) 1915-1934; [= FEW DiccAguiló].
Ne contient pas de bibliographie.

AhdWb Althochdeutsches Wörterbuch auf Grund der von Elias von Steinmeyer hinterlassenen Sammlungen, p. p. E. Kara-Gasterstädt – Th. Frings – R. Große – G. Lerchner et al., Berlin (Akad. Verl.) 1952–.
Travaux dep. 1870.

AigarB Aigar et Maurin, fragments d’une chanson de geste, vers décasyll.;
occ. (Quercy/Rouergue?, avec forte influence fr.) 3et. 12es.;
ms. unique
Gent Univ. 1597 [Sud-Est/frpr./francoit. 1erq. 14es.];
p. p. A. Brossmer, “Aigar et Maurin, Bruchstücke einer Chanson de geste nach der einzigen Handschrift in Gent neu herausgegeben”, RF 14 (1903) 1-102; [= TL Aigar].
Pour les rapports entre Aigar et GirRossDéc v. PfisterGir p. 181-186. – Cf. O. Naudeau R 115, 337-367: caractère composite, localisation et datation discutés.

AigarS id.; p. p. A. Scheler, Aigar et Maurin, Fragments d’une chanson de geste provençale inconnue, Bruxelles (Olivier) 1877; [= TL Aigar].

AiméHistNormB Aimé, moine du Mont Cassin (Amato di Montecassino), Ystoire de li Normant (1078-1080, faits 1016-1078), traduction par un anonyme it., prose;
francoit. après 1343 (?);
ms.
BN fr. 688 [It.mérid. mil. 14es.] fo125-199;
p. p. V. de Bartholomaeis, Storia de’ Normanni di Amato di Montecassino volgarizzata in antico francese, Roma (Tip. del Senato) 1935 (Ist. stor. it. per il medio evo, Fonti 76); [= Boss 6701].
Quasi identique à l’éd. D.

AiméHistNormC id.; p. p. J. J. Champollion-Figeac, L’Ystoire de li Normant, et la Chronique de Robert Viscart par Aimé, Paris (Renouard) 1835 [réimpr. New York, Johnson, 1965].
Texte p. 1-259; 263-313: → ChronRobViscC.

AiméHistNormD id.; p. p. O. Delarc, Ystoire de li Normant par Aimé, Rouen (Lestringant) 1892.

AiméHistNormG id.; p. p. M. Guéret-Laferté, Aimé du Mont-Cassin. Ystoire de li Normant, Paris (Champion) 2011 (CFMA 166).
C. r. - discussion modèle: Françoise Vielliard BEC 169 (2011/2013) 269-283 [‘inutile’ et ‘inutilisable’].

AimeriG Aimeri de Narbonne, chanson de geste attribuée prob. à tort à Bertrand de Bar (sur Aube), vers décasyll.;
déb. 13es.;
mss.
BL Roy. 20 B.XIX [traits bourg. ca. 1270] (R/A1),
BL Harl. 1321 [traits norm.or. ca. 1255] (H/A2),
BL Roy. 20 D.XI [traits pic., prob. Paris ca. 1335] (B1),
BN fr. 24369-24370 [prob. Paris, traits pic., ca. 1335] (B2),
BN fr. 1448 [lorr.mérid. 3eq. 13es.] (D/C),
Oxford Bodl. Broxb. 34.5(1) (anc. Ehrman) [fin 13es.] (E) fragm. (v. 1349-1509); impression en parallèle des mss. B1 (= B1, p. paires avec var. de B2 et D/C, p. 546-600) et R (= A1, 4696 vers, dit ‘version longue’ avec 111 vers de plus, avec var. de H/A2 et E, p. 547-601, p. impaires);
p. p. H. Gallé, Aymeri de Narbonne, Paris (Champion) 2007 (CFMA 155). C.r. Rinoldi MedRom 32,425-428. Gallé ne se prononce par sur l’identité d’un ‘original’, v. p. 51.

AimeriD id.; ms. de base A1 [R], les autres, sauf E, en var.; p. p. L. Demaison, Aymeri de Narbonne, Paris (Didot) 1887 (SATF). [= Boss 154; Hol 686; TL Aym. Narb.; FEW Aymeri (date ‘1215’ et ‘1180’)].
Édition ‘critique’ très modifiée, sans justification dans les variantes. [Gdf ‘Aimeri’ = BN fr. 24369: contient plusieurs textes.] Le fragment a été p. p. F. Bogdanow, R 84 (1963) 380-389; [= TL Aym. Narb. nouv. fragm. B].

AimeriK id.; extraits du ms. BN fr. 24369 [prob. Paris, traits pic., ca. 1335] p. p. A. Kressner, "Nachrichten über das altfranzösische Epos Aymeri de Noirbone”, AnS 56 (1876) 11-50.

AimonFlH Le roman de Florimont, par Aimon de Varennes (prob. Varenne près de Châtillon-sur-Azergues, rég. lyon.), roman d’aventures, octosyll.;
traits du Sud-Est et qqs éléments frpr., 1188;
ms. de base
BN fr. 15101 [lorr. 13es.; 9 fos en tête et à la fin remplacés fin (?) 14es.] (F) (fo4 et 8 du ms. du 13es. y sont reliés comme feuilles de garde; fo1-8 et 120 (le dernier) actuels sont rajoutés), var. complètes de
BL Harl. 4487 [lorr. 1295] (H), autres var. de
BN fr. 353 [1em. 14es.] (A),
BN fr. 792 [frc. 2em. 13es.] (B),
BN fr. 1374 [scribe A: frpr. ca. 1260] (C),
BN fr. 1376 [bourg. 1em. 13es.] (D),
BN fr. 1491 [14es.] (E),
BN fr. 24376 [14es.] (G),
BL Harl. 3983 [fo1-81 lorr. 1323] (H2),
Venezia Marc. fr. XXII (258) [It. 14es.] (I),
Torino Bibl. naz. L.II.16 [It. 14es.] (K),
Monza Bibl. cap. b-21/137 (CXCV) [It. 2eq. 14es.] (L),
Montpellier Ec. de Méd. 252 [frc. fin 13es.] (M),
Tours 941 [13es.] (T);
p. p. A. Hilka, Aimon von Varennes: Florimont, Göttingen 1932 (Ges. für rom. Lit. 48); [= TL Florimont; FEW AimonFl; Boss 1099; Hol 895].
Bonne éd. utilisant des mat. d’A. Risop. Pour la loc. cf. RLiR 32, 56-66; Roques MélMöhren 217-233.

Aiol1/2F Aiol, chanson de geste appartenant, avec son complément Elie, à la Geste Monglane; 1e partie, v. 1-5368, en vers décasyll., 2e partie, v. 5369-10985, en alexandrins;
pic. 2em. 12es. (ou, selon aucuns, 1e partie: ca. 1160, 2e: déb. 13es.);
ms. unique
BN fr. 25516 [pic. 2em. 13es.];
p. p. W. Foerster, Aiol et Mirabel und Elie de Saint Gille, Heilbronn 1876 [textes]-1882 [introd.] (Afr. Bibl. 15; réimpr. Wiesbaden, Sändig, 1967); [= TL Aiol; Boss 163; Hol 846].
Éd. très corrigée: v. la ‘Varia lectio’ p. 399-418. Cp. → ElieF.

Aiol1/2N id.; v. 1-5367 et 5368-10983 p. p. J. Normand – G. Raynaud, Aiol, Paris (Didot) 1877 (SATF); [= TL Aiol SAT; FEW Aiol; Boss 164; Hol 845].

AiquinJa Chanson d’Aiquin, appelée aussi Bretagne conquise, épopée rattachée au cycle de Charlemagne, laisses en décasyllabes rimés;
norm. [déb. 13es.];
ms. unique
BN fr. 2233 [mil. 15es.] incomplet de un ou deux feuillets au début et peu fidèle, tardif;
texte pseudo-diplomatique correcte (à compléter par les notes, p.ex. 1480) et texte critique publiés parallèlement p. F. Jacques avec la collaboration de M. Tyssens, Aiquin ou la Conquête de la Bretagne par le roi Charlemagne, Aix-en-Provence – Paris (Champion) 1979; [= TL Aiquin J et FJacques Aiquin T; Boss2 1035].
Sans glossaire; éd. non définitive (vers 1468 le duc s’estant davant son tref, Grande [= ms.] est rendu par s’estut devant, Garde dans le texte critique, cf. p. xxxvi s.).

AiquinJ id.; p. p. M. F. Joüon des Longrais, Le roman d’Aquin ou La conqueste de la Bretaigne par le roy Charlemaigne, Nantes (Soc. des Biblioph.) 1880; [= FEW Aiquin].

AlNeckCorrM Alexandre Neckam, Corrogationes Promethei: texte latin parsemé de gloses fr., en deux parties, 1o un traité de grammaire latine et 2o un commentaire sur la Bible;
agn. ca. 1200;
ms. de base
Evreux lat. 72 [13es.], autres mss.:
Cambridge Univ. Kk.V.10 [14es.] 2o seulement,
Cambridge Corpus Christi Coll. 460 [15es.],
Dublin Trinity Coll. C.2.5 (256) [13es.],
BL Roy. 2 D.VIII [13es.],
BL Harl. 6 [ce texte déb. 13es.],
Oxford Bodl. Bodley 550 [mil. 13es.],
Oxford Bodl. Bodley 760 [fin 13es.],
Oxford Bodl. Auct. F.5.23 [agn. fin 13es.],
Oxford Bodl. Laud Misc. 112 [13es.],
Oxford Bodl. Hatton 44 [fin 13es.],
Oxford Bodl. Rawl. C.67 [13es.],
Oxford Merton Coll. 254 [14es.],
Oxford Saint John’s Coll. 178 [agn. 1em. 13es.],
Ste-Gen. 1211 [ca. 1300],
Troyes 1048 [13es.],
Torino Bibl. naz. D.V.29 (anc. D.III.21) [agn. fin 13es.];
extraits p. p. P. Meyer, “Notice sur les Corrogationes Promethei d’Alexandre Neckam”, NotExtr 352 (1897) 641-682; [= TL Al. Neckam Not.; Boss 6578].

AlNeckCorrH id., gloses tirées de mss. conservés à Oxford et Londres (p. 235-240, siglés A, B, Ba, C, D, E, H, Ha, L, R, Ra), puis de ceux de Cambridge (siglés C [!], G, K, P, Pa, p. 241-243) et d’autres; p. dans → HuntTeach 1,235-250.

AlNeckUtensH Alexandre Neckam, De nominibus utensilium, texte latin aux gloses fr. assez variables selon les 30 mss.;
[fin 12es.];
ms.
Oxford Bodl. Rawl. G.99 [agn. 1em. 13es.] (R), etc.;
p. p. T. Hunt, “Les gloses en langue vulgaire dans les manuscrits du De nominibus utensilium d’Alexandre Nequam”, RLiR 43 (1979) 235-262; [= AND Gloss Nequam; Dean 301].
P. 256-258: gloses supplém. du ms.
Oxford Bodl. Digby 37 [agn. 1em. 13es.] (D); p. 258-259: gloses du ms.
Oxford Saint John’s Coll. 178 [agn. 1em. 13es.] (J); p. 259-260: gloses du fragm.
Oxford Bodl. Laud Misc. 497 [agn., fo300ro-303vo déb. 13es.]; p. 260-262: ms.
Oxford Bodl. Rawl. G.96 [agn. 13es.]. La numérotation se réfère aux nos de p. de l’éd. S.

AlNeckUtensH2 id.; mss. dépouillés:
Cambridge Gonville and Caius Coll. 136 [agn. fin 13es.] (C),
Dublin Trinity Coll. D.4.9 (270) [agn. déb. 14es.] (D),
Lincoln Cathedral 132 (C.5.8) [agn. ca. 1300] (L),
Cambridge Gonville and Caius Coll. 385 [agn. 2em. 13es.],
Edinburgh Nat. Libr. Adv. 18.4.13 [agn. 1em. 13es.] fragm.,
Cambridge Trinity Coll. O.7.9 (1337) [agn. mil. 13es.],
BL Harl. 683 [agn. 13es.] contient deux copies: fo12-19 13es. et 38-54 1em. 13es. (autres parties aussi 14es.),
Berlin Staatsbibl. lat. fol. 607 [agn. 14es.] sans gloses, mais aux t. fr. dans le comm.,
London Wellcome Hist. Med. Libr. 801A (anc. Bury St Edmunds Abbey) [agn. mil. 13es.],
Worcester Cathedral 4o 50 [agn. mil. 13es.],
Canterbury Dean and Chapter Libr. Add. 129/1 [agn. 2em. 14es.] fragm.,
BN lat. 15171 [cette partie agn. 13es.],
Ste-Gen. 1210 [rec. fact., fo70-73, 2eq. 13es.]; p. dans → HuntTeach 1,177-189; 2,65-122.
Attention: le ms. ‘D’ n’est pas le ms. ‘D’ de l’éd. H.

AlNeckUtensS id.; ms.
Brugge Op. Bibl. 536 [agn. ca. 1300]; p. p. A. Scheler, “Alexander Neckam. De nominibus utensilium”, JREL 7 (1866) 58-74; 155-173; [= TL Al. Neckam Jahrb.; Vising 68].
Cp. → JGarlS.

AlNeckUtensW id.;
BL Cotton Titus D.XX [cette partie agn. fin 13es.]; p. dans → WrightVoc 96-119.

AlcM M. Alcover – E. Moll, Diccionari català-valencià-balear, 10 vol., Palma de Mallorca (Moll) 1930-1962; 2e éd. uniquement des vol. 1 (1968) et 2 (1964), par la suite il n’y a eu que des réimpr., sans changements au dire de l’éditeur, la 6e en 1985. [FEW Alcover et AlcM = 1e éd.].

AldL Aldebrandin de Sienne (médecin de Béatrice de Savoie, comtesse de Provence), Le Régime du corps (titre tardif), traité d’hygiène, de médecine et de diététique en prose, s’appuyant sur Avicenne, Canon, Johannitius, Isagoge, Ali Abbas, Liber regius, Razès, Almansor, Constantin l’Africain, Liber de stomacho, Isaac Judaeus, De diaetis (univ. et) particularibus;
pic. prob. 1256;
ms. de base
BN fr. 2021 [pic.or. 2em. 13es.] (A), complété au moyen de
BN fr. 14822 [pic. 2em. 13es.] (B), var. de
BN fr. 12323 [peu après 1349] (D) et
Ars. 2510 [ca. 1300] (C), autres mss.:
BN fr. 1444 [pic.mérid. fin 13es.],
BN nfr. 1104 [frc. ca. 1300],
BN fr. 25247 [pic. fin 13es.] Physionomie seulement,
BN fr. 2001 [ca. 1355],
BN fr. 1109 [pic. 1310],
BN nfr. 6539 [1em. 14es.] à modifications,
BN fr. 2039 [pic./wall. 2em. 14es.] dern. partie seulement,
BN fr. 1288 [15es.],
BN fr. 2022 [15es.],
Ars. 2511 [mérid. ou It. 14es.],
Ars. 2814 [14es.],
Ars. 2059 [pic. (Valenciennes) 1341] extr.,
Ars. 2872 [fin 14es., traits occ.],
Ars. 2895 [2em. 15es.] extr.,
Ars. 3190 [4eq. 15es.],
Niort Bibl. mun. 70 [14es.],
BL Sloane 1611 [fo69-142: fin 13es.],
BL Sloane 2435 [pic. (Lille?) fin 13es.],
BL Sloane 3525 [frc. déb. 14es.],
BL Sloane 2806 [Angl. fin 14es.],
BL Sloane 2986 [It. ca. 1300],
BL Sloane 3152 [15es.],
BL Sloane 2401 [1492],
Oxford Bodl. Bodley 179 [15es.],
London Wellcome Hist. Med. Libr. 32 (anc. Ashburnham Barrois 265) [14es.],
London Wellcome Hist. Med. Libr. 31 [1390],
London Wellcome Hist. Med. Libr. 546 [Fr. mérid. mil. 14es.],
Berlin Staatsbibl. Hamilton 407 [II: 1erq. 15es.],
Bern 385 [Est fin 13es.],
Cambridge Univ. Ii.V.11 [14es.],
Bruxelles Bibl. roy. 11130-32 [fin 14es.],
Vat. Reg. lat. 1451 [extraits sur marges 14es.],
Vat. Reg. lat. 1256 [15es.],
Vat. Reg. lat. 1334 [déb. 15es.],
Vat. Pal. lat. 1967 [1em. 14es.],
Venezia Marc. fr. App. X [déb. 14es.],
Firenze Bibl. Med. Laurenz. Ashburnham Libri 1076 (1006) [14es.],
Torino Bibl. naz. M.IV.11 (300, C.II.6) [Namur ca. 1465] détruit,
Lisboa Bibl. da Ajuda 52.XIII [14es.],
Lyon Bibl. mun. 976 (cat.; ‘autre cote’ 907) [pic. 14es.],
BL Roy. 16 F.VIII [fin 15es.]
BL Roy. 19 B.X [fin 15es.],
BL Roy. 20 B.IX [fin 15es.],
BL Add. 8863 [ca. 1480],
Besançon 463 [fin 15es.],
Lille Univ. 204 (1180) [fin 14es.] fragm.,
Reims Bibl. mun. 265 (C. 206) [foα fin 13es.] fragm.,
Leiden Univ. VLQ 93II [Nord fin 13es.],
Valenciennes 329 (cat., cote 318) [15es.],
BL Sloane 1977 [pic. (Origny) ca. 1300] ms. à modif.,
Zagreb MR 92 [It. ca. 1300];
Kassel Landesbibl. 4o Ms. med. 1 [2eq. 15es.] manque le dernier tiers,
Leipzig Univ. Hänel 3478 [2et. 14es.],
München gall. 60 [pic. ca. 1400] acéphale,
New York Pierpont Morgan Libr. M.165 (108) [ca. 1450],
New York Pierpont Morgan Libr. M.459 [It.sept. ca. 1300] extr.,
Firenze Bibl. Med. Laurenz. Edili 187 [fo1-28 [2em. 13es], den Haag Museum Meermanno-Westreenianum 10.E.40 [frc.14es.],
Chantilly Musée Condé 476 (644) [I, fo1-58, Acre 1271] fo56-58 (4e partie du texte),
Bruxelles Bibl. roy. 11004-17 [II, fo44-95, liég. 4eq. 15es.] extraits (v. R 117, 1999, 51-77);
p. p. L. Landouzy – R. Pépin, Le Régime du Corps de maître Aldebrandin de Sienne, Paris (Champion) 1911 (réimpr. Genève, Slatkine, 1978); [= TL Rég. du Corps; FEW AldS; Boss 2986; Hol 351].
Pour une analyse groupant les mss. et aj. des remaniements partiels v. F. Fery-Hue dans 110e Congrès nat. des Soc. savantes, Montpellier 1985, Hist médiév. et phil., t. 1, Santé, 113-134.

AldlF id.; ms.
Lyon Bibl. mun. 976 (907) [pic. 14es.] à graphie peu éloignée du ms. BN fr. 2021 (même famille);
p. p. J.-G. Faure, Version [!] lyonnaise [!] du traité de médecine d’Aldebrandin, thèse Lyon 1972.
Très peu utile.

AldmT id., 4e partie: Physionomie;
ms.
Venezia Marc. fr. App. X [déb. 14es.];
p. p. E. Teza, Trattatello di fisiognomia, Bologna (Regia Tip.) 1864 (Scelta di Curiosità Lett., disp. 24); [= TL Phisan.].
Imprime en face la version it. anon. du ms.
Firenze Bibl. Med. Laurenz. Red. 88 (186) [14es.].

AldpJ id., 4e partie: Physionomie; ms.
BN fr. 25247 [pic. fin 13es.] qui contient cette partie seulement; p. dans → SecrSecrPr2J, RF 29 (1911) 705-710.
Correspond à → AldL p. 193-202.

AlessioLex G. Alessio, Lexicon etymologicum. Supplementum ai dizionari etimologici latini e romanzi, Napoli (Arte tipografica) 1976 (Accademia di Archeologia, Lettere e Belle Arti di Napoli).

AlexAlbZ Alberic / Auberi de Besançon, fragment de 105 vers octosyll. d’un Roman d’Alexandre;
frpr./ occ./ traits fr., 1erq. 12es.;
ms. unique
Firenze Bibl. Med. Laurenz. Plut. LXIV.35 [France 9es., fo115s. dom. frpr. 1erq. 12es.];
p. p. F. Zufferey, “Perspectives nouvelles sur l’Alexandre d’Auberi de Besançon”, ZrP 123 (2007) 385-418, texte 411-413 (éd. sur la base d’une éd. semi-dipl. de Mölk/Holtus ZrP 115, 1999, 582-621).
Cp. G. Tuaillon → MélStraka1 1,459-476; → AlexAlbL.

AlexAlbA id.; p. dans → AlexParA 3,37-60; [cp. Boss 940].

AlexAlbF id.; p. dans → FoersterKoschw5 237-243; [= Hol 918; cp. FEW AlAlb].

AlexAlbL id.; p. p. R. Lafont, “Nouveau regard sur le «Fragment d’Alexandre»”, RLiR 66 (2002) 159-207.
Avec éd., reprod. du ms., reconstruction du texte et traduction de la reconstruction. Éd. moins sûre que celle de Mölk/Holtus de 1999 (v. AlexAlbZ p. 409).

AlexAlbM id.; p. dans → AlexArsM 1,1-15; [= TL Alex. fragm.].

AlexArsL Roman d’Alexandre, version du ms. Ars., prob. antérieure à → AlexPar, mais contaminée par cette version, en laisses de décasyll. (v. 1-785) et d’alex. (v. 786-6890, attrib. à Lambert le Tort) rimés;
poit. (selon les éd.), pic. et occ.orient. (selon Naudeau, spéc. la partie décasyll.), ca. 1185;
ms.
Ars. 3472 [poit. ou Sud-Est? 1em. 13es.] (A) [fo9 et 16 francoit. 14es.];
p. p. M. S. La Du, The Medieval French Roman d’Alexandre, 7 vol., 1937-1976, vol. 1, Text of the Arsenal and Venice Versions, Princeton N.J. (Univ. Press) 1937 (Elliott Monogr. 36; réimpr. New York, Kraus, 1965); pages paires.
Traits du Sud-Est, v. Naudeau RLiR 56,155-163; copistes divers, v. RLiR 58,459. – Concordances AlexArsL / -VenL / -ParA dans -ArsL; [= TL Rom. d’Alex. I; FEW AlexA; Boss2 2117].

AlexArsM id.; extraits p. p. P. Meyer, Alexandre le Grand dans la littérature française du moyen age, 2 vol., Paris (Vieweg) 1886, texte 1, 25-105; [= TL Alex. Gr. B; Boss 954; Hol 914].
Les nos des laisses coïncident. Contient aussi → AlexAlbM, AlexParlM, ThomKentM, AlexVenM; t. 2: Etudes.

AlexDoctdH Alexandre de Villedieu, Doctrinale, traité de grammaire rimé, lat. prob. 1199; gloses fr.;
13es.;
ms.
Oxford Corpus Christi Coll. 121 [fin 13es.], aussi dans
BN lat. 14745 (anc. Saint-Victor 716) [Angleterre 13es.] gloses fr. et angl.;
p. dans → JGarlrcH p. 28-31.

AlexParA Alexandre de Paris, Roman d’Alexandre, en vers alexandrins, reprise de textes représentés par → AlexArs et AlexVen en incorporant le ‘Fuerre de Gadres’ (lui-même perdu) dans la branche II;
ca. 1185;
ms. de base surtout (cf. notes et var.!)
BN fr. 25517 [pic. 2em. 13es.] (G), autres mss., la plupart en var.: [Ars. (A) → AlexArs], [Venezia (B) → AlexVen],
BN fr. 15095 [pic. 2em. 13es.] (C),
BN fr. 15094 [cette partie 3eq. 13es.] (D),
BN fr. 787 [3et. 13es.] (E) laisses 46-157,
Parma Pal. 1206 [It. 14es.] (F) l. 110-157,
BN fr. 786 [tourn. ca. 1285] (H),
BN fr. 375 [pic. 1289 n.st.] (I),
BN fr. 24366 [pic. 2em. 13es.] (J),
BN fr. 792 [frc. 2em. 13es.] (K),
BN fr. 789 [pic. 1280] (L) correspond en partie aux textes de AlexArs et AlexVen,
BN fr. 24365 [1em. 14es.] (M),
BN fr. 791 [fin 14es.] (N),
BN fr. 1375 [15es.] (O) copie de N,
Oxford Bodl. Bodley 264 [fo1-209 pic. 1338] (P) minatures 1344,
BN fr. 790 [mil. 14es.] (Q),
BN fr. 368 [lorr. 1em. 14es.] (R),
BN fr. 1590 [1em. 14es.] (S) l. 56-157,
BN fr. 1635 [Est fin 13es.] (T),
BN fr. 12567 [It. ca. 1340] (U),
Oxford Bodl. Hatton 67 [cette partie 14es.] (V),
BN fr. 12565 [pic. 3et. 14es.] (W),
Vat. Reg. lat. 1364 [2em. 13es.] (Y) extraits dans KellerRomv 199-201,
Princeton NJers. MS 3217.117.1300q [14es.] (f) fragm. imprimé dans RRev 29, 305-310, autres fragments:
Lugo (a),
Saint-Lô [2em. 13es.] (b),
Cheltenham Phillipps 6661 (c),
Bruxelles (d),
Deschamps de Pas [fin 14es.] (e), v. Meyer R 11,319-322, aj. Bruxelles Arch. → AlexParb, Fribourg Arch. Litt. 22 voir ARom 9,366-382,
AN F17 s.c. (v. Jonas);
p. p. E. C. Armstrong – D. L. Buffum – B. Edwards – L. F. H. Lowe, dans → AlexArsL, vol. 2, Version of Alexandre de Paris, Text, 1937 (Elliott Monogr. 37), vol. 3, p. p. A. Foulet, dans → AlexArsL, Variants and Notes to branch I, 1949 (Elliott Monogr. 38), vol. 4, p. p. E. C. Armstrong – A. Foulet, dans → AlexArsL, Le roman du Fuerre de Gadres, 1942 (Elliott Monogr. 39), vol. 5, p. p. F. B. Agard, dans → AlexArsL, Variants and Notes to branch II, 1942 (Elliott Monogr. 40), vol. 6, p. p. A. Foulet, dans → AlexArsL, Introduction and Notes to branch III, 1976 (Elliott Monogr. 42), vol. 7, p. p. B. Edwards – A. Foulet, dans → AlexArsL, Variants and Notes to branch IV, 1955 (Elliott Monogr. 41); [= TL Rom. d’Alex. II et Alexandre de Paris].
Les mss. se groupent en gros en une famille α (109 laisses) et une famille β (162 laisses); α comprend un groupe G (mss. GD, TF) et un groupe M (MRSPQY); β comprend J (JIK, en partie L) et C (CR; NH); le ms. H pêche aussi dans α; le groupement β peut être daté de ca. 1200. Pour une collaboration de Pierre de Saint-Cloud (norm.) v. Zufferey R 130,1-39. L’éd. A (plutôt arrêtée que terminée) fournit en partie les laisses supplémentaires de β et aussi le texte de L. Concordance avec l’éd. AlexParhM ici, en appendice. [Pour la rééd. raccourcie et trad. d’AlexParA par L. Harf-Lancner, v. Plouzeau RLaR 102, 193-205 (en même temps éclairant l’éd. A); RLiR 59,317.] Le ms.
Oxford Bodl. Bodley 264 [fo1-209 pic. 1338] (P) se lit dans le facsim. p. p. M. R. James, Oxford (OUP) 1933. – Gdf cite ce texte comme ‘Geste d’Alix.’ (ms. BN fr. 24364). Le ‘cycle d’Alexandre’ comprend aussi → VengAl, VenjAl, PriseDef, VoyAlex, VoeuxPaon, Restor, JMotePaon; cp. ThomKent.

AlexParbH id., fragm. de la Branche II, vers β 119,9-125,11 et vers 2582-2743;
ms.
Bruxelles Arch. gén. Mss. div. 1411 Q [hain. fin 13es.] (b’);
p. p. W. Van Hoecke, “Fragments d’un nouveau manuscrit du Roman d’Alexandre d’Alexandre de Paris”, Archives et Bibl. de Belg. 37 (1966) 3-36; [= TL Rom. d’Alex. P v. H].

AlexParhM id., leçon d’un ms. assez divergent (suivant les mss. α et β) et nettement picard;
[ca. 1185];
ms. de base
BN fr. 786 [tourn. ca. 1285] (H) mauvais ms.; aussi
BN fr. 375 [pic. 1289 n.st.] (I);
BN fr. 24366 [pic. 2em. 13es.] (J);
BN fr. 789 [pic. 1280] (L);
p. p. H. Michelant, Li Romans d’Alixandre par Lambert li Tors et Alexandre de Bernay, Stuttgart (Lit. Verein) 1846 (Bibl. des lit. Vereins Stuttgart 13); [= TL RAlix.; FEW Alix].
Concordance avec l’éd. AlexParA ici, en appendice.

AlexParlF id., version mêlant une version antérieure à AlexPar (v. → AlexArs et AlexVen) et AlexPar; ms.
BN fr. 789 [pic. 1280] (L) scribe négligeant; v. 1-2036 p. dans → AlexParA 3,101-154 [reprend les p. gauches du t. 1, p. 390-412; ne pas citer les p. 61-100: reconstruction].

AlexParlM id.; v. 1-1550 p. dans → AlexArsM 1, 115-175; [= TL Alex. Gr. C].

AlexPrH Roman d’Alexandre en prose, indépendant de → AlexPar, traduisant la Historia de preliis (2e réd.) en ajoutant prologue (emprunté à → HistAnc) et épilogue, prose;
2em. 13es. (prob. entre 1252 et 1290);
ms. imprimé [2e état]:
Berlin Staatsbibl. Hamilton 19 (KK 78 C 1) [ca. 1300] (B), autres mss.:
Bruxelles Bibl. roy. 11040 [ca. 1300] (Br),
Chantilly Musée Condé 651 (1486) [fin 15es.] (C),
Le Mans 103 [fin 14es.] (L),
BL Roy. 15 E.VI [Rouen prob. 1444/1445] (R1),
BL Roy. 19 D.I [Paris? ca. 1335, aux traits pic.] (R2),
BL Roy. 20 A.V [fin 13es.] (R3),
BL Roy. 20 B.XX [déb. 15es.] (R4),
BL Harl. 4979 [ca. 1300] (H),
BN fr. 788 [1461],
BN fr. 1373 [15es.] (P2),
BN fr. 1385 [14es.] (P3),
BN fr. 1418 [15es.],
BN fr. 10468 [mil. 15es.],
Stockholm Kungl. Bibl. Vu 20 (fr. 51) [Chypre, scribe cat.?, fin 14es.] (St/S) parties propres à ce ms. p. aux p. XLV-L,
Tours 954 [1358] détruit en 1940,
Oxford Bodl. Rawl. D.913 (1370) [fo103-105 fragm. 14es.], imprimés v. éd. p. II et Wo 4;
p. (avec texte lat. en regard) p. A. Hilka, Der altfranzösische Prosa-Alexanderroman nach der Berliner Bilderhandschrift nebst dem lateinischen Original der Historia de preliis (Rezension J2), Halle (Niemeyer) 1920; [= TL Alixandre Pr.; Boss 992; Wo 4; Wos 4 cite Ross qui distingue trois rédactions: 1erétat: mss. C, L, P3, R1, R2, R3, R4, S; 2eétat: les autres].
Gdf cite le ms. R2 sous le titre de ‘Histoire du bon roy Alexandre’ et P3 sous ‘Livre du roi Alexandre’.

AlexPrr1O id., premier état (sans le prologue basé sur Vincent de Beauvais); ms. R1;
p. p. Y. Otaka – H. Fukui – C. Ferlampin-Acher, Roman d’Alexandre en prose, Osaka (C. Rech. Intercult. Univ. Otemae) 2003.

AlexPr2H Alexandre en prose, version de Jean Wauquelin;
ca. 1440;
ms. de base
Paris Petit Palais Coll. Dutuit 456 [pic. ca.1458] (A), corr. et qqs var. d’après
BN fr. 707 [ca. 1470] (B),
BN fr. 9342 [1447 ou peu après] (C),
BN fr. 1419 [1447] (D);
p. p. S. Hériché, Les Faicts et les conquestes d’Alexandre le Grand, Genève (Droz) 2000 (T.L.F. 527); [cf. Wo 6].

AlexPr3L Les fais et concquestes du noble roy Alexandre, mise en prose anon. de la majeure partie de → AlexPar, incluant la mise en prose des interpolations Fuerre de Gadres, → PriseDef, → VoeuxPaon et → VenjAl;
traits pic., 3eq. 15es.;
ms. unique
Besançon 836 [3eq. 15es.];
p. p. R. N. Liscinsky, Les fais et concquestes du noble roy Alexandre, Besançon 1980 (par University Microfilms, Ann Arbor); [= Wo 7; Boss2 6596].

AlexVenL Roman d’Alexandre, prob. de tradition antérieure à → AlexPar, mais contaminé par cette version, comparable à → AlexArs, mais plus long, en laisses de décasyll. (v. 1-804) et d’alex. (v. 805-10747) rimés, survivant dans un ms. francoit.;
[ca. 1185];
ms.
Venezia Mus. Civ. 665 [francoit. déb. 14es.] (B);
p. dans → AlexArsL, p. impaires; [= TL Rom. d’Alex. I; FEW AlexV].

AlexVenM id.; extraits p. dans → AlexArsM 1, 237-296; [= TL Alex. Gr. BB].

Alex cp. aussi VengAl; VenjAl; PriseDef; VoeuxPaon; Restor; JMotePaon; ThomKent.

AlexisRo Légende de saint Alexis en 125 strophes de cinq vers décasyllabiques assonancés;
norm. fin 11es.;
ms. de base
Hildesheim St. Godehardi [agn. ca. 1120] (L), en var.
BN nfr. 4503 (anc. Ashburnham Libri 112) [agn. ca. 1200] (A),
BN fr. 19525 [agn. fin 13es.] (P),
Manchester Univ. John Rylands Libr. Fr. 6 [Angleterre fo9-: 2em. 13es.] (P2) fo10 fragment: strophes 1-35,2,
Vat. Vatic. lat. 5334 [wall. /frpr. fin 12es.] (V) fragment: strophes 86, 88-107, 111-125 (Burdy AnS 243, 115-120);
p. p. G. Rohlfs, Sankt Alexius. Altfranzösische Legendendichtung des 11. Jahrhunderts, Tübingen (Niemeyer) 51968 (Sammlung rom. Übungstexte 15); [= TL Sankt Alexius et Alex. R; Boss 6025 et 7118; Boss2 650].
Le texte est amendé modérément; donne aussi la vie latine. Le ms. de Hildesheim contient un petit prologue en vers, v. WoC 37 et U. Mölk ZfSL 87 (1977) 289-303 (édition et étude); il combine la version courte (mss. A et P) avec la longue (V). Pour la date cp. O. Pächt – C. R. Dodwell – F. Wormald, The St. Albans Psalter, London 1960, p. 126-144. Bibliographie: C. Storey, An annot. bibl., Genève 1987. Fac-similé en couleurs du beau ms. de Hildesheim p. p. U. Mölk, Göttingen (Vandenhoeck & Ruprecht) 1997.

AlexisB id., fac-similé du ms. Hildesheim;
p. p. F. H. Bödeker, La cançun de saint Alexis. Reproduction photographique du ms. de Hildesheim, Paris (Welter) 1890 et 1899.

AlexisD id.; réimpr. du texte de AlexisP, CFMA 1911, p. p. V. L. Dedeck-Héry, The Life of Saint Alexis, New York (Institute of French Studies) 1931; [= TL Alex. Ded. et SAlex. Ded.; Boss 41; Hol 74].

AlexisE id.; ms. de base L;
p. p. M. Eusebi, La Chanson de saint Alexis, Modena (Mucchi) 2001.
Éd. aux émendations en plus grand nombre, que l’éd. justifie par un nouveau stemma codicum.

AlexisF id.; impr. diplomatique des mss. L, P et A dans → FoersterKoschw col. 99-162 [avec var.; donne aussi le prologue en prose du ms. L; l’éd. 1915 et ss. ajoutent la vie latine col. 299-307; ib. col. 308-315 additions].

AlexisH id., texte du ms. L corrigé à l’aide de P et même d’autres versions;
p. p. K. Hofmann, “Das altfranzösische Gedicht auf den heil. Alexius, kritisch bearbeitet”, Sitzungsberichte der königl. bayer. Akademie der Wissenschaften zu München, 1868, Band 1, München 1868, 84-121; [= TL Alexius].
Édition ‘critique’ inutilisable (p. 85 «Dass ich Verstösse gegen Grammatik und Metrik nicht als Licenzen oder Alterthümlichkeiten, sondern als Fehler betrachte und daher konsequent tilge, wird man bei meiner kritischen Methode, die auf reine Texte ausgeht, nicht anders erwarten.» !).

AlexisO id.; ms. L;
p. p. C. J. Odenkirchen, The Life of St.Alexius, in the Old French version of the Hildesheim manuscript. The original text reviewed, with comparative Greek and Latin versions, all accompanied by English translations, Brookline, Mass. - Leyden (Classical Folia Editions) 1978 (Medieval Classics: Texts and Studies 9); [= TL Alex. O; Boss2 654].
L’éd. S1/2 reste préférable.

AlexisP id.; texte ‘critique’ basé sur les mss. L, A, P, mss.-versions M1 et S en var.;
p. p. G. Paris – L. Pannier, La Vie de saint Alexis, poème du XIe siècle, et renouvellements des XIIe, XIIIe et XIVe siècles, Paris 1872 (et réimpr.), texte p. 139-170; [= TL Alex. et Alex. S; Dean 505; Boss 39; Hol 77].
Le texte (qui peut servir de modèle d’une édition ‘critique’ établie sans scrupules – cp. le vers 38e avec AlexisF) a été réimprimé en 1885, en 1887, et dep. 1903 dans les Classiques fr. du moyen âge.

AlexisPe id.; p. p. M. Perugi, La Vie de saint Alexis, Genève (Droz) 2000 (T.L.F).
Éd. dangereuse. Pour quelques corr. et pour l’astuce de la tmesis v. Zaun ZfSL 114,313-317 avec n.7. Éd. reprise en 2014, v. Gérard-Zai VRo 74,300-301.

AlexisR1 id.; éd. d’un texte ‘critique’ basée essentiellement sur AlexisP et, ici et là, sur des matériaux de W. Foerster, p. p. M. Rösler, Sankt Alexius, Halle (Niemeyer) 1928 (Sammlung rom. Übungstexte 15); [= TL Alex. Rösler et SAlex. Rösler; Boss 44; Hol 78].

AlexisR2 id.; texte basé sur le ms. L; éd. 1941 dans la même collection.

AlexisS1 id.; texte du ms. L avec les var. les plus importantes, étude, gloss. complet, p. p. C. Storey, Saint Alexis, Paris (Droz) 1934, réimpr. London 1946, préface modifiée; [= Boss 43 et 6024; Hol 79].

AlexisS2 id.; éd. revue p. p. C. Storey, La Vie de saint Alexis. Texte du manuscrit de Hildesheim (L), Genève (Droz) 1968 (Textes litt. fr. 148); [= TL Alex. Sto; Boss2 651].

AlexisSt id.; éd. du ms. L avec leçons des autres mss.;
p. p. E. Stengel, La Cançun de saint Alexis und einige kleinere altfranzösische Gedichte des 11. und 12. Jahrhunderts. Nebst vollständigem Wortverzeichnis zu E. Koschwitz’s: Les plus anciens monuments de la langue française und zu beifolgenden Texten, Marburg (Elwert) 1882 (Ausg. u. Abh. 1). En qq. sorte exemplaire. Avec glossaire à → KoschwitzMon et inventaire des formes fléchies.

AlexisaH id.; ms. A (agn. fin 12es.), p. p. T. D. Hemming, La vie de saint Alexis, Exeter (Univ. Press) 1994 (Textes litt. 90). Une éd. dipl. de ce ms. se trouve dans → AlexisF.

Alexism1P id.; version rimée du ms. M (= M1);
flandr. 13es.;
ms.
BN fr. 1553 [pic. 1285 n.st. (dat. de Viol, les autres 1285 ou peu av. ou après)];
p. dans → AlexisP 261-325; [= TL Alex. M].

Alexism2E id.; ms.
Carlisle Cathedral Lives of the Saints [fin 13es.];
p. dans → AlexissE p. 151-197.

Alexism2P id.; début, fin et var. (par rapport à → Alexism1P) impr. par G. Paris, “Un second manuscrit de la rédaction rimée (M) de la Vie de saint Alexis”, R 17 (1888) 106-120.

Alexisp2F id., version orig. ( → AlexisRo);
ms. fragm. P2; p. p. R. Fawtier – E. C. Fawtier-Jones, “Notice du manuscrit French 6...”, R 49 (1923) 321-342, spéc. 325-331.

AlexisqP id., version en quatrains alexandrins monorimes;
mil. 14es.;
ms. de base
BN fr. 1555 [déb. 15es.] (A), en var.
BN fr. 1661 [fin 15es.] (B),
BN fr. 1881 [3et. 15es.] (C),
BN fr. 15217 [2em. 15es.] (D),
Besançon 588 [ca. 1500] (E),
Arras 742 (766) [1472] (F),
BN nfr. 4085 [bourg. 1470] (P), non utilisé:
Bruxelles Bibl. roy. 10295-304 [hain. 1428/29],
BN nfr. 934,31-32 [15es.?] strophes 111-130;
p. dans → AlexisP 327-388; [= TL Alex. Q].

AlexissH id., version interpolée, en laisses de vers décasyll. assonancés, du ms. S;
2em. 12es. (?);
ms.
BN fr. 12471 [art. fin 13es.];
p. p. H. Heinermann, Das altfranzösische Alexiuslied der Handschrift 12471 der Bibl. Nat. in Paris (Cod. S), thèse Münster 1957; [= TL Alex. Hei].
Donne parmi les ‘var.’ les émendations de → AlexissP. Marque les abréviations résolues.

AlexissE id.; p. p. A. G. Elliott, The Vie de Saint Alexis in the twelfth and thirteenth centuries, Chapel Hill 1983 (N. Carol. St. in the Rom. Lang. and Lit. 221), p. 93-150. Transcription misérable.

AlexissP id., p. dans → AlexisP 197-260; [= TL Alex. S].

AlexisvR id., version orig. ( → AlexisRo), ms. fragm. V;
p. p. P. Rajna, “Un nuovo testo parziale del Saint Alexis primitivo”, ARom 13 (1929) 1-86; [= TL SAlex. Rajna].

AlexisAloS Légende de saint Alexis, version en vers alexandrins indépendante de → Alexis, ms. O;
déb. 13es.;
ms.
Oxford Bodl. Canonici Misc. 74 [wall. déb. 13es.];
p. p. C. E. Stebbins, “The Oxford version of the Vie de saint Alexis: An Old French poem of the thirteenth century”, R 92 (1971) 1-36; [= TL Alex. Oxf. Ste; Boss2 688].

AlexisAlpS id., ms. P:
BN fr. 2162 [pic. mil. 13es.] (P);
p. p. C. E. Stebbins, A critical edition of the 13th and 14th centuries Old French poem versions of the Vie de Saint Alexis, Tübingen (Niemeyer) 1974 (ZrP-Beih. 145); [= TL Alex. Ste; Boss2 689].
Donne aussi des var. du ms. O, cp. → AlexisAloS, et donne, fautivement, le même texte latin que → AlexisRo.

AlexisAlpH id.; ms. de base BN fr. 2162 [pic. mil. 13es.], ms.
Oxford Bodl. Canonici Misc. 74 [wall. déb. 13es.] utilisé pour faire un texte ‘critique’ (‘eclectique’ selon Körting ZrP 4,176);
p. p. J. Herz, “Eine altfranzösische Alexiuslegende aus dem 13. Jahrhundert”, Einladungsschrift zu der am 31. März, 1., 2. und 3. April 1879 stattfindenden öffentlichen Prüfung der Real- und Volksschule der israelitischen Gemeinde zu Frankfurt, Frankfurt 1879, p. III-22; [= TL Alex. H].

AlexisHexA Version indépendante de → Alexis, fragmentaire, en vers hexasyllabiques;
15es. ?;
ms.
Tournai 129 [15es.] détruit en 1940;
p. p. un anonyme dans Mémoires de la Société hist. et litt. de Tournai 4 (1856) 65-73.
Correspond en gros aux vers 264-570 de → Alexis.

AlexisMir MirNDPersP no40.

AlexisOctP Légende de saint Alexis, version en vers octosyllabiques, indépendante de → Alexis;
ca. 1200;
ms.
BN fr. 25408 [agn. 1267];
p. p. G. Paris, “La Vie de saint Alexi en vers octosyllabiques”, R 8 (1879) 163-180; [= TL SAlex. R].

AlexisPr1L id., version en prose (basée sur une légende latine), incip. En cel tens que la loi nostre seigneur estoit creüe et essauciee;
prob. 1em. 13es.;
ms. de base
BL Roy. 20 D.VI [2em. 13es.] (B), corrigé surtout à l’aide de
BN fr. 412 [pic. 1285] (C), autres mss. en var.
BN nfr. 23686 (anc. Peterburg Fr.35/F.v.I.4) [Soissons?, 3eq. 13es.] (A),
BN fr. 411 [déb. 14es.],
BN fr. 23117 [2e partie, fo238-482, déb. 14es.] (E), abrégé par endroits,
Genève Com. lat. 102 (anc. Cheltenham Phillipps 3660) [2eq. 14es.],
BN fr. 183 [prob. 1327] (F),
BL Add. 17275 [2et. 14es.] (G),
Oxford Queen’s Coll. 305 [Fr. 2em. 15es.] (H);
p. p. E. Lutsch, Die altfranzösische Prosaversion der Alexiuslegende, Berlin (Trenkel) 1913; [= TL Alex. Pr.; Boss 65 (avec note erronée)].

AlexisPr2 LégDorAn4Alexius.

AlexisPr3 Légende de saint Alexis faisant partie du légendier ‘groupe E’ (v. HLF 33,421-423), incipit (ms. Dublin): Ci comence la vie monseignor Saint Alexi qui fu nez de la cité de Rome. En cel temps que la loie nostre seignor estoit...;
ca. 1300;
mss.
Chantilly Musée Condé 734 (456) [1313 n.st.],
Maz. 1716 (568) [déb. 14es.],
Dublin Trinity Coll. B.2.8 (173) [Angleterre fin 14es.] (légendier isolé, mais Alexis provient du ‘groupe E’, v. HLF 33,440);
inédit.

AlexisPr4 Une légende de saint Alexis mentionnée dans HLF 33, 442 comme figurant dans le ms.
Arras 139 (657) [pic. 3et. 13es.] n’existe pas: le ms. ne contient plus que le titre «Si commence la vie saint Alexis» [(au bas du fo87vo), le texte lui-même est perdu].

AlexisTomb TombChartr18.

AlgorAlexH Traité d’algorithme en prose, dérivé de l’algorithme lat. attribué à Alexandre de Villedieu;
pic. 3eq. 13es.;
ms. de base
Ste-Gen. 2200 [art. 1277] fo150ro-151ro, autre ms.
BN fr. 2021 [pic.or. 2em. 13es.] fo154ro-155ro;
p. p. C. Henry, “Sur les deux plus anciens traités français d’algorisme et de géométrie”, Bull. di bibl. e di storia delle scienze matem. e fisiche 15 (1882) 49-70, texte 53-55. Corrections v. AlgorAlexM p. 56.
Contient aussi → GéomSGenH.

AlgorAlexM id.; ms. de base BN fr. 2021 [pic. 2em. 13es.], en var. Ste-Gen. 2200 [art. prob. 1277];
p. p. V. Mortet, “Le plus ancien traité français d’algorisme”, Bibl. mathematica 3e sér., t. 9 (1908) 55-64; [= Boss 2852].

AlgorBodlW Traité d’algorithme en vers octosyll., en rapport avec Alexandre de Villedieu, Johannes de Sacrobosco et avec le traité de Salem;
2em. 13es.;
ms.
Oxford Bodl. Selden Supra 26 (3414) [partie concernée ca. 1300] fo13-16;
p. p. E. G. R. Waters, “A thirteenth century algorism in French verse”, Isis 11 (1928) 45-84; [= TL Algorism1; FEW AlgT; Boss 2854].

AlgorCambrS Traité d’algorithme, 328 vers octosyll. (275 vers pour l’Algorismus, 52 vers d’autres calculs);
agn. 3eq. 14es.;
ms.
Cambridge Corpus Christi Coll. 133 [agn. fin 14es.] fo1vo-3ro; p. p. C. N. Staubach, dans L. C. Karpinski – C. N. Staubach, “An Anglo-Norman algorism of the fourteenth century”, Isis 23 (1935) 121-152; [= AND Algorism; Dean 329; Boss 6560].
Bonne édition.

AlgorLiègeW Traité d’algorithme en vers octosyll., en partie basé sur Johannes de Sacrobosco;
liég. 1em. 15es.;
ms.
Bruxelles Bibl. roy. 10457-62 [wall. av. 1449] écrit par Jean de Stavelot;
p. p. E. G. R. Waters, “A fifteenth century French algorism from Liège”, Isis 12 (1929) 194-236; [= TL Algorism2; FEW AlgF; Boss 2855].
Transcription impeccable.

Alibert L. Alibert, Dictionnaire occitan – français d’après les parlers languedociens, Toulouse (Institut d’Etudes occitanes) 1965. Peu sûr.

AliscW Bataille d’Aliscans, chanson de geste du cycle de Guillaume d’Orange, vers décasyll.;
pic. fin 12es.;
mss. relativement proches de l’orig. supposé: ms. de base
Ars. 6562 [pic. 1erq. 13es.] (a),
BL Roy. 20 D.XI [traits pic., prob. Paris ca. 1335] (L),
BN fr. 24369-24370 [prob. Paris, traits pic., ca. 1335] (V),
BN fr. 1448 [lorr.mérid. 3eq. 13es.] (e),
BN fr. 2494 [pic. 1em. 13es.] (d), mss. d’avantage interpolés et ‘contaminés’:
BN fr. 774 [frc., faibles traits du N.-E., 3eq. 13es.] (A),
BN fr. 1449 [frc. 3eq. 13es.] (b),
BN fr. 368 [lorr. 1em. 14es.] (B),
Milano Bibl. Trivulziana 1025 [frc. 3et. 13es.] (T),
Oxford Bodl. MS. Fr. e.32 (anc. Cheltenham Phillipps 25074) [N.-E. ca. 1200] (P),
Boulogne-sur-Mer 192 [art. 1295] (m),
Bern 296 [pic.or. 3et. 13es.] (C), ms. francoit. v. → Aliscm, fragm.:
BN nfr. 934,4-7 [fragm. déb. 14es.] (extrait p. dans → MélLeGentil 851-867),
Cambridge Univ. Add. 2751(4) [1em. 13es.],
Peterburg RNB Fr.Q.v.XIV.6 [1em. 13es.] (feuilles du même ms. que Cambridge, les deux reproduits et p. p. M. Murjanoff dans R 85, 1964 533-540);
p. p. E. Wienbeck – W. Hartnacke – P. Rasch, Aliscans, Halle (Niemeyer) 1903; [= Boss 169; Hol 635].
Numérotation identique à celle de AliscG. Concordance avec l’éd. AliscJ ici, en appendice.

AliscG id.; ms. de base Ars. 6562, en var. BN fr. 1449 (comble des lacunes de Ars.), BN fr. 774, BN fr. 2494, BN fr. 1448, Boulogne;
p. p. F. Guessard – A. de Montaiglon, Aliscans, Paris 1870 (Anc. Poètes; réimpr. Nendeln, Kraus, 1966); [= Boss 167; TL Alisc.; FEW Alisc].
Bonne éd.

AliscJ id.; ms. de base BN fr. 774, complété par BN fr. 368, aussi BN fr. 24369-24370 et Ars.;
p. p. W. J. A. Jonckbloet, Guillaume d’Orange, 2 vol., La Haye 1854, 1, 215-427; [= TL Bat. d’Alesch. et Guil. d’Or.].
Inutilisable. Concordance avec l’éd. AliscW ici, en appendice.

AliscR id.; p. p. G. Rolin, Aliscans, Leipzig (Reisland) 1894 et 1897 (réimpr. Wiesbaden, Sändig, 1967); [= Boss 168].
Éd. touffue, quasi inutilisable; reconstruction d’un texte hypothétique sur la base de Ars.

AliscRé id., réd. ‘A’;
ms. de base A2 (b);
p. p. Claude Régnier, Aliscans, 2 vol., Paris (Champion) 1990 (CFMA 110-111); [= TL Alisc. R].
Erreurs de composition. C.r. RLiR 58,577-584.

AliscRé2 id.; même ms. BN fr. 1449 (A2), corr. et qqs var. surtout de la famille A: BN fr. 774 (A1), BN fr. 368 (A3), Milano (A4), ausssi Oxford (S);
édition par Claude Régnier, p. p. J. Subrenat, Aliscans, Paris (Champion) 2007 (CCMA 21).
Incorpore les corr. des c.r. Avec trad. Double numérotation des vers. C.r. Luongo MedRom 32,420-421.

AliscmH id., version relativement fidèle, mais à la langue italianisée;
francoit. mil. 14es.;
ms.
Venezia Marc. fr. VIII (252) [mil. 14es.];
p. p. G. Holtus, La versione franco-italiana della ‘Bataille d’Aliscans’: Codex Marcianus fr. VIII [= 252], Tübingen (Niemeyer) 1985.
Travail rapide; cf. Contini StM 27,189-192. Cf. Holden MedAev 56,332-334.

AlonsoEnc M. Alonso, Enciclopedia del idioma, 3 vol., Madrid (Aguilar) 1958.

AlonsoMed M. Alonso, Diccionario medieval español, 2 vol., Salamanca (Univ.) 1986.

AloulN Le Flabel [Fablel] d’Aloul, en vers octosyll.;
pic. 2et. 13es. (?);
ms.
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] fo143vo-148vo;
p. dans → NoomenFabl 3,2-44.

AloulM id.; p. dans → MontRayn 1, 255-288.

AmAVousH Dit d’amour, incipit A vous, singnour, qui des boins iestes, octosyll.;
pic. 1em. 14es.;
ms.
København Kgl. Bibl. Gl. Kgl. 2061 4o [pic. 2et. 14es.];
p. p. S. Hendrup, “Un Dit d’amour inédit du XIVe siècle”, RRom 8 (1973) 81-86; [= TL Dit d’am. H].

AmAmD Ami et Amile, chanson de geste, laisses décasyll.;
ca. 1200;
ms.
BN fr. 860 [lorr.sept. ca. 1275], fragm. → AmAmc;
p. p. P. F. Dembowski, Ami et Amile, Paris (Champion) 1969 (CFMA 97); [= TL Am. u. Am.2; Boss2 1014]. [Concordancier: G. Gonfroy, Ami..., Limoges (Univ., TELMOO) 1987.]
La chanson → JourdBl en forme une suite.

AmAmH id.; p. p. K. Hofmann, Amis et Amiles und Jourdains de Blaivies, Erlangen (Deichert) 21882; [= TL Am. u. Am.; Boss 179; Hol 801].

AmAmcM id.;
Chantilly Musée Condé 471 (618) [15es.] fragm. de 179 vers (éd. D 3036-3230);
p. p. Takeshi Matsumura, “Un fragment inédit d’Ami et Amile en décasyllabes”, R 108 (1987) 527-539; [= TL Am. u. Am. fragm. M].

AmAmAlM0 Ami et Amile, version en alexandrins;
pic. fin 14es.;
ms. de base
Arras 696 (704?) [pic. 1465], en var.
Chantilly Musée Condé 471 (618) [15es.], etc.;
éd. en prép. par Takeshi Matsumura, cp. RLiR 56,475. ÷

AmAmOctK id., version en vers octosyll.;
agn. fin 12es.;
ms. de base
Cambridge Corpus Christi Coll. 50 [agn. 4eq. 13es.] (K), en var.
Karlsruhe Landesbibl. 345 (anc. Durlach 38) [agn. 2em. 14es.] (C) fragm.,
BL Roy. 12 C.XII [agn. ca. 1335] (L);
p. p. E. Kölbing, Amis and Amiloun, Heilbronn (Henninger) 1884 (Altengl. Bibl.); [= Boss 180; AND Amis; Hol 805; Dean 157; Vising 35]. Texte afr.: p. 110-187, introd. LXXIII-XCI.

AmAmOctF id.; ms. BL Roy. 12 C.XII p. p. H. Fukui, Amys e Amillyoun, London (ANTS) 1990 (Plain Texts 7); [= AND Amis ants].

AmAmPr1M Ami et Amile (Li amitiés de Ami et Amiles), première version en prose;
1em. 13es.;
ms. unique
BN fr. 25438 [fin 13es.];
p. dans → MolandHéricault; [= Wo 10 et Wos 10].

AmAmPr2 id., autre version en prose (‘prose IV’ ou ‘de Lille’, aux éléments propres;
1em. 14es.;
ms.
Lille Bibl. mun. 190 (130; Le Gl. 11) [1em. 14es.];
inédit.

AmDieuK Poème en vers octosyll. sur l’amour de Dieu et sur la haine du péché (titre donné par Meyer R 29,5), attribué par l’éd. à Nicole Bozon, mais déjà la date de qqs. mss. s’oppose à cette opinion;
agn. mil. 13es.;
ms. de base
BL Cotton Domitian A.XI [agn. 1em. 14es.], var. tirées de l’éd. M, autres mss.:
BL Roy. 20 B.XIV [agn. ca. 1300],
BL Arundel 288 [agn. 2em. 13es.],
Oxford Bodl. Rawl. F.241 (14732) [agn. déb. 14es.],
BN fr. 902 [agn., cette partie 2em. 13es.],
Cambridge Corpus Christi Coll. 405 [agn. 1erq. 14es.],
Dublin Trinity Coll. D.4.18 (432) [I: agn. mil. 13es.] (ces deux derniers forment une famille à part, inédite), autres mss.:
Cambridge St. John’s Coll. E.8 (111) [agn. mil. 13es.],
New Haven Yale Beinecke Libr. 492 [déb. 14es.];
New York Pierpont Morgan Libr. M.761 [agn. 4eq. 13es.] appart. prob. à la fam. à part;
p. dans → NicBozSAgatheK 1-47; [= AND Evang1; cp. Boss 7004; Dean 636; Vising 154].

AmDieuM id.; ms. de base Oxford Bodl. Rawl. F. 241;
p. p. P. Meyer, “Notice du ms. Rawlinson Poetry 241 (Oxford)”, R 29 (1900) 1-84, texte ms. Rawl. p. 9-21, début et fin, d’après BN fr. 902, p. 83-84; [= AND Am Dieu].

AmJalF D’amour et de jalousie, en vers octosyllabiques;
pic. 2em. 13es.;
ms. unique
BN fr. 19152 (anc. S. Germ. 1830) [frc. fin 13es.];
p. p. E. Faral, “D’Amour et de Jalousie, complainte d’amour du XIIIe siècle”, R 59 (1933) 333-350; [= TL D’Am. et de Jal.; Boss 2781].

AmYdR Amadas et Ydoine, roman d’aventures et d’amour, vers octosyll., à l’origine agn., le seul ms. complet représente une version picardisée;
déb. 13es.;
ms. complet
BN fr. 375 [pic. 1289 n.st.], imprimés au bas des pages les fragments d’un même ms. agn.,
Vat. Pal. lat. 1971 [fo61-68 agn. déb. 13es.] (vers 1-1928) v. → AmYdvR et, d’après Andresen, du fragm.
Göttingen Univ. Phil. 184, IV [agn. déb. 13es.], v. → AmYdgA;
p. p. J. R. Reinhard, Amadas et Ydoine, Paris (Champion) 1926 (CFMA 41); [= TL Amad. R; FEW AmYd; AND Amadas; Dean 161; Boss 1234; Hol 980].
Plein d’erreurs.

AmYdH id.; ms. BN p. p. C. Hippeau, Amadas et Ydoine, Caen - Paris 1852/1863/1877 (réimpr. Genève, Slatkine, 1969); [= Boss 1232; TL Amad.].
La numérotation varie de 25 au max. Éd. périmée.

AmYdgA id.; fragments (8+2 fos)
Göttingen Univ. Phil. 184, IV [agn. déb. 13es.];
agn. déb. 13es.;
p. p. H. Andresen, “Bruchstück aus dem altfranzösischen Roman Amadas et Ydoine”, ZrP 13 (1889) 85-97; [= TL Amad. Bruchst.; Boss 1233; Vising 29].
Correspond aux vers 1110-1246 et 1791-1927.

AmYdvR id.; fragm. d’une version plus longue;
agn. déb. 13es.;
ms.
Vat. Pal. lat. 1971 [fo61-68 agn. déb. 13es.];
p. dans → AmYdR bas de page 1-63; [= AND Amadas; Dean 161].

AmantCordM L’amant rendu cordelier, poème courtois attribué à Martial d’Auvergne, en huitains d’octosyll.;
av. 1490;
imprimé reproduit: Paris, Germain Bineaut, 1490, pour d’autres impr. et mss. v. l’éd.;
p. p. A. de Montaiglon, L’amant rendu cordelier a l’observance d’amours, Paris (Firmin Didot) 1881 (SATF 15); [= FEW AmantCord].

AmbroiseP L’estoire de la guerre sainte, attribuée à Ambroise, vers octosyll.;
norm.mérid. (ms. agn. aux traces d’une copie poit.), déb. 13es.;
ms.
Vat. Reg. lat. 1659 [fo1-90: agn. fin 13es.];
copie de E. Stengel p. p. G. Paris, L’estoire de la guerre sainte. Histoire en vers de la troisième croisade (1190-1192) par Ambroise, Paris (Impr. nationale) 1897; [= TL Ambr. Guerre s.; FEW Ambroise; Dean 56.1; Boss 3609; Hol 2338].
Éd. interventionniste (RLiR 69,287). Fragm., v. 11758-11805,
Tokyo Keio Univ. Rare Books Libr. 170X.9.11 [Angleterre 2em. 13es.], Rev. Hist. Textes 22 (1992) 159-168; fragm.
Dublin Trinity Coll. 11325 [2eq. 13es.], S. Pezzimenti dans Critica del testo 16 (2013) 105-154, spéc. 118-138. Livres II-VI, traduits en lat. et complétés du l. I d’après une source commune, par Ricardus ‘Londoniensis’, déb. 13es., p. p. W. Stubbs, Itinerarium peregrinorum..., London 1864 (Rer. brit. med. aevi scr. 38,1). Datation et localisation discutées, v. Françoise Vielliard BEC 160,5-52 (l’éd. A, 2, 3, maintient une datation d’avant 1199 et une localisation près de Caen).

AmbroiseA id.; p. p. M. Ailes – M. Barber, The History of the Holy War. Ambroise’s Estoire de la Guerre Sainte, Woodbridge (Boydell & Brewer) 2003.
Avec trad., sans glossaire. On aurait aimé apprendre d’où viennent les leçons qui diffèrent de l’éd. P (p.ex. v. 1575-6). V. Matsumura RLiR 69, 286-287: éd. non définitive.

AmbroiseC id.; p. p. C. Croizy-Naquet, L’Estoire de la guerre sainte, Paris (Champion) 2014 (CFMA 174). C.r. Giannini VRo 74,302-305: éd. moins corrigée que P.

AmeBerla/b/cB Trois dits de l’âme, vers octosyll.; ms. Berlin, dit a, incipit Douls Jhesucris, je vieng a vous, b, Pour moustrer que dieus s’esbanie, c Savés que j’apiel beghinage;
pic. 2em. 13es.;
ms.
Berlin Staatsbibl. gall. oct. 28 [déb. 14es., auj. perdu];
p. p. E. Bechmann, “Drei Dits de l’âme aus der Handschrift Ms. Gall. Oct. 28 der Königlichen Bibliothek zu Berlin”, ZrP 13 (1889) 35-84; [= TL Dits de l’âme].
Autres mss. v. Naetebus et LångforsInc.

AmistiédT L’Amistiés de vraie amour, sorte d’Art d’aimer en prose écrit sur le modèle de De amicitia christiana de Pierre de Blois, dérivé lui-même de De amicitia de Cicéron, attribué (à tort ?) à Richard de Fournival;
pic. 13es.;
ms. de base
Dijon 526 (299) [pic. fin 13es.] (D), en var.
Manchester Univ. John Rylands Libr. Fr. 66 [déb. 14es.] (R);
p. p. J. Thomas, “Un Art d’aimer du XIIIes.: [L’Amistiés de vraie amour]”, Rbph 36 (1958) 786-811; [= Boss 7717; GRLMA 62, 3136; texte réimpr. p. A. M. Finoli, Artes Amandi, Milano-Varese (Cisalpino) 1969, p. 447-453].

AmistiérP id.; ms. de base R (= Manchester), en var. Dijon 526;
p. p. C. E. Pickford, “The Roman de la Rose and a treatise attributed to Richard de Fournival”, Bull. of the John Rylands Library Manchester 34,2 (1952) 333-365, texte 354-365.

AmourAlianceF Livre de l’amoureuse aliance, poème allégorique en vers octosyll.;
1em. 15es.;
ms. unique
BN fr. 2197 [1em. 15es.];
p. p. J.-Cl. Faucon, Le Livre de l’amoureuse aliance, poème du XVe siècle, Aix-en-Provence (CUER MA) – Paris (Champion) 1977.

AmoursBiautéL Petit traité d’amour en prose, titre Chi commenche d’amours et devise primirement le biauté d’une dame, incip. La biauté d’une dame de no païs;
pic. 3eq. 13es.;
ms.
Ste-Gen. 2200 [art. 1277];
p. p. A. Långfors, “Deux traités sur l’amour”, R 56 (1930) 361-388, texte 364-373; [= TL Traités sur l’Amour].
Contient aussi → ArbreAmL

AmphYpL Livre des amphorismes Ypocras, trad. fr. des aphorismes d’Hippocrate par Martin de Saint Gille / Saint-Gilles lez Nîmes, prose;
1365 (1362-prob. 1365, date d’achèvement);
ms.
BN fr. 24246 [1430 n.st.];
p. p. G. Lafeuille, Les amphorismes Ypocras de Martin de Saint-Gille, 1362-1365, Cambridge Mass. (Harvard) 1954, et Genève (Droz) 1954 (Trav. d’hum. et ren. 9); [= FEW AmphYp].
Basé sur Hippocrate et Galien. L’éd. ne comprend que les aphorismes proprement dits, les commentaires étendus manquent (cf. → AmphYpL2), le texte reste donc largement inédit.
Version latine comparable p. p. I. Müller-Rohlfsen, Die lat. ravenn. Übers. der hippokr. Aph. aus dem 5./6.Jh., Hamburg 1980.

AmphYpL2 id., éd. partielle des commentaires: l. V,2 (= chap. 28-71) et VI;
p. p. G. Lafeuille, Les commentaires de Martin de Saint-Gille sur les Amphorismes Ypocras, Genève (Droz) 1964 (Trav. d’hum. et ren. 66); [= Boss2 7694].

AmphYpP id., étude lexicologique et éd. partielle du l. V,2 (chap. 28-62);
p. p. C. E. Paschold, Die Frau und ihr Körper im medizinischen und didaktischen Schrifttum des französischen Mittelalters, Pattensen (Wellm) 1989.
Ne mentionne pas AmphYpL2 (éd. quasi identique); glossaire sujet à caution: nombre de ‘définitions’ englobent le contexte et sont sans valeur pour la lexicographie.

AnS Archiv für das Studium der neueren Sprachen, Braunschweig 1846ss.; [= FEW Arch].

AncThéât E. L. N. Viollet-le-Duc [– A. de Montaiglon], Ancien théatre françois, 10 vol., Paris (Jannet) 1854-1857 (Bibl. elz.); [= FEW AncThéât; TL Anc. Th. frç.; Boss 5682].
Recueil de pièces de théâtre (farces, moralités, etc.) tirées de sources imprimées, datables de 1542 à 1640 (t. 1-4 1542-1577, t. 5 1579, t. 6-9 1579-1640, t. 10 gloss.). Relevé de datations ici, en appendice.

AncrRiwlecH Ancrene Riwle (‘règle des reclus’), ou plûtot Ancrene Wisse, traité de vie monastique destiné à trois jeunes religieuses, prob. reflétant les suites du concile de 1215, rédaction originelle en anglais ou en agn. discutée, version agn. du ms. Cotton (endommagé par le feu), prose;
agn. fin 13es.;
ms.
BL Cotton Vitellius F.VII [agn. déb. 14es.];
p. p. J. A. Herbert, The French text of the Ancrene Riwle, London (Oxf. Univ. Press.) 1944 (EETS 219); [= AND Ancren1; Dean 643].
La version mangl. est datée du 2eq. 13es.

AncrRiwletT id., environ la première moitié du texte, mais aux ajouts et omissions, reproduit parmi des pièces sur les sept péchés, la pénitence, les peines du purgatoire, les dix commandements, etc., forme représentée par le ms. Trinity Coll.;
agn. fin 13es.;
ms.
Cambridge Trinity Coll. R.14.7 [agn. peu après 1307] (Tr), en var.
BN fr. 6276 [agn. déb. 14es.] (BN),
Oxford Bodl. Bodley 90 [agn. ca. 1300] (Bd) début seulement (p. 1-96);
p. p. W. H. Trethewey, The French text of the Ancrene Riwle, London (Oxf. Univ. Press) 1958 (EETS 240); [= AND Ancren2; Dean 644; cf. Vising 174; Boss2 5901].
(Une var. citée sans sigle de ms. vient des deux mss., BN et Bd [p. 1-96], v. p. xxxii-iii.)

Andernacht K. Andernacht, Der Wortschatz in Olivier de Serres’ Le Theatre d’Agriculture Et Mesnage Des Champs, thèse Erlangen 1917; [= FEW Andernacht].
Les citations, pleines d’erreurs et de modifications, sont tirées de → OlSerres 1603.

AndrBaumVerbe N. Andrieux – E. Baumgartner, Le verbe, Bordeaux (Biere) 1983 (Manuel du fr. du moyen âge, sous la direction d’Y. Lefèvre, 3. Systèmes morph. de l’a.fr).

AndrContrN Chansons attribuées à Andrieu Contredit;
art. (Arras) 2eq. 13es.;
ms. principal
BN fr. 12615 [art., 1e partie 4eq. 13es.] (T) → ChansArt, onze autres: C, K, M, N, O, P, R, U, X, b,
BN nfr. 15797 [fin 13es.] fragm.;
p. p. D. H. Nelson – H. van der Werf, The songs attributed to Andrieu Contredit d’Arras, Amsterdam – Atlanta, GA (Rodopi) 1992 (Faux titre 59).
Pièce 1 aussi dans → Rosenberg 131. Cp. RLiR 56,623.

AndrVigneNapS Andrieu de la Vigne, Le voyage de Naples, chronique de la prise d’Italie par Charles VIII (1494-95), écrite en prose et en vers décasyll. par le chroniste désigné par le roi;
poit. et bourg. (Seurre) ca. 1498;
imprimé de base
BN Rés. Lb 15A [ca. 1500] (A), corrigé à l’aide des autres imprimés, en partie tacitement (cp. S’ensuit p. 129 avec p. 19);
p. p. A. Slerca, Le voyage de Naples, Milano (Vita e Pensiero) 1981.

AndrVigneSMartD Andrieu de la Vigne, Mystère de saint Martin, vers octosyll. et décasyll.;
poit. et bourg. (Seurre) 1496;
ms. unique
BN fr. 24332 [1496 ?];
p. p. A. Duplat, Andrieu de la Vigne, Le Mystère de Saint Martin, 1496, Genève (Droz) 1979 (T. L. F. 277); [= Boss2 8225; cp. Hol 1804/5].
Une copie manuscrite faite par D. M. Méon est déposée à la Bibl. mun.
Tours 928 [19es.]. Consulter G. Roques dans → ActesMfr3 103-114.

AndréAlim J. André, L’alimentation et la cuisine à Rome, 2e éd., Paris (Belles Lettres) 1981. Sources: 2es. av. - 7es. (Isidore).

AndréBot J. André, Lexique des termes de botanique en latin, Paris (Klincksieck) 1956. Se base sur des sources des origines au 9es. (y incluses celles d’Angleterre). Cp. → AndréPlantes.

AndréCoutP Traduction de l’Évangile de Nicodème (fin 5es.) par André de Coutances, en vers octosyll.;
norm. déb. 13es.;
ms. unique
BL Add. 10289 [norm. 2em. 13es.]; p. dans → EvNicAgnP p. xvi-xlv; 71-136 (‘B’); [= TL Ev. Nicod.; FEW AndréCout; cp. FEW EvNic].

AndréCoutFrH Roman des Franceis ou Arflet, par André, très prob. André de Coutances, poème satirique dirigé contre les Français après la prise de la Normandie par les Plantagenets;
norm. 3et. 12es.;
ms.
BL Add. 10289 [norm. 2em. 13es.];
p. p. A. J. Holden, “Le Roman des Françeis”, dans → MélLecoy 213-233; [= TL Rom. des Franceis H; Dean 220.1; Boss2 4893].

AndréCoutFrJ id.; p. dans → JubNRec 2, 1-17.

AndréOis J. André, Les noms d’oiseaux en latin, Paris (Klincksieck) 1967 (Et. et Comm. 66). À contrôler.

AndréPlantes J. André, Les noms de plantes dans la Rome antique, Paris (Belles Lettres) 1985. Version allégée et augmentée de → AndréBot.

AndréRed J. André, Les mots à redoublement en latin, Paris (Klincksieck) 1978 (Et. et comm. 90). Source dangereuse: vérifier chaque att.

AnelEdwC L’anneau de Saint Edouard (cet épisode se trouve également dans → EdConfCambrW 3453-3481), alexandrins;
agn. 13es.;
ms.
Cambridge Univ. Add. 3392 [agn. 1em. 14es.] fo137vo;
p. p. H. J. Chaytor, “King Edward’s ring”, → MélKastner p. 124-127; [= AND Edw Ring; Dean 524; Boss 3250].

AngDialGregO2 Frère Angier, Dialogue de Saint Grégoire, adaption en vers octosyll.;
agn. (et ang.) 1212;
ms.
BN fr. 24766 [1e partie prob. 1213], autographe fo2-151;
p. p. R. Orengo, Les dialogues de Grégoire le Grand traduits par Angier, 2 vol., Paris (SATF) – Abbeville (Paillart) 2013.
C. r. Wunderli VRo 73, 336-338. Éd. impeccable. Cp. → DialGreg.

AngDialGregO id.; p. p. R. Orengo, Le Dialogue de Saint Grégoire le Grand traduit par Angier, Introduction et édition, thèse Zürich 1969 [dact.]; [= TL Dial. Greg. O; Dean 512; Boss2 5789; cp. AND Dial Greg].

AngDialGregC id.; quelques extraits p. dans T. Cloran, The Dialogues of Gregory the Great, translated into Anglo-Norman French by Angier, thèse Strasbourg 1901; [= Vising 108; Boss 3288].

AngDialGregM id.; extrait de 240 vers p. p. P. Meyer dans → MeyerRec II 340-343.

AngDialGregP id.; des vers isolés cités d’après le ms. dans le glossaire de M. K. Pope, Etude sur la langue de Frère Angier, suivie d’un glossaire de ses poèmes, Paris (Bouillant) 1903; [= FEW Angier; Boss 3289].
A distinguer de → AngVieGregP par la numérotation des folios (2-151).

AngVieGregM Frère Angier, Vie de Saint Grégoire, traduction de la Vie de S. Grégoire (Grégoire Ier le Grand) de Jean le Diacre (9es.), en vers octosyll.;
agn. (et ang.) 1214;
ms.
BN fr. 24766 [2e partie prob. 1216], autographe fo153-174;
p. p. P. Meyer, “La Vie de saint Grégoire le Grand traduite du latin par Frère Angier, religieux de Sainte-Frideswide”, R 12 (1883) 145-208 (texte: 152-192); [= TL VGreg. A; AND S Greg; Dean 513; Vising 108; Boss 3287].
Autre trad. v. → SGregJean.

AngVieGregP id.; des vers isolés cités d’après le ms. dans le glossaire de M. K. Pope, v. → AngDialGregP. A distinguer de AngDialGregP par la numérotation des folios (153-174).

AnglureB Récit du voyage en Terre Sainte du Seigneur Ogier d’Anglure effectué en 1395-96, mais basé sur des sources écrites, prose;
champ. ca. 1398;
ms. de base
BN fr. 15217 [2em. 15es.] (P), variantes tirées du ms.
Epinal 217 (59; 189) [lorr. (Metz) 1em. et 3eq. 15es.] (M) qui constitue une refonte messine du texte orig.;
p. p. F. Bonnardot – A. Longnon, Le saint voyage de Jherusalem du seigneur d’Anglure, Paris (Didot) 1878 (SATF); [= TL S. d’Angl.; FEW Anglure; Boss 5582].

AnielT Dit du vrai anel, conte dévot, en vers octosyll.;
pic. 4eq. 13es.;
ms.
BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295];
texte picardisé davantage [cf. GossenGramm p. 45] p. p. A. Tobler, Li dis dou vrai aniel. Die Parabel von dem ächten Ringe, Leipzig (Hirzel) 31912; [= TL Vr. An.; Boss 3469; FEW ToblerAniel : 11884].

AnnoncNDpC Annonciation Notre Dame, poème pieux en vers octosyll. (titre: De l’annunciation Nostre Dame, var. Concepcions Nostre Dame);
traits pic. 13es.;
ms. de base
Pavia Univ. Aldini 219 (130.E.5) [déb. 14es.], en var.
Reims Bibl. mun. 1275 (J.743) [lorr. fin 13es.];
p. p. B. B. Caravaggi, “Une Annonciation inédite du XIIIe siècle”, MedRom 8 (1983) 175-191.

AnsCartA Anseïs de Cartage, épopée se rattachant au cycle de Charlemagne, décasyll.;
pic. 2eq. 13es.;
ms. de base
BN fr. 793 [pic.-wall. 4eq. 13es.] (A) cité par Gdf, en var.
BN fr. 12548 [pic. 2em. 13es.] (B),
BN fr. 1598 [francoit. 1em. 14es.] (C),
Lyon Bibl. mun. Palais des Arts 59 [fin 13es.] (D),
BN fr. 368 [lorr. 1em. 14es.] fragm. (E),
Durham Univ. Cosin V.II.17 [pic. 2em. 13es., 2 mains] acéphale (extrait R 25, 562-584), fragm. non localisé [13es.] (n’est pas à Karlsruhe) et republié d’après l’éd. princeps (p. 434-437), non utilisé → AnsCartBo;
p. p. J. Alton, Anseïs von Karthago, Tübingen 1892 (Litt. Verein Stuttgart 194); [= TL Ansëis; FEW AnseïsC; Boss 194; Hol 680].
Cp. → SecSpagnaC.

AnsCartM id.; extraits parallèles de BN fr. 793 et de BN fr. 1598, ce dernier texte modifié surtout quant à la graphie;
[ms. francoit. 1em. 14es.];
p. p. W. Meyer [-Lübke], “Franko-italienische Studien I”, ZrP 9 (1885) 597-640; [= TL Ansëis Ztschr.; Boss 195].

AnsCartBoB id., fragment de Bologna (v. 411-840 (+2) et 1315-1728 (+14));
francoit. (et traits pic.) fin 13es.;
ms.
Bologna Arch. notarile [It. ca. 1300] deux folios;
p. p. V. de Bartholomaeis, “Nuovi frammenti dell’ Anseïs de Carthage”, Atti dell’Accademia degli Arcadi a. 15, N. S. 7-8, 1931 (1932) 85-117.

AnsCartPr id., version en prose;
15es.;
ms.
Ars. 3324 [15es.];
inédit.

AnsMetzS1 Anseïs de Metz (parfois appelé Anseïs de Gascogne), chanson de geste du Cycle des Loherains, version longue (25000 vers décasyll. en laisses asson., mss. S, L, U);
flandr. 1ert. 13es.;
fragm.
Arlon Arch. Saint Hubert L.12 [pic. 13es.], en var.
BN fr. 4988 [ca. 1300] (S) fo164-291,
Ars. 3143 [Paris?, traits pic. 1em. 14es.] (N),
BN fr. 24377 [pic. ca. 1300] (L), non utilisé:
Vat. Urbinati lat. 375 [13es.] (U) [v. R 14,421-432];
p. p. E. Stengel, Die Bruchstücke der noch ungedruckten Chanson d’Anseïs de Mes, Greifswald (Festschrift der Universität Greifswald 15. Mai 1904) 1904; [souvent = FEW Anseïs et Gdf ‘Les Loh.’].
Version courte du ms. M: → Yon.

AnsMetzS2 id., laisses finales 422-478 de la version longue;
ms. de base L, var. S, N, U;
p. p. E. Stengel, Der Schlussteil der Chanson d’Anseïs de Mes, Greifswald (Festschrift der Universität Greifswald 15. Mai 1909) 1909.

AnsMetznG id., version longue réduite (v. 1-2854 très différents), assonancée et rimée, ms. N, 14597 vers;
lorr. 1ert. 13es.;
ms.
Ars. 3143 [Paris?, traits pic. 1em. 14es.] (N);
p. p. H. J. Green, Anseÿs de Mes, thèse Paris 1939; [= FEW AnseïsM; Boss 211].

AntAnW Légende de l’Antéchrist, compilation anon., vers octosyll., incip. Por ce qe je say le françois;
traits pic. et francoit., ca. 1245;
ms.
Ars. 3645 [It. fin 13es.];
p. p. E. Walberg, Deux versions inédites de la légende de l’Antéchrist, Lund (Gleerup) 1928 (Skr. Hum. Vet. 14); [= TL Antéchrist (I); FEW AntA; Boss 3212; Hol 115].
La date mentionnée, 1251, se réfère sans doute à un ms. antérieur. Texte p. 3-54; contient aussi → AntBerW; deux gloss. distincts. Gdf ‘Poème s. la fin d. m.’ peut concerner ce texte et → SCathVér.

AntArciP id., version en couplets d’alexandrins, prob. par Henri d’Arci;
agn. mil. 13es.;
ms. de base
BN fr. 24862 [agn. mil. 13es.], en var.
Manchester Univ. John Rylands Libr. Fr. 6 [Angleterre fo9-: 2em. 13es.],
BL Roy. 8 E.XVII [agn. déb. 14es.];
p. p. R. C. D. Perman, “Henri d’Arci: the shorter works”, → MélEwert 279-321, texte 289-301 (suivi du texte latin); [= AND Antecrist2; Dean 585; Boss2 5734].
Contient aussi → SPaulEnfArciP et SThaisArciP.

AntArciF id., ms. Manchester p. p. R. Fawtier – E. C. Fawtier-Jones, R 49 (1923) 331-340.

AntArciK id., ms. BL avec var. de BN;
p. p. L. E. Kastner, MLR 1 (1906) 269-281; [= AND Antecrist; Vising 113; Hol 113].

AntArciM id., début et fin d’après le ms. BN p. p. P. Meyer, NotExtr 351 (1895) 152-153.

AntBerW id., compilation en alex., appuyée surtout sur Adson (ca. 950), par un certain Berengier;
pic. 1em. 13es.;
ms.
BN fr. 1444 [pic.mérid. fin 13es.];
p. dans → AntAnW 63-101; [= TL Antéchrist (II); FEW AntB].
Cf. → SermPuile.

Ant cf. → BibleSeptEtatsKa2.

AntSaleSaint JSaintré.

AnticlC Anticlaudien, adaptation libre de l’Anticlaudianus d’Alain de Lille (prob. 1183) par un certain Ellebaut, vers octosyll.;
pic. 3eq. 13es.;
ms.
BN fr. 17177 [frc. 3et. 13es.], non utilisé:
Porto Bibl. mun. 619 (99) [15es.] fin manque;
p. p. A. J. Creighton, Anticlaudien, Washington (The Cath. Univ. of Am. Press) 1944; [= Boss 3496; FEW Elleb; TL Anticlaudien].

AnticlLudR Adaptation par un dominicain de Cysoing du Ludus super Anticlaudianum d’Adam de la Bassée (av. 1286), octosyll.;
pic. 1ert . 14es.;
ms. de base
BN nfr. 10047 [pic. ca. 1340] (A), autres mss.
BN fr. 1149 [ca. 1400] (C),
BN fr. 1634 [pic.-wall. 3eq. 14es.] (B), non utilisé:
Kraków Univ. gall. qu. 154 (anc. Berlin) [I: pic. 2eq. 15es.] fragm.;
p. p. P. H. Rastatter, Ludus anticlaudien. A thirteenth century French translation of the Ludus super anticlaudianum of Adam de la Bassee by a monk from Cysoin, thèse Eugene (Univ. of Oregon) 1966; [= Boss2 7764].
Cf. Meyer BullSATF 1895, 104n1, Boss 3498 et 3502 (éd. du texte lat.).

AntidNicD Traduction de 85 formules (sur 140) du réceptaire médical Antidotarium Nicolai (prob. Nicolaus Praepositus, Salerno 1em. 12es.), prose;
norm. 2em. 13es.;
ms. complet
BN fr. 25327 [norm. fin 13es.];
p. p. P. Dorveaux, L’Antidotaire Nicolas, Paris (Welter) 1896; [= FEW AntidNic; Boss 2990; Hol 349]. P. 37-41: recettes de ‘garison du vin’ et de médecine tirées du même ms.; en app. → AntidNicPourD.
Utile: → GoltzAntid. Bien des recettaires sont tributaires à l’Antidotarium Nicolai (p. ex. ms.
Cambridge Trinity Coll. O.1.20 [agn. 3eq. 13es.], extraits dans → HuntMed 325-336).

AntidNicPourD Traduction de l’ Antidotarium Nicolai, plus ample que → AntidNic, mais fragmentaire (10 formules, aurea – benedicta), incip. Pour ce que je Nicolas;
15es.;
ms.
BN fr. 14827 [15es.];
p. dans → AntidNicD p. 101-109.

AntiocheN Chanson d’Antioche (appelée aussi Pelerin Richart), chanson de geste faisant suite à → ChevCygne, en laisses d’alexandrins rimés;
flandr. fin 12es.;
ms. de base
BN fr. 786 [tourn. ca. 1285] (B), en var.
BN fr. 795 [pic. fin 13es.](C),
BN fr. 12558 [art. mil. 13es.] (A),
BN fr. 1621 [pic.-wall. mil. 13es.] (D),
BN fr. 12569 [pic. 2em. 13es.] (E),
Bern 320 [N.-E. 2em. 13es.] (F) fragm.,
Ars. 3139 [hain. 1268] (G),
BL Add. 36615 [pic. ca. 1300] (I), non utilisé
Torino Bibl. naz. L.III.25 [pic. ca. 1300] (T);
p. p. J. A. Nelson, The Old French crusade cycle, vol. IV, La chanson d’Antioche, Tuscaloosa – London (Univ. of Alab. Press) 2003.
Le ms. de base choisi (C) donne un texte ‘plus complet’; considérer les leçons du ms. A pour la datation du vocabulaire.

AntiocheD id.; ms de base
BN fr. 12558 (anc. Suppl. fr. 540.8.1 [1 biffé]) [art. mil. 13es.] (A), en var.
BN fr. 795 [pic. fin 13es.] (B) qualifié de mauvais ms. et
BN fr. 1621 [pic.-wall. mil. 13es.] (C);
p. p. S. Duparc-Quioc, La chanson d’Antioche, Paris (Geuthner) 1977-1978 (Doc. rel. à l’hist. des crois. 11); [= TL Chans. d’Ant. D-Q; Boss2 1983].
Gloss. insuffisant; éd. à utiliser avec précaution; cp. → SumbergAnt. (L’éd. propose une datation entre 1177 et 1181. FEW parfois: ‘pic. ca. 1220’.)

AntiocheP id.; p. p. P. Paris, La chanson d’Antioche, 2 vol., Paris (Techener) 1848 (réimpr. Genève, Slatkine, 1969); [= TL Chans. d’Ant.; FEW ChansAnt].
Éd. composite se servant de plusieurs mss. de trad. diverses. Ch. I, l. xxxi-xxxix = interpol. III dans l’éd. D 1,512-521.

ApocAgnM Apocalypse traduite intégralement, en vers (octosyll. irréguliers), dont les mss. se distribuent en trois familles, α (incip. La revelacion de Jesu Crist), β (= ms. K, incip. Oiez la visiun ke Jesu Crist) et γ (incip. La vision ke Jesu Crist), dans qqs mss. à glose en prose (du type du ms. BN fr. 9574, non agn.);
agn. ca. 1270;
mss.
København Kgl. Bibl. Thott 89 4o [agn. 1em. 14es.] (K selon l’éd. P) et
Toulouse Bibl. mun. 815 (I, 46bis) [agn. 2eq. 14es.] (T) (à glose) imprimés en regard, passages supplém. de
BL Add. 18633 [agn. 1em. 14es.] (A) à glose, autres mss.
Cambridge Corpus Christi Coll. 20 [agn. ca. 1335] (C) à glose,
Cambridge Magdalene Coll. Pepysian 1803 [agn. mil. 14es.] (P),
Cambridge Fitzwilliam Mus. McClean 123 [agn. ca. 1300] (f),
BL Roy. 2 D.XIII [agn. déb. 14es.] (R),
Oxford Bodl. Ashmole 753 [agn. ca. 1285] (b), Wormsley (Bucks) Libr. [agn. ca. 1320] (Y; ‘Yorkshire Apocalypse’),
Oxford Bodl. Auct. D.4.14 [agn. 1ert. 14es.] (D);
p. p. P. Meyer, “Version anglo-normande en vers de l’Apocalypse”, R 25 (1896) 174-257; [= Dean 478; Vising 78].
Cp. Pitts Spec 58,1 (1983) 31-59.

ApocAgnP id.; ms. publié R, var. surtout de P;
p. p. B. A. Pitts, Revelacion, London (Agn. Text Soc.) 2010 (Agn. Texts 68).
Edition trop corrigée; avec une reprod. C.r. Löfstedt ZrP 129,207-212.

ApocGiffR Apocalypse rimée, à glose en vers (octosyll. irréguliers), par Willame Giffard, chapelain de Shaftesbury;
agn. fin 13es.;
ms.
Oxford Bodl. MS. Fr. e.22 [agn. 2em. 14es.];
p. p. O. Rhys, An Anglo-Norman rhymed Apocalypse, Oxford (Blackwell) 1946 (Agn. Texts 6; réimpr. New York – London, Johnson, 1967); [= AND Apoc; TL Anglonorm. Apocalypse; Dean 477; Vising 77; Hol 203.1; Boss 3076bis].
Glose et prol. basés sur la version de l’Apocalypse représentée par → ApocPr.

ApocKerrT Traduction non commentée de l’Apocalypse, en vers octosyll.;
Est fin 13es.;
ms.
New York Pierpont Morgan Libr. M.40 (anc. Kerr, anc. Ashburnham Barrois 170) [3eq. 14es.];
p. p. H. A. Todd, “The Old French versified Apocalypse of the Kerr manuscript”, PMLA 18 (1903) 535-577; [= TL Versif. Apoc.; Hol 202; Boss 3072].

ApocMacé en vers, → BibleMacéL (t. 7).

ApocPrD Apocalypse en prose, version glosée, traduite et commentée par un même auteur;
norm. 2eq. 13es.;
ms. de base
BN fr. 403 [agn. av. 1255] (A, sans prol.), en var.
BN fr. 9574 [agn. 4eq. 13es.] (B) et
Ars. 5214 [agn. déb. 14es.] (C), qqs 80 mss. continent. et agn. v. éd. p. ccxxvi-ccxxviij et l’app. p. cclvi-cccxi: extraits (le prologue, incip. Seint Pol l’apostre dit, est imprimé dans l’éd. p. cclviii-cclx d’après le ms. B);
p. p. L. Delisle – P. Meyer, L’Apocalypse en français au XIIIes., Paris (Firmin Didot) 1900 [fac-sim. in-fo] - 1901 [texte] (SATF 44); [= TL Apoc.; FEW Apoc; Dean 475 (mss. agn. seulement; GRLMA VI.2,1404,I)].
Réimpression de cette édition en parallèle à l’éd. d’une trad. mangl. dans E. Fridner, An English fourteenth century Apocalypse, Lund-Copenhagen 1961.
Le ms.
BL Harl. 4972 [Metz ca. 1320] contient ApocPr et le début de → ProphSeb (la fin se trouve dans Oxford Bodl. Douce 308, ms. dont Harl. faisait partie).

ApocPrO id.; même ms., BN fr. 403;
reprod. réduite en couleurs p. p. Y. Otaka – H. Fukui, Apocalypse, Osaka (Centre de Rech. Agn.) 1981; [= TL Apoc. OF].
Éd. du texte aux p. 113-158 (à contrôler; ex.: du fo21roa, 6 lignes n’ont pas été transcrites).

ApocPrbT id., citations écrites sur des poutres;
agn. 14es.;
David A. Trotter, “The Anglo-Norman inscriptions at Berkeley Castle”, MedAev 59 (1990) 114-118.
Cp. G. Breder, Die lat. Vorlage..., Münster 1960.

ApocPrArsP id., à glose;
ms.
Ars. 5091 [France 2em. 15es.];
p. p. M. E. Pichot, Les dimensions de l’Apocalypse médiévale. Edition et signification du manuscrit no5091 de la Bibliothèque de l’Arsenal, thèse University of Michigan 1975 (Univ. Microfilms 76-9488).

ApocTrinO Apocalypse agn. du ms. Trinity Coll., prose, sans glose;
agn. 2eq. 13es.;
ms.
Cambridge Trinity Coll. R.16.2 (950) [agn. 2eq. 13es.];
éd. et reproduction en couleurs 1:2 par Y. Otaka – H. Fukui, Apocalypse anglo-normande, Osaka (Centre de Rech. Anglo-Norm.) 1977; [= TL Apoc. anglo-norm. OF; Dean 473; Boss2 5625].

ApocTrinB id.; fac-similé 1:1 en couleurs, étude et transcription partielle (par M. Dulong) p. p. P. H. Brieger, The Trinity College Apocalypse, an introduction and description, London (Eugrammia) 1967.
Le fac-similé forme un vol. à part.

ApocTrinJ id.; fac-similé en noir p. p. M. R. James, The Trinity College Apocalypse, London (Roxburghe Club) 1909; [= Vising 76; Boss 3074; Hol 204].

Apol1 Roman du roi Apollonius de Tyr, récit d’amours et d’aventures, trad. fidèle en prose de la version lat. «RSt»;
13es.;
ms.
Firenze Bibl. Med. Laurenz. Ashburnham Libri 123 (50; 55) [It.occid. fin 13es.] fo14ro-22vo;
inédit; [= Wos 17 A; cp. Delbouille → MélLejeune 1187n1].

Apol2L id., trad. littérale en prose de la version lat. «RT»;
Ouest (Perche?) 14es.;
ms. de base
Ars. 2991 [fin 14es.?] (A), en var.
Bruxelles Bibl. roy. 9633 [15es.] (B),
Chartres 419 (cat. de 1840: 411) [2em. 14es.] (Ch),
BN fr. 20042 [1436] (P), non utilisé:
Chantilly Musée Condé 497 (1576) [15es.];
p. p. C. B. Lewis, “Die altfranzösischen Prosaversionen des Appollonius-Romans”, RF 34 (1913[-1915]) 1-277, texte 2-46; [= FEW Apoll; TL Appolonius; Wos 17 B; Boss 1242].
Cp. → Apol5, partiellement cité en var.

Apol3L id., trad. assez libre en prose de la version lat. «Ra»;
pic. 1em. 14es.;
ms. de base
Bruxelles Bibl. roy. 11192 [2et. 14es.], en var.
Bruxelles Bibl. roy. 11097 [2et. 15es.];
p. dans → Apol2L p. 46-147; [= FEW Apoll; TL Appolonius; Wos 17 C].

Apol4A id., trad. libre en prose prob. de la version lat. «RSt»;
2et. 15es. (?);
ms.
BL Roy. 20 C.II [Flandres 3eq. 15es.];
p. p. V. Agrigoroaei, La cronique et histoire des mervilleuses aventures de Appolin roy de Thir (d’aprés le manuscrit de Londres, British Library, Royal 120 [l. 20] C II), Turnhout (Brepols) 2013 (Bibl. de Transmédie 1); [= Wos 17 D]. [P. 100, titre tiers jours l. tiers jour; etc.]
Extraits dans → Apol5Z 295-314.

Apol5Z id., version basée surtout sur → Apol2, amplifiée (surtout vers la fin) et interpolée de plusieurs épisodes;
Ouest 14es. (?);
ms.
Wien 3428 [1459] (une lacune);
p. avec une traduction par M. Zink, Le roman d’Apollonius de Tyr, Paris (Union gén.) 1982 (10/18 1483); [= Wos 17 E].
Cf. Apol2L p. 242-247.

Apol5Z2 id.,; éd. revue, Paris (Libr. Gén.) 2006 (Poche, Lettres Goth. 4570).

Apol6V id., version en prose de l’imprimé Genève, Garbin de la Cruse (Louis) (proche de la version lat. ‘RSt’);
ca. 1490;
imprimé Nantes Musée Dobrée imp. 538;
p. p. J.-J. Vincensini, “La Cronique et Hystoire de Appollin...”, dans → MélBianciotto 509-534; [= Wos 17 F].

Apol Une autre version fait partie de → GesteRom.

ApolOctS Fragment d’une histoire d’Apollonius de Tyr, octosyllabes;
mil. 12es.;
ms.
Gdańsk 2425 [13es.];
p. p. A. Schulze, “Ein Bruchstück des altfranzösischen Apolloniusromans”, ZrP 33 (1909) 226-229; [réimpr. dans → Apol2L 272-273; = Boss 1241; cp. Delbouille → MélLejeune 1171-1204].

ApostoileC ‘Dit’ (en fait une collection d’expressions complexes ayant un caractère d’adage) à intérêt onomasiologique et synonymique, appelé Concile d’apostoile d’après l’incipit, titre id. dans BN fr 837, mais De l’apostoile dans BN fr. 10152;
3et. 13es.;
ms. de base
BN fr. 19152 [frc. fin 13es.], complété par
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] fo225vob-226vob,
BL Arundel 220 [agn. 1erq. 14es.] fo305c;
p. dans → ProvCrap 1-124 (l’éd. garnit chaque ligne d’un commentaire étendu).
Le ms. BL ne contient que 37 lignes (dont 20 coïncident); p. p. J. Koch, “Vanitez du mounde”, ZrP 54 (1934) 42-45; [= Dean 273].

ApostropheCorpsB Apostrophe du corps ou Dit du Corps (n’est pas un Débat du corps et de l’âme), vers octosyll., incip. Corps, en toi n’a point de savoir;
13es.;
ms. utilisé :
Maihingen I.4. fol. 2 (732) [pic. 14es.] (propriétaire actuel inconnu), autres mss.
Bruxelles Bibl. roy. 9411-26 [pic. ca. 1300],
BN fr. 763 [Est mil. 14es.],
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.],
BN fr. 957 [15es.],
BN fr. 1634 [pic.-wall. 3eq. 14es.],
BN fr. 12471 [art. fin 13es.],
BN fr. 12615 [art., 1e partie 4eq. 13es.] fo222s.,
BN fr. 19152 [frc. fin 13es.],
BN fr. 25405 [2e partie, fo89-145, champ.sept. ca. 1300],
BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295],
Pavia Univ. Aldini 219 (130.E.5) [déb. 14es.],
Torino Bibl. naz. L.V.32 [wall. ca. 1300] perdu,
Cambridge Magdalene Coll. Pepysian 1938 (2) [2em. 14es.],
Bruxelles Bibl. roy. 10574-85 [composite, 14es.];
p. dans → BartschHorning 547-554.
Six strophes ont été reprises presque littéralement dans → BibleSeptEtats, v. ApostropheCorpsA. Cp. Naetebus XXXVI, 41, p. 122-3; LångforsInc 74.

ApostropheCorpsA id., extrait (six strophes correspondant à → BibleSeptEtats);
ms. BN fr. 12471 [art. fin 13es.];
p. dans → TroisAmA p. 50a et 51a.

AppProbiA Appendix Probi, annexe à des grammaires du Pseudo-Probus, sorte de glossaire correctif confrontant du lt. class. et du lt. tardif (vulgaire);
lt. tard. 4e/6es. (mil. 5es.?);
ms.
Napoli Bibl. naz. lat. 1 (anc. Wien 17) [Bobbio 7e/8es.];
p. p. S. Aperti – M. Passalacqua, Appendix Probi, Firenze (Sismel) 2014 (Tradit. et Renov. 8). C.r. Greco RLiR 80 (2016) 237-242.

AppProbiF id.; éd. dipl. dans → FoersterKoschw 225-232.

AppProbiP id.; éd. semi imitative p. p. J. G. F. Powell, “A new text of the Appendix Probi”, Classical Quarterly 57 (2007) 687-700, texte 695-700. Étude: F.J. Barnett, ib. 701-736.

Appel C. Appel, Provenzalische Lautlehre, Leipzig (Reisland) 1918; [= FEW Appel].

AppelChrest C. Appel, Provenzalische Chrestomathie mit Abriss der Formenlehre und Glossar, 6e éd., Leipzig (Reisland) 1930 [réimpr. Hildesheim – New York (Olms) 1971]; [FEW AppelChr: 5e éd. 1920; TL Appel Chrest.: 4e éd. 1912].

AquilonW Aquilon de Bavière, roman en prose relatant la Matière de France mais truffé d’éléments des romans antiques et de la Matière de Bretagne, par Raffaele da Verona (patrie probable; aussi Raffaele Marmora);
francoit. 1407 (prob. écrit de 1379 à 1407);
ms.
Vat. Urbinati lat. 381 [1em. 15es.],
BN nfr. 22389 [15es.] fragments plus italianisés;
p. p. P. Wunderli, Raffaele da Verona, Aquilon de Bavière, 3 vol., Tübingen (Niemeyer) 1982-2007 (ZrP-Beih. 188); [cf. Wo 135; Boss2 6622].
C.r. Roques RLiR 74,532-547; Beretta MedRom 32,446-449.

ArbreAmL Petit traité d’amour en vers octosyll., titre Si commenche de l’Arbre d’amours, incip. Ki auques s’entent de clergie;
traits pic. 3eq. 13es.;
ms.
Ste-Gen. 2200 [art. 1277];
p. dans → AmoursBiautéL 377-388.

ArchHistPoit v. → AHPoit.

ArchMiss Archives des missions scientifiques et littéraires, Paris, 1e série, 1-8, 1850 - 1859; 2e série, 1-7, 1864 - 1872; 3e série, 1-15, 1873 - 1890. Suite: Nouvelles archives: 1-225, 1891 -1927.

ArmArgM Armorial dit d’Argentaye;
ca. 1485;
ms.
BN fr. 11464 [Bretagne ca. 1485] fo1-39;
p. p. A. Manning, The Argentaye tract, Toronto (Univ. Press) 1983.
Avec reprod. partielle.

ArmChiffletA Rôle d’armes de l’ost de Flandre établi avant la bataille contre le roi de France à Furnes, le 2 juin 1297, contenant 147 blasons;
flandr. 1297;
ms. imprimé
Wien (Höfflinger; où auj.?, pas dans la Nationalbibliothek) [pic. fin 15es.], autres mss.:
Lille Bibl. mun. 605 (488; Le Gl. 302) [ca. 1475],
BN nfr. 6889 [17es.],
Besançon Coll. Chifflet 186 [17es.] copie d’un rôle de ca. 1400;
p. p. P. Adam-Even, “Rôle d’armes de l’ost de Flandre”, Archivum Heraldicum 73 (1959) 2-7; [= BraultBlazon CPA].

ArmChiffletB id.; ms. Besançon; p. dans RôleBigotB p. 77-85.

ArmChiffletP id.; ms. Besançon;
p. p. M. Prinet, “Armorial de France”, MA 31 (1920) 1-49; [= BraultBlazon CP].

ArmFalkB Amorial des chevaliers angl. présents à la bataille contre les Écossais à Falkirk (1298), seulement blasonné;
agn. 1298;
ms. de base
London Thomas Woodcock (anc. Wagner, anc. WrestPark, Beds 16) [agn. ca. 1585] (Ha), qqs. var. tirées de
BL Harl. 6589 [fo9 agn. 1606] (Hb),
London College of Arms 13084,7 (anc. Wagner, anc. Phillipps) [agn. 1597] (Hc),
London Soc. of Antiquaries 664,1 [agn. ca. 1640] (Hd),
London A.R. Wagner (anc. Wrest Park, Beds 16, fo5) [agn. ca. 1585] (He),
London College of Arms 13084,3 (anc. Wagner, anc. Phillipps) [agn. 1603] (Hf),
Stratford upon Avon ShBTRO Archer 44 [agn., cette partie 1606] (Hg);
p. dans → BraultRolls 1,404-418.

ArmFalkbB id.; p. dans → RôleBigotB p. 86-93.

ArmFalkbG id.; ms. BL Harl. 6589;
p. dans → GoughScot p. 129-159, éd. synoptique de Hb et Ha/W; [correspond à → BraultBlazon H (cite l’éd. J. Greenstreet)].

ArmFalkwG id.; éd. synoptique du ms. Ha/W dans → ArmFalkbG;
éd. synoptique avec le ms. BL dans → ArmFalkbG; [= BraultBlazon Hg].

ArmGallowayB Armorial des participants d’une bataille d’Édouard Ier contre les Écossais en Galloway (après le → SiègeCaerl), en août 1300, 261 blasons (texte seulement);
agn. (peu prononcé) 1300 (ou peu après);
ms. unique tardif
London Coll. of Arms M.14 bis [1ert. 16es.];
p. dans → BraultRolls 1,445-470 (reprod. d’une page après p. 312, VIII).

ArmGloverL Armorial dit de Glover, contenant la description de 214 blasons fr., angl. et autres (version longue, ‘I’);
agn. prob. 1253;
ms. de base
London Thomas Woodcock (anc. Wagner, anc. Wrest Park, Beds 16) [agn. ca. 1585] copié par le héraut R. Glover, en var.
London Coll. of Arms 2.G.3 [1586] copié par R. Cooke,
London Coll. of Arms L.14 (Misc. cur.) [1586] par R. Glover (copie ‘fac-similée’; les 7 dernières rubriques, 212-218, datent de ca. 1310), les mss.
BL Add. 29796 [16es.] copie d’un ms. perdu du 13es.,
BL Harl. 6589 [agn., cette partie 1607] et
London Soc. of Antiquaries 664 roll 8 [1ert. 17es.] (copie ‘fac-similée’) donnent un abrégé datable de peu après 1258;
p. p. H. S. London, Glover’s Roll, c. 1253-8 and Walford’s Roll, c. 1273, dans A. Wagner, Aspilogia. Being materials of heraldry, II, Rolls of arms Henry III, Oxford (Univ. Press) 1967 (The Harleian Soc. Publ. 113-114) p. 115-159; [= BraultBlazon Bl, cf. B, B III, B IV, Bb, Bc].
Dans la littérature les 2 premiers mss. sont aussi appelés version I, le 3e, version II et les 3 derniers, version III.

ArmGloveraB id., version abrégée (‘III’), 55 blasons du début;
agn. 1258 ou peu après;
ms. BL Add.;
p. dans → RôleBigotB p. 31-34.

ArmGloverbB id., ms. même version abrégée, autre copie;
ms. BL Harl.;
p. dans → RôleBigotB p. 35-37.

ArmGrimaldiM Armorial général et insulaire, 167 armes en partie incorporant → ArmGlover de 1253, ed. princeps par St. Grimaldi;
agn. ca. 1350;
ms.
Manchester Univ. John Rylands Libr. Fr. 88 [déb. 15es.];
p. p. R.W. Mitchell, Grimaldi’s roll, Peebles (Her. Soc. Scotland) 1982; [= CEMRA P; AND Grimaldi: éd. Grimaldi 1832; Dean 391.1]. Fascicule no39 d’un ensemble rare: Mimeographed Handlist of medieval English rolls of arms (1982).

ArmHarlW Armorial général anglais du temps du roi Henri III, contenant 180 blasons, incip. L’empereur de Almaine, d’or, ung egle espany ové deux testes sable, armorial appelé ‘de Charles’ (C);
agn. [ca. 1275], langue rajeunie 14es. (?);
ms. tardif et pas toujours fidèle
BL Harl. 6589 [agn., cette partie 1607] fo12-12b;
p. p. W. S. Walford, “A Roll of Arms in the thirteenth century”, Archaeologia or Miscellaneous tracts relating to Antiquity 392 (1863) 373-388; [= BraultBlazon C].
Cp. → ArmNatG.

ArmHarlB id.; p. dans → RôleBigotB p. 38-45.

ArmHarllL id., état plus original, 185 blasons;
agn. ca. 1275;
ms. de base
Oxford Bodl. Top. Gen. c.1 (3117) [agn. 2eq. 16es.] copié par J. Leland, en var.
Dublin Trinity Coll. E.1.17 (479) [2eq. 16es.], une copie dans anc.
London A. R. Wagner (anc. Wrest Park, Beds 16) [1586] est perdue;
p. dans → ArmGloverL p. 167-204; [BraultBlazon Cl, Cd concerne le ms. Dublin].

ArmHarllB id.; ms. Oxford p. dans → RôleBigotB p. 46-56, avec ms Dublin (D) en var. aux p. 57-67 (177 blasons).

ArmHarllhP id., imprimé par Thomas Hearne, 1715, de la copie Leland;
[agn. ca. 1275];
p. p. M. Prinet, “Armoiries françaises et allemandes”, MA 34 (1923) 223-260; [= BraultBlazon Prinet WR].

ArmNatB2 Armorial anglais, appelé ‘Nativity Roll’ d’après son incipit, Ceux sount les nomes de chevallier... devaunt la Nativité de nostre dame, texte de 79 blasons;
agn. 1308 (ou peu avant);
ms. de base
London Thomas Woodcock (anc. Wrest Park, Beds 16) [agn. ca. 1585] (Ma), autres mss.:
BL Harl. 6589 [agn. cette partie 1606] (Mb),
London College of Arms 13084,7 (anc. Wagner, anc. Phillipps) [agn. 1597] (Mc),
London Soc. of Antiquaries 664,1 [agn. ca. 1640] (Md),
Stratford upon Avon ShBTRO Archer 44 [agn., cette partie après 1606] (Me);
p. dans → BraultRolls 1,497-505. Reprod. d’une page: pl. XI, avant p. 313.

ArmNatB id.; p. dans → RôleBigotB p. 94-100.

ArmNatG id.; ms. de base tardif et pas toujours fidèle
BL Harl. 6589 [agn., cette partie 1606];
p. p. J. Greenstreet, “The ‘Nativity’ Roll of Arms, temp. Edward I.”, The Reliquary ed. by L. Jewitt 15 (1874-75) 228-230; [= BraultBlazon M].

ArmStirlingB Armorial des participants anglais au siège de Stirling en Écosse, 1304 (102 blasons, texte seulement);
agn. 1304;
ms. tardif
London Coll. of Arms M.14 bis [agn. 1ert. 16es.];
p. dans → BraultRolls 1,483-494. Reprod. d’une page av. p. 313: pl. X.

ArmWijnb1A Armorial Wijnbergen I: 256 blasons de vassaux de l’Île de France;
ca. 1267;
ms.
Den Haag Koninklijk Nederlandsch Genootschap voor Geslacht- en Wapenkunde s. c. [cette partie ca. 1267] f°1-318;
p. p. P. Adam-Even – L. Jéquier, “L’armorial Wijnberghen”, Archives héraldiques suisses 65 (1951) 49-62; 101-110; 66 (1952) 28-36; 64-68; 103-111; 68 (1954) 55-80; [= BraultBlazon WB]. Texte 65,59-62 et 101-110; contient aussi → ArmWijnb2A.
Avec blasons.

ArmWijnb2A Armorial Wijnbergen II: 1056 blasons de seigneurs du nord de la France, des Pays-Bas et de l’Allemagne;
ca. 1280;
ms.
Den Haag Koninklijk Nederlandsch Genootschap voor Geslacht- en Wapenkunde s. c. [cette partie ca. 1280] f° 319-1312;
p. dans → ArmWijnb1A 66,28-36; 64-68; 103-111; 68,55-80 (avec reprod.).

Arm cp. → Rôle.

Arnaldi F. Arnaldi, Latinitatis italicæ medii aevi inde ab a. CDLXXVI usque ad a. MXXII lexicon imperfectum, Bruxelles 1939 – 1953 (ALMA 10, 11e année; 12, 13e a.; 23, 1953).

ArnodCh M. Arnod, Publication des plus anciennes chartes en langue vulgaire antérieures à 1265 conservées dans le département de Meurthe-et-Moselle, thèse Nancy 1974.
Doc. lorr. à partir de 1232. Il en existe des états variables; cf. → DocmmSalT.

ArrierebanAmL L’arriereban d’Amours, sorte de salut d’amour inspiré de → BestAmFourn, en quatrains monorimes d’alexandrins;
3eq. 13es.;
ms.
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.];
p. p. A. Långfors, “L’arriereban d’Amours”, → MélMel 285-290; [= Boss 6562].

ArtAimAgnS Poème sur l’art d’aimer, aux exemples allégoriques, incip. Bien est raisoun et droiture, octosyll. irréguliers;
agn. ca. 1300;
ms. unique
London Coll. of Arms Arundel XIV [rec. fact., cette partie agn. 2eq. 14es.];
p. p. Ö. Södergård, “Un art d’aimer anglo-normand”, R 77 (1956) 289-330; [= TL Art d’aimer et Art d’aimer anglon.; AND Art2; Dean 245; Boss 7715]. (Texte réimpr. dans A. M. Finoli, Artes amandi, Milano – Varese (Cisalpino) 1969, 415-443.)

ArtAimFaberH Les sept ars d’amours, imitation d’Ovide, par un certain Faber, vers octosyll.;
ca. 1300;
ms.
Berlin Staatsbibl. Hamilton 577 [I: lorr. 1ert. 14es.];
p. p. A. Hilka, “Les sept ars d’amours des dant Faber”, AnS 143 (1922) 258-264; [= TL Sept ars d’am.].
Une version raccourcie, Les septs arts libéraux d’amours, a été imprimée à Genève au 16es. (réimprimée parallèlement à ArtAimFaberH et par Doutrepont dans → ClefD p. 141-145) et, avec quelques divergences, à Rouen en 1581.

ArtAimGuiartK Un art d’aimer par un certain Guiart, résumant Ovide, Ars amandi et Remedia amoris, [concordance partielle avec → CinqVegilesL, v. ib.];
fin 13es.;
ms. unique
BN fr. 1593 [frc., faibles traits lorr. fin 13es.];
p. p. L. Karl, “L’Art d’Amour de Guiart”, ZrP 44 (1924) 66-80; 181-187; [= TL Guiart Art d’Am.; Boss 2754; GRLMA 62,3200]; texte réimpr. p. A. M. Finoli, Artes Amandi, Milano – Varese (Cisalpino) 1969, p. 231-236; [= TL Artes amandi F].
Cp. → OvArt.

ArtAimGuiartL id.; p. p. A. Långfors, NotExtr 39 (1916) 545-553.

ArtAim v. aussi OvArt et Amistié.

ArtusS Le Livre d’Artus, suite (‘2e version’; incomplète) de → Merlin, partie de → SGraalIV, prose;
2eq. 13es.;
ms. unique
BN fr. 337 [4eq. 13es.] fo114vo-270;
p. p. H. O. Sommer dans → SGraalIVS, t. 7 (The Vulgate version..., Washington 1913); [= TL Arthur. rom.; FEW Artus (daté ca. 1285 et 1230)].
Langue neutre. Bonne édition, mais renvois du gloss. souvent erronés. Gdf cite sous le titre de Artus, ou Artur, aussi les fo1-114 du ms. BN fr. 337 qui contiennent un Merlin (v. SGraalIVEstS p. xxx).

ArveillerOr Raymond Arveiller, “Addenda au FEW XIX/1 (abar-qubba)”, ZrP 85 (1969) 108-131; id., “... 2e article”, ZrP 86, 340-371; id., “... 3earticle”, ZrP 87,520-545; id., “... 4e article”, ZrP 88,403-434; id., “... 5e article”, ZrP 90 (1974) 449-482; id., “... 6e article”, ZrP 92 (1976) 90-123; id., “... 7e article”, ZrP 93,294-327; id., “... 8e article”, ZrP 94,267-304; id., “... 9e article”, ZrP 95,307-342; id., “... 10e article”, ZrP 96,288-332; id., “...11e article”, ZrP 97,279-315; id., “... 12e article”, ZrP 98,331-364; id., “Addenda au FEW XIX (Orientalia): 13e article”, ZrP 99,317-354; id., “... 14e article”, ZrP 100 (1984) 321-354; id., “... 15e article”, ZrP 101,225-268; id., “... 16e article”, ZrP 102,297-330; id., “... 17e article”, ZrP 103,319-355; id., “...18e article”, ZrP 104,290-325; id., “... 19e article”, ZrP 106 (1990) 43-79; id., “... 20e article”, ZrP 107,363-397; id., “... 21e article”, ZrP 108,515-549; id., “... 22e article”, ZrP 109,47-83; id.; “... 23e article”, ZrP 110,372-409; id., “... 24e article”, ZrP 112 (1996) 1-38; id., “... 25e article”, ZrP 112, 232-265. – Le tout a été réimprimé en 1999 comme Beiheft de la ZrP, no298 (publ. postume).

ArveillerVoy Raymond Arveiller, Contribution à l’étude des termes de voyage en français (1505-1722), Paris (D’Artrey) 1963.

AsínBot M. Asín Palacios, Glosario de voces romances, registradas por un botánico anónimo hispano-musulmán (siglos XI - XII), Madrid – Granada (Cons. Sup. Inv. C) 1943; [= FEW AsínBot].

AspinChansPol I. S. T. Aspin, Anglo-Norman political songs, Oxford (Blackwell) 1953 (A.-N. Texts 11; réimpr. New York, Johnson, 1971);
[= AND Pol Songs; TL Anglonorm. Polit. songs; Dean 83-85; 87; 90-93; 95; 96; 100; 101; 103; 104; 124; 278; Boss 6715; cf. Boss2 6190].
Textes agn. de 1em. 13es. à ca. 1339; contient entre autres une Lamentation de 36 vers pour Simon de Montfort (
BL Harl. 2253 [agn. ca. 1335], p. 24-35, qui se retrouve dans
Dublin Trinity Coll. C.5.8 (347) [cette partie agn. déb. 14es.], p. p. H. Shields dans MedAev 41,202-207 [= TL Lament SMontfort S; Dean 84].

Aspland C. W. Aspland, A Medieval French reader, Oxford (Clarendon) 1979.
Choix de textes basé sur des manuscrits, avec notes et glossaire.

Asprem La Chanson d’Aspremont a été composée en vers décasyll. entre 1187 et 1191 (ca. 1188) en Normandie (ou encore Angleterre). Elle survit dans un grand nombre de mss. qui se répartissent en plusieurs versions ou remaniements datant de différentes époques et provenant de différentes régions. Il faut tenir compte de l’état de ces versions, de leurs datations et, souvent, des dates des mss. Selon Mandach, seules les versions Lan, Par, Puy et l paraissent assez proches de l’orig. pour être datées de ca. 1188.
V. les études dans → AspremlM (non sans imperfections); cp. Dean 77 (Dean pense que la chanson a été composée en Normandie; Gilles Roques: Ouest [commun. personnelle]). Une concordance des mss. se trouve dans → AspremrR.

AsprembB1 id., (troisième) version fr. remaniée, appellée en partie Agolant (aussi Agulchand);
fin 13es.;
ms.
Kraków Univ. gall. qu. 48 (anc. Berlin) [III: Est fin 13es.] (B);
fo159vo-166vo p. p. I. Bekker dans → FerabrasB p. LIII-LXVI, un grand nombre de vers sont publiés ici et là dans les notes du livre, cp. l’éd. B2; [= TL Agolant].
Cp. AspremrK.

AsprembB2 id., fo158ro-159ro et 167ro-190vo p. p. I. Bekker, “Der Roman von Aspremont aus der Handschrift der K. Bibliothek (Ms. Gall. 4o. 48)”, Abhandlungen der Königlichen Akademie der Wissenschaften zu Berlin, Phil. und hist. Klasse, 1847, Berlin 1849, p. 1-48; [= Boss 222; TL Asprem.].
Cette éd. et l’éd. B1 se complètent pour donner le texte entier de cette version.

AspremBruxB id., fragm. (version indépendante);
fr. 13es. (Mandach: déb. 13es.);
ms.
Bruxelles Bibl. roy. IV 62 [15es.];
p. p. A. Bayot, “Fragments de Manuscrits trouvés aux Archives générales du Royaume”, Rev. des Bibl. et Arch. de Belgique 4 (1906) 281-298, texte 284-290.

AspremcH id., (première) version fr.;
1em. 13es.;
ms.
BN fr. 25529 [pic. 2em. 13es.] (C) et
BN nfr. 10039 [fin 13es.] (F) incomplet du déb. et de la fin, les fo1-4 ont été rajoutés au siècle dernier sur 3 fos d’après BN fr. 25529;
fo64vo-76vo du premier ms. p. p. C. Haase, Weitere Studien zur Chanson d’Aspremont (Die Reimbindungen und eine neue Textprobe), thèse Greifswald 1917.

AspremcM id., fo13ro-14vo et 87ro-vo du ms. BN fr. 25529 (537 + 23 vers) p. p. W. Meyer [-Lübke], “Franko-italienische Studien. II. 2. Aspremont”, ZrP 10 (1886) 22-55.
Publie en regard le texte correspondant de → AspremMaz. Du deuxième ms. sont publiés 71 vers par P. Meyer dans R 19 (1890) 220-221.

AspremcS id.; éd. intégrale du ms. C, complété par F et W, p. p. F. Suard, Aspremont, Paris (Champion) 2008 (CCMA 23). C.r. Rinoldi MedRom 33,427-430.

AspremChaB id., ms. d’une version proche de → Aspremv4;
francoit. 1em. 14es.;
ms.
Chantilly Musée Condé 470 (703) [1em. 14es.];
p. p. M. Boni, “Il Prologo inedito dell’ Aspremont del manoscritto di Chantilly”, Convivium 30, N.S. 5, 1962 (1963) 588-602.
Cf. la description du ms. avec extraits dans les mél. Romania: Scritti off. a F. Piccolo, Napoli 1962, 123-147.

AspremErfS id., fragm. (version indéterminée);
ms.
Erfurt Bibl. Amploniana 4o 63 [fragm. 13es.] auj. perdu;
p. p. S. Szogs, “Die Erfurter Handschriftenbruchstücke von Aspremont”, ZrP 52 (1932) 758-765.

AspremFirM id., fragm. (version indéterminée);
francoit. mil. 14es.;
ms.
Firenze Bibl. naz. Magl. VII.932 [ca. 1420; fragm. mil. 14es.];
p. p. J. Monfrin dans → AspremVenM 376-388.

AspremlM id., version archaïque (parallèle à → AspremLan);
agn. ca. 1188 (entre 1187 et 1191);
ms. de base
BL Add. 35289 [agn. 1ert. 13es.] (L), 2e ms. de cette version:
Cologny Bodmer 11 (anc. Cheltenham Phillipps 26119) [agn. 2et. 13es.] v. → VielliardBodmer 15-18, mss. modifiés du 15es.:
BL Roy. 15 E.VI [Rouen prob. 1444/1445],
Bruxelles Bibl. roy. 9066-68 [v. 1467],
Dresden Oc 81 [1485-8], l’éd. cite en var. le ms. Bodmer et d’autres, appartenant à d’autres versions; vers 1-704 de l’éd. v. → Aspremv6M, vers 705-2161 constituent le véritable début de cette version et traitent de la cour de Charlemagne (correspond à → AspremwB laisse 1 à 77);
p. p. A. de Mandach, Naissance et développement de la chanson de geste en Europe: III Chanson d’Aspremont, manuscrit Venise VI et textes anglo-normands inédits British Museum Additional 35289 et Cheltenham 26119; A, Les cours d’Agoland et de Charlemagne, Genève (Droz) 1975 (Publ. rom. et fr. 134);
B-C, La guerre contre Agoland, 1980 (Publ. rom. et fr. 156); [= TL Aspremont M; Boss2 1037].

AspremLan id., version parallèle à → Aspreml;
agn. ca. 1188;
ms.
BL Lansdowne 782 [agn. ca. 1245];
inédit.
La Karlamagnus Saga anord. et la Chronique dite Saintongeaise se classent près de cette version.

AspremMazM id., version proche de → Aspremc;
francoit. 1em. 14es.;
ms.
BN fr. 1598 (anc. Mazarin) [francoit. 1em. 14es.];
début p. en regard de → AspremcM; inédit dans l’ensemble.

AsprempG id., (deuxième) version fr. remaniée (appelée Aumont et Agravain);
[ca. 1270];
ms.
BN fr. 2495 [ca. 1300] (P/P1) fo66-135 (incomplet: la moitié du texte seulement), pour le 2e ms. de cette version v. → Aspremw;
éd. partielle (fo66-90ro, 1843 vers: v. 65-1901 de l’éd. AspremwB) p. p. F. Guessard – L. Gautier, Aspremont, Paris (Didot) 1855; [= Boss 224].
Le seul ex. connu de cette éd. (BN 4o Ye Pièce 94) est dépourvu de titre ou préface (il compte 23 pages). Les 64 premiers vers sont tirés d’un autre ms. (non nommé); le texte du ms. BN fr. 2495 commence p. 2, v. 5 (Il se laroient por vos tot detranchier). La transcription est très mauvaise.

AspremPalM id., fragm. (version indéterminée);
agn. déb. 13es.;
ms.
Vat. Pal. lat. 1971 [fo91-98 pic.? déb. 13es.];
p. p. J. Monfrin dans → AspremVenM 396-409.

AspremParL id., fragm. jumeau (395 v.) de → AspremPuy;
agn. ca. 1188;
fragm. dans
BN nfr. 5094 [rec. fact., cette partie agn. 13es.];
p. p. E. Langlois, R 12 (1883) 446-458 [corr. v. R 19, 226].

AspremPuyM id., version proche de → AspremLan et Aspreml, fragm. de 381 vers;
agn. ca. 1188;
fragm.
Clermont-Ferrand Arch. dép. 2 (F2) [pièce 1: 13es.], deuxième fragm. du même ms. que → AspremPar;
p. p. P. Meyer, R 19 (1890) 205-216; [= TL Asprem. Rom.].

AspremrK id.; ms. proche de → Aspremb;
ca. 1300;
ms.
Vat. Reg. lat. 1360 [lorr. déb. 14es.] (R) 102 fos, début et fin manque;
fo1-13 (ca. 655 v.) p. dans → KellerRomv p. 158-178; [cp. Boss 223].
Le ms. ne contient que Aspremont; Gdf l’appelle De Charlemagne et des Pairs, aussi De Charles et des Pairs, par erreur aussi G. de Mongl. L’extrait publié correspond vaguement à → AspremwB 728 (= 158,10) – 1491 (= 177,4).

AspremrR id.; extraits p. p. F. Roepke, Studien zur Chanson d’Aspremont (Beschreibung der Handschriften, Bibliographie, Concordanztabelle, Textproben), thèse Greifswald 1909, p. 22-44.

Aspremv4B id., version;
francoit. la plus récente, 2em. 14es.;
ms.
Venezia Marc. fr. IV (225) [francoit. 1em. 14es.] (V4);
extraits p. parallèlement à → Aspremv6B.
Cp. → AspremCha.

Aspremv4K id.; extrait p. dans → KellerRomv p. 2-11; [= Boss 223].

Aspremv6B id., première version francoit.;
1em. 14es.;
ms.
Venezia Marc. fr. VI (226) [1371] (V6) fo6-69;
extraits p. p. I. Bekker, “Die altfranzösischen Romane der St. Markus Bibliothek”, Akademie der Wissenschaften, Berlin, Phil.-hist. Klasse, Abhandlungen, 1839, p. 252-293 [aussi paru en 1840 comme brochure]; [= Boss 221].
Imprimé parallèlement à → Aspremv4B.

Aspremv6K id.; 18 lignes p. dans → KellerRomv p. 26-27.

Aspremv6M id., épisode traitant de la cour d’Agoland, fondé sur la version représentée par → AspremLan, p. comme vers 1-704 dans → AspremlM p. 61-82.

Aspremv6aM id., fragm. de 12 vers du prologue se basant sur la même version que v6, copié au fo1 de
Venezia Marc. fr. VI (226) [cette partie: fragm. après 1371?];
p. p. A. de Mandach, “A la découverte d’un nouvel Aspremont de la Bibliothèque des Gonzague de Mantoue”, Cultura Neolatina 21 (1961) 116-122 et publié dans → AspremlM ‘III’, 1975, p. 61 var.
Cp. → Aspremv6.

Aspremv6aS id.; transcription fiable p. p. R. Specht, VRo 37 (1978) 295 (c.r. de → AspremlM, p. 292-296).

AspremVenM id., fragm. (version indéterminée);
francoit. déb. 14es.;
ms.
Venezia Marc. lat. X, 200 [15es.; fragm. (feuilles de garde): déb. 14es.];
p. p. J. Monfrin, “Fragments de la chanson d’Aspremont conservés en Italie”, R 79 (1958) 237-252; 376-409, texte 249-252; [= Boss 7155].

AspremwB id., (deuxième) version fr. remaniée (aux vers supplém.);
[ca. 1270];
ms.
Nottingham Univ. WLC.LM.6 (anc. Wollaton Hall, Lord Middleton) [laisse 1-177, scribe pic.or., suite scribe pic.occid., 4eq. 13es.] (W) f°244-303, pour l’autre ms. complet de cette version (A) v. → Aspremp, fragments:
Alençon 637 (anc. Sées) [norm. déb. 14es.] (S) [v. Hüe CN 65,187-208];
p. p. L. Brandin, La Chanson d’Aspremont, chanson de geste du XIIesiècle. Texte du manuscrit de Wollaton Hall, 2 vol., Paris 1919-1920 (réimpr. 1923-1924 et 1970; CFMA 19 et 25); [= TL Aspremont et Chans. d’Asprem.; FEW Aspremont; Boss 225].
Texte complet. Pour la datation et la localisation du vocabulaire il faut recourir aux autres mss.-versions (v. Asprem, supra).

AssJér Divers traités de jurisprudence en prose du 13es. (datables à partir de ca. 1243, aussi du 14es.) reconstituant et développant les anciennes assises de Jérusalem perdues en 1187 lors de la chute de Jérusalem. Les textes traitant de la Haute Cour ont été rédigés au royaume de Chypre (v. AssJérClef – AssJérRoi), ceux traitant de la Cour des Bourgeois à Acre en Terre Sainte (v. AssJérBourg); [Boss 2970; 6576; FEW AssJer et TL Assises de Jérus. concernant tous les textes, la datation 1250 du FEW est toujours à modifier], v. ci-dessous. Etudes: HLF 21 (1847) 433-467; → GrandclaudeAss (inclut la trad. vénitienne de 1531 et les mss. mgr.); → AssJérLignN et Nielen BEC 153,103-130 (avec descr. des mss.).
Pour le contenu cf. J. Prawer, Crusader institutions, Oxford 1980. - La série de sigles suivante constitue un essai de classement; une véritable étude reste à faire (cf. Grandclaude Rev. hist. de droit fr. et étr. 4es., t. 5, 1926, 418-475). – Contenu du ms.
Venezia Marc. fr. App. XX (265) [Acre ca. 1285 (fo1-174) et prob. Chypre 1346 ou peu après] (souvent appelé ms. I, aussi A; copie dite figurée:
BN fr. 12206 [1789], Morelli): fo1-177 → AssJérJIb (fin, fo174-177, dans éd. B 2, 397-401); fo178-182 → AssJérGeoffr; fo183-191 → AssJérJacIb; fo191-197 → AssJérLign; fo198-200 → AssJérBourgBat; fo200-204, éd. B 2, 427-434; fo205-260 → AssJérPh; fo261-278 → AssJérClef; fo279-fin → AssJérBourgAbr (la fin, éd. B 2, 383-389). Complété par
Venezia Marc. fr. App. VI [1436] (99 fos, souvent appelé ms. II, aussi M et V; copie dite figurée:
BN fr. 12207 [fin 18es.], Morelli) → AssJérBourg [la description dans → AssJérBourgvZ complète celle donnée par le catalogue Ciàmpoli; cf. Rev. hist. de droit fr. et étr. 4es., t. 5, 1926, 460-463]. – Des mss. de Venezia existe à côté de la copie ‘figurée’ de Morelli une copie du 19es. faite par le chercheur Guérard; Beugnot a prob. utilisé cette copie (cp. HLF 21, 434).

AssJérBourgB Assises de la Cour des Bourgeois de Jérusalem (rédaction originale de prob. 1173-1180 perdue), réd. d’Acre, ajoutant chapitres et gloses en latin;
ca. 1243 (prob. entre 1240 et 1244; la langue et la graphie conservatrices des mss. [les deux principaux tardifs] et les faits historiques transportés indiquent que la ou les rédactions transmises ne sont pas beaucoup plus jeunes que ca. 1243 [réinstitution de la Haute Cour en 1243] et certainement antérieures à 1291 [chute d’Acre]);
le ms. dit le plus proche de la réd. d’Acre,
München gall. 51 [prob. Chypre fin 14es.] (‘M’; cité d’après l’éd. Kausler ?) est à la base de la plus grande partie de l’éd.; le ms.
Venezia Marc. fr. App. VI [1436] (‘A’; copie figurée:
BN fr. 12207 [fin 18es.] ou plutôt la copie Guérard) fournit des chap. supplémentaires (LVII, XCVII, CCXIV, CCXV, CCXXV, CCL, CCLXXIII) (ce ms. omet certains ajouts du ms. München, v. éd. p. LXIX), var. de
BN fr. 19026 [déb. 14es.] (‘B’; ch. 1-78 [ch. 43-49 = CoutMerOl fin 13es.; ch. 78 = Ven. ch. 83]; omet également certains ajouts; proche de München);
p. dans → AssJérJIbB 2, 5-226. Certains passages à l’intérieur d’un grand nombre de chapitres sont rédigés en latin. Ils faisaient prob. partie de l’original. Certaines fins de chap., également en latin, ont au contraire prob. été rajoutées (v. → GrandclaudeAss 65).
L’éd. K est à préférer. Pour la date, v. J. Prawer, Crusader institutions 1980, 345n11, aussi Rev. hist. de droit fr. et étr. 29, 329-351 (Beugnot proposait ca. 1200). Source principale: Lo codi (occ. prob. ca. 1150, cp. → CodiFr), v. Prawer, Crus. 358-468 (avec concordance et qqs. textes parallèles et avec bibliographie).

AssJérBourgF id.; [ms. Venezia Marc. fr. App. VI [1436]];
p. p. V. A. Foucher, Assises du royaume de Jérusalem, conférées entre elles ainsi qu’avec les lois des Francs, les Capitulaires, les Etablissements de Saint-Louis et le droit romain, suivies d’un précis historique et d’un glossaire, 2 vol., Rennes (Blin) – Paris 1839-1841 (réimpr. Genève 1973);
texte t. 1,1; (t. 1,2: → AssJérBourgAbrF) [le t. 2 n’a jamais paru].
Édition de faible qualité, établie sur la base de la copie BN fr. 12207 [fin 18es.] du ms. Venezia. Version italienne imprimée en face (texte basé sur l’éd. Canciani).

AssJérBourgm/vK id.; textes des mss. München gall. 51 (M) et Venezia (V, chez Beugnot: A) impr. parallèlement (haut de page: München);
p. p. E. H. Kausler, Les livres des Assises et des Usages dou reaume de Jerusalem, sive Leges et Instituta regni Hierosolymitani, primum integra ex genuinis deprompta codicibus mss. adjecta lectionum varietate cum glossario et indicibus, vol. 1 (seul paru), Stuttgart (Krabbe) 1839, texte p. 1-352. Le glossaire n’a jamais paru. Dans l’éd. suit, d’après le ms. München, → AssJérRoiK, aux p. 397-401 → AssJérBourgBatmK et aux p. 403-424 → AssJérOrdK.
Cf. le compte rendu par L. A. Warnkönig, Gelehrte Anzeigen, Kgl.-bay. Ak. der Wiss. München, 10 (1840) col. 929-991 (sans notes lexicol.; l’éd. reproduirait fidèlement les mss.).

AssJérBourgmT id., chapitres concernant des lois maritimes;
ms. de base München gall. 51 [fin 14es.], en var. Venezia fr. App.VI [1436];
p. dans → BlackBookT 4, 498-519. Texte correspond à → AssJérBourgB p. 42 (ch. 43) - 47 l. 7.
Le ms. Venezia est plus complet.

AssJérBourgmZ id., mêmes chap.;
impr. diplomatique du ms. München gall. 51 [3eq. 14es.] par H. L. Zeller, Die Assisen von Jerusalem, Berlin 1910 (Sammlung älterer Seerechtsquellen 4); [= Boss 6576; FEW AssJerusalem (‘15es.’ erroné); TL Assis. Jerus.].
Cp. → Zeller. La partie de la table concernant l’extrait est imprimée dans → AssJérBourgvZ. Contient un glossaire.

AssJérBourgvZ id., mêmes chapitres (le ms. Venezia contient la fin du dernier chap. qui manque au ms. München);
ms.
Venezia Marc. fr. App. VI [1436] fo2vob-3ro16 (= Table) et fo21voa-23vob (texte);
p. p. H. L. Zeller, Das Seerecht in den Assisen von Jerusalem nach der Handschrift Venedig..., Heidelberg (Winter) 1916 (Sitzungsber. der Heidelberger Akad. der Wiss., 1916, 16; = Sammlung älterer Seerechtsquellen 13).
Imprime parallèlement l’extrait correspondant de la table du ms. München. Contient un glossaire complétant celui renfermé dans → AssJérBourgmZ.

AssJérBourgAbrB id., appelé aussi Livres du plédeant et du plaidoyer, version abrégée et contaminée de AssJérPhB, AssJérJIbB, etc.;
mil. 14es.;
ms. unique
Venezia Marc. fr. App. XX (265) [2e partie prob. Chypre 1346 ou peu après] (A) fo279-357;
la copie figurée de ce ms.,
BN fr. 12206 [1789] ou plutôt la copie Guérard est la base de l’éd., p. dans → AssJérJIbB 2, 233-352.
Beugnot édite sans interruption les fos339-357 (éd. p. 323-353) à la suite du début (séparé du reste par une colonne laissée en blanc), tandis que Foucher s’arrête là (p. 321). – Le chapitre XXV (imprimé sur les p. paires 326-334) correspond à → AssJérBourgBat.

AssJérBourgAbrF id.; p. dans → AssJérBourgF t. 1,2, p. 2-321, (version italienne impr. en regard pour les p. 2-240).
Utilise également la copie BN fr. 12206.

AssJérBourgBatvB Chapitre, subdivisé en XVI paragraphes, traitant de l’ordalie (titre: Ci orrés coment bataille de deus homes se ramist en court por murtre par le dit de l’un et de l’autre, selonc l’assise dou reiaume de Jerusalem), annexe de → AssJérBourg;
ca. 1240;
ms.
Venezia Marc. fr. App. XX (265) [2e partie prob. Chypre 1346 ou peu après] (A) fo198-200 (l’éd. utilise prob. la copie Guérard ou encore la copie Morelli), aussi dans ms.
München gall. 51 [prob. Chypre fin 14es.] ( → AssJérBourgBatmK); non utilisé
München gall. 771 [déb. 17es., copie d’un ms. de 1458-60];
p. dans → AssJérJIbB 2, 327-335 (pages impaires !).
Beugnot imprime ce texte en face du texte correspondant de → AssJérBourgAbr (ch. XXV, même ms., mais fo341-344) qui coïncide largement.

AssJérBourgBatmK id.; ms. München gall. 51 p. dans → AssJérBourgmK p. 397-401.

AssJérClefB id., assises de la Haute Cour; recueil des titres des chapitres de AssJérJIb précédé d’un prologue résumant les ch. 1-5 de AssJérJIb;
ca. 1275;
ms. de base
BN fr. 12206 [1789] copie figurée de
Venezia Marc. fr. App. XX (265) [2e partie prob. Chypre 1346 ou peu après] (A) fo261-278; non utilisé
München gall. 771 [déb. 17es., copie d’un ms. de 1458-60];
p. dans → AssJérJIbB 1, 575-600. GrandclaudeAss 90 avance sans conviction une datation de 1286-1291.

AssJérGeoffrB id., Geoffroy le Tort, deux fragments d’un texte résumant en bonne partie AssJérJIb;
ca. 1275;
ms. de base copie Guérard ou
BN fr. 12206 [1789] copie figurée de
Venezia Marc. fr. App. XX (265) [2e partie prob. Chypre 1346 ou peu après] (A) fo178-182, en var.
BN fr. 19026 [déb. 14es.]; non utilisé
München gall. 771 [déb. 17es., copie d’un ms. de 1458-60];
p. dans → AssJérJIbB 1, 435-450.

AssJérJIbB Assises de Jérusalem, recueil le plus développé, par Jean d’Ibelin (mort en 1266), basé entre autres sur AssJérPh;
av. 1266 (fait mentionné de 1264);
ms. de base copie Guérard ou
BN fr. 12206 [1789] qui est la copie figurée de Venezia Marc. fr. App. XX (265) [fo1-174 Acre ca. 1285] fin, fo174-177, déb. 14es. (‘A’), en var.
BN fr. 19026 (anc. S. Germ. fr. 430) [déb. 14es.] (‘B’; proche du précédent),
BN fr. 19025 (anc. S. Germ. 426H) [Acre ca. 1281] (‘C’; apparemment plus proche de l’orig.); le ms. Vat. (‘V’, v. → AssJérJIbVatT, où mss. ‘D’ et ‘E’) est mis à contribution par l’intermédiaire de l’éd. La Thaumassière (‘T’ pour l’éd.); bon ms., non utilisé:
Oxford Bodl. Selden Supra 69 (3457) [foI-XIV 15es. (table), fo1-310 Chypre déb. 14es. (texte), fo311-313 16es. (chap. suppléés)] (‘O’ dans l’éd. E); chap. 1-9 aussi dans
München gall. 771 [déb. 17es., copie d’un ms. de 1458-60] (‘M’); v. Rev. hist. de droit fr. et étr. 4es., t. 5, 1926, 467-471];
p. p. A. A. Beugnot, Assises de Jérusalem ou Recueil des ouvrages de jurisprudence composés pendant le XIIIe siècle dans les royaumes de Jérusalem et de Chypre, 2 vol., Paris (Impr. roy.) 1841-1843 [réimpr. Farnborough (Gregg) 1967], texte 1, 21-430. Cette éd. contient outre les textes réunis ici sous les sigles AssJérBourgB – AssJérRoiB des doc. divers, v. 2, 353-537. [TL Assises de Jérus., concerne la publication entière.].

AssJérJIbE id.; ms. de base C, les autres en var.;
p. p. P. W. Edbury, John of Ibelin, Le livre des assises, Leiden – Boston (Brill) 2003.
Avec concordance des mss. et éditions; index rerum; sans glossaire: cf. T. Matsumura RLiR 68,582-594. Les corrections au texte de base (C) ne sont pas documentées (p. ex. 256 n. 84). Les p. 590-616 (ch. 225-239) ont également été p. dans P. W. Edbury, John of Ibelin and the kingdom of Jerusalem, Woodbridge (Boydell) 1997, p. 110-126.

AssJérJIbVatT id., selon → GrandclaudeAss 82-84 la rédaction officielle de 1369;
1369;
ms.
Vat. Vatic. lat. 4789 [Chypre 1369 ou peu après] utilisé par l’éd. moyennant une copie auj. perdue; autres copies de Vat.:
Carpentras 1786 (P. XIX) [17es.] utilisé par DC, et
BN Dupuy 652 [1648] (ms. ‘E’ de l’éd. B), copies de Dupuy:
BN fr. 1078 (anc. 7348.3) [1650] (ms. ‘D’ de l’éd. B),
BN fr. 1077 (anc. 7347.3) [17es.] (copie de BN fr. 1078),
Ste-Gen. 778 [fin 17es.] (id.);
Troyes 24 [18es.] (copie de Carpentras ou de BN fr. 1078),
BN it. 1496 [17es.] [toutes ces copies fourmillent d’erreurs, v. HLF 21, 435];
p. p. G. T. de La Thaumassière, Assises et bons usages du royaume de Jérusalem, 2 vol., Paris 1690, t. 1, p. 1-220.
Les chap. ne coïncident pas entièrement avec ceux de → AssJérJIbB (concordance partielle: T 11 = B 14, 22 = 25, 32 = 35, 57 = 60, 68 = 70, 79 = 80, 89 = 90, 99 = 100, 200 = 190, 250 = 235, 262 = 245, 271 = 250, 279 = 255, 290 = 258, la fin diffère). P. 221-238 contiennent → AssJérLignT; [le t. 2 contient BeaumCout, cout. postérieures et un glossaire avec renvois]. Se trouvent intercalés dans le texte de JIb des doc. datés: p. 208 de l’éd. doc. 1310, p. 211 doc. 1350, p. 214 doc. 1362, p. 195ss. doc. div., p. 209 doc. 1328, extraits de → AssJérPh et de → AssJérBourg, v. éd. B 1, LXXXIII.

AssJérJacIbB Petit traité résumant en bonne partie AssJérJIb, par Jacques d’Ibelin (ob. fin 13es.);
ca. 1275;
ms. de base copie Guérard ou
BN fr. 12206 [1789] copie figurée de
Venezia Marc. fr. App. XX (265) [2e partie prob. Chypre 1346 ou peu après] (A) fo183-191, en var.
BN fr. 19026 [déb. 14es.] (seul à inclure les rubriques);
p. dans → AssJérJIbB 1,453-468.

AssJérLignB Description des grandes familles européennes installées en Outre-mer; les descr. contenues dans les mss. Venise et BN semblent datables de 1268 (av. 1270) [mss. A et B: ‘1e réd.’ de l’éd. N], le ms. Vat. contient d’abord une suite jusqu’à 1305-06 introduisant qqs. retouches [‘2e réd.’ de l’éd. N], puis une continuation jusqu’en 1369 [‘3e réd.’ de l’éd. N];
mss.
Venezia Marc. fr. App. XX (265) [Acre ca. 1285 (fo1-174) et prob. Chypre 1346 ou peu après] (A) fo191-197 (l’éd. utilise la copie Guérard ou
BN fr. 12206 [1789]),
BN fr. 19026 [déb. 14es.] (B),
Vat. Vatic. lat. 4789 [Chypre 1369 ou peu après] (l’éd. imprime essentiellement une copie faite par Baluze de la copie Dupuy pleine d’erreurs [
BN fr. 1078 [1650]]); non utilisé
München gall. 771 [déb. 17es., copie d’un ms. de 1458-60] reproduisant un état de 1344 et contenant des additions jusqu’en 1458 [‘3e réd.’, avec suites];
p. dans → AssJérJIbB 2, 441-474. Beugnot met à contribution les trois premiers mss.: «on ne trouve, dans ces deux derniers manuscrits (Ven. et BN), que dix-sept chapitres, et E. [copie de Vat.] en donne trente. Nous avons donc intercalé presque tous les chapitres de A. et B. dans E; c’est ainsi que nous sommes parvenus à former un Livre des Lignages qui présente quarante-deux chapitres». Cp. Boss2 6034; 6035 (éd. partielle du ms. Vat.).

AssJérLignN id.; étude et éd. p. p. M.-A. Nielen, Lignages d’outremer, Paris (AIBL) 2003 (Doc. rel. hist. crois. 18). P. 59-84 ms. Ven. (avec éd. B en ‘var.’), p. 85-129 ms. Vat., p. 131-147 version armén. (ms.
Erevan Matenadaran Machtots 1898 [armén. ca. 1305?]), p. 149-152 ajouts du ms. München, p. 153-174 trad. it. (ms.
Vat. Vatic. lat. 7806A [Venise ca. 1570?] recueil). Sans glossaire.

AssJérLignT id.; copie du 17es. du ms. Vat. p. dans → AssJérJIbVatT 221-238.

AssJérOrdB Ordonnances des rois de Chypre s’étendant de 1286 à 1362 (ms. München: 1286-1316, mais cf. éd. B 2, 373 n.b);
p. dans → AssJérJIbB 2, 357-379, réunissant sous un seul titre toutes les ordonnances des mss.
Vat. Vatic. lat. 4789 [Chypre 1369 ou peu après] et
München gall. 51 [prob. Chypre fin 14es.] qu’il tire des éditions Thaumassière et Kausler et aussi de la copie Dupuy de Vat.; des notes donnent la concordance avec ces éditions qu’il faut préférer.

AssJérOrdK id.; ms. München gall. 51 p. dans → AssJérBourgm/vK p. 403-424.

AssJérPhB Philippe de Novare (fin 12es. – ca. 1270), Le livre de forme de plait que sire Felippe de Novaire fist pour un sien ami aprendre et enseigner coument on doit plaidoier en la haute court;
ca. 1245 (écrit à Chypre; peu d’éléments it. ou francoit.);
ms.
Venezia Marc. fr. App. XX (265) [2e partie prob. Chypre 1346 ou peu après] fo205-260 (copie figurée:
BN fr. 12206 [1789], base de l’éd., ou la copie Guérard), en var.
BN fr. 19026 [déb. 14es.] incomplet (ch. 1-58), non utilisé
München gall. 771 [déb. 17es., copie d’un ms. de 1458-60];
p. dans → AssJérJIbB 1, 475-571. Le Livre de forme de plait se terminait à l’origine au ch. 79 (éd. B). Les ch. 80 à 89 reproduisent des consultations juridiques de Philippe de Novare. GrandclaudeAss 80-81 pense que le texte transmis constitue la réd. orig. amplifiée par Philippe en vue d’une nouvelle réd.; il plaide pour une datation de 1252-1257.

AssJérPhE id.; ms. de base
Venezia Marc. fr. App. XX (265) [2e partie prob. Chypre 1346 ou peu après] (A), App. 2 et var.
BN fr. 19026 [déb. 14es.] (B), var. de München (M);
p. p. P. W. Edbury, Philip of Novara, Le Livre de forme et de plait, Nicosia (Cyprus Res. Centre) 2009. [Chap. 1-47 = éd. B 1-47, 48=49, 58=73, 68=86, 74=94, App. 1.1 =63, 2 =48, 3 =77, 4 =89, 5 =65, 6 =90, 7 =76, 8 =64, 9 =78, 10 = 66, 2.1-5 = 54-58, 3.1= ø.]

AssJérPréfB Assises de Jérusalem, préface donnée par le ms. Vatican;
prob. 1369;
ms. unique
Vat. Vatic. lat. 4789 [Chypre 1369 ou peu après];
p. dans → AssJérJIbB 1, 3-6 d’après l’éd. dans → AssJérJIbVatT.

AssJérPrisM Etat des chevaliers chypriotes emmenés comme prisonniers ou otages par les Génois, en quittant l’île de Chypre après la prise de Famagouste, texte ne faisant pas partie des AssJér proprement dit;
daté de 1374;
ms.
München gall. 771 [déb. 17es., copie d’un ms. de 1458-60] fo243;
p. p. L. de Mas Latrie, BEC 34 (1873) 80-84.

AssJérRoiB Le Livre au roi, assises et coutumes ayant trait aux obligations juridiques du roi de Jérusalem, en 52 chap.;
ca. 1201 (entre 1197 et 1205);
ms. de base
München gall. 51 [prob. Chypre fin 14es.] (cité d’après l’éd. K ?), corrections tacites d’après
BN fr. 19026 [déb. 14es.] qui est incomplet: 31 chap.; non utilisé:
München gall. 771 [déb. 17es., copie d’un ms. de 1458-60];
p. dans → AssJérJIbB 1, 607-644. L’éd. K est à préférer. Pour la date v. M. Greilsammer in Outremer, Studies ... presented to Joshua Prawer, Jerusalem 1982, 218-226.

AssJérRoiG id.; ms. de base München gall 51;
p. p. M. Greilsammer, Le Livre au roi, Paris (Ac. Inscr. et B. L.) 1995.
Excellentes notes. Glossaire complété par T. Matsumura dans RLiR 63,290-293.

AssJérRoiK id.; ms. München p. dans → AssJérBourgmK p. 353-395. Concordance entre l’éd. B et K dans → GrandclaudeAss p. 42-43 (B ch. 1-52 = K ch. 298-349).

AssSenlis1C Assises (fragm.) de la cour de justice (cour le maieur) de Senlis des mois d’août à novembre 1306, registre de 6 fos dont le 5e manque, dépourvu d’un début et d’une fin; peu de picardismes;
ms. orig.
Senlis Arch. mun. II [1306];
p. p. L. Carolus-Barré, “Les assises de la commune de Senlis”, BPH 1960 (1961) 723-772.

AssSenlis2R Doc. similaires du bailliage de Senlis;
qqs. traits pic., 1340-1341;
ms. orig.
Senlis Arch. dép. Annexe (Soc. d’Hist. et d’Arch., anc. Com. arch.) MP. 9 [1340-1341];
p. p. E. de Rozière, “L’assise du bailliage de Senlis en 1340 et 1341”, NRevHistDr 15 (1891) 714-802. Sans glossaire, avec table des noms propres; transcription dite fidèle.

AssompNDJoyeD Récit en vers octosyll. et en prose sur l’Assomption N.D. suivi de commentaires pieux (incip. La joye du siecle ressemble sereyne);
agn. fin 13es.;
ms.
Madrid Bibl. nac. 18253 [agn. ca. 1300];
p. p. M. Debroucker, Ci comence del Assumpcion Nostre Dame, mém. de maîtrise, Strasbourg 1954 (résumé, comprenant le texte, p. dans Bull. de la Fac. des Lettres de Strasbourg 33,1, oct. 1954, 329-353); [= Dean 494].

AthisH Athis et Prophilias ou Roman d’Athènes, histoire de deux amis, 20732 vers octosyll.;
Ouest ca. 1200;
ms. de base
BN fr. 794 [champ. ca. 1235] (C), imprimé en regard (p. 4b-210b) la version brève du seul ms.
Tours 940 [pic.mérid. fin 14es.] (T), en var.
BN fr. 375 [pic. 1289 n.st.] (A),
BN fr. 793 [pic.-wall. 4eq. 13es.] (B),
Vat. Reg. lat. 1684 [13es.] (V),
BL Add. 16441 [1330] (L) (copie de ce ms.:
Ars. 3312 [18es.]),
Stockholm Kungl. Bibl. Vu 16 (46) [bourg.sept. 1299] (St),
Peterburg RNB Fr.Q.v.XIV.4 [1em. 15es.] (P),
BN lat. 16433 [fo111vo13es.] (p) fragm. imprimé en app. 2, 435,
Den Haag Rijksarch. [pic. 13es. ?] fragm. impr. 2, 436-440,
Chieri Arch. com. Art. 144, n. 29,33,52,55 [mil. 13es.] fragm. (ca. 2000 vers, v. A. Vitale Brovarone, Atti Ac. Sc. di Torino II, 111, 1977, 331-336, copie de la transcription à l’IRHT, Paris),
Vat. Reg. lat. 1684 [13es.] (V) fragm.,
Firenze Institut Français [pic. ca. 1220] (f) fragm. (v. 2607-2668+58, version brève, p. p. C. Ruby R 119,518-533, avec reprod.);
p. p. A. Hilka, Li Romanz d’Athis et Prophilias, 2 vol. sur 3 parus, Dresden (Niemeyer, Halle) 1912 (Ges. für rom. Lit. 29); [= TL Athis H; Hol 897; Boss 1105; Boss2 2255].
Prob. première éd. ‘moderne’, bédiériste avant Bédier, avec double apparat critique: peu de corr. au ms. de base (mais en partie non documentées!), puis var.; impression de → AthistH en regard. Qqs. extraits du texte se retrouvent dans → Cristal (v. la concord. 2, 440 et CristalB L-LIX).

AthistC id., version brève (5643 vers), incomplète;
[fin 13es. ?];
ms. T (fin 14es.), qqs. var. tirées du fragm. f (ca. 1220);
p. p. M.-M. Castellani, Li romans d’Athis et Procelias, Paris (Champion) 2006 (CFMA 150); c.r. Asperti MedRom 33,185-186. Sans reprod. d’une page des mss. Mentionne par erreur un fragm. ‘Berlin, DDR’ (en 2006!), qui concerne une série de fragm. d’une version mha. du 13es. (
Berlin Staatsbibl. germ. qu. 846 [13es.], anc. Geheimes Staatsarchiv et al., p. p. W. Grimm, “Athis und Prophilias”, Kgl. Akademie der Wiss. Berlin, Abh. Phil.-hist. Kl., 1844, 347-467).

AthistH id.; impression diplomatique de la partie correspondant à la version longue (v. 106-2608, avec lacunes) et impression interprétative de la rédaction particulière (v. 2609-6076) p. dans → AthisH 1,4b-210b.

AthisB id.; éd. partielle (v. 1-2505, correspondante à → AthisW) du ms. Stockholm, p. p. H. Borg, Sagan om Athis och Prophilias, Upsala (Berling) 1882; [cf. Boss 1106].

AthisW id.; éd. partielle d’après quatre mss., surtout BN fr. 794 et Peterburg, en partie imprimés en regard, p. p. A. Weber, Athis und Prophilias, Staefa (Gull) 1881; [= TL Athis; Boss 1106].

AtreW Atre périlleux, roman arthurien en vers octosyll.;
traits de l’Ouest, mil. 13es.;
ms. de base
BN fr. 2168 [pic. fin 13es.] (N1), en var.
BN fr. 1433 [scribe pic. 1ert. 14es.] (N2) fo1-61 (contient un épisode supplémentaire publié en app.; ms. cité par Gdf comme ‘Chrest., Yvain’),
Chantilly Musée Condé 472 (626) [hain. 3et. 13es.] (A);
p. p. B. Woledge, L’atre périlleux, Paris (Champion) 1936 (CFMA 76); [= TL Atre per.2; FEW Atre; Boss 2030; Hol 1145].

AtreB id.; même ms. de base; p. p. N. B. Black, The Perilous Cemetary, New York – London (Garland) 1994.
Éd. inutilisable, v. CCM 41,183-184.

AtreS id.; ms. BN fr. 2168 [pic. fin 13es.];
p. p. F. J. Schirmer, “Der gefahrvolle Kirchhof”, AnS 42 (1868) 135-212; [= TL Atre per.; Boss 2029].

AttilaS Niccolò da Casola, La Guerra d’Attila, poème épique racontant la lutte héroïque de Rome et de la chrétienté italienne (maison d’Este) contre les huns, 37535 vers alex.;
francoit. ca. 1370 (prob. entre 1358 [1er livre] et ca. 1368 et avant 1373 [2e livre]);
ms.
Modena Bibl. Estense α.W.8.16-17 [ca. 1370] autographe ?;
p. p. G. Stendardo, Niccolò da Casola, La Guerra d’Attila, 2 vol., Modena (Soc. tip.) 1941; [= Boss 4098bis].

AttilaPrB Livre d’Attila, ‘chronique’ des faits des italiens contre les huns, prose, incip.: Apres ce que nostre seignor Jesu Crist nasqui, explic.: mes il ne le porent amendier;
francoit. fin 13es.;
ms.
Venezia Marc. lat. X, 96 (3530) [fo19-44: 14es.], ms. non utilisé
Zagreb MR 92 [It. ca. 1300] fo111ro-123vo;
p. p. V. Bertolini, Estoire d’Atile en Ytaire, Povegliano VR (Ed. Gutenberg) 1976; [= Boss2 6519; cf. Wo 18; Wos 18]. Cf. V. Putanec dans RAD Jugosl. Ak. Znanosti i umjetnosti 1955, 63-79, spéc. 72. Var. du ms. Zagreb p. p. V. Bertolini, Una nuova testimonianza dell’«Estoire d’Atile en Ytaire», ib. 1980; [= Boss2 6520].

AubS Roman d’Auberon, formant un prologue à → Huon, laisses rimées, 2468 vers décasyll.;
pic. 2em. 13es.;
ms. unique
Torino Bibl. naz. L.II.14 [pic. (Origny) 1311];
p. p. J. Subrenat, Le Roman d’Auberon. Prologue de Huon de Bordeaux, Paris – Genève (Droz) 1973 (T.L.F. 202); [= TL Auberon S; Boss2 1331].
C.r. RoPh 32,477 et ZrP 92, 429-431. Cp. → SAub.

AubG id.; p. p. A. Graf, I complementi della Chanson d’Huon de Bordeaux, I: Auberon, Halle (Niemeyer) 1878; [= TL Aub.; Boss 2036].

AubereeN Auberee, fabliau relatant les faits d’une vieille maquerelle, octosyll.;
ca. 1200;
ms. de base
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] (A), qqs var. de
BN fr. 1553 [pic. 1285 n.st.] (J),
BN fr. 1593 [frc., faibles traits lorr. fin 13es.] (E),
BN fr. 12603 [pic. ca. 1300] (F),
BN fr. 19152 [frc. fin 13es.] (D),
Berlin Staatsbibl. Hamilton 257 [norm. ca. 1300] (C),
Bern 354 [bourg.sept. déb. 14es.] (B) incomplet,
Chartres 620 (261) [fin 13es.] (f) fragm. perdu;
impr. diplomatique de 7 mss., et éd. crit. sur la base du ms. Berlin, p. dans → NoomenFabl 1,161-312; 359-382.

AubereeC id.; p. p. H. H. Christmann, Zwei altfranzösische Fablels (Auberee, Du Vilain mire), Tübingen (Niemeyer) 1963; [= TL Auberee Christmann; Boss2 4710].
Contient aussi → MireC.

AubereeC2 id., éd. 21974; [= TL Auberee Christmann2].

AubereeE id.; édition ‘critique’ basée sur BN fr. 837 p. p. G. Ebeling, Auberee. Altfranzösisches Fablel, Halle (Niemeyer) 1895; [= TL Auberee; FEW Auberée et Ebeling; Boss 2487; cf. 1189 (attrib. à Jean Renart), aussi Hol 2181.1].

AubereeJ id.; ms. de base BN fr. 19152;
p. dans → JubNRec 1,199-222.

AubereeL id.; impression synoptique des huit mss. p. p. Ch. Lee, Les remaniements d’Auberee, Napoli (Liguori) 1983 (Rom. Nap. 11).

AubereeM id.; ms. de base BN fr. 19152, p. dans → MontRayn 5,1-23 (var. 263-303).

AubereeR id.; ms. BN fr. 19152 p. dans → ReidFabl 54-69, var. 111-115.

AuberiB Auberi le Bourguignon, chanson de geste longue (ca. 28000 vers décasyll.) et fastidieuse;
pic. 2et. 13es.;
ms. de base
Vat. Reg. lat. 1441 [lorr.mérid. 2em. 13es.], en var.
BN fr. 860 [lorr.sept. ca. 1275] fin manque,
BN fr. 859 [mil. 13es., amendé, en partie réécrit 1em. 14es.],
BN fr. 24368 [1298],
Kraków Univ. gall. qu. 48 (anc. Berlin) [I: Besançon? fin 13es. ?] incomplet (fin = AuberiT 158,11);
p. p. W. Benary, “Der zweite Teil des Auberi”, ZrP 50 (1930) 385-436; 641-695; [= Boss 242; cp. Boss2 1061].
Édition partielle de la partie dite deuxième (Vat. fo200-384): v. 1-209; 840-1162; 1756-1825; 3531-3813; 4305-4550; 6063-6460; 6575-6780; 7181-8063; 9431-9549; 9633-10074. Le dernier fo se lit dans ZrP 46 (1926) 693-696, avec var. Inédit dans l’ensemble.

AuberiBek id.; extraits du ms. Berlin p. dans → FerabrasB LXVI-LXVIII et dans les notes p. 151-186; [= TL Aubri].
Cité par Lac comme ‘Aubri’.

AuberiK id.; ms. Vat. fo1-21 p. dans → KellerRomv 203-243.
Concordance avec l’éd. AuberiTarbé ici, en appendice.

AuberiM id.; extraits du ms. BN fr. 860 dans → RolMichel p. XXXV-XLVI.

AuberiT id.; éd. partielle de la partie dite première, ms. Vat. fo22-92; 156-176; 183-192; 195-199 et d’autres petits extraits, p. p. A. Tobler, Mittheilungen aus altfranzösischen Handschriften, I: Aus der Chanson de geste von Auberi, Leipzig (Hirzel) 1870; [= TL Mitt.; Boss 243].

AuberiTarbé id.; extraits du ms. BN fr. 24368, la première partie trouve qqs. correspondances dans → AuberiT, la deuxième correspond à → AuberiB 1-2024, 5745-6062, 7405-8024, 10075-fin, p. p. P. Tarbé, Le roman d’Aubery le Bourgoing, Reims (Regnier) 1849; [= TL Auberi; Boss 241].
Concordance avec AuberiK/T/B ici, en appendice.

AuberiW0 id.; BN fr. 24368 fo52b-74d et Vat. Reg. lat. 1441 fo200-262vo;
p. p. I. Weill-Bréchot, Prolégomènes à une édition critique d’Auberi le Bourgoin, thèse Sorbonne Paris III 1985.
Le texte se localiserait dans l’Est ou le Sud-Est.

AubryMot P. Aubry, Cent motets du XIIIe siècle, 3 vol., New York (Broude) 1964.

AucR3 Aucassin et Nicolette, récit de deux amoureux, à parties en vers et en prose, nommé ‘chantefable’ dans le texte;
traits pic. 1em. 13es.;
ms. unique
BN fr. 2168 [pic. fin 13es.];
p. p. M. Roques, Aucassin et Nicolette, Paris (Champion) 31955 (CFMA 41); [TL Auc. R = 11925; Boss 1252; 7308; Hol 2127 = 21929].
Cf. B. N. Sargent-Baur, Auc. A crit. bibl., London 1981.

AucD id.; p. p. J. Dufournet, Aucassin et Nicolette, Paris (Garnier-Flammarion) 1973; [= TL Auc. D; Boss2 2348].

AucM id.; p. dans → MolandHéricault 231-309.

AucS10 id.; p. p. H. Suchier, (réédité par) W. Suchier, Aucassin und Nicolette, Paderborn (Schöningh) 101932; [= TL Auc.10; Hol 2128; Boss 1251].
[Auc, éd. A. E. Cobby dans → PelCharlBu: fabriquée sur la base d’autres éd.: inutilisable.]

AudefroiC Audefroi le Bastard, chansons;
pic. déb. 13es.;
ms. de base
BN fr. 844 [pic. 2em. 13es.] (chansonnier M), en var. T, C, U, O et R;
p. p. A. Cullmann, Die Lieder und Romanzen des Audefroi le Bastard, Halle (Niemeyer) 1914; [= TL Audefroi; FEW Aud].

AudigierJ Audigier, parodie scatologique des épopées, laisses de 517 vers décasyll. rimés;
pic. déb. 13es.;
ms. unique BN fr. 19152 [frc. fin 13es.];
p. p. O. Jodogne, “Audigier et la chanson de geste avec une édition nouvelle du poème”, MA 66 (1960) 495-526; [= TL Audigier J; Boss2 4909].

AudigierB id.; p. dans → BarbMéon, t. 4, p. 217; [= TL Audigier].

AudigierC id.; p. p. D. J. Conlon, “La chanson d’Audigier”, NMS 33 (1989) 21-55.

AudigierL id.; p. dans L. Lazzerini, Il testo trasgressivo, Milano (Angeli) 1988; [= TL Audigier L].

Audouin E. Audouin, Recueil de documents concernant la commune et la ville de Poitiers, 2 vol. parus, Poitiers (Nicolas) 1923-1928 (Arch. hist. Poit. 44, 46); [= FEW Audouin (apoit.) et Aud (par err.)].
Doc. divers datés 1063 – 1380, fr. (poit.) à partir de 1265 a.st., mais pratiquement tous tirés de cartulaires et registres copiés très tardivement.

AulerOrl F. M. Auler, Der Dialekt der Provinzen Orléanais und Perche im 13. Jahrhundert, thèse Strasbourg, Bonn 1886.
Étudie les rimes de → Rose.

Aut Real Academia española, Diccionario de Autoridades (Diccionario de la lengua castellana, en que se explica...), 3 vol., Madrid (Francisco del Hierro) 1726-1737 (réimpr. Madrid, Gredos, 1963-1964 et plus souvent).

AvariceB Dit d’avarice, poème moral, octosyll.;
3et. 13es.;
ms. de base
Ars. 3142 [Paris? fin 13es.] (A), en var.
BN fr. 12467 [Paris? fin 13es.] (B) ms. frère de Ars. 3142;
p. p. K. Brett, “The thirteenth-century French Dit d’avarice and the Disputatio corporis et animæ tradition”, → MélMorgan 131-153.

AveCouplL Ave Maria an couplés, paraphrase de l’Ave formée de couplets de douze vers octosyll. à rimes enchaînées, incipit: En l’onneur de la droituriere;
ca. 1300 (?);
ms.
BN fr. 24432 [frc. av. 1349];
p. dans → HuonAveL1 352-360; [= TL Ave coupl. L].

AveDameL Paraphrase de l’Ave Maria, incipit: Ave dame des angles, de paradis roine, en alexandrins;
pic. 13es.;
ms. de base
BN fr. 1553 [pic. 1285 n.st.], var. ms.
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.];
BN fr. 12467 [Paris? fin 13es.],
Ars. 3142 [Paris? fin 13es.];
p. p. A. Långfors, “Une paraphrase anonyme de l’Ave Maria en ancien français”, NM 6 (1905) 117-125. LångforsInc p. 32 ajoute le ms.
Oxford Bodl. MS. Fr. f.1 [ca. 1300].

AveRoseN Ave Maria, incipit: Ave rose florie;
wall. 2em. 13es.;
ms. unique
Den Haag KB 76.G.17 [13es.];
p. p. J. G. Neujean, ” Li Ave de Nostre Dame d’après un psautier de La Haye”, Revue liturgique et monastique 21 (1936) 316-332.

AventBrunL Roman arthurien du cycle de Guiron le Courtois, alias → Palam, attrib. à Rusticien de Pise, formant selon l’éd. une branche assez autonome appelée Aventures des Bruns (abrégée dans l’éd. curieusement Cg, Compilazione guironiana), correspondant dans l’analyse Lathuillière à une collection d’épisodes entre §194 et 242 (v. p. 225s.), prose;
4eq. 13es. (?);
ms. de base (appelé ‘de surface’)
New York Pierpont Morgan Libr. M.916 [mil. 15es.] (N), en var.
BN fr. 340 [Paris? déb. 15es.] (340),
BN fr. 355 [déb. 15es.] (355),
BN fr. 358 [Flandres 4eq. 15es.] (358),
Berlin Staatsbibl. Hamilton 581 [Flandres 3eq. 15es.] (Be),
Cologny Bodmer 96 [ca. 1420] (C) base de la cont. courte (p. 482-515),
Firenze Bibl. Med. Laurenz. Ashburnham Libri 123 [It.occid. fin 13es.] (Fi),
BL Add. 36673 [ca. 1500] (L3),
Vat. Reg. lat. 1501 [fo1-99: It. (pis.-gen.) fin 13es.] (Vat),
Bologna Arch. St. busta 1 bis framm. fr. 11-12-13 [It. (pis.-gen.) fin 13es.] (Bo1) fragm.,
Oxford Bodl. Douce 383 [cette partie Bruges ca. 1490] (O) fragm.,
Torino Bibl. naz. L.I.7-9 (R.1622) [3eq. 15es.] (T) fragm.,
Ars. 3325 [It.sept. 3eq. 13es.] (A1) fragm.,
Ars. 5229 [bourg. déb. 15es.] (5229) fragm.,
BN fr. 12599 [Toscane fin 13es.] (12599) fragm. (éd. p. 516-525) et imprimés;
p. p. C. Lagomarsini, Les aventures des Bruns, Firenze (Ed. del Galluzzo) 2014. Pour la théorie édit. v. Lino Leonardi MedRom 35,5-34.

AventuresM Dit d’aventures, quatrains dodécasyll. monorimes, incip. Or escoutez, seignor, et si ne vous anoie;
pic. 2em. 13es.;
ms. unique
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.];
p. p. Ph. Ménard dans → MélLecoy 401-415; [= TL Dit d’aventures M; Boss2 4904].

AvocasR Dit des Avocas, en vers octosyll.;
pic. 13es.;
ms.
Berlin Staatsbibl. Hamilton 257 [norm. ca. 1300];
p. p. G. Raynaud, “Des avocas, De la jument au deable, De Luque la maudite, trois dits...”, R 12 (1883) 209-229; [= TL Tr. Dits I].
Cp. → JumentDeableR; LuqueR.

AyeB Aye d’Avignon, chanson de geste du ‘cycle’ de Nanteuil, rattachée au cycle de Charlemagne, en laisses de vers alex.;
ca. 1200;
ms. complet
BN fr. 170 [cette partie ca. 1300] (A); fragm. (1 fo)
Bruxelles Bibl. roy. 14635-37 [It. fin 13es.] (B), fragm. (1 fo)
Venezia Marc. lat. XI, 129 [It. fin 13es.] (C), fragm.
Vuillafans (Franche Comté) [mil. 13es.] (D) p. dans R 30 (1901) 489-503, perdu depuis, fragm. d’un autre ms. perdu v. éd. 24-25;
p. p. S. J. Borg, Aye d’Avignon, Genève (Droz) 1967 (T. L. F. 134); [= TL Aye2; Boss2 991].

AyeG id.; éd. assez fiable p. p. F. Guessard – P. Meyer, Aye d’Avignon, Paris (Vieweg) 1861 (Anc. poëtes de la France 6; réimpr. Nendeln, Kraus, 1966); [= TL Aye; Boss 147; Hol 824].

AyzacSDen F. d’Ayzac, Histoire de l’abbaye de Saint-Denis en France, 2 vol., Paris (Impr. Imp.) 1860-1861. Cite des doc. d’après des cartulaires: datations problématiques.