Dictionnaire Étymologique de l'Ancien Français
Zurück zur Suche

Bibliographie

GDiego V. García de Diego, Contribución al diccionario hispánico etimológico, Madrid (Centro Est. Hist.) 1923 (réimpr. 1943); [= FEW GDiego]. En fait un complément au → REW.

GDiegoDicc V. García de Diego, Diccionario etimológico español e hispánico, Madrid (SAETA) 1954; [= FEW GDiegoDicc]. Basé sur GDiego.

GDiegoDicc2 id., nouv. éd. prép. par Carmen García de Diego, Madrid (Espasa-Calpe) 1985.

GGuiB Guillaume Guiart (né à Orléans, vécut à Paris et à Arras), La branche des royaus lignages, chronique en vers octosyll., relatant les faits de Philippe Auguste à 1307, s’appuyant sur → GrChron et sur des récits des Flandres, reflets de → Villeh, BenTroie, Rose; ca. 1307; ms. unique
BN fr. 5698 [14es.]; p. p. J. A. C. Buchon, Branche des royaux lignages, chronique métrique de Guillaume Guiart, 2 vol., Paris (Verdière) 1828; [= TL GGui.; FEW GGuiart (‘orl. ca. 1320’ et ‘ca. 1310’ et ‘berr.’)]. Au t. 1, p. 275 à 307 on trouve deux fois les nos de vers 6700-6999. Concordance t. 2 avec GGuiW ici, en app. Traits occidentaux selon G. Roques BienDire 21,359. T. 1, p. 5-18: ChronSMagl d’après l’éd. B, p. 19-36: AdHaleSic. Grammaire: G. Meerholz, Ueber die Sprache des Guillaume Guiart, thèse Jena 1882.

GGuiW id.; prol. (v. 1-496) et règnes de SaintLouis à Philippe le Bel, an 1306 (v. 8965-21510) p. p. N. de Wailly – L. Delisle, “La Branche des Royaus Lignages par Guillaume Guiart”, RecHist 22 (1865) p. 171-300; [= Hol 2374]. Concordance avec GGuiB t. 2 (quasi identique) ici, en app.

GPCymr Geiriadur prifysgol Cymru / A dictionary of the Welsh language, gen. ed. R. J. Thomas, Caerdydd (Gwasg prif. Cymru) 1950ss.

GRLMA Grundriß der romanischen Literaturen des Mittelalters, fondé par E. Köhler et H. R. Jauss, Heidelberg (Winter) 1968ss.; [= Boss2 1ss.].

GRM Germanisch-Romanische Monatsschrift, Heidelberg (Winter) 1909-1943; 1950 –.

GaceBruléD Gace Brulé (Burelé), chansons (à attribution certaine et probable); champ.sept. fin 12es. (prob. entre 1180 et 1214); ms. principal
BN fr. 844 [pic. 2em. 13es.] (M), nombre d’autres en var. et comme mss. de base; p. p. H. P. Dyggve, Gace Brulé, Helsinki (Soc. Litt. Finn.) 1951 (Mém. Soc. néoph. 16); [= TL Gace Brulé D]. Cfr. → BruslezAmis. Cp. → ChansRoiU.

GaceBruléR id.; 82 chansons tirées surtout des chansonniers M, O, K, aussi C et U, etc. p. p. S. N. Rosenberg – S. Danon, The Lyrics and Melodies of Gace Brulé, New York – London (Garland) 1985; [= TL Gace Brulé Lyrics Melodies RD]. Avec notes.

GaceBruléH id.; p. p. G. Huet, Chansons de Gace Brulé, Paris (Firmin Didot) 1902 (SATF); [= TL Gace Brulé; FEW Gace]. Texte ‘critique’ aux formes inventées.

GaceBuigneB Gace de la Buigne, Le roman des deduis, poème octosyllabique bi-parti: 1e partie, bataille des vices et des vertus, avec la chasse comme source d’exemples, et 2e partie, débat de prééminence entre la vénerie et la fauconnerie, le tout conçu comme livre d’instruction des princes (commencé en 1359 en Angleterre, achevé à partir de 1373, en 1377); traits norm. 1377; ms. de base
Chantilly Musée Condé 487 (757) [faibles traits Nord et Nord-Ouest 4eq. 14es.] (A), var. complètes de
BN nfr. 11666 [fin 14es.] (M) et de
Bruxelles Bibl. roy. 11183 [fin 14es.] (O), choix de var. de
BN fr. 1614 [15es.] (B),
BN fr. 1615 [15es.] (C),
BN fr. 1616 [fin 14es.] (D),
BN fr. 1617 [15es.] (E),
BN fr. 1618 [15es.] (F),
BN fr. 1619 [15es.] (G),
BN fr. 1620 [15es.] (H),
BN fr. 616 [cette partie ca. 1500] (I) Déduits,
Pau Château (anc. Jeanson) [fin 15es.] (J),
BN fr. 1305 [15es.] (K),
Lyon Bibl. mun. 765 (682) [ca. 1400] (L),
Tours 842 [15es.] (N),
Bruxelles Bibl. roy. 19386 [15es.] (P),
Ars. 3332 [15es.] (Q),
Montpellier Ec. de Méd. 346 [ca. 1400] (R),
Ajaccio 81 [fin 14es.] (S),
Chantilly Musée Condé 488 (683) [15es.] (T), [fragm. v. éd. p. 18: U],
Ars. 4834 [18es.] (V) copie, [imprimé Vérard ca. 1507: X]; p. p. Å. Blomqvist, Gace de la Buigne, le roman des Deduis, Karlshamn (Johanssons) 1951 (Studia Romanica Holmiensia 3); [= TL Gace de la Buigne; FEW GaceB (souvent daté ‘1359’)].

GadeHandw H. Gade, Ursprung und Bedeutung der üblicheren Handwerkzeugnamen im Französischen, thèse Kiel 1898; [= TL Gade Handw.].

Gaffiot2 F. Gaffiot, Dictionnaire latin-français. Le grand Gaffiot, nouv. éd. par P. Flobert, Paris (Hachette) 2000. S’appuie sur → Georges.

GageureN Dit de la Gageure, fabliau, vers octosyll.; agn. 13es.; ms.
BL Harl. 2253 [agn. ca. 1340]; p. dans → NoomenFabl 10,1-10, no114; [= Dean 187].

GageureM id.; p. dans → MontRayn 2,193-196.

GageureMich id.; p. p. F. Michel, Le Dit de la Gageure, Paris (Plassan) 1835.

GaimarB Geoffroi (Geffrei) Gaimar, Estoire des Engleis, chronique d’Angleterre, couplets d’octosyll.; agn. ca. 1139; ms. de base
Durham Chapt. Libr. C.IV.27 [agn. déb. 13es.] (D), var. et émendations d’après
BL Roy. 13 A.XXI [cette partie agn. déb. 14es.] (R), en var. aussi
Lincoln Cathedral 104 (A.4.12) [agn. fin 13es.] (L),
London Coll. of Arms Arundel XIV [cette partie agn. 1erq. 14es.] (H, Herald’s Coll.) graphie moins ‘agn.’; p. p. A. Bell, L’estoire des Engleis by Geffrei Gaimar, Oxford (Blackwell) 1960 (Anglo-Norman Texts 14-16); [= TL Gaimar Estoire; AND Gaimar; Dean 1]. Éd. ‘critique’, aux corr. documentées. Documentation des var. toujours valable.

GaimarB2 id.; extrait, épisode du Haveloc, p. dans → HavelocB p. 143-175, 816 vers, = v. 1-816 de GaimarB. Éd. ‘critique’ très corrigée.

GaimarH id., texte complet; ms. de base R, var. plus complètes que dans l’ed. B; p. p. T. D. Hardy – C. T. Martin, Lestorie des Engles solum la translacion maistre Geffrei Gaimar, 2 vol., London (Eyre &Spottiswoode) 1888-1889 (Rer. Brit. med. ævi script. Rolls Ser. 91,1); [= TL Gaimar2; FEW Gaimar].

GaimarS id.; ms. R, représentant une branche du stemma bifide, de tradition très ancienne, mais à la graphie rajeunie, p. p. I. Short, Geffrei Gaimar, Estoire des Engleis, Oxford (OUP) 2009. Aux émendations généreuses, mais dûment documentées [3890 dowet, trad. ‘fine woolen yarn’, = d’owet ‘de (peau d’)agneau’, FEW 222, 197a]. Lire les var. dans → GaimarB et -H. C. r. Laurent R 131,495-498; Palumbo MedRom 35,438-440.

GaimarW id.; ms. de base R; p. p. T. Wright, The Anglo-Norman metrical chronicle of Geoffrey Gaimar, London (Caxton Soc.) 1850; [= TL Gaimar]. Contient aussi → Haveloc (App., p. 3-34). Utilise le ms. D d’après l’éd. Michel.

GaleranF Galeran de Bretagne, roman courtois en couplets d’octosyll., par Jean Renart; pic. 1erq. 13es.; ms. unique
BN fr. 24042 [pic. 15es.] (prol. et premiers vers manquent); p. p. L. Foulet, Jean Renart, Galeran de Bretagne, Paris (Champion) 1925 (CFMA 37); [= TL Galeran F; FEW Galeran].

GaleranB id.; p. p. A. Boucherie, Le roman de Galerent, comte de Bretagne, par le trouvère Renaut, Montpellier (Société pour l’Etude des langues romanes) – Paris (Maisonneuve &Leclerc) 1888; [= TL Galerent].

GaleranD id.; p. p. J. Dufournet, Renaut, Galeran de Bretagne, Paris (Champion) 2009 (CCMA 29). Pour la police d’éd. v. p. 42-44. Sans reprod. d’une page du ms. et sans consultation (régulière) du ms.; copie l’éd. F avec ses erreurs et corrections (tacites).

GalienD Roman de Galien (Galien li Restorés), épopée basée sur la Chanson de Roland (une version rimée) et sur → PelCharl, sorte de suite de → GarMongl, en laisses monorimes; état remanié du 14es. (orig. primitif p.-ê. de ca. 1200); ms.
Eugene OR Univ. Spec. Coll. CB.B.54 (anc. Cheltenham Phillipps 26092) [fin 15es.] rajeunissant; p. p. D. M. Dougherty – E. B. Barnes, Le Galien de Cheltenham, Amsterdam (Benjamins) 1981 (Purdue Univ. Monographs in Rom. Lang. 7); [= TL Galïen DB; cp. Boss2 1146]. Très mauvaise édition; v. Roques ZrP 100 (1984) 191-193. Cp. → GesteMonglGirD.

GalienS id.; essai de restitution à l’aide des versions en prose (rest. impr. en ital.: parties inutilisables) par E. Stengel, Galïens li Restorés, Schlußtheil des Cheltenhamer Guerin de Monglane, Marburg 1890 (Ausg. und Abh. 84); [= TL Galïen; Boss 384; Hol 700]. Imprime en regard des versions en prose, 2em. 15es., mss.
BN fr. 1470 [2em. 15es.],
Ars. 3351 [3eq. 15es.] et imprimés de 1500 («Galien») et s.d. [1ert.  16es.] («Guerin»). Pour les imprimés connus v. Wo 63 [le ms. dit perdu est celui d’Eugene] et Wos 63.

GalienPr1K id., ‘Galien Restoré’, version en prose; 1em. 15es.;
BN fr. 1470 [2em. 15es.]; p. p. H.-E. Keller – N. L. Kaltenbach, Paris (Champion) 1998, p. 19-167. Sujet à caution.

GalienPr2K id., ‘Galien Rethoré’, conservé dans des imprimés; 15es.; imprimé de base Antoine Verard, 1500; p. dans → GalienPr1K p. 171-379.

Gallica est nommé ici et là comme bibliothèque numérique de la Bibl. nat., gérant aussi les mss. digitalisés disponibles. Créé en 1997.

Gam1 E. Gamillscheg, Etymologisches Wörterbuch der französischen Sprache, Heidelberg (Winter) 1928 (Sammlung romanischer Elementar- und Handbücher III, 5); [= FEW Gam; TL Gam. et Gamillscheg]. La nomenclature est celle de → DG.

Gam2 id., 21969; [= TL Gam.2].

GamBed E. Gamillscheg, Französische Bedeutungslehre, Tübingen (Niemeyer) 1951; [= TL Gamillscheg Bedeutungsl.].

GamGerm1 E. Gamillscheg, Romania Germanica. Sprach- und Siedlungsgeschichte der Germanen auf dem Boden des alten Römerreiches, 3 vol., Berlin – Leipzig (De Gruyter) 1934-1936 (H. Paul, Grundriss der germanischen Philologie 11, 1-3); [= FEW GamGerm; TL Gamillscheg Rom. Germ.].

GamGerm2 E. Gamillscheg, Romania Germanica, vol. I, 2e éd., Berlin (De Gruyter) 1970.

GamSpitzKlette E. Gamillscheg – L. Spitzer, Die Bezeichnungen der Klette im Galloromanischen, Halle (Niemeyer) 1915; [= FEW Gamillscheg-SpKlette; TL Gamillscheg-Spitzer Klette].

GamSynt E. Gamillscheg, Historische französische Syntax, Tübingen (Niemeyer) 1957; [= TL Gamillscheg Hist. fz. Syntax].

GamWortb E. Gamillscheg – L. Spitzer, Beiträge zur romanischen Wortbildungslehre, Genève (Olschki) 1921 (Biblioteca dell’ Archivum Romanicum ser. II: Linguistica 2, p. 1-80; pour les p. 81-230, v. → SpitzerWortb); [= FEW GamillschegWortb; TL Gamillscheg-Spitzer Beitr.].

GarLorrI Garin le Loherain, chanson de geste du Cycle des Loherains, en laisses décasyll. rimées; traits champ. et pic., 4eq. 12es.; ms. de base
BN fr. 1582 [traits du Nord-Est 2eq. 13es.] (F), en var.
Ars. 2983 [pic. 2em. 13es.] (A),
Bern 113 [bourg., qqs. traits pic., fin 13es.] (B),
BN fr. 1443 [fin 13es.] (C),
BN fr. 1461 [déb. 13es.] (D),
BN fr. 19160 [lorr. 2et. 13es.] (E),
BN fr. 19161 [fin 13es.] (G),
Dijon 528 (3001) [lorr.mérid. fin 13es.] (I),
Montpellier Ec. de Méd. 243 [13es.] (J),
Lille Bibl. mun. Godefroy 64 (151) [fin 13es.] (L1),
BN fr. 1622 [lorr. 3eq. 13es.] (M),
Ars. 3143 [lorr. 1ert. 14es.] (N),
Oxford Bodl. Rawl. F.150 [13es.] (O),
BN fr. 1442 [lorr. 4eq. 13es.] (P),
Bruxelles Bibl. roy. 9630 [13es.] (Q),
Berkeley Cal. Univ. Bancroft Libr. Ms 72 (Ms PQ 1463 G 25, Cheltenham Phillipps 2937) [Paris ca. 1245] (R) rimé,
Berkeley Cal. Univ. Bancroft Libr. Ms 140 (Ms PQ 1463 G 24, Cheltenham Phillipps) [2em. 13es.] (W),
BN fr. 4988 [ca. 1300] (S),
Torino Bibl. naz. L.II.14 [pic. (Origny) 1311] (T),
BN nfr. 10051 [pic. 13es.] (V),
BN fr. 2179 [1em. 13es.?] (X),
BN nfr. 23011 [ca. 1300] fragm. (R 127,538), autres fragm. v. éd. p. 24-25,
Cambridge Corpus Christi Coll. ex impr. E-6-14 [13es.?] v. Catal. Wilkins 1993, 165 et fragm.
Leiden Univ. BPL 2833 [13es.] (v. 10638-10803 / éd. V 11278-11441); p. p. A. Iker-Gittleman, Garin le Loherenc, 3 vol., Paris (Champion) 1996-1997 (CFMA 117/118/119). Les nos de laisse coïncident avec l’éd. V de I à CLVII, ensuite décalage de 1 jusqu’à la fin de V (CLXVI = éd. I CLXVII). La fin, vers 16143-18650, correspond au début, vers 1-2676, de → GerbMetzT.

GarLorrP id.; mss. de base
BN fr. 1582 [traits du Nord-Est 2eq. 13es.] et BN fr. 1461 (mais texte très corrigé d’après plusieurs mss.); p. p. P. Paris, Li romans de Garin le Loherain, 2 vol., Paris (Techener) 1833-1835 (Rom. des Douze Pairs de Fr. 2 et 3; réimpr. Genève, Slatkine, 1969); [= TL Gar. Loh.]. Fin du poème: → GarLorrD. Concordance des éd. GarLorrP/D et GarLorrV ici, en appendice. Gdf ‘Loh.’ correspond à tout le cycle: → Hervis, GarLorr, GerbMetz, AnsMetz, Yon.

GarLorrD id., fin du poème appelée Mort Garin; ms. de base
BN fr. 1461 [déb. 13es.], corr. et var. d’après
BN fr. 1442 [lorr. 4eq. 13es.] (A),
BN fr. 1443 [fin 13es.] (B),
BN fr. 1582 [traits du Nord-Est 2eq. 13es.] (C),
BN fr. 1622 [lorr. 3eq. 13es.] (D),
BN fr. 2179 [1em. 13es.?] (E),
BN fr. 4988 [ca. 1300] (F),
BN fr. 19160 [lorr. 2et. 13es.] (G),
BN fr. 19161 [fin 13es.] (H),
Ars. 2983 [pic. 2em. 13es.] (I),
Bruxelles Bibl. roy. 9630 [13es.] (K),
fragm. Mone (L); p. p. É. DuMéril, La mort de Garin le Loherain, Paris (Franck) 1846; [= TL MGar.]. Suite de → GarLorrP.

GarLorrM id.; ms.
Bruxelles Bibl. roy. 9630 [13es.] (Q); extraits p. p. F. J. Mone, Untersuchungen zur Geschichte der teutschen Heldensage, Quedlinburg (Basse) 1836, p.192-281. Garin y est appelé Werin.

GarLorrV id., ms.
Ars. 2983 [pic. 2em. 13es.] (A) souvent divergent; p. p. J. E. Vallerie, Garin le Loheren, according to manuscript A (Bibliothèque de l’Arsenal 2983) with text, introduction and linguistic study, Ann Arbor (Edwards) 1947; [= TL Gar. Loh. V]. Extrait du même ms.: HenryChrest no33 (v. 2373-2445). Concordance des éd. GarLorrP et GarLorrV ici, en appendice.

GarMonglMü/Me/S Garin de Monglane, chanson de geste d’env. 14200 vers dodécasyll. appartenant au cycle de Guillaume d’Orange; pic. 2em. 13es.; ms. de base
BN fr. 24403 [pic. fin 13es.] (P), en var.
BL Roy. 20 D.XI [traits pic., prob. Paris ca. 1335] (L),
Vat. Reg. lat. 1517 [lorr. 1324] (R); vers 1-4693 p. p. M. Müller – H. Menn – E. Schuppe, Die Chanson Garin de Monglene, 3 vol., thèses Greifswald (1913/1914); [= FEW Garin]. Vers 1-1559: Schuppe, 1560-3146: Müller, 3147-4693: Menn.

GarMonglaP id., fragments (815 vers) Arch. Nièvre; ms.
Nevers Arch. dép. cote? [frcomt. fin 13es.]; p. p. X. Pamfilova, “Fragments de chansons de geste, II”, R 57 (1931) 518-538.

GarMonglgH id.; fragm.
Princeton NJers. Univ. Garrett 125 [pic. ca. 1300]; p. p. W. L. Hendrickson, “Un nouveau fragment de Garin de Monglane”, R 96 (1975) 163-193; [= TL Geste de Monglane Fragment H]. Correspond aux v. 2669-2836 (éd. Mü), 3833-3999, 4328-4693 (éd. Me), 4694-5010.

GarMongln Garin de Monglane, version tardive du ms. N; 1em. 15es.; ms.
BN fr. 1460 [mil. 15es.], v. GarMonglMü p. 6.

GarMonglrK id., version primitive; ms.
Vat. Reg. lat. 1517 [lorr. 1324] (R); fo1-8 p. dans → KellerRomv 337-365.

GarMongltS id., fragment de 303 vers;
Trier Stadtbibl. Fragm. VIII,3 [Est déb. 14es.] (T); p. p. E. Stengel, “Bruchstück der Chanson de Garin de Monglane”, ZrP 6 (1882) 403-413.

Garb 1487 Louis Garbin, Catholicon abbreviatum ou Vocabulaire, [Genève] 1487. Vocabulaire latin-français, v. LindemannWb 224; 226; 557.

GarçAvR2 Garçon et aveugle ou Aveugle et son valet, farce (la plus ancienne), en vers octosyll.; pic. ca. 1275; ms. unique
BN fr. 24366 [pic. 2em. 13es.]; p. p. M. Roques, Le garçon et l’aveugle, Paris (Champion) 1921 (CFMA 5); [= TL Garçon et av.; FEW GarçAv]. Seconde éd., peu modifiée. (Texte réimpr. à deux reprises par J. Dufournet, Paris, Champion 1982 et 1989 [déclare citer l’éd. de 1911 (p. 25n5), mais fait imprimer l’éd. de 1921].)

GarçAvM id.; p. p. P. Meyer, “Du garçon et de l’aveugle”, JREL 6 (1865) 163-172; [= TL Garc. et Av.].

GarnierCh J. Garnier, Chartes de communes et d’affranchissements en Bourgogne, 4 vol., Dijon (Rabutot) 1867-1918. Doc. fr. orig. à partir de 1298.

Gartner T. Gartner, Rätoromanische Grammatik, Heilbronn (Henninger) 1883 (Sammlung romanischer Grammatiken); [= FEW Gartner].

GartnerGred T. Gartner, Die Gredner Mundart, Linz (chez l’auteur) 1879.

GartnerHandb T. Gartner, Handbuch der rätoromanischen sprache und literatur, Halle (Niemeyer) 1910 (Sammlung kurzer lehrbücher der romanischen sprachen und literaturen 5); [= FEW GartnerHandb].

GastPhébChasseT Gaston Febus (Phoebus), Livre de chasse, prose; traits pic. (et éléments occ.) 1389; ms. de base
Malibu J. Paul Getty Museum Ms. 27 (anc. Peterburg RNB Fr.F.v.X.1) [Avignon? ca. 1400] (L), en var.
BN fr. 616 [cette partie ca. 1405] (A) (sert à compléter des lacunes de L),
BN fr. 619 [Avignon? ca. 1400] (D),
New York Pierpont Morgan Libr. M.1044 (anc. C. S. Peck, anc. Cheltenham Phillipps 10298) [ca. 1407] (P), 42 autres mss. n’ont pas été utilisés (v. p. 24-27):
BN fr. 617 [16es.] (B),
BN fr. 618 [15es.] (C),
BN fr. 620 [15es.] (E),
BN fr. 1289 [15es.] (F),
BN fr. 1290 [16es.] (G),
BN fr. 1291 [15es.] (H),
BN fr. 1292 [16es.] (I),
BN fr. 1293 [15es.] (J),
BN fr. 1294 [15es.] (K),
BN fr. 1295 [15es.] (M),
BN fr. 12397 [15es.] (N),
BN fr. 12398 [15es.] (O),
BN fr. 24271 [15es.] (Q),
BN fr. 24272 [15es.] (R),
Ste-Gen. 2309 [15es.] (S),
Maz. 3717 (514) [15es.] (T),
Pau Château 6529 (anc. Paris Coll. Jeanson 461) [2em. 15es.] (X),
Paris Coll. Jeanson (?) [15es.] (Y),
Paris Coll. Jeanson (?) [1em. 16es.] (Z),
Chantilly Musée Condé 367 (480) [15es.] (a),
Tours 841 [15es.] (b),
Lyon Bibl. mun. 765 (682) [ca. 1400] (c),
Carpentras 343 (L.339) [15es.] (d),
Genève fr. 169 [15es.] (e),
BL Add. 27699 [déb. 15es.] (f),
Glasgow Univ. Hunter 385 (Q.1.30) [15es.] (g),
Vat. Reg. lat. 1323 [Paris ca. 1476] (h) fragm.,
Vat. Reg. lat. 1326 [fin 15es.] (i),
Vat. Reg. lat. 1331 [fin 15es.] (j),
Torino Arch. di Stato Ja.VIII.6 [15es.] (k) incomplet,
Stuttgart Württ. Landesbibl. HB XI 34a [fin 15es.] (l),
Dresden Oc 61 [déb. 15es.] (m) quasi détruit (copie: t),
Malibu J. Paul Getty Museum Ms. 27 (anc. Bruxelles Tulkens?) [ca. 1435] (n),
Cambridge Mass. Harvard Houghton Libr. Typ 130H [1486] (o),
Bruxelles Bibl. roy. IV 1050 (anc. Cheltenham Phillipps 11592) [ca. 1490] (p),
Paris Petit Palais Coll. Dutuit 217 [1erq. 16es.] (q) fragm. (appelé ‘Louis de Gouvys, Le Nouvelin de venerie’): 19 chap.,
Ars. 3252 [fin 15es.] (r),
Paris Coll. Jeanson (?, Cat. de la coll. Marcel Jeanson: Stockholm Kungl. Bibl. Tilander Fr. 113a-115a) [15es.] (s),
Karlsruhe Landesbibl. Cod. Rastatt 124 [18es.] (t) copie de m,
BN Moreau 1685 [18es.] (u) [‘Ars.’ err.],
Nantes Musée Dobrée 22 [déb. 16es.],
New York Kraus [15es.] etc., v. Smets et Van den Abeele R 116,316-367; p. p. G. Tilander, Gaston Phébus, Livre de chasse, Karlshamn (Johansson) 1971 (Cynegetica 18); [= TL Phébus; Boss2 7715]. Fac-similé ms. D 1976: Boss2 7714; de nouveau Graz (Akad. Druck) 1994; etc.

GastPhébChasseL id.; ms.
BN fr. 616 [cette partie ca. 1405] (A); p. p. J. Lavallée [J. de La Vallée de Bois-Robert], La chasse de Gaston Phoebus, comte de Foix, Paris (Bur. Journ. des Chasseurs) 1854 (réimpr. Nîmes, Lacour, 1992); [= FEW GastPhéb].

GastPhébOrT1 Gaston Phébus, auteur supposé du Livre des oraisons, prose; ca. 1382; ms. de base
Peterburg RNB Fr.F.v.X.1 [Avignon? ca. 1400] (L); en var.
BN fr. 616 [cette partie ca. 1405] (A),
BN fr. 1292 [16es.] (I),
New York Pierpont Morgan Libr. M.1044 (anc. C. S. Peck, anc. Cheltenham Phillipps 10298) [ca. 1407] (P),
Chantilly Musée Condé 367 (480) [15es.] (a),
BL Add. 27699 [déb. 15es.] (f); p. p. G. Tilander [postume], Gaston Phébus, Livre des oraisons, les prières d’un chasseur, Karlshamn (Johansson) 1975 (Cynegetica 19); [= TL Phébus Oraisons T; Boss2 7722 (err.)]. Sans référence à l’éd. T2. [Dédié à Bédier avec une photo de Roques, cf. R 96, 431.] Fac-similé du ms. BN fr. 616 v. GastPhébChasseT.

GastPhébOrT2 id.; p. p. G. Tilander – P. Tucoo-Chala, Gaston Fébus, Livre des oraisons, Pau (Marrimpouey Jeune) 1974; [= TL Phébus Oraisons T T-Ch; Boss2 7721]. Texte, notes, descr. des mss. identiques à l’éd. T1.

GastPhébOrM id.; ms.
BN fr. 616 [cette partie ca. 1405]; p. p. l’Abbé de Madaune, Le livre des oraisons de Gaston Phébus, Paris (Picard) 1893.

GaufrG Gaufrey, chanson de geste chantant un des douze fils de Doon de Mayence, en laisses de dodécasyll. rimés; pic. 2em. 13es.; ms. prob. innovateur
Montpellier Ec. de Méd. 247 [pic. 2em. 14es.]; p. p. F. Guessard – P. Chabaille, Gaufrey, Paris (Vieweg) 1859 (Anc. Poëtes de la Fr. 3); [= TL Gaufr.]. Éd. assez fiable.

GaullieurPint E. Gaullieur, Les corporations à Bordeaux. Pintiers et estainguiers, Bordeaux (Impr. centr.) 1868 [extrait de la Revue d’Aquitaine]. Qqs. citations isolées à partir de 1414 (gasc.) et 1486 (fr.).

GautArrErR Gautier d’Arras, Eracle, roman historique et hagiographique autour de l’empereur Héraclius, en couplets octosyll. rimés; pic. ca. 1175 (entre ca. 1165 et ca. 1181); ms. de base
BN fr. 1444 [pic.mérid. fin 13es.] (A), en var.
BN fr. 24430 [pic. (Tournai) ca. 1295] (B),
Torino Bibl. naz. L.I.13 [hain. 2eq. 14es.] (T) endommagé; p. p. G. Raynaud de Lage, Gautier d’Arras, Eracle, Paris (Champion) 1976 (CFMA 102); [= TL Eracl. R; Boss2 2257]. Éd. assez corrigée; cp. éd. L. Gloss. insuffisant, v. Roques ZrP 95,172-174 et TraLiLi 19,1,63-67.

GautArrErH id., extraits vers 1425-1506 et 4834-4987, dans → HenryChrest p. 131-134.

GautArrErL id.; p. p. E. Löseth [= Løseth], Œuvres de Gautier d’Arras, t. 1: Eracle, Paris (Bouillon) 1890; [= TL Eracl.; FEW GautEracle]. Le t. 2 contient → GautArrIllL. Éd. ‘critique’ assez bigarrée mais aux var. riches (utile pour les leçons de T, ms. auj. illisible); présente en partie dans le texte critique des graphies non appuyées par les mss.

GautArrIllC Gautier d’Arras, Ille et Galeron (Ysle et Galeron), roman historique en couplets d’octosyllabes rimés; pic. ca. 1175; ms. de base
Nottingham Univ. WLC.LM.6 [pic. 4eq. 13es.] (W), en var. ms. assez divergent
BN fr. 375 [pic. 1289 n.st.] (P); p. p. F. A. G. Cowper, Ille et Galeron par Gautier d’Arras, Paris (Picard) 1956 (SATF); [= TL Ille2; Boss 7298]. Il faut tenir compte des dates des mss. Concordance numér. avec ms. BN en marge.

GautArrIllF id.; ms. BN fr. 375 [pic. 1289 n.st]; p. p. W. Foerster, Ille und Galeron von Walter von Arras, Halle (Niemeyer) 1891; [= TL Ille; Hol 884; Boss 1116].

GautArrIllL id.; ms. BN p. p. E. Löseth dans → GautArrErL t. 2; [= TL Ille L; Hol 883; Boss 1115]. Éd. ‘critique’ sans justifications, inutilisable.

GautArrIllLe id.; ms. BN avec qqs interpolations et des var. du ms. Nottingham p. p. Y. Lefèvre, Gautier d’Arras, Ille et Galeron, Paris (Champion) 1988 (CFMA 109); [= TL Ille Le]. Mauvaise édition; gloss. utilisable (cf. Städtler ZrP 107,481-484).

GautAupF Gautier d’Aupais, poème courtois en forme de chanson de geste, laisses de vers dodécasyll. rimés; pic.mérid. 1em. 13es.; ms.
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.]; p. p. E. Faral, Gautier d’Aupais, Paris (Champion) 1919 (CFMA 20); [= TL Gaut. d’Aupais; FEW GautierAu].

GautAupM id.; p. p. F. Michel, Gautier d’Aupais. Le chevalier à la corbeille, Paris (Silvestre) – Londres (Pickering) 1835; [= TL Gd’Aupais].

GautChâtC Gautier de Châtillon, Alexandreis, épopée anti-romaine en latin (prob. 1176), quelques-uns des ca. 200 mss. contiennent des gloses fr. (v. éd. p. 29); gloses interlinéaires et marginales, ms.
Novara Capit. N.44 [Sud-Est fin 13es.]; p. p. R. de Cesare, Glosse latine e antico-francesi all’ Alexandreis di Gautier de Châtillon, Milano (Vita & Pens.) 1951 (Pubbl. univ. catt. n.s. 39); [= TL Gaut. Chât. Gl.; FEW GautChât]. [Version lat. p. p. M. L. Colker, Galteri de Castellione Alexandreis, Patavii 1978.] Cp. → GautChâtFragm.

GautChâtAristilC id., trad. du l. I, v. 72-183, chap. intitulé Praecepta Aristotelis ad Alexandrum, première version fr. (lorr.; abrégeant légèrement); lorr. 2em. 13es.; ms. de base
Montpellier Ec. de Méd. 164 [Metz 4eq. 14es.] (A), en var.
Epinal 217 (59; 189) [lorr. (Metz) 1em. et 3eq. 15es.] (B); p. p. R. de Cesare, “Volgarizzamenti antico-francesi dei ‘Praecepta Aristotelis ad Alexandrum’ (Alexandreidos I,72-183)”, Miscellanea del Centro di Studi medievali, ser. sec., Milano (Vita e Pensiero) s.d. [1958] (Pubbl. Univ. catt. Sacro Cuore n. s. 62), 35-123; [= TL Aristotelis Praecepta Volgar.]. Texte p. 78-80; contient aussi les autres versions. Cp. → QuatreTemps.

GautChâtAristipC id., groupe de mss. pic.; pic. 2em. 13es.; ms. de base
Modena Bibl. Estense E.5 [pic. 1em. 14es.] (C), en var.
Bruxelles Bibl. roy. 9545-46 [Nord-Est 15es.] (D),
Lille Bibl. mun. 635 (316) [Nord-Est 15es.] (E); p. dans → GautChâtAristilC p. 87-90.

GautChâtAristiiC id., version littérale; pic. fin 13es.; ms de base
BN fr. 1973 [15es.] (F), en var.
Bruxelles Bibl. roy. 10493-97 [15es.] (G) modernisant; p. dans → GautChâtAristilC p. 99-101.

GautChâtAristiiiC id., version amplifiée; mil. 14es.; ms de base
Ars. 2872 [fin 14es.] (H), en var.
BN fr. 1088 [pic. mil. 15es.] (I),
Lyon Bibl. mun. 864 (768) [frcomt. 1450] (L); p. dans → GautChâtAristilC p. 119-123.

GautChâtFragmL Fragments d’une traduction en prose de l’Alexandreis de Gautier de Châtillon; traits pic., 4eq. 14es.; ms.
Kew NA E 101/107/22 et E 101/107/25 (anc. London P.R.O.) [4eq. 14es.]; p. p. L. Jefferson, “Fragments of a French prose version of Gautier de Chatillons Alexandreis”, R 115 (1997) 90-117.

GautDargR Chansons par Gautier de Dargies (d’Argies) et chansons lui attribuées; pic. 1ert. 13es.; ms. de base principal
BN fr. 844 [pic. 2em. 13es.] (chansonnier M), chans. P pour la pièce I, R.176, K pour VII, R.708, etc.; p. p. A. M. Raugei, Gautier de Dargies. Poesie, Firenze (La Nuova Italia) 1981; [= TL Gaut. de Dargies R; Boss2 4483].

GautDargH id.; ms. de base M; p. p. G. Huet, Chansons et descorts de Gautier de Dargies, Paris (Firmin Didot) 1912 (SATF); [= TL Gaut. de Dargies; FEW Dargies].

GautEpL Gautier d’Epinal, 23 chansons d’attrib. plus ou moins certaine; 2eq. 13es.; p. p. U. Lindelöf – A. Wallensköld, “Les chansons de Gautier d’Epinal”, Mémoires de la Société Néophilologique à Helsingfors 3 (1901/1902, réimpr. 1963) 205-320; [= TL Gaut. d’Épin.; FEW GautEp]. Éd. éclectique basée sur 18 chansonniers.

GautLeuL2 Gautier le Leu, fabliaux, vers octosyll.; hain. mil. 13es.; ms. de base des pièces I-VI:
Nottingham Univ. WLC.LM.6 [pic., fo336-345 (et foa-f): 4eq. 13es.] (M), autres mss.
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] (A) pièce IX,
Bern 354 [bourg.sept. déb. 14es.] (B) pièce VII,
BN fr. 19152 [frc. fin 13es.] (C) pièce VIII,
BN fr. 2168 [pic. fin 13es.] (D),
Berlin Staatsbibl. Hamilton 257 [norm. ca. 1300] (H) pièce X,
Torino Bibl. naz. L.V.32 [wall. ca. 1300] (T); p. p. C. H. Livingston, Le jongleur Gautier le Leu. Étude sur les fabliaux, Cambridge Mass. (Harvard University Press) 1951 (Harvard St. in Romance Lang. 24); [= TL Gautier Le Leu et Gautier Le Leu2; FEW GLeu]. C.r. Fay RoPh 7 (1953/54) 374-385. Le Prestre taint et La Veuve ont été p. dans → RossiStrFabl 263-343; Le P. t. aussi dans → NoomenFabl no81.

GautLeuL1 id.; p. p. C. H. Livingston, “The jongleur Gautier le Leu: A study in the fabliaux”, RoR 15 (1924) 1-67; [= TL Gautier Le Leu].

GauthierFrComt J. Gauthier, “Recueil de quarante-huit chartes françaises de 1227 à 1280 pour servir à l’étude du dialecte franc-comtois”, Mémoires et doc. inédits pour servir à l’histoire de la Franche-Comté 9 (1900) 521-574. Contient 46 doc. orig. et 2 copies (frcomt.).

Gay V. Gay, Glossaire archéologique du moyen âge et de la renaissance, 2 vol., Paris (Soc. Bibliogr.; Picard) 1887-1928 (réimpr. Vaduz, Kraus, 1967); [= FEW Gay; TL Gay Gloss.]. Bien documenté.

GaydonG Gaydon, chanson du cycle de Charlemagne, en vers décasyll. asson. (1-1839) et rimés (-10887); pic. ca. 1232; ms. de base
BN fr. 860 [lorr.sept. ca. 1275] (A), en var.
BN fr. 15102 [2em. 13es.] (B) incomplet, et
BN fr. 1475 [15es.] (C) à la graphie rajeunie; p. p. F. Guessard – S. Luce, Gaydon, Paris (Franck) 1862 (Anc. Poètes fr. 7); [= TL Gayd.]. Très bonne transcription. Sans glossaire.

GaydonS id.; même ms. de base; p. p. J. Subrenat, Gaydon, Louvain (Peeters) 2007 (Ktēmata 19). Ancienne cote pour le ms. B (b)!? Avec extraits et var. de B; avec trad.; sans glossaire.

GaydonK id., partie assonancée, v. 1(131)-1839; ms. de base B, A et C en var.; p. p. B. Karsch, Untersuchungen über das Handschriftenverhältnis und textkritische Bearbeitung des assonierenden Teils der ‘Chanson de Gaydon’, thèse Greifswald 1907; [= Boss 382].

Gdf F. Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, 10 vol., Paris 1880 [1erfasc. 1879]-1902 (réimpr. Vaduz, Kraus, 1965 etc. [omet t. 4 p. V]); [= FEW Gdf; TL Godefroy; AND Gdf]. Le sigle couvre à la fois la première partie du dict., allant du t. 1 au milieu du t. 8, traitant les éléments qui ne vivent plus en frm., et → GdfC. Les Errata du t. 8 de Gdf ont été imprimés en 1893. Travaux à partir de ca. 1850. Gdf exploite DC, RoquefortGl, Lac, etc., le plus souvent sans l’indiquer. Pour la bonne compréhension consulter → ActesMfr10; bibl. évolutive par J.-L. Ringenbach sur le site Atilf. Méfiez-vous des réimpressions: dans la réimpr. Kraus, 1969, ex. no611, t.4, manque la p. V avec l’Avertissement, de même dans la réimpr. Slatkine, 1982, malheureusement reproduite sur le site Gallica.

GdfC id., Complément (allant du milieu du vol. 8 au vol. 10), 1893-1902. Contient des suppléments au corps de Gdf (t. 1 - milieu de 8) et les mots et sens survivant en frm. Fin du t. 9 et t. 10 p. p. J. Bonnard et Amédée Salmon (qui exploitent entre autres DG).

GdfEl id., Edition électronique p. p. C. Blum, présentée par J. Dufournet, Paris (Champion) 2002 (CD-Rom). Transcription très fautive, v. les c.r. T. Matsumura ActesMfr10 405-408; RLiR 67,265-270; T. Städtler VRo 64 (2005) 322-324. Utiliser plutôt l’éd. sur papier ou son image électr. accessible gracieusement sur le site Gallica.

GdfLex F. Godefroy, Lexique de l’ancien français, p. p. J. Bonnard – A. Salmon, Paris (Champion) 1901 [réimpr. 1967]; [= FEW GdfLex]. GdfLex est un extrait de Gdf (sans GdfC et GdfMat), avec des ajouts en principe incontrôlables et sujets à caution. Les p. 1-80 avaient été rédigées par Godefroy, le reste par les éditeurs. Cf. → StädtlerGdfLex; GorogInv. Omet nombre de petits articles (souvent aux mots obscurs) de Gdf. Son dépouillement fournissait le point de départ de l’utilisation pas toujours constante de Gdf par la rédaction du FEW (savoir des collaborateurs du FEW; v. Chauveau ActesMfr10 324).

GdfMat Matériaux inédits ayant été destinés essentiellement à former un supplément à Gdf et GdfC, contenant des attestations précieuses; déposés sans être catalogués à la Réserve de l’Institut catholique à Paris. V. F. Möhren, “Principes de rédaction et étymologie: Systématique des attestations du Complément de Godefroy et ses matériaux inédits”, TraLiPhi 26 (1988) 173-189, et surtout → ActesMfr10 [cite GdfMat comme ‘GdfS’].

GebhardtOkz K. Gebhardt, Das okzitanische Lehngut im Französischen, Bern – Frankfurt (Lang) 1974 (Heidelberger Beiträge zur Romanistik 3).

GehrkeScr P. Gehrke, Saints and scribes. Medieval hagiography in its manuscript context, Berkeley (UC Press) 1993. Analyse quatre mss.,
BN fr. 1374 [champ. mérid. et frpr. ca. 1260] (selon l’auteure 6 mains, non local., pour d’autres 4, de deux origines: scribe A, AimonFl et Viol, frpr., le reste B, champ. mérid.);
BN fr. 2094 [bourg.mérid. fin 13es.] (l’identification de Nicolas de Tournai avec Nicolas de Gorran est peu plausible);
BN fr. 2162 [pic. mil. 13es.] (plusieurs mains);
Berkeley Cal. Univ. Bancroft Libr. Ms 106 (PQ 1475 G 68; anc. Cheltenham Phillipps 3643) [norm. 3et. 13es.].

GemmArb B. von Gemmingen-Obstfelder, Semantische Studien zum Wortfeld ‘Arbeit’ im Französischen. Versuch einer Darstellung unter Berücksichtigung handwerklich-fachsprachlicher Texte des 13.-17. Jahrhunderts, Tübingen (Narr) 1973 (TBL 35); [= GemmingenObstArbeit].

GenHarlS Genèse, adaptation libre et élargie par des éléments allégoriques etc. (une bonne partie empruntée à → HermVal), en 2148 vers décasyll. irréguliers, fragmentaire: Gn 22-29 et 41-42; agn. ca. 1300; ms.
BL Harl. 3775 [agn., cette partie mil. 14es.]; p. p. J. C. Szirmai, Un fragment de la Genèse en vers, Genève (Droz) 2005 (T.L.F. 574); [= AND Genèse; Dean 442].

GenHarlM id.; extraits (446 vers sur 2148) p. p. P. Meyer, “Notice et extraits fragment d’un poème biblique”, R 36 (1907) 184-202.

GenaustBot H. Genaust, Etymologisches Wörterbuch der botanischen Pflanzennamen, Basel – Stuttgart (Birkhäuser) 1976.

GenaustBot2 id.; éd. 1996.

GennrichCh1 F. Gennrich, Altfranzösische Lieder, 1. Teil, Tübingen (Niemeyer) 1955 (Samml. roman. Übungstexte 36); [= TL Altfranz. Lieder G].

GennrichCh2 F. Gennrich, Altfranzösische Lieder, 2. Teil, Tübingen (Niemeyer) 1956 (Samml. roman. Übungstexte 41); [= TL Altfranz. Lieder G II]. Contient → LaetabundusG etc.

GennrichChans2 F. Gennrich, Exempla altfranzösischer Lyrik. 40 altfranzösische Lieder, Darmstadt 1958 (Musikwissenschaftliche Studienbibliothek 17); [= TL Exempla altfz. Lyrik].

GennrichRond F. Gennrich, Rondeaux, Virelais und Balladen aus dem Ende des XII., dem XIII. und dem ersten Drittel des XIV. Jahrhunderts, mit den überlieferten Melodien, 2 vol., Dresden – Halle (Niemeyer) 1921-1927 (Gesellschaft für roman. Literatur 43 et 47); [= TL Rond. Vir.]. T. 3: id., Das altfranzösische Rondeau und Virelai im 12. und 13. Jahrhundert, Langen (chez l’auteur) 1963 (Summa musicae med. ævi 10).

GeoffrParAlliésS Geoffroi de Paris (répartition des pièces entre Geoffroy de Paris et Geoffroi des Nes, qui sont prob. deux poètes distincts, est très discutée), Des Alliés, poème en vers octosyll. dirigé contre une ligue de la petite noblesse contre la royauté; 1317; ms.
BN fr. 146 [Paris prob. 1318]; p. p. W. H. Storer – C. A. Rochedieu, Six historical poems of Geffroi de Paris, Chapel Hill, N. Car. 1950 (Univ. of North Carolina Studies in the Rom. Lang. and Lit. 16), p. 73-80; [= TL Geffroi Hist. Poems].

GeoffrParAvisS id., Les avisemens pour le roy Loys, vers octosyll.; 1315; ms.
BN fr. 146 [Paris prob. 1318]; p. dans → GeoffrParAlliésS p. 1-41; [= TL Geffroi Hist. Poems].

GeoffrParBacH Martyre de saint Baccus, attribué à tort à Geoffroy de Paris (selon l’éd.), dit à thème œnologique, vers octosyll.; pic. 1313 (date donnée dans l’explicit); ms.
BN fr. 24432 [frc. av. 1349]; p. dans → HenryŒn 1,152-165; 2,171-184 [no13].

GeoffrParBacJ id.; p. dans → JubNRec 1,250-265.

GeoffrParChronD Geoffroy de Paris, Chronique française rimée, en vers octosyll., couvrant les années 1300 à 1316 (récit de témoin pour 1313-1316); traits pic. / norm. 1316; ms. unique
BN fr. 146 [Paris prob. 1318] fo63ro-88ro; p. p. A. H. Diverrès, La chronique métrique attribuée à Geffroy de Paris, Paris (Les Belles Lettres) 1956 (Publ. de la Fac. des Lettres de l’Univ. de Strasbourg 129); [= TL Geffroy Chron. métr.; FEW Geffr]. C.r. Lecoy R 78,105-115 (ni Lecoy ni M. Höhler, thèse 1913, ne localisent le texte); A. Henry complète le c.r. Lecoy dans Rbph 35,811-813.

GeoffrParChronB id.; p. p. J. A. C. Buchon, Chronique métrique de Godefroy de Paris, Paris (Verdière) 1827 (Coll. Chron. nat. fr., 2e sér., t. 9), p. 1-304; [= TL God. Par.]. Contient aussi → Taille1313B. Très corrigé.

GeoffrParChronW id.; p. p. N. de Wailly – L. Delisle, “Chronique rimée attribuée à Geffroi de Paris”, dans → RecHist 22 (Paris 1865) 87-166.

GeoffrParComS id., De la comete et de l’eclipse et de la lune et du soulail (événement daté de 1314 et mis en rapport avec les faits hist.), octosyll.; 1316; ms.
BN fr. 146 [Paris prob. 1318]; p. dans → GeoffrParAlliésS p. 42-52; [= TL Geffroi Hist. Poems].

GeoffrParDespSh id., La desputoison de l’eglise de Romme et de l’eglise de France pour le siege du pape, poème politique, strophes de huit décasyll.; prob. 1316; ms.
BN fr. 146 [Paris prob. 1318]; p. p. W. P. Shepard, “Un débat inédit du quatorzième siècle”, dans → MélJeanroy 571-581; [= TL Shepard Débat inédit].

GeoffrParDespS id.; p. dans → GeoffrParAlliésS p. 81-90; [= TL Geffroi Hist. Poems].

GeoffrParMaisJ Le dit des Mais (mais conj.), incip. Royne du mont ch’ier ainsi est apelee, attribué à Geoffroy de Paris, quatrains de vers dodécasyll.; ca. 1316; ms.
BN fr. 24432 [frc. av. 1349]; p. dans → JubNRec 1,181-194.

GeoffrParMoisM id., Dit des douze mois (figurez), poème sur les douze phases de la vie humaine comparées aux douze mois, couplets octosyll. rimés; ca. 1315; ms. de base
Genève fr. 179bis [déb. 15es.] (A), en var.
BN lat. 4641B [15es.] (B),
BN fr. 1728 [ca. 1375] (C),
London Westminster Abbey 21 [15es.] (D),
Toulouse Bibl. mun. 831 (II, 69) [déb. 16es.] (E) fragm.; p. p. J. Morawski, “Les douze mois figurez”, ARom 10 (1926) 351-63; [= Boss 2863]. Contient aussi → GeoffrParMois2M.

GeoffrParMois2M id., version très remaniée; 2em. 14es.; ms.
BN fr. 1140 [15es.]; imprimé à la suite de → GeoffrParMoisM p. 359-363.

GeoffrParPatJ id. (attrib. douteuse), Le dit des patenostres; 1320;
BN fr. 24432 [frc. av. 1349]; p. dans → JubNRec 1,238-249.

GeoffrParRoyPhS id., Du roy Phelippe qui ores regne, vers octosyll.; 1317; ms.
BN fr. 146 [Paris prob. 1318]; p. dans → GeoffrParAlliésS p. 53-57; [= TL Geffroi Hist. Poems].

GeoffrParSGuillW0 ‘Gieffroy des Nés, clerc né de Paris’, Vie de saint Guillaume de Maleval, traduisant une vie lt. de 2em. 13es., en prose; frc. (Paris) 1327; ms.
BN fr. 2103 [1327?]; p. p. M. Willems [-Delbouille], Édition critique de la Vie de saint Guillaume de Maleval, mém. de licence dact., Liège 1983. Le DEAF se sert d’une liste de mots dits intéressants p. dans → MélTyssens 613-630.

GeoffrParSongeS Geoffroi de Paris, Un Songe, poème en vers octosyll. à contenu politique; 1317; p. dans → GeoffrParAlliésS p. 61-72; [= TL Geffroi Hist. Poems].

GeoffrPar cp. → SMaglGeoffr; n’a rien à voir avec → BibleSeptEtats par Geufroi de Paris.

GéomSGenV Traité de géométrie, comprenant qq. arithmétique et des comptes monétaires; incip. Chi commenche dyometrie. Nous commencerons une oevre sor le pratike de geometrie, prose; trad. des parties I et III de Artis cuiuslibet consummatio (de l’an 1193, contenant quatre parties), augmentée de deux chapitres (V et VI); pic. 3eq. 13es.; ms. de base
Ste-Gen. 2200 [art. 1277] (S), en var.
BN fr. 2021 [pic.or. 2em. 13es.] (R) fo155ro-165ro; p. p. S. K. Victor, Practical geometry in the high Middle Ages, Artis cuiuslibet consummatio and the Pratike de geometrie, Philadelphia 1979 (Mem. Am. Phil. Soc. 134); [= TL Practical Geometry V; Boss2 5335]. La numérotation des chap. et articles des versions lat. et fr. coïncident. Les deux mss. semblent copiés indépendemment d’une copie peu fiable du texte original. Éd. assez fiable. (Ce texte et d’autres [p. ex. → AlgorAlex et CompSGen] dans le même ms. de la BN sont cités dans Gdf avec l’abréviation «Li compos.», dans Li avec «Comput» [fo1-26 de Li = fo140ro-165 du ms. BN].) Cp. F. Möhren, “Les débuts de l’écriture française de la géométrie au XIIIe siècle”, dans L’écriture du texte scientifique. Des origines de la langue française au XVIIIe siècle [Actes coll. Paris 2002], p. p. C. Thomasset, Paris (PUPS) 2006, 93-116; W. Pötters et G. Schreiber MélBerchem 267-292.

GéomSGenH id.; ms. Ste-Gen.; p. p. C. Henry dans → AlgorAlexH p. 55-70. Une page du ms. (fo153vo) a été p. p. V. Mortet dans Mél. Chatelain 1910, p. 370.

GéomTrinH Traité d’arpentage, incip. Un sage autour de geometrie dist..., prose; agn. 2eq. 14es.; ms.
Cambridge Trinity Coll. O.5.32 [agn., partie I, textes non médic., 3eq. 14es.]; p. p. T. Hunt “An Anglo-Norman Practica Geometriae”, The Mediaeval Journal 1,1 (2011) 37-52 [source électr. payable]; [= Dean 328].

GeomancieaS0 Traité de jomancie en prose, trad. anon. du De arte et scientia geomantiae de Guillaume de Moerbeke (prob. 1269), incip. Ci comence la grand et la parfit overaigne de geomancie; agn. ca. 1350; ms.
Oxford Bodl. Ashmole 398 [agn. ca. 1400] (A); éd. et analyse par Theresa Schmitt, thèse Freiburg 2017. [GeomancieaS0 concerne des mat. mis à la disp. de la réd. du DEAF par sa collaboratrice (2014-2017). ÷

Geomancieb id., trad. très abrégée par Gautier le Breton, incip. En l’onor de Dieu... voult demoustrer a home par la science d’astrologie la verité des choses passees, presente et a venir geomancie; norm. 1347; ms.
Cambridge Trinity Coll. O.9.35 [norm. 3e q.14es.] fo1-112ro; [= Transmédie 278].

GeomancieGravelH Petit traité de jomancie, incip. Ceste art est appellé geomencie... la science de gravel, prose; agn. 1em. 14es. ?; ms.
Oxford Bodl. Digby 104 [agn. mil. 14es.] et
Cambridge Trinity Coll. O.2.5 [agn. mil. 14es.]; extraits des deux mss. p. dans → HuntProgn 296-314; [= Dean 382].

GeomancieSignesH Traité de jomancie, en prose, incip. Ceo sunt les signes XII qui sunt mult necessaries en geomancie; agn. 2em. 13es.; ms.
BL Add. 18210 [agn. 2em. 13es.]; extraits p. dans → HuntProgn 315-332; [= Dean 382].

GeorgeTiss K. E. M. George, Les désignations du tisserand dans le domaine gallo-roman, Tübingen (Niemeyer) 1978 (ZrP-Beih. 163). Compile glossaires, atlas et le FEW.

Georges K. E. Georges, Ausführliches lateinisch-deutsches Handwörterbuch, 2 vol., 8e éd., Hannover – Leipzig (Hahn) 1913-1918 (plusieurs réimpr.); [= FEW Georges].

GerbMetzT Gerbert de Metz, chanson de geste, branche du Cycle des Loherains, en laisses de vers décasyll. assonancés; champ.sept. fin 12es.; ms. de base
Ars. 2983 (anc. 180) [pic. 2em. 13es.] (A), autres mss.:
Bern 113 [bourg., qqs. traits pic., fin 13es.] (B),
BN fr. 1443 [fin 13es.] (C),
BN fr. 1461 [déb. 13es.] (D),
BN fr. 19160 [lorr. 2et. 13es.] (E),
BN fr. 1582 [traits du Nord-Est 2eq. 13es.] (F),
BN fr. 19161 [fin 13es.] (G),
Dijon 528 (3001) [lorr.mérid. fin 13es.] (I),
Montpellier Ec. de Méd. 243 [13es.] (J),
Lille Bibl. mun. Godefroy 64 (151) [fin 13es.] (L1),
BN fr. 1622 [lorr. 3eq. 13es.] (M),
Ars. 3143 (anc. 181) [lorr. 1ert. 14es.] (N),
Oxford Bodl. Rawl. F.150 [13es.] (O),
BN fr. 1442 [lorr. 4eq. 13es.] (P),
Bruxelles Bibl. roy. 9630 [13es.] (Q),
BN fr. 4988 [ca. 1300] (S),
Torino Bibl. naz. L.II.14 [pic. (Origny) 1311] (T),
BN nfr. 10051 [pic. 13es.] (V),
BN fr. 2179 [1em. 13es.?] (X), fragm. v. éd. p. XXIII,
BN nfr. 23011 [ca. 1300] fragm. (v. CN 65,27-52),
Cambridge Corpus Christi Coll. ex impr. E-6-14 [13es.?] v. Catal. Wilkins 1993, 167,
Besançon Arch. dép. B.5 [14es.] fragm. (Gdf: Doubs, v. bibl. Ringenbach),
Cambridge Univ. Add. 5964(39) [13es.] fragm.: v. 14165-14304; p. p. P. Taylor, Gerbert de Mez, Louvain (Nauwelaerts) – Lille (Giard) 1952 (Bibl. Fac. de Philosophie et Lettres de Namur 11); [= TL Gerb. de Mez; FEW GerbM]. Le début, vers 1-2676, correspond à la fin, vers 16143-18650, de → GarLorrI.

GerbMetzS id.; ms.
BN fr. 19160 [lorr. 2et. 13es.] (E), en var.: D, F, G, P et X; vers 1-2460 p. p. E. Stengel, “Girbert de Mes”, RoSt 1 (1873) 441-552; [= Boss 443; Hol 743].

GerbMetzchB id., Cycle des Loherains, fragm. concernant un combat entre Girbert et Fromondin; ms.
Châlons Arch. dép. 3.J.138 [lorr. 2em. 13es.]; p. p. F. Bonnardot, “Rapport sur une mission littéraire en Lorraine”, ArchMiss 3esér., 1, 1873, 247-291, spéc. 264-265; 286-291 (app. XI). Correspond au ms. BN fr. 1622 (M) f°176b-177d dont sont données qqs. var.

GersterGasthaus W. Gerster, “Beitrag zur Geschichte einiger Bezeichungen für Gasthaus, besonders fr. taverne - hôtel - auberge”, VRo 9 (1946/47) 57-151; [= TL Gerster Gasthaus].

Gesch L. Geschiere, Eléments néerlandais du wallon liégeois, Amsterdam (Noord-holl. Uitgevers) 1950 (Verh. der Koninkl. Nederl. Ak. van Wetenschappen. Afd. Lett. Nieuwe reeks, 53,2); [= FEW Gesch].

Gesenius W. Gesenius, Hebräisches und chaldäisches Handwörterbuch über das Alte Testament, Leipzig (Vogel) 61863.

GesteDucsBourgK Chronique ‘de propagande’ pour la Bourgogne, en vers alex., intitulée par l’éditeur ‘La geste des ducs Phelippe et Jehan de Bourgongne, 1393-1411’; hain. 1411 (dernier fait; av. 1419); ms.
Paris Institut de France 323 (anc. Commune 338, in-fol. 338) [Namur 1445]; p. p. J. M. B. C. Kervyn de Lettenhove, Chroniques relatives à l’histoire de la Belgique sous la domination des ducs de Bourgogne [t. 2], Bruxelles (Hayez) 1873, 259-572; [= TL Geste des ducs de Bourg.]. Il suit dans le vol. → PastoraletK; précède → TrahFranceK.

GesteFrancorM La Geste francor, cycle d’épopées en vers décasyll. de la geste de Charlemagne réuni prob. fin 12es. ou déb. 13es. mais perdu sous sa forme originale; réd. transmise: francoit. 1erq. 14es.; ms.
Venezia Marc. fr. XIII (256) [francoit. 1em. 14es.]; ms. complet p. p. L. Zarker Morgan, La Geste Francor. Edition of the chansons de geste of MS. Marc. Fr. XIII (=256), 2 vol., Tempe Ariz. (Med. & Ren. St.) 2009. Travail énorme; gloss. complet problématique (cre [=crer] / croire, etc.: un gloss. ne doit pas traduire mais classifier), dict. de référence impossibles (surtout ‘Greimas’, ‘Hindley’, BattAl). C.r. Beretta MedRom 35,196-199. Peut se citer par sigles individuels des branches: → BueveFrancoitM, BertaMo, KarletoM, BertaMilMo, EnfOgFrancoitM, OgDanAlM, MacaireMo.

GesteFrancorR id.; A. Rosellini, La ‘Geste Francor’ di Venezia, Brescia (La Scuola) 1986; [= Boss2 6522]. Contient → BueveFrancoitRo, BertaR, KarletoRo, BertaMilR, EnfOgFrancoitR, OgDanAlR, MacaireR. C.r. étendu: Capusso StMVolg 34,183-207: à utiliser avec précaution.

GesteMonglGirD Chanson de trois gestes du cycle de Guillaume d’Orange, traitant des descendants de Garin de Monglane, Hernaut de Beaulande (= GesteMonglHernD), Renier de Gennes (= GesteMonglRenD) et Girart de Vienne (= GesteMonglGirD) formant un ensemble, en laisses de décasyll. rimés; pic. 2em. 14es.; ms.
Eugene OR Univ. Spec. Coll. CB.B.54 (anc. Cheltenham Phillipps 26092) [fin 15es.]; p. p. D. M. Dougherty – E. B. Barnes – C. B. Cohen, La geste de Monglane, 1. Hernaut de Beaulande; 2. Renier de Gennes; 3. Girart de Vienne, Eugene Oreg. (Univ. of Oregon Books) 1966; [= TL Geste de Monglane I/II/III; Boss2 1204]. À consulter avec précaution: c.r. Hackett RoPh 22,121-122; Lecoy R 88,561-562. Cf. → GalienD.

GesteMonglHernD GesteMonglGirD.

GesteMonglPrK Geste des descendants de Garin de Monglane, Hernault, Millon, Renier, Girart, Galien et Aymeri, version en prose qui intègre un Voyage à Jérusalem et qui ajoute l’Histoire de la reine Sibille; pic. 3eq. 15es.; ms.
Ars. 3351 [3eq. 15es.]; à l’exclusion de Sibille p. p. H.-E. Keller, La Geste de Garin de Monglane en prose, s. l. [Aix-en-Provence] (CUER MA) 1994 (Senefiance 35).

GesteMonglRenD GesteMonglGirD.

GesteRomB Trad. fr. (incomplète, v. éd. p. XXIV) des Gesta romanorum (lat. 1erq. 14es., 1er ms. de 1342, v. P. Hommer, G. r. deutsch, thèse München 1968, texte lat. p. p. W. Dick, Erlangen 1890; 1er imprimé ca. 1472 [p. p. A. Keller, Stuttgart 1842]), collection de récits moraux, anonyme; texte fr. imprimé [éd. XXIII: «après avoir circulé quelque temps en manuscrit»; le texte ne semble pas antérieur au déb. du 16es.] sous le titre de Violier des histoires rommaines en 1521 (et plus souvent); p. p. P.-G. Brunet, Le Violier des histoires romaines, Paris 1858 (Bibl. elzévir.). Cette édition utilise les imprimés de Paris (Jehan de la Garde) 1521 (Ars. 4e H. 1149) et Paris (Denys Janot) 1529 (BN Rés. Z 941). Le prol. n’est que dans l’impr. de 1521. Les deux textes sont presque identiques (même du point de vue de la graphie, ce qui rend incompréhensible le fait que l’éd. ait puisé dans les deux); préférer, après vérification, l’éd. H. Contient une version de → Apol. [Cf. B. Weiske, Gesta rom., Tübingen (Niemeyer) 1992: tradit. lt. et all.]

GesteRomH id.; impr. 1521 p. p. G. Hope, Le Violier des histoires rommaines, Genève (Droz) 2002 (T.L.F. 548).

GeusAvL Geus d’aventure, poème en quatrains d’octosyll. rimés destiné à un jeu de société où chacun tire au sort un des quatrains; 1em. 13es.; ms.
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.]; p. p. A. Långfors, dans → RagemonL p. 11-16; [= TL Jeu de soc.]. Source de → Ragemon.

GeusAvJ id.; p. dans → JubJongl p. 151-157.

GhatrifT Traité de fauconnerie traduit, à la suite de → Moam, du latin; francoit. (Lomb.) 1272; p. dans → MoamT p. 255-299; [= TL Ghatrif].

GigotDocHMarne J.-G. Gigot, “Les plus anciens documents en langue vulgaire conservés aux archives de la Haute-Marne”, Bull. philolog. et hist. du Comité des travaux hist. et sc. (Sect. d’hist. et de phil.), année 1959, Paris 1960, 171-220. Doc. (essentiellement lorr.mérid.) de 1210 à 1254. Cp. → DocHMarneG.

GigotPér J.-G. Gigot, Recueil des actes médiévaux fondamentaux des archives communales de Péronne (1191-1448), Saint-Estève (Fricker) 1983; [= TL Actes Péronne G]. Doc., dont des chartes, en lat. et fr. (pic.): copie en fr. d’un acte de 1278, trad. fr. fin 13es. d’une charte de 1209, etc.

GilChinP Histoire de Gilles de Chin par Gautier de Tournay, en vers octosyll.; hain. (traits du Valenciennois) 2eq. 13es.; ms. unique
Ars. 3140 [1571?]; p. p. E. B. Place, L’Histoire de Gille de Chyn by Gautier de Tournay, Evanston – Chicago (Northwestern Univ.) 1941 (Northwestern Univ. Studies in the Humanities 7); [= Boss 3608]. Cp. Rbph 27 (1949) 303-312 (corrections et remarques par A. Henry).

GilChinR id.; p. p. F. A. F. T. de Reiffenberg dans → ReiffenbergMon t. 7 (1847) 1-190; [= TL Gill. de Chin]. Aussi paru à part: Gilles de Chin, Bruxelles (Hayez) 1847.

GilChinPrL id., version en prose, titre: Messire Gilles de Chin natif du Tournesis; hain. déb 15es.; ms. de base
Lille Bibl. mun. Godefroy 50 (134) [pic. av. 1467] (L) acéphale,
Bruxelles Bibl. roy. 10237 [pic. av. 1467] (B) pour compléter et en var.; p. p. A.-M. Liétard-Rouzé, Messire Gilles de Chin natif de Tournesis, Villeneuve d’Ascq (Presses univ. du Septentrion) 2010; c.r. B. Ferrari RLiR 76,562-568 et, puisqu’il est bon, de nouveau dans RLiR 77,282-287.

GilChinPrC id., ms. de base Bruxelles; p. p. R. Chalon, La Chronique du bon chevalier Messire Gilles de Chin, Mons (Hoyois - Derely) 1837 (Soc. des Bibliophiles de Mons 4); [= Boss 5227; Wo 67; Wos 67]. Avec un glossaire sans renvois! [Ex. accessible: Bruxelles Bibl. roy. R 2382/4.]

GilMuisK Gilles li Muisis, poésies; hain. (Tournai) 1350 (écrit à partir de pâques 1350, terminé av. déc. 1352); ms.
Bruxelles Bibl. roy. IV 119 (anc. Ashburnham 20) [ca. 1353],
BL Add. 16636 [19es.] copie de Brux.; p. p. J. M. B. C. Kervyn de Lettenhove, Poésies de Gilles li Muisis, 2 vol., Louvain (Lefever) 1882; [= TL GMuis.]. Transcription très peu sûre, v. T. Matsumura DWall 29/30,87-95. À rééditer. Étude lexicale: → SchelerGil. Le ms.
Bruxelles Bibl. roy. 13076-77 [Tournai? ca. 1351] contient les Annales écrites par Gilles, lat. sauf le récit en vers octosyll. Oedes plains de devotion (320 vers, éd. p. 437-448) et un autre sur Andrieu de Florence et Jehan des Prets, incip. Tous temps aime qui est amis (extraits, p. 299-303), p. p. J. J. De Smet Corpus Chronicorum Flandriae, II, Bruxelles (Hayez) 1841.

GilMuisG0 id., éd. des ch. 1-9: Prol., Registre sur les religieux (Moines noirs / Bénédictins, Nonnains, Beghines, Ordres mendiants); p. p. É. Goudeau, Gilles le Muisit. Registre, thèse Clermont-Ferrand 2009. Remplace éd. K 1,1-283.

GilTrasW Histoire de Gilion de Trasignyes et de sa dame Marie, sa femme, roman d’aventures d’un chevalier marié en toute honnêteté à deux épouses, l’une chrét., l’autre sarrazine convertie, en prose; ca. 1450; ms. de base
Jena El. f. 92 fo94 [2em. 15es.], autres mss.
Bruxelles Bibl. roy. 9629 [2em. 15es.] anoure,
Chatsworth House Derbyshire [1464],
Dülmen Westf. Herzöge von Croy [1458] perdu en 1945?; p. p. O. L. B. Wolff, Histoire de Gilion de Trasignyes et de Dame Marie, sa femme, Leipzig (Brockhaus) – Paris (Desforges) 1839; [= TL Gilion de Tras.; Wo 68].

GilVinM Cinq chansons de Gilles le Vinier d’attribution sûre (mort en 1252, frère de Guillaume le Vinier); art. 2eq. 13es.; ms. de base des pièces 1, 2, 4, 5 chansonnier T (BN fr. 12615), de 3 A, en var. C, K, M, N, P, X, b; p. p. A. Metcke, Die Lieder des altfranzösischen Lyrikers Gille le Vinier, thèse Halle (Kaemmerer) – Wittenberg 1906; [= Boss 2347].

GildeaRel M. Gildea, Expressions of religious thought and feeling in the Chansons de geste, thèse Washington 1943 (réimpr. New York, AMS Press, 1969); [= Boss 109].

GilebBernW Pièces lyriques du trouvère Gilebert de Berneville; pic. 3eq. 13es.; mss.:
BN fr. 846 [2em. 13es.] (O),
BN fr. 1591 [mil. 14es.] (R),
BN fr. 24406 [3et. 13es.] (V),
BN fr. 845 [3et. 13es.] (N),
BN nfr. 1050 [2em. 13es.] (X),
BN fr. 847 [4eq. 13es.] (P),
BN fr. 20050 [lorr. 3et. 13es.] (U),
BN fr. 844 [pic. 2em. 13es.] (M),
BN fr. 12615 [art., 1e partie 4eq. 13es.] (T),
BN fr. 1109 [pic. 1310] (Q),
Ars. 5198 [déb. 14es.] (K),
Bern 389 [lorr. fin 13es.] (C),
Vat. Reg. lat. 1490 [déb. 14es.] (a),
Vat. Reg. lat. 1522 [déb. 14es.] (b),
BL Egerton 274 [fin 13es.] (F),
Oxford Bodl. Douce 308 [Metz ca. 1320] (I); p. p. H. Waitz, “Der kritische Text der Gedichte von Gillebert de Berneville mit Angabe sämtlicher Lesarten nach den Pariser Handschriften”, Beiträge zur romanischen Philologie, Festgabe für Gustav Gröber, Halle (Niemeyer) 1899, p. 39-118; [= TL Gilleb. de Bernev.; Boss 2345; Hol 1542]. Des commentaires supplémentaires (langue du texte et des mss.) se trouvent dans ZrP 24 (1900) 310-318. Gdf attribue à tort → ChansArtB XXIV à cet auteur.

GilebBernF id.; mss. de base différents; p. p. K. Fresco, Gillebert de Berneville. Les poésies, Paris – Genève (Droz) 1988 (T. L. F. 357); [= TL Gilleb. de Bernev. F]. Bonne édition.

GilebBernH id.; seul ms. utilisé Ars. 5198 [déb. 14es.]; p. p. M. d’ Hartoy, Gillebert de Bernville, Paris (Vrin) 1974; [= TL Gilleb. de Bernev. H; Boss2 4484]. Edition peu fiable, gloss. sans renvois (!).

GilebBernS id.; en utilisant plusieurs mss. p. dans → TrouvBelg1 p. 52-127.

GilliéronCollis J. Gilliéron, “Les conséquences d’une collision lexicale et la latinisation des mots français”, Bibl. de l’Ec. des Hautes Etudes 230,2 (1921) 55-74; [= FEW GilliéronCinq].

GilliéronFaillite J. Gilliéron, La faillite de l’étymologie phonétique, Neuveville 1919; [= FEW GilliéronFaillite].

Ginsberg F. Ginsberg, Die Privatkanzlei der Metzer Patrizierfamilie de Heu (1350-1500). Teil I. - Kapitel A. Das Chartular von 1352, Berlin (Neumann) 1913. Le travail complet dans Jahrbuch der Ges. für lothr. Gesch. u. Altertumsk. 26, 1914, 1-215 (à l’origine thèse Berlin 1912); [= FEW Ginsberg]. Textes lorr. (Metz) à partir de 1290. Juxtapose qqs. doc., p.ex. de 1308, et des copies dans le cartulaire de 1352: intéressant.

GirAmCharlM Girard d’Amiens, Charlemagne, poème épique en ca. 23000 alex., composé de trois parties, I et II exploitant → GrChron, III → Turpin[2]; pic. ca. 1305; ms.
BN fr. 778 [1em. 14es.],
BN nfr. 6234 [2et. 14es.],
Leiden Univ. Ltk 576 [déb. 14es.] (IIIe livre seulement); p. p. D. Métraux, A critical edition of Girart d’Amiens’ L’Istoire le Roy Charlemaine, 3 vol., Lewiston N.Y. – Queenston – Lampeter (Mellen) 2003 (St. Fr. Lit. 72). Cf. R 80 (1959) 433-446.

GirRossAlH Girart de Rossillon, chanson de geste version en alexandrins; bourg. ca. 1334; ms. de base
Montpellier Ec. de Méd. 349 [mil. 14es.] (S), lacunes de ce ms. complétées de
BN fr. 15103 [1417] (P) (vers impr. en ital.), en var. aussi
Bruxelles Bibl. roy. 11181 [1em. 15es.] (B) et
Montpellier Ec. de Méd. 244 [fin 15es.] (M) (ce ms. a été copié:
Troyes 742 [18es.] et
Ars. 3322 [18es.]); p. p. E. B. Ham, Girart de Rossillon, poème bourguignon du XIVe siècle, New Haven (Yale Univ. Press) 1939 (Yale Romanic St. 16); [= TL Gir. Ross. Ham; Boss 426; Hol 725].

GirRossAlM id.; ms. de base BN fr. 15103; p. p. T. J. A. P. Mignard, Le Roman en vers de très-excellent, puissant et noble homme Girart de Rossillon, jadis duc de Bourgoigne, Paris (Techener) – Dijon 1858 (réimpr. Amsterdam, Rodopi, 1972); [= TL Gir. Ross.; FEW GirRossb; Boss 425].

GirRossDécH Girart de Rossillon, version originale décasyllabique; frpr. (Vienne) 3eq. 12es. [éd. p. 480: entre 1136 et 1180; PfisterGir: entre 1155 et 1180; influences occ. et fr.]; ms. de base
Oxford Bodl. Canonici Misc. 63 [1em. 13es.] (O), en var.
BL Harl. 4334 [lorr. 2em. 13es.] ms. francisé (L),
BN fr. 2180 [Quercy? mil. 13es.] (P),
Nancy Univ. 10 [fragment de cinq feuillets du déb. du 13es., très francisé; Meyer l’appelle «de Passy»] (N), Fragment perdu (très francisé, 2em. 13es.) ayant appartenu à M. Revillout, p. p. C. Chabaneau, RLaR 33 (1889) 133-137 (R); p. p. W. M. Hackett, Girart de Roussillon, Chanson de geste, 3 vol., Paris (Picard) 1953-1955 (SATF); [= TL Gir. Ross. Hackett; FEW GirRouss (par erreur aussi GirRossb)]. Concordance avec l’éd. GirRossDéclM ici, en appendice.

GirRossDécM id.; ms. O, v. 1-2677 avec les mss. L et P en regard; p. p. C. A. F. Mahn, Die epische Poesie der Provenzalen. Erster Band [seul paru]: Girartz de Rossilho, Berlin (Dümmler) 1883-1886. Concordance avec l’éd. GirRossDécH ici, en appendice.

GirRossDéclS id.; ms. francisé L (2em. 13es.); éd. diplomatique; p. p. J. J. Stürzinger, “Der Londoner Girart”, RoSt 5 (1880) 203-282; [= Boss 406; Hol 647]. La numérotation des laisses concorde avec celle donnée en chiffres arabes dans → GirRossDécH [169ss.].

GirRossDéclM id.; ms. francisé L (2em. 13es.); p. p. F. Michel, Gérard de Roussillon, chanson de geste ancienne, publiée en provençal et en français d’après les manuscrits de Paris et de Londres, Paris (Jannet) 1856 (Bibl. Elzévirienne) p. 285-396; [= Boss 407; Hol 645]. Éd. périmée. Correspond aux vers 2882-4453; 4517-4897; 5141-5580; 7496-7740; 7802-8866 de l’éd. Hackett; concordance v. en app.

GirRossDécnM id.; fragment très francisé N (déb. 13es.) (= éd. Hackett 4744-4811 et 4989-5071); p. en partie (éd. Hackett 4744-4811) par P. Meyer, JREL 11 (1871) 126-129.

GirRossDécnP id.; p. p. M. Pfister dans → MélWartb2 1, 391-420.

GirRossDécoF id.; ms. O (1em. 13es.); éd. diplomatique p. p. W. Foerster, “Der Oxforder Girart”, RoSt 5 (1880) 1-201; [= TL GRoss. Oxf.; Boss 406; Hol 646].

GirRossDécoM id.; vers 1-8874 p. p. C. A. F. Mahn, Gedichte der Troubadours in provenzalischer Sprache, Berlin (Dümmler) 1856-1873 (t. I [1856] 217-332: v. 1-657, t. II [1862] 73-96: v. 658-3190, t. III [1873] 203-276: v. 3191-8874); [= TL Mahn Gedichte]. Suite: → GirRossDécoS.

GirRossDécoS id.; vers 8875-10002 p. p. K. Schweppe, Etudes sur Girart de Rossilho, chanson de geste provençale, suivis (sic) de la partie inédite du ms. d’Oxford, Stettin (Bornemann) 1878; [= Boss 413]. Suite de → GirRossDécoM. Mauvais, cf. R 8, 128s.

GirRossDécpH id.; ms. P (13es.); p. p. K. Hofmann dans C. A. F. Mahn, Die Werke der Troubadours in provenzalischer Sprache, Epische Abtheilung, erster Band: Girartz de Rossilho nach der Pariser Handschrift herausgegeben, Berlin (Dümmler) 1855. Corrections après collation du ms. p. F. Apfelstedt RoSt 5 (1880) 282-295; [= TL GRoss. et Mahn Werke (t. 1); Boss 406; 408; Hol 644].

GirRossDécpM id.; p. dans → GirRossDéclM p. 1-283 [fo82 = p. 201].

GirRossDéc v. aussi → HackettGir et PfisterGir.

GirRossPrM Girart de Rossillon, première version en prose; bourg. 2em. 13es.; ms.
BN fr. 13496 [bourg. fin 13es.] fo217ss.; p. p. P. Meyer, “La légende de Girart de Roussillon”, R 7 (1878) 161-235 (texte 179-225, pages impaires, texte latin en regard); [= TL Leg. Gir. Rouss.; Wo 69].

GirRossWauqM Girart de Rossillon, version en prose par Jean Wauquelin; 1447; ms.
Beaune Arch. Hospit. 7 [1469], autres mss. non utilisés:
Bruxelles Bibl. roy. II 5928 [2em. 15es.],
BN fr. 852 [2em. 15es.],
BN fr. 12568 [16es.],
Wien 2549 [2em. 15es.]; p. p. L. de Montille, Chronicques des faiz de feurent Monseigneur Girart de Rossillon, a son vivant duc de Bourgoingne, et de dame Berthe sa femme, fille du comte de Sans, que Martin Besançon fist escripre en l’an MCCCCLXIX, Paris (Champion) 1880 (Publ. de la Soc. d’Arch. de Beaune); [Wo 70; Wos 70; Boss 428]. Un résumé de cette version a été incorporé en 1447-1448 dans le roman de Charles Martel, v. Wo 71, Wos 71 et Boss 429.

GirVianeE Girart de Viane (Vienne), chanson de geste du cycle de Guillaume d’Orange, par Bertrand de Bar (sur Aube), en laisses assonancées; champ.mérid. déb. 13es.; ms. de base
BL Roy. 20 B.XIX [traits bourg. ca. 1270] (G), en var.
BL Harl. 1321 [traits norm.or. ca. 1255] (H),
BL Roy. 20 D.XI [traits pic., prob. Paris ca. 1335] (B),
BN fr. 1448 [lorr.mérid. 3eq. 13es.] (D),
BN fr. 1374 [scribe A: frpr. ca. 1260] (S),
Saint Andrews Univ. MS PQ 1463.G78 [13es.] (U) fragm.,
Vesoul s.c.? [2em. 13es.] (V) fragm.; p. p. W. van Emden, Girart de Vienne par Bertrand de Bar-sur-Aube, Paris (Picard) 1977 (SATF); [= TL GVienne v. E; Boss2 1192].

GirVianeB id.; extraits du ms. BN fr. 1448 (D) p. dans → FerabrasB p. XII-LIII; [= TL GViane]. [Vers 1185 = GirVianeE 4031.].

GirVianeT id.; p. p. P. Tarbé, Le roman de Girard de Viane par Bertrand de Bar-sur-Aube, Reims (Regnier) 1850; [= TL GViane T; Boss 433].

GirVianeY id.; ms. G p. p. F. G. Yeandle, Girart de Vienne, chanson de geste, ed. according to Ms. B XIX (Royal) of the British Museum, New York (Columbia University Press) 1930; [= TL GVienne Y].

GiraudDr C. Giraud, Essai sur l’histoire du droit français au moyen âge, 2 vol., Paris (Videcoq) 1846. Publie nombre de chartes, statuts et coutumes lat., occ. et fr. Contient, 2,268-328, → ContBourgdG, puis, dans ce vol., Cout. Beaune 1370 (?) et Cout. Châtillon s. S. 1371.

GirySOmer Documents divers (Registre aux bans de Saint Omer (Che sont li ban et les cueres de le vile de Saint Omer), etc.) publiés comme pièces justificatives dans A. Giry, Histoire de la ville de Saint-Omer et de ses institutions jusqu’au XIVe siècle, Paris (Vieweg) 1877 (Bibl. de l’École des Hautes Études 31). Orig. fr. (pic.) à partir de 1222 (cp. Drüppel 134). Cité par Gdf sans réf. suffisante (
St-Omer Arch. AB XVIII.16 [fin 13es. et ajouts] et sim.), mais avec les nos de Giry.

GlAbsinthH Glossaire lat.-angl.-fr. au contenu botanique, en ordre alphabétique (par lettre), non sans rapports avec → GlAlph, suivi d’une liste d’herbes lat.-angl.-fr. selon leur qualité dans l’humorisme; agn. ca.1300; ms.
BL Add. 15236 [agn. (Irl.) fo1-50 ca. 1300, puis déb. 14es.] fo2-13; p. p. T. Hunt, “The botanical glossaries in MS London B.L. Add. 15236”, Pluteus 4-5 (1986-1987) 101-150, spéc. 108-122; 139-144; [= AND Bot Gloss].

GlAcaciaH Glossaire lat.-lat.-fr.-angl. botanique, en ordre alphabet. (par lettre), suivi d’une liste d’herbes lat. selon leur qualité dans l’humorisme; agn. ca. 1300; ms.
BL Add. 15236 [agn. (Irl.) fo1-50 ca. 1300, puis déb. 14es.] fo14-24; p. dans → GlAbsinthH 122-135; 145-150; [= AND Bot Gloss].

GlAlphM Glossaire botanique et médical, basé sur l’Antidotarium Nicolai (cp. → AntidNic), sur Simon Januensis et d’autres, à ordre alphabétique défectueux, débutant dans plusieurs mss. par Alphita (et) farina ordei et appelé par qqs. mss. Breve nominale physicorum; le premier état date de 1em. 13es., le contenu pouvant sensiblement varier, il faut dater les gloses d’après les dates des mss.; ms. de base
Oxford Bodl. Arch. Selden B.35 [agn. ca. 1400] (éd. G: ca. 1465) lettres A-Si, complété par (et var. de)
BL Sloane 284 [agn. 1em. 15es.]; autres mss.:
Bamberg Staatsbibl. Med. 8 [L.III.15] [mil. 13es.],
Sevilla Bibl. Colombina 5.6.31 [ca. 1300],
Kassel Landesbibl. 4o Ms. med. 17 [14es.],
BN lat. 6957 [15es.],
BN lat. 6964 [1301-05] (éd. G. ca. 1400),
BN lat. 6988 A [14es.],
BN lat. 7056 [2em. 13es.],
Oxford Bodl. Ashmole 1470 [agn. 2em. 13es.],
Roma Bibl. Angelica 1506 (V.3.13) [mil. 13es.],
München lat. 615 [cette partie 14es.],
Oxford Bodl. Digby 69 [agn. ca. 1300],
Oxford New Coll. 168 [14es.],
Cambridge Gonville and Caius Coll. 95 (47) [15es.],
Vat. Pal. lat. 1260 [2em. 14es.],
Bern 295 [13e/14e],
Oxford Bodl. Bodley 761 [agn. ca. 1365] fo57vo-71vo,
BL Roy. 12 B.III [cette partie déb. 14es.],
BL Roy. 12 D.XII [fin 14es.],
BL Sloane 5 [cette partie agn. ca. 1340];
BL Sloane 521 [14es.],
BL Sloane 3018 [14es.], etc., v. éd. G, identité des mss. à vérifier; p. p. J. L. G. Mowat, Alphita. A medico-botanical glossary, Oxford (Clarendon) 1887 (Anecdota Oxon., Med. & Mod. Ser. I,2); [= FEW Alphita; AND Alph; Dean 311]. Un ms. Toulouse, cité par l’éd., n’existe pas. V. aussi → MenschingSin.

GlAlphG id.; ms. de base
Oxford Bodl. Ashmole 1470 [agn. 2em. 13es.] (O; éd.: fin 14es. et ca. 1400), corr. par Roma Bibl. Angelica 1506 (R) et München lat. 615 (M), d’autres en var.; p. p. A. García González, Alphita. Edición crítica y comentario, Firenze (SISMEL – Ed. del Galluzzo) 2007 (Ed. naz. La Scuola Med. Salern.).

GlAlphR id., mais basé sur des mss. sensiblement différents de ceux de l’éd. M, il y a notamment moins de gloses fr.; ms. de base BN lat. 6964 [1305], complété (‘confrontato’) avec BN lat. 6957 [15es.]; p. p. S. de Renzi, Collectio salernitana, t. 3, Napoli 1854, 271-322. Le glossaire commence par alphita, mais l’éd. a redressé l’ordre alphabétique défectueux, de sorte que l’ordre des gloses se trouve bouleversé. Édition peu fidèle.

GlAngelusP Glossaire lat.-fr. classé dans trois ordres: noms, adv. etc. (en gros alph.), chiffres (logique), verbes (alph.), incipit Angelus : angele, Aer : l’ier; traits pic. et Nord-Est, prob. 1409 (ou 1410); ms.
Wien 2598 [Nord-Est prob. 1409 ou 1410]; p. p. O. Pausch, Vocabula francusia (CVP 2598) von 1409/10. Ein Glossar aus dem Umkreis König Wenzels IV. Mit einem sprachhistorischen Beitrag und Textkommentaren von Hans Goebl, Wien (Österr. Ac.) 2010. Publ. lamentable; c.r. Dörr Lexicographica 27 (2011) 325-327; Kramer ZrP 128,581-583, cp. Revol RLiR 76,539-540.

GlAngers Glossaire fr.-lat. à ‘structure notablement originale’; traits de l’Ouest, mil. 15es.; ms.
Angers Bibl. mun. 497-498 (481) [mil. 15es.] contenant les lettres G-P et Q-Z (A-F perdues) et incorporant qqs. textes lat. et fr.; cf. B. S. Merrilees et Françoise Vielliard, “La Vaillance des Marseillaises. Un poème français du XVe siècle en l’honneur des femmes (Angers, Bibl. mun. 498, f. 428-433)”, R 120 (2002) 28-62. Edition du poème p. 56-62.

GlArbR Glossaire lat. – fr. transcrit par un écolier d’Arbois; frcomt. déb. 14es.; ms.
BN lat. 8653A [Arbois déb. 14es.]; p. p. U. Robert, “Un vocabulaire latin-français du XIVe siècle, suivi d’un recueil d’anciens proverbes”, BEC 34 (1873) 33-46, spéc. 34-38; [= TL Voc. Arbois]. Suivi, p. 38-46, de → ProvArbR.

GlAruchP1 Le Petit Aruch, Sefer ha-’Aruk ha-Qacer, abrégé du dictionnaire talmudique de Nathan ben Yehiel de Rome (an 1101); av. 1290; ms.
München hebr. 390 (anc. Regensburg Praedicantenkloster) [hébr. 14es.]; p. p. J. Perles, Beiträge zur Geschichte der hebräischen und aramäischen Studien, München (Ackermann) 1884, 20-112, texte p. 77-112; [= LevyTrés QI].

GlAruchP2 id.; ms.
Bern 200 [1290]; extraits p. p. J. Perles, “Die Berner Handschrift des kleinen Aruch”, Jubelschrift zum siebzigsten Geburtstage des Prof. Dr. H. Graetz, Breslau (Schottlaender) 1887, 1-38; [= LevyTrés QII].

GlBNd Gloses, accompagnant une partie des Prophètes (Josué, Juges, Samuel) et des extraits du comm. de Raschi sur 1 Sm; 13es.; ms.
BN hébr. 86 [hébr. 13es.]; [= LevyTrés d]. Datation du ms. par B. Richler.

GlBNhébr301K Glossaire biblique comprenant plus de 10000 gloses fr.; lorr.sept. 3eq. 13es.; ms. BN hébr. 301 [hébr. 3eq. 13es.]; éd. partielle p. p. Marc Kiwitt, Les gloses françaises du glossaire biblique B.N. hébr. 301. Édition critique partielle et étude linguistique, Heidelberg (Winter) 2013 (R.T.M. 2); [ms. = LevyTrés B]. Traite env. 14 fos sur 128; GlBNhébr301K0 désigne des matériaux accueillis avant publication. C.r.-étude Roques RLiR 78,583-596 [considérer les traditions glossographiques suprarégionales]; c. r. Minervini MedRom 40 (2016) 203-206.

GlBNhébr302L Glossaire biblique hébreu – français; traits de l’Est et du Sud-Est, 1240; ms.
BN hébr. 302 [hébr. 1240]; p. p. M. Lambert – L. Brandin, Glossaire hébreu – français du XIIIe siècle. Recueil de mots hébreux bibliques avec traduction française, Paris (Leroux) 1905; [= LevyTrés A].

GlBNhébr1243 Glossaire hébr. – fr. alphabétique (par racine) compilant plusieurs traditions glossographiques; Sud-Est prob. 3et. 14es.; [= LevyTrés G].

GlBNlat4120a Glossaire alphabétique lat.-fr. (n’étant pas un Abavus), incipit Absconsa, e, esconse – Zizania, gergerie; daté de 1352; ms.
BN lat. 4120 [cette partie lorr. 1352] fo122ro-125ro; cité par DC et Gdf; [fo114ro-121voGlBNlat4120o]; porte dans → RoquesLex le sigle Abs.

GlBNlat4120o Glossaire onomasiologique en rapport avec → JGarl; daté de 1348; ms.
BN lat. 4120 [cette partie lorr. 1348] fo114ro-121vo; cité par DC et Gdf [mat. aux renvois err. parfois retrouvables dans → Aalma].

GlBNlat7684M Glossaire fr. – lat.; Centre-Ouest 2eq. 15es.; ms.
BN lat. 7684 [2eq. 15es.]; p. p. B. S. Merrilees – J. Monfrin, Glossarium gallico-latinum – Le glossaire français-latin du ms. Paris lat. 7684, dans → GlMontpaG p. 141-269. [Cité dans le FEW sous l’abrév. ‘GlPar7684’.]

GlBNlat8246M Petit glossaire d’une page de ms.; ca. 1286; ms.
BN lat. 8246 [ca. 1286] fo106 ro; p. p. P. Meyer, “Anciennes gloses françaises, 2: Gloses du Ms. B. N. lat. 8246”, R 24 (1895) 170-173; [= TL Par. Gloss. 8246; AND Rom 24]. [= DC Vetus Gloss. Lat. Gall. Ms. ex Biblioth. Thuan. 525.]

GlBâleB Glossaire biblique partiel, hébreu – français, appelé Glossaire de Bâle; champ.mérid. 1erq. 13es. (les gloses de ce glossaire, tout comme celles de la plupart des autres gloss. hébr., remontent en partie au 12es. et même au 11es. [Raschi]); ms.
Basel A III 39 [hébr. 1erq. 13es.]; p. p. M. Banitt, Le Glossaire de Bâle, 2 vol., Jérusalem 1972 (Publ. de l’Acad. Nationale des Sciences et des Lettres d’Israël, Section des Lettres; Corpus Glossariorum Biblicorum Hebraico-Gallicorum Medii Aevi, Tomus primus); [= TL Gloss. de Bâle B; Boss2 5472; cp. LevyTrés C]. Glossaire incomplet.

GlBâleAIII39B GlBâleB.

GlBarthM Glossaire pour le Breviarium Bartholomei, appelé Sinonoma Bartholomei (lt. / lt., fr., angl.); agn. 1378 (ou peu avant); ms.
Oxford Pembroke Coll. 2 [agn. ca. 1378]; p. p. J. L. G. Mowat, Sinonoma Bartholomei. Anecdota Oxoniensia, Med. and Mod. Ser, I,1, Oxford (Clarendon) 1882. Cf. Martín Ferreira ActesGl 93-109.

GlBerechiahW Deux douzaines de gloses fr. dans le commentaire sur Job par Berechiah (= Berechiah ben Natronai Crispia Nakdan ?); fin 12es.?; ms.
Cambridge Univ. Dd.VIII.53 [hébr. 13e/14es.]; p. p. W. A. Wright, A commentary on the book of Job, London (Williams & Norgate) 1905; [= LevyTrés f]. Cf. → BerechiahG, LapidBerechiah.

GlBereschitwT Gloses accompagnant les commentaires au traité Bereschit Rabba, commentant la Genèse; 2em. 11es.; une couche de 106+11 (dont 9 doubles) gloses anciennes (originales) se trouve dans deux mss., Padova (perdu ?, l’éd. utilise une copie, v. éd. p. 361n1 et cf. Epstein dans Magaz. für die Wiss. des Judenthums 14, 1887, 1-17) et
Oxford Bodl. Opp. Add. fol. 3 [hébr. séf. déb. 16es.] et dans une éd. Venezia 1567 (40 gloses et 17 supplémentaires); p. p. J. Theodor, “Die Laazim in den alten Kommentaren zu Bereschit Rabba”, Festschrift Adolf Schwarz, Berlin – Wien (Löwit) 1917, p. 361-388; [= LevyTrés w (mentionne l’éd. Venezia)]. L’éd. ajoute des attestations supplémentaires tirées de Raschi, GlGersch, MachsorS, GlBNhébr302L, GlAruch et d’autres.

GlBerlin233 Fevres.

GlBodl730H Gloses agn. contenues dans des fragm. de glossaires lat.-aangl.-agn.; agn. déb. 13es.; ms.
Oxford Bodl. Bodley 730 [ces parties agn. déb. 13es.] spéc. fo144roa-144vob, fo145rob, aussi 146rob; p. p. T. Hunt, “The Old English vocabularies in MS Oxford, Bodley 730”, ESt 62 (1981) 201-209; [= AND Gloss Bod 730].

GlBodl1466N Gloses françaises (elles-mêmes traduites en latin) traduisant les homonymes hébreux du Tarschisch de Moïse Ibn Ezra (déb. 12es.), poème dont les couplets riment par des homonymes; 1em. 13es.; ms.
Oxford Bodl. Bodley Or. 135 (cat. Neubauer 1466.4) [hébr. 1em. 13es.]; p. p. A. Neubauer (– E. Boehmer), “Un vocabulaire hébraïco-français”, RoSt 1 (1872) 163-196 (197-213 contiennent des commentaires de Boehmer; 213-220 = → GlLeipzigB); [= LevyTrés H; TL Rashi]. Classement alphab. par mot hébr., en partie selon l’ordre des livres du texte. Corr. et commentaires dans Blondheim REJ 57 (1909) 1-18. Cf. → GlTarschComm.

GlBolognaB Glossaire biblique hébreu – français, fragm. de Isaïe et Job; Est (?) fin 13es. ou 14es.; ms.
Bologna Arch. St. ebr. 46-47 [hébr. fin 13es. ou 14es.]; p. p. C. Bernheimer, “Deux fragments d’un glossaire hébreu-français du XIIIe siècle”, REJ 75 (1922) 23-43; [= LevyTrés M].

GlBrux9543R Glossaire fr. – fr., alphabét., incip. Abis, c’est c’aucuns ait maniere aperillie..., précédant dans les mss. → JArkAm (ca. 1300; v. éd. P: meilleure éd.) et en expliquant des mots; pic. ca. 1300; p. p. F. A. F. T. de Reiffenberg, “Court glossaire roman du XIIIe ou du commencement du XIVe siècle, tiré du MS de la Bibl. royale [de Bruxelles] no 9543”, dans → GilChinR XCII-XCV; [= TL Gl. 9543].

GlCambr GlTrin.

GlCantM Gloses contenues dans un commentaire hébreu sur le Cantique des cantiques, anon.; 13es.; ms.
Oxford Bodl. Opp. 625 [hébr. fin 13es.]; p. p. H. J. Mathews, “Anonymous commentary on the Song of Songs”, Festschrift zum achtzigsten Geburtstage Moritz Steinschneider’s, Leipzig (Harrassowitz) 1896; [= LevyTrés g].

GlCedekiahL SchibbL.

GlConchR Glossaire alphabétique lat. – fr., très proche de → GlPar; norm. ca. 1350; ms.
Conches 1 [1388]; cité en var. à GlParR dans → RoquesLex 1, 241-522; [= FEW GlC].

GlCopteA Glossaire fr. – ar. en écriture copte pour le fr.; prob. fin 13es. (av. 1291 ?); ms.
BN copte 43 [ca. 1500] deux fragm.; p. p. C. Aslanov, Evidence of francophony in mediaeval Levant. Decipherment and interpretation, Jérusalem (Hebr. Univ./Magnes) 2006.

GlCopteM id.; p. p. G. Maspero, “Le vocabulaire français d’un Copte de XIIIesiècle”, R 17 (1888) 481-512.

GlDarmstadtK Glossaire hébreu – français fragmentaire couvrant les prophètes Sophonie 3,8-19, Aggée 1,1-2,19, Zacharie 1,8-4,2 et Malachie 1,13-3,21; Sud-Est mil. 13es.; ms.
Darmstadt Or.56 [hébr. mil. 13es.]; p. p. Marc Kiwitt, “Un fragment inédit d’un glossaire biblique hébreu-français”, → MélMöhren 127-145. C.r. Möhren RF 127,213-226, spéc. 219-220.

GlDouaiR Glossaire lat. – fr. du type Abavus, basé entre autres sur Papias, attribué à tort à Guillaume Briton; flandr. 4eq. 13es.; ms.
Douai Bibl. mun. 62 (82; 109) [4eq. 13es.] fo250vo-259vob; p. p. M. Roques dans → RoquesLex 1, 3-68; [= FEW GlDouai]. Cp. → GlEvr1; GlTrier.

GlDouaiE1 id.; p. p. E.-A. E[scallier], Remarques sur le patois suivies du vocabulaire latin – français de Guillaume Briton (XIVe siècle), Douai (d’Aubers) 1851; [= TL Guil. Brit. et Voc. duac.].

GlDouaiE2 id.; p. p. E.-A. Escallier, Remarques sur le patois suivies d’un vocabulaire latin – français inédit du XIVe siècle avec gloses et notes explicatives pour servir à l’histoire des mots de la langue française, Douai (Wartelle) 1856. Cp. → GlTrier.

GlDouceH Glossaire latin – français (et qqs mots angl.), classé par matières; agn. fin 13es.; ms.
Oxford Bodl. Douce 88 (21662) [agn. 13es. et 14es.] fo147-152 [fin 13es.]; p. p. T. Hunt, “The Anglo-Norman vocabularies in MS Oxford, Bodleian Library, Douce 88”, MedAev 49 (1980) 5-25; [= AND Gloss Douce mae; Boss2 5479]. Donne en note des var. d’après → GlStJohn. Contient aussi → GlSynDouceH.

GlDouceH2 id.; dans → HuntTeach 1,420-432; [= Dean 305].

GlDouceB id.; éd. non publiée par G. Breuer, mise à contribution au DEAF. [Cf. AND Gloss Douce.]

GlDouceP id.; extraits (268 entrées sur 651) p. p. J. Priebsch, “Ein anglonormannisches Glossar”, dans → BaustMuss p. 534-556; [= Vising 326].

GlEvr1R Glossaire lat. – fr. du type Abavus, basé entre autres sur Papias, alphabétique, acéphale (débute par cloaca : chanbre coie); traits norm. déb. 14es.; ms.
Evreux lat. 23 [norm. déb. 14es.] fo149-152; p. dans → RoquesLex 1,69-91; [= FEW GlEvr].

GlEvr1C id.; p. p. L.-A. Chassant, Petit vocabulaire latin-français du XIIIe siècle extrait d’un manuscrit de la bibliothèque d’Evreux, Paris (Aubry) 1857, p. 1-38 [p. 38-47 → GlEvr2C]; [= TL Voc. Evr.]. Cité par Gdf comme ‘Petit vocab. lat.-fr. du XIIIes.’. Préf. signée ‘A. Ch.’; une 2e éd. avec qqs. corr. date de 1877.

GlEvr2C Glossaire aux entrées (221 subst.) classées par ordre onomasiologique; traits norm. déb. 14es.; ms.
Evreux lat. 23 [norm. déb. 14es.] fo153 et 156ro; p. dans → GlEvr1C p. 38-47.

GlEvr3 Glossaire composé de substantifs, en ordre alphabétique (défectueux); déb. 14es.; ms.
Evreux lat. 23 [norm. déb. 14es.] fo167ro; inédit (cp. → RoquesLex 1,69 n.).

GlGalbaF Glossaire de termes de droit anglais (prob. Kent) glosés en agn.; av. 1315; ms.
BL Cotton Galba E.IV [agn. 1ert. 14es.]; p. p. M. Förster, “Ein englisch-französisches Rechtsglossar”, dans → MélFoerster p. 205-212. Förster suppose que ce gloss. ait été créé vers 1130-1150 pour expliquer la terminologie ags. aux Agn., argument peu utile pour la datation des différentes listes: des glossaires très semblables se trouvent dans plusieurs mss. et sont en partie publiés; les gloses sont souvent diverses ou même contraires; cf. l’introduction de l’éd. (Cf. aussi
BL Add. 6159 [agn. (Canterbury) déb. 14es.] f°16 gloss. de termes de droit; assez accessible: glossaire dans → LAlbR app. II, 3, 453-456, 1erq. 14es.).

GlGerschB Gloses talmudiques attribuées traditionnellement à Gerschom de Metz (ca. 960-1028, Mainz), mais prob. notées plutôt par des disciples d’Isaak ben Juda de Mayence, lui-même disciple de Gerschom; fin 11es. (et avant); mss. anciens et récents de traités divers:
Oxford Bodl. Huntington 200 (Neubauer 416) [hébr.or. 1279] (A),
Parma Pal. 2244 [hébr. (It.) 1321],
Roma Bibl. Angelica Or.1 [hébr. 12e/13es.] (C),
Vat. Vatic. ebr. 164 [hébr. (It.) 14es.],
BL Add. 27196 [hébr. (It.) 14es.] (B3),
München hebr. 216 [hébr. (It.) mil. 13es.] fo210-216; 237-244 (D), etc.; p. p. L. Brandin, “Les gloses françaises (loazim) de Gerschom de Metz”, REJ 42 [83] (1901) 48-75; 237-252; [84] 72-100; [= LevyTrés PI].

GlGerschK id.; p. p. B. Koenigsberger, Fremdsprachliche Glossen bei jüdischen Commentatoren des Mittelalters, I. R. Gerschom ben Jehudah, Pasewalk (chez l’auteur) 1896; [= LevyTrés PII]. Bonnes remarques.

GlGlasgM1 Glossaire latin – français; agn. mil. 13es.; ms.
Glasgow Univ. Hunter 292 (U.6.10, anc. R.7.14) [Item 2: agn. 3eq. 13es.]; extrait p. p. P. Meyer, “Bribes de littérature anglo-normande”, JREL 7 (1866) 37-38; [= TL Gl. Glasg. Jahrb.; AND Gloss Glas (1); Vising 323].

GlGlasgM2 id.; extraits p. p. P. Meyer, “Notices et extraits de manuscrits conservés au Musée Huntérien, à Glasgow”, Archives des Missions scientifiques et littéraires, 2e sér., t. 4 (1867) 156-159; [= TL Gl. Glasg.]. A été publié aussi dans P. Meyer, Documents manuscrits de l’ancienne littérature de la France conservés dans les bibliothèques de la Grande-Bretagne, 1e partie, Paris 1871, p. 123-126; [= AND Gloss Glas (2); Vising 323].

GlGlasgE id.; corr. à M1 et M2 et éd. des parties inédites p. p. A. Ewert, “The Glasgow Latin-French glossary”, MedAev 25 (1956) 154-163; [= AND Gloss Glas (3); Boss2 5477].

GlGlasgH id.; dans → HuntTeach 1,401-419; [= Dean 306].

GlGuillI Glossaire arabe – français, en bonne partie médical, d’un certain Willame (qui travaille en Orient avec un musulman converti), titre: Ces sunt cynonimes de mesire Willame li pulains, chevalier, et mestre Jaques Sarasin le ypoticaires, noveau crestien, translatés de langue d’arabike en langue et en lectre de fraunceis; Terre Sainte agn. ca. 1300; ms. unique
Venezia Marc. lat. VII, 1 (2612) [2em. 14es.]; p. p. G. Ineichen, “Il glossario arabo-francese di messer Guglielmo e maestro Giacomo”, Atti dell’Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti 130 (1971-72), Venezia 1972, 353-407; [= TL Gloss. arabo-francese J; Boss2 5485]. Quelques particularités sont dues à la langue franque. Éd. à utiliser avec précaution: équivalences ar. à contrôler.

GlHadL Gloses fr. du Hadar Zekènim, commentaire au Pentateuque (France septentrionale); 2em. 13es.; ms.
Oxford Bodl. Or. 604 (Neubauer 270) [hébr. 2em. 13es.], le ms.
BN hébr. 232 [hébr. 2em. 13es.] ne contient pas les gloses; p. p. I. Lévi, “Manuscrits du Hadar Zekènim”, REJ 49 (1904) 33-50; [= LevyTrés k].

GlHamb Glossaire hébr. – fr. des psaumes 32-68 (proche de → GlParmePale); 14es.; ms
Hamburg Staats- und Universitätsbibl. hebr. 182b (126) [hébr. 14es.] fo39ro-41ro; [= LevyTrés c].

GlHarlH Petit glossaire lat. – fr. sans ordre alphabétique ou onomasiologique glosant un texte au contenu grammatical; agn. mil. 13es.; ms.
BL Harl. 2742 [agn. mil. 13es.]; p. p. T. Hunt, “The lexical notes in MS Harley 2742”, Notes and Queries 240 (n.s. 42), 1995, 18b-21a. Le même ms. contient qqs. gloses ad Ovide, publiées ib. 18b et dans → HuntTeach I 65n41.

GlHarlM id.; p. p. P. Meyer, “Anciennes gloses françaises, 1: Gloses du Ms. Harley 2742”, R 24 (1895) 161-170; [= TL Gl. Harl.].

GlIsMoïseM Gloses fr. chez Isaac ben Moïse, Or Sarua (Rios), plutôt isolées parmi des gloses slaves, continuant et élargissant la tradition de Raschi; mil. 13es.; p. p. J. Markon, “Die slavischen Glossen bei Isaak ben Mose Or Sarua”, Monatsschrift für Geschichte und Wissenschaft des Judentums 49 [N.F. 13] (1905) 707-721; [= LevyTrés lII].

GlIsMoïseW id.; dépouillement indépendant p. p. J. Wellesz, “Über R. Isaak b Mose’s Or Sarua”, Jb. der Jüdisch-Literarischen Gesellschaft 4 (1906-5667), Frankfurt (Kauffmann) 1906, 75-124; [= LevyTrés lIII].

GlJehElR Gloses fr. au Pentateuque; 1313; ms.
BN hébr. 168 [hébr. 1em. 14es. ?]; travail de A. Neubauer p. p. E. Renan, HLF 27 (1877) 438-440; [= LevyTrés U (ce sigle concerne aussi → ElégTroyesD)].

GlJosBehJ Gloses françaises (et all.) dans le commentaire hébr. sur le Pentateuque de Joseph Behor-Schor (= Joseph ben Isaac d’Orléans); mil. 12es.; ms.
München hebr. 52 [1549]; partie traitant de Genèse et Exode p. p. A. Jellinek, Commentar zum Pentateuch von R. Josef Bechor-Schor, I: Genesis und Exodus, Leipzig (Gerhard) 1856; [= LevyTrés i (concerne aussi les éd. des autres parties)]. En caractères hébr.; éd. peu fiable.

GlKaraE Gloses françaises (en partie phrases entières) contenues aux commentaires bibliques de Joseph ben Siméon Kara, collègue de Raschi; champ. 1erq. 12es.; comm. sur l’Ecclésiaste (Kohélet) p. p. B. Einstein, “R. Joseph Kara und sein Commentar zu Kohelet”, Magazin für die Wissenschaft des Judenthums 13 (1886) 205-262, citations fr. 258-260, texte dans l’annexe Ozar Tob 1-45 (allant jusqu’à Ecl 4,11). Pour d’autres publications sur ces commentaires v. LevyTrés e; aj. sept gloses sur Ps, p. p. K. Fudeman dans Festschrift Stomberger 2005, 422-423.

GlKaraEzA Gloses syntagmatiques dans le commentaire de Joseph ben Siméon Kara sur Ézéchiel; champ. 1erq. 12es.; p. p. C. Aslanov, “Le français de Rabbi Joseph Kara et de Rabbi Éliézer de Beaugency d’après leurs commentaires sur Ézéchiel”, REJ 159 (2000) 425-446.

GlKaraIsF id., une centaine de gloses dans le commentaire sur Isaie; champ. 1erq. 12es.; ms.
New York Jewish Theol. Sem. of Am. Lutzki 778 [cette partie Est 2em. 12es.] fo38-83, le ms.
New York Jewish Theol. Sem. of Am. Lutzki 777 [1268] ne contient que qqs. gloses; p. p. K. A. Fudeman, “The Old French glosses in Joseph Kara’s Isaiah commentary”, REJ 165 (2006) 147-177.

GlKassF Collection de gloses lat. – aha. (bavar.?) suivie d’un petit texte touchant la vie quotidienne, le fond étant un latin prob. du domaine d’oïl; ca. 810; ms.
Kassel Landesbibl. (Murhardsche Bibl.) 4o Ms. theol. 24 [ca. 810]; p. p. W. Foerster dans → FoersterKoschw 37-44.

GlLag1499 Glossaire breton – latin – français de la tradition du Catholicon de Jean Balbi de Gênes, par Jehan Lagadeuc, daté de 1464 dans l’incipit du ms.
BN lat. 7656 [ca. 1500]; l’imprimé de Jehan Calvez, Tréguier 1499, est publié en fac-similé par C.-J. Guyonvarc’h, Le Catholicon de Jehan Lagadeuc, dictionnaire breton - latin - français du XVème siècle, vol. 2, Rennes (Ogam) 1975. C’est cet imprimé que cite Gdf (avec la date 1464, v. → LindemannWb).

GlLaudS Glossaire botanique lat. – lat. – aangl. – fr.; agn. mil. 12es.; ms.
Oxford Bodl. Laud Misc. 567 [agn. mil. 12es.]; p. p. J. R. Stracke, The Laud herbal glossary, Amsterdam (Rodopi) 1974. Contient qqs. gloses agn.

GlLeipzigBa Glossaire biblique hébr. – fr. – mha.; traits norm. (Rouen) tour. orl. fin 13es.; ms.
Leipzig Univ. Vollers 1099 (anc. 102) [Angleterre hébr. fin 13es.] (G2); p. p. M. Banitt, Le Glossaire de Leipzig, Texte, 3 vol., Jérusalem (Acad.) 1995-2001; Introduction 2005; [cp. LevyTrés F]. Cp. R 102 (1981) 433-455.

GlLeipzigA id., étude de 425 articles tirés de Ps I-XX; p. p. A. Aron, “Das hebräisch-altfranzösische Glossar der Leipziger Universitäts-Bibliothek [Ms. 102]”, RF 22 (1908) 828-882; [= LevyTrés FI]. Imprimé aussi à part: Erlangen 1907.

GlLeipzigB id., extraits de Ps I-VII; p. p. E. Boehmer, “Francogallica iudaice transcripta”, Romanische Studien 1 (1871-1875) 213-220; [= LevyTrés FII].

GlLeipzigW id.; gloses tirées de Job p. p. W. A. Wright, “French glosses in the Leipsic Ms. No. 102 (13th cent.) from the commentary on Job”, The Journal of Philology (London – Cambridge) 31 (1910) 299-317; [= Levy Trés FIII]. Assez fautif, v. GlLeipzigB Introd. 48-49.

GlLilleS Glossaire lt. – fr. à classement onomasiologique, incipit Anima : ame; pic. prob. 1em. 15es.; ms.
Lille Bibl. mun. 388 (Le Gl. 369; 147; anc. E. 36) [1em. 15es.]; fo1-12 et 310-312 p. p. A. Scheler, “Glossaire roman-latin du XVe siècle”, dans Annales de l’Académie d’archéologie de Belgique 21, 2e sér., 1, Anvers (Buschmann) 1865, 81-133; TL cite un tiré-à-part où les p. 9-57 correspondent aux p. 85-133 du vol. [= TL Gl. Lille]. Semble reproduire GlLilleG. Les mots entre parenthèses sont des formes normalisées ou des traductions: ne pas citer.

GlLilleG id.; p. p. E. Gachet, Glossaire roman-latin du XVe siècle, Bruxelles (Vandale) 1846. Cité par Gdf.

GlMontpN Glossaire lat. – fr. dérivé du Catholicon de Jean Balbi (de Gênes) et de Papias, voisin, sous certains aspects, de → Aalma; fin 14es.; ms.
Montpellier Ec. de Méd. 110 [fin 14es., qqs. traits pic.], autre ms.
Stockholm Kungl. Bibl. N.78 [15es.] copié sur le ms. Montpellier; ablacto (le début manque) – acutus publié à titre de spécimen par P. Nobel, “La traduction du Catholicon contenue dans le manuscrit H 110 de la Bibliothèque Universitaire de Montpellier (section médecine)”, Lexique 4 (1986) 157-183.

GlMontpP id., lettre L; éd. synoptique des deux mss. par M.-P. Péguillet, Édition partielle d’un glossaire latin-français du XIVème siècle, mém. de maîtrise, s.l. [Besançon] 2000. Gloss. trop maigre.

GlMontpaG Glossaire lat. – fr. et lat. – lat., avec un registre-glossaire fr. – lat., basé sur la Summa Britonis de Guillaume Brito (ca. 1250) et sur → Graec; ms.
Montpellier Ec. de Méd. 236 [1em. 14es.]; art. 1em. 14es.; p. p. A. Grondeux, dans Corpus christianorum, Contin. Mediaev., Ser. in-4o, II, Lexica lat. med. aevi – Nouv. Rec. des Lex. lat.-fr. du M. A., 2, Duo Glossaria, Anonymi montepessulanensis dictionarius – Le glossaire latin-français du ms. Montpellier H236, Turnhout (Brepols) 1998, p. 7-140 (cp. A. G. dans Dictionnairique & Lex. 3, 1995, 41-48); p. 141-269 → GlBNlat7684M. Les var. ‘GA’ sous le gloss. fr.-lat. renvoient au gloss. alphab. lat. (ordre souvent bouleversé). Ce glossaire est indépendant de → GlMontp: sigle malheureux.

GlNYaL Gloses fr. (150) dans un commentaire hébr. à Ier XXVII-XXXIV et Ez IV-XI; 14es. (?); ms.
New York Jewish Theol. Sem. of Am. 0075 [14es.?], p. p. R. Levy, “Un fragment inédit en judéo-français”, RoPh 16 (1962) 173-178; [= LevyTrés a].

GlNYrL Glossaire biblique glosant Ier 49-51 et Ps 60-92; 13es.; ms.
New York Jewish Theol. Sem. of Am. [hébr. 13es.] 1er feuillet manque; p. p. I. Lévi, “Fragments d’un glossaire hébreu-français”, REJ 50 (1905) 197-210; [= LevyTrés R].

GlNYsP Glossaire biblique glosant la fin du Dt et le début du Ct (proche de → GlBNhébr302); 13es.; ms.
New York Jewish Theol. Sem. of Am. [hébr. 13es.] fragm.; p. p. N. Porges, “Fragment d’un glossaire hébreu-français du XIIIe siècle”, REJ 67 (1914) 183-194; [= LevyTrés S]. Cf. → GlStrasB.

GlOsbernR Osbern de Gloucester, Panormia, ouvrage lexicographique latin, contenant des gloses fr.; mil. 12es.; ms. de base
Vat. Reg. lat. 1392 [13es.] (V), en var.
Vat. Reg. lat. 1590 [13es.] (V1) et
BN lat. 7492 [13es.] (P), peu divergents (autres mss. cités dans l’étude d’après Manitius); étude des gloses fr. par F. Robustelli Della Cuna, “Osbern da Gloucester: Vocaboli volgari”, Quadrivium (Bologna) 132 (1972) 43-65. Utilise aussi l’éd. A. Mai, Classicorum auct. e Vat. codicibus ed., vol. 8, Roma 1837.

GlOxfH Gloses fr. dans des lettres de Sidoine Apollinaire (mort v. 486); agn. fin 12es.; ms.
Oxford Bodl. Digby 172 [cette partie agn. ca. 1200] fo143-150; p. p. T. Hunt, “The vernacular entries in the Glossae in Sidonium (MS Oxford, Digby 172)”, ZfSL 89 (1979) 130-150; [= AND Gloss Sidon].

GlOxfG id.; étude des gloses agn. d’après l’éd. R. Ellis, Anecdota Oxoniensa, Class. ser. I,5, Oxford 1885, 27-62, par G. Gröber, “Altfranzösische Glossen”, Strassburger Festschrift zur XLVI. Versammlung deutscher Philologen und Schulmänner, Strassburg (Trübner) 1901, 39-48; [= TL Oxf. Gl.; Vising 322].

GlParR Glossaire lat. – fr. du type Abavus, proche de → GlConch, basé entre autres sur le Catholicon de Jean Balbi de Gênes; ca. 1350; ms.
BN lat. 7692 [pic. mil. 14es.]; p. dans → RoquesLex 1,239-522; [= FEW GlPar (sigle utilisé par erreur aussi pour d’autres gloss.)].

GlParH id.; p. p. K. Hofmann, “Das zweitälteste unedirte altfranzösische Glossar”, dans Sitzungsberichte der königlich bayerischen Akademie der Wissenschaften, München 1868, Philos.-philol. Classe, I 1,4, 121-134; [= TL Gloss. 7692]. Très mauvaise édition.

GlParmePaldD Glossaire biblique couvrant l’AT sauf Gn 1-30 et Par; (Delémont) 1279; ms. Parma Pal. 2924 (Rossi 60) [hébr. 1279]; extraits dans → DarmesteterRel 1,130-164 [= ArchMisSc 3e sér., 4 (1878) 395-432]; 189-195; [= LevyTrés DI].

GlParmePaleS Glossaire biblique couvrant de grandes parties de l’AT; déb. 14es.; ms.
Parma Pal. 2780 (Rossi 637) [hébr. déb. 14es.]; éd. partielle, Gn (dont ch. 1-30 manquent) et Ex, p. p. H. J. Sishin, A partial edition of a fourteenth century biblical glossary: Ms Parma 2780, thèse Ithaca NY, Cornell Univ. 1981; [= LevyTrés E; EI= var. citées dans → GlParmePaldD]. Édite ca. 1000 gloses sur env. 10000; cp. → GlHamb.

GlPerezS Glossaire hébreux – arabe – italien, contenant qqs. gloses françaises (basées le plus souvent sur Raschi), attribué à Perez Trévôt; fin 14es.; éd. basée sur un imprimé de Napoli 1488, complétée par
BN hébr. 1243 [hébr. fin 14es.]; p. p. M. Schwab, “Le Maqré dardeqé”, REJ 16 (1888) 253-268; 17 (1888) 111-124; 285-298; 18 (1889) 108-117; [= LevyTrés r]. En appendice se trouvent des gloses supplémentaires tirées d’un imprimé tardif, Venezia 5556 [1796].

GlPlantHarlW Glossaire surtout de noms de plantes, non alphabétique, distinguant chaudes herbes, freides herbes, inter frigidum et calidum et inter frigidum et calidum temperatum, mots lat. glosés d’agn. et d’angl.; agn. 13es.; ms.
BL Harl. 978 [agn., cette partie fin 13es.]; p. dans → WrightVoc p. 139-141; [= TL Harl. Gloss. et Harl. Gl.; Vising 325].

GlPoitH Glossaire mfr. qui groupe des mots par concepts moraux; Ouest fin 15es.; ms.
Poitiers 94 (320) [fin 15es.]; p. p. G. Hasenohr, “Note sur un lexique technique monolingue de la fin du XVe siècle”, R 105 (1984) 114-129.

GlPsRsChronP Gloses fr. (ca. 45) dans un commentaire sur les Chroniques de l’AT, attribué à tort à Raschi; 12es.; mss.
Oxford Bodl. Opp. 34 (Neubauer 186) [hébr. déb. 13es.] (B),
Cambridge St John’s Coll. A.3 [hébr. 1239] (SJ),
Leiden Univ. Or. 4718 (SCA1) [hébr. 13es.] (L), etc. (v. éd. p. 301); p. p. J. S. Penkower, “The French and German Glosses (Le‛azim) in the Pseudo-Rashi commentary on Chronicles...”, JSQ 16 (2009) 255-305.

GlPseudoGuerschom GlGersch.

GlRamseyO Glossaire hébreu – latin – français de l’Ancien Testament, élaboré par les Bénédictins de Ramsey, en partie sur la base de travaux juifs, contenant qqs. mille gloses fr.; agn. 3eq. 13es.; ms. Warminster
Warminster Longleat 21 [agn. (prob. Ramsey) 3eq. 13es.]; p. p. J. Olszowy-Schlanger et al., Dictionnaire hébreu-latin-français de la Bible hébraïque de l’abbaye de Ramsey (XIIIes.), Turnhout (Brepols) 2008 (Corp. chr. Cont. med. 4o IV).

GlReichK Gloses de Reichenau, collection de 4877 gloses lat. – lat., à traits romans (10 pour cent de gloses fr. / ‘rom.’) et frq., deux parties: gloses bibliques et gloses alphabétiques dérivées surtout d’Isidore de Séville; [A1-A1725 = gloss. alph.; B1-B3152 = gloss. bibl.]; prob. déb. 9es.; ms.
Karlsruhe Landesbibl. Aug. perg. CCXLVIII [1em. 10es.]; p. p. H.-W. Klein – A. Labhardt, Die Reichenauer Glossen, Teil 1: Einleitung, Text, vollständiger Index und Konkordanzen, München (Hueber) 1968 (Beitr. rom. Phil. MA 1), 2e partie p. p. M. Raupach, Die Reichenauer Glossen, Teil 2: Entstehung und Aufbau, München (Fink) 1972 (Beitr. 1,2). Cf. Klein ZrP 81,217-249.

GlReichD id.; choix de 300 gloses p. dans → DiezGl 1-70; [= TL Reich. Gloss.].

GlSimsonG Gloses fr. dans le commentaire de Simson ben Abraham de Sens [Raschba] (prob. Falaise ca. 1150 – Acre ca. 1230) sur la Mischna et le Sifra, utilisant Raschi et d’autres; [Acre] 1erq. 13es.; éd. des gloses qui ne se retrouvent pas chez Raschi, prob. basée sur une impression Venezia 1521 (hébr.), p. p. H. Gross, “Étude sur Simson ben Abraham de Sens”, REJ 6 (1882) 167-186; 7 (1883) 40-77, spéc. 66-68; [= LevyTrés jI]. Plein d’interprétations erronées (dit Levy).

GlSimsonL id., réunion des gloses publiées dans → GlSimsonG, GlSimsonW et contenues dans les notes de → RaschiD2, sans consultation de sources, par R. Levy, “Les gloses françaises chez Simson de Sens”, REJ 101 (1937) 102-107; [= LevyTrés jIII].

GlSimsonW id., choix de gloses; p. p. W. Windfuhr, Französische Wörter im Mischnakommentar des R. Simson von Sens, Glückstadt (Augustin) 1935; [= LevyTrés jII].

GlStJohnE Glossaire latin – français (et qqs. mots angl.), assez identique à → GlDouce; agn. fin 13es.; ms.
Oxford Saint John’s Coll. 178 [fo414vo-415vo: agn. 1em. 14es.]; extrait (De animalibus domesticis) dans A. Ewert, “A fourteenth-century Latin-French nominale (St John’s College, Oxford, MS. No. 178.)”, MedAev 3 (1934) 13-18. Avec correspondances dans → GlDouce et GlGlasg.

GlStJohnH id.; gloses isolées p. comme var. dans → GlDouceH et ib. p. 24 ‘Addendum’.

GlStowe57H Petit glossaire lat. – aangl. – fr. réunissant des noms d’animaux, incipit Equus sive Caballus : hors .s. aut stede .i. destrer aut palefrei aut runci, partie d’un ‘Libellus de nominibus naturalium rerum; agn. 3et. 12es.; ms.
BL Stowe 57 [agn. (Peterborough?) 3et. 12es. (après 1159)]; p. dans → HuntTeach 1,22-23. Premier folio du texte (156r°, très beau ms.) reproduit dans le cat. en ligne de la BL. [Ancienne éd.: R. M. Garrett AnS 121 [n.s. 21] (1908) 411-412.]

GlStrasB Fragments d’un glossaire hébr., en partie indépendants des glossaires semblables; (qqs. traits de l’Ouest) 1em. 14es.; ms.
Strasbourg Univ. 3950 (hébr. 24) [hébr. 1em. 14es.]; p. p. M. Banitt, “Fragments d’un glossaire judéo-français du moyen âge”, REJ 120 (1961) 259-296; [cp. LevyTrés z]. P.-ê. fragm. du même ms. que → GlNYs, pourtant daté autrement.

GlSuisse Glossaire des patois de la Suisse romande, fondé par L. Gauchat – J. Jeanjaquet – E. Tappolet, Neuchâtel – Paris (Attinger) puis Genève (Droz) 1924-; [= ZrP GPSR; FEW Gl]. Liste des c.r. dans VRo 73 (2014) 43-57: dict. hist. de qualité.

GlSynDouceH Glossaire fr. – lat. alphabétique énumérant pour chaque mot fr. entre 2 et 36 équivalents latins; agn. fin 13es.; ms.
Oxford Bodl. Douce 88 (21662) [agn. 13es. et 14es.] fo153-154 fin 13es.; p. dans → GlDouceH 16-19.

GlTarschCommhK Gloses françaises, en partie traduisant les homonymes du Tarschisch ( → GlBodl1466N), en partie glosant les commentaires (hébr.) à ce poème; 1em. 13es.; ms.
Hamburg Stadtbibl. Hebr. 48 (32) [hébr. 1em. 13es.]; p. p. L. Kopf, “Les gloses françaises dans deux commentaires du Taršiš de Moïse Ibn Ezra”, REJ n.s. 11 (111) (1951-1952) 87-142, spéc. 134-138; [= LevyTrés q]. Une copie moderne (‘F’) du ms. se trouve à Jérusalem (no549). Gloses en partie dans le texte, en partie en marge (date?). Cf. → GlTarschCommm dont six gloses seulement se recoupent avec h.

GlTarschCommmK id.; 1em. 14es. (?); ms.
München hebr. 211 [hébr. 14es.]; p. dans → GlTarschCommhK p. 102-134; [= LevyTrés q].

GlToursD Soi-disant Glossaire de Tours, en fait une compilation aux entrées encycl. indépendantes, contenant qqs. 150 gloses fr. dans les sections I, titre: Grecarum dictionum interpretationes et latinorum nominum expositiones, et X, essentiellement botanique (gloses précédées de ro., une fois de romane); pic. (?) 2em. 12es.; ms.
Tours 789 [norm. / ang.? 2em. 12es.] fo1-5 et 34-35; p. p. L. Delisle, “Note sur un manuscrit de Tours renfermant des gloses françaises du XIIe siècle”, BEC 30 (6esér., 5), Paris (Franck) 1869, 320-333; [= TL Gl. Tours; Boss 6578].

GlToursF id.; dans → FoersterKoschw 206-214 (imprime l’éd. Delisle, avec ‘var.’ tirées d’une autre collation du ms.).

GlTrierH Glossaire alphabétique proche de → GlDouai, fragm.; Nord-Est 14es.; ms.
Trier Stadtbibl. 1125 (2059) [14es.]; p. p. G. Holmér, “Fragment d’un glossaire latin-ancien français”, VRo 23 (1964) 85-103; [= TL Glossaire lat. - anc. français et Fragm. gloss. lat.–anc. frç. H].

GlTrinB Gloses françaises (et latines) sur un texte latin non identifié; agn. déb. 13es.; ms.
Cambridge Trinity Coll. R.3.56 (628) [agn., cette partie déb. 13es.] fo 50ro-56ro; p. p. A. Boutemy – Albert Henry, “Gloses françaises du ms. 628 de Trinity College (Cambridge)”, Mélanges Emile Boisacq (= Ann. de l’Inst. de Phil. et d’Hist. or. et sl. 5), Bruxelles 1937, 149-154; [cp. Dean 294]. (P. Meyer R 32,67, en a publié le début.)

GlTurin1 Glossaire biblique (ca. 11000 gloses fr.); 13es.; ms.
Torino Bibl. naz. A.IV.35 [hébr. 13es.] (C) brûlé; extraits dans → DarmesteterRel 1,133-136; 143-148; [= LevyTrés I].

GlTurin2 Glossaire biblique hébr. classé en ordre alphab. par mot glosé (fo1-211), suivi d’une grammaire hébr. aux paradigmes correspondants fr. (fo212-243); déb. 14es.; ms.
Torino Bibl. naz. A.IV.13 [hébr. déb. 14es.]; extraits dans → DarmesteterRel 1,148-164; [= LevyTrés J].

GlVatR Glossaire du Vatican, 5856 gloses, lat. – fr., en ordre alphab., incip. abavus : tiers ael; ms. Vat. Vatic. lat. 2748 [1em. 14es.]; s.l. 1em. 14es.; p. dans → RoquesLex 1,93-237; [= FEW GlVat].

GlaserMass K. Glaser, “Die Mass- und Gewichtsbezeichnungen des Französischen”, ZfSL 261 (1904) 95-220; [= TL Glaser Maß. Gew.].

GlessgenMoam M.-D. Glessgen, Die Falkenheilkunde des ‘Moamin’ im Spiegel ihrer volgarizzamenti. Studien zur Romania Arabica, 2 vol., Tübingen (Niemeyer) 1996 (ZrP-Beih. 269-270). Complexe; détails à contrôler; concerne → Moam et Ghatrif [pour la localisation des mots tirés de MoamT ou de GhatrifT (= ‘a’), la connaissance de la note 11, p. 450, a une certaine utilité]; édite et étudie les versions lt. et italiennes; pour les informations venant de Al Gitrif (‘G’, v. note 1, p. 449), v. la trad., avec notes, par D. Möller et F. Viré, Hildesheim 1988, citée ib.

GligloisL Gliglois, roman courtois biographique rattaché aux romans bretons, vers octosyll.; pic. 1em. 13es.; ms. unique
Torino Bibl. naz. L.IV.33 [pic. ca. 1400] détruit; p. sur la base de copies de W. Foerster et de J. Müller (déposées à la Widener Libr., Harvard, 27271.57 F*), auj.
Cambridge Mass. Harvard Houghton Libr. Fr 506 [fin 19es.] par C. H. Livingston, Gliglois. A French Arthurian romance of the thirteenth century, Cambridge, Mass. (Harvard Univ. Press) 1932 (Harv. St. Rom. Lang. 8, réimpr. New York, Kraus, 1966); [= TL Gliglois; Boss 2065; Hol 1193]. Les vers 612-721 ont été accueillis dans → HenryChrest p. 126-128.

GligloisC id.; p. sur la base des copies de Foerster / Müller par M.-L. Chênerie, Le Roman de Gliglois, Paris (Champion) 2003 (CFMA 143). Cf. VRo 67,318: éd. non définitive.

GligloisLe id.; éd. sans recours aux copies (!) p. p. J. C. Lemaire, Le roman de Gliglois, Liège (Univ.) 2005. C.r. Arens VRo 67,316-319; G. Roques RLiR 69,563-5. Éd. non définitive.

GlutzMir p. p. R. Glutz, Miracles de Nostre Dame par personnages. Kritische Bibliographie und neue Studien zu Text, Entstehungszeit und Herkunft, Berlin (Akademie-Verlag) 1954; [= Boss 8030]. Concerne → MirNDPers.

GodBouillH Godefroy de Bouillon, suite de → ChevCygne, laisses d’alex. rimés; hain. fin 12es.; ms.
BN fr. 1621 [pic.-wall. mil. 13es.] seul utilisé par Hippeau, autres mss.:
Bern 627 [mil. 13es.],
BN fr. 786 [tourn. ca. 1285],
BN fr. 795 [pic. fin 13es.],
BN fr. 12558 [art. mil. 13es.],
BN fr. 12569 [pic. 2em. 13es.],
Ars. 3139 [hain. 1268]; p. p. C. Hippeau, La chanson du Chevalier au cygne et de Godefroid de Bouillon, t. 2, Paris (Aubry) 1877 (Collection des poètes fr. du m. â. 8); [= TL God. Bouill.; Boss 891; Hol 777]. Plein d’erreurs. T. 1 = → ChevCygneH. V. 1-3727 = EnfGodM (3745 vers), v. 3728-5213 = GodBouillCornM (1503 vers).

GodBouillBruxR Godefroy de Bouillon, version remaniée, vers alex. en laisses rimées; hain. ca. 1356; p. dans → ChevCygneBruxR, tomes 2 et 3 (première partie, par A. Borgnet), vers 3477-35180, Bruxelles (Académie Royale) 1848-1854; [= TL Ch. cygne R et God. Bouill. R; Boss 906; Hol 779]. Tome 1 contient → ChevCygneBruxR, tome 3 (deuxième partie, par A. Borgnet, 1859) le glossaire des deux textes préparé par E. Gachet (A-renf.) et F. Liebrecht (-Z).

GodBouillCornM Le Retour de Cornumarant, seconde partie de → GodBouill; hain. fin 12es.; ms. de base
BN fr. 1621 [pic.-wall. mil. 13es.] (D), en var.
BN fr. 12558 [art. mil. 13es.] (A),
BN fr. 786 [tourn. ca. 1285] (B),
BN fr. 795 [pic. fin 13es.] (C),
BN fr. 12569 [pic. 2em. 13es.] (E),
Ars. 3139 [hain. 1268] (G),
BL Roy. 15 E.VI [Rouen prob. 1444/1445] (H),
BL Add. 36615 [pic. ca. 1300] (I),
Torino Bibl. naz. L.III.25 [pic. ca. 1300] (T); p. dans → EnfGodM p. 193-232.

Goddard E. R. Goddard, Women’s costume in French texts of the eleventh and twelfth centuries, Paris (PUF) – Baltimore (Univ. Press) 1927 (The Johns Hopkins Studies in Romance Literatures and Languages VII); [= FEW Rathb].

GodinM Chanson de Godin, cinquième suite de → Huon, laisses de décasyll.; première partie, v. 8424-18025, rimée, pic. ca. 1300, deuxième partie, v. 18026-18940, assonancée, pic. 1em. 13es.; ms. unique
Torino Bibl. naz. L.II.14 (fr. 36; G.II.13) [pic. (Origny) 1311] fo401-460, très endommagé; édition basée en partie sur une copie de Stengel (S: impr. en ital.), p. p. F. Meunier, La Chanson de Godin, Louvain 1958 (Univ. de Louvain, Trav. d’Hist. et de Phil., 4e sér., fasc. 14); [= TL Chans. Godin]. La numérotation des vers suit celle de → EsclDécS.

GoeblNorm H. Goebl, Die normandische Urkundensprache. Ein Beitrag zur Kenntnis der nordfranzösischen Urkundensprachen des Mittelalters, Wien (Böhlau) 1970 (Österreichische Akademie der Wissenschaften, Phil.-hist. Klasse, Sitzungsberichte 269).

GoerlichBurg E. Goerlich, Der burgundische Dialekt im XIII. und XIV. Jahrhundert, Heilbronn (Henninger) 1889 (Fr. Studien 7,1).

Goerlichnw E. Goerlich, Die nordwestlichen Dialekte der Langue d’oïl. Bretagne, Anjou, Maine, Touraine, Heilbronn (Henninger) 1886 (Fr. Studien 5,3).

Goerlichsw E. Goerlich, Die südwestlichen Dialekte der Langue d’oïl. Poitou, Aunis, Saintonge und Angoumois, Heilbronn (Henninger) 1882 (Fr. Studien 3,2).

GoffinetOrval H. Goffinet, Cartulaire de l’abbaye d’Orval, Bruxelles 1879 (Coll. de chron. belg. inéd.). Contient un cart. du 18es., mais aussi quelques orig. lorr.sept. à partir de 1238; cp. → DelescluseOrval et CartOrvalD (où corr.).

GoldeDimin M. Golde, “Die altfranzösischen Diminutiva”, RF 41 (1927) 1-98; [= TL Golde Dimin.].

GoldbergRecMéd A. Goldberg – H. Saye, “An index to Mediaeval French medical receipts”, Bull. of the Institute of the History of Medecine, Johns Hopkins University 1 (Baltimore 1933) 435-466.

GoltzAntid D. Goltz, Mittelalterliche Pharmazie und Medizin. Dargestellt an Geschichte und Inhalt des Antidotarium Nicolai, Stuttgart (Wiss. Verlag) 1974 (Veröff. Int. Ges. für Gesch. der Pharm. N.F. 44). Cp. → AntidNic.

GoltzMin D. Goltz, Studien zur Geschichte der Mineralnamen in Pharmazie, Chemie und Medizin von den Anfängen bis Paracelsus, Wiesbaden (Steiner) 1972 (Sudhoffs Arch. Beih. 14).

GononQuot M. Gonon, La vie quotidienne en Lyonnais d’après les testaments, XIVe-XVIe siècles, Paris (Les Belles Lettres) 1968 (Publ. de l’Inst. de Ling. rom. de Lyon 25).

GononTest M. Gonon, La langue vulgaire écrite des testaments foréziens, Paris (Belles Lettres) 1973 (Publ. de l’Inst. de Ling. rom. de Lyon 26); [= FEW GononLangVulg]. Extraits de testaments lat. contenant des mots ou passages frpr. (latinisés ou non); avec glossaire étendu et classement onomasiologique. Dates extrêmes: déb. 13es. et 1544.

GontierF (Le bon) Gontier ou Gautier de Soignies, poésies d’attribution certaine et probable; pic. déb. 13es.; ms. de base
BN fr. 12615 [art., 1e partie 4eq. 13es.] (T), en var. chansonniers C, K1, K2, M, N1, N2, O, P1, X1, X2; p. p. L. Formisano, Gontier de Soignies, Il canzoniere, Milano – Napoli (R. Riccardi) 1980.

GormB Gormont et Isembart, chanson de geste en laisses octosyll. assonancées, chantant la lutte entre Chrétiens et Sarrazins; frc. / Sud-Ouest? 1em. 12es.; ms. fragm. (661 vers)
Bruxelles Bibl. roy. II 181/3 [agn. ca. 1200]; p. p. A. Bayot, Gormont et Isembart, fragment de chanson de geste du XIIe siècle, Paris (Champion) 1921 (CFMA 14) [3e éd. revue 1931]; [= TL Gorm. B (= 2e éd.); FEW Gormont; Dean 81]. Le gloss. renvoie malheureusement au texte reconstruit (p. 39-60: ne pas citer), pas à la transcription fidèle (p. 1-22)! Un fac-similé du ms. a été p. p. Bayot: Publ. de la Rev. des bibl. et arch. de Belgique 2, Bruxelles 1906. Date du ms.: Bennett Olifant 25 (2006) 123-132.

GormG id.; p. p. A. Ghidoni, Gormund e Isembart, Alessandria (Orso) 2013. Assez corrigé. Sans gloss. Propose une datation 1037-1104/1060-1088. C. r. Rinoldi RCritPhR 15 (2014) 25-36. Il existe aussi une éd. sur le réseau par N. Desgrugillers-Billard.

GormH id.; p. p. R. Heiligbrodt, “Fragment de Gormund et Isembard”, RoSt 3/1878 (1879) 501-596; [= TL Gorm.]. Texte régularisé (leçon du ms. dans l’appareil); glossaire complet. BartschHorning reproduit cette éd. en vieillissant et régularisant le texte encore plus.

GormR id.; p. dans → MousketR 2,X-XXXII; [= TL Gorm.1]. Transcription fidèle, mais non sans erreurs.

GormS id.; p. p. A. Scheler, La mort du roi Gormond, Bruxelles (Olivier) 1876 (Extrait du Bibliophile belge 10); [= TL Gorm.2].

Gorog R. de Gorog, The Scandinavian element in French and Norman, New York (Bookman Associates) 1958.

GorogInv R. de Gorog, Dictionnaire inverse de l’ancien français, Binghamton N. Y. (Center for Med. & E. Ren. St.) [1981] 1982. Se base sur GdfLex (qui ne comprend pas GdfC), complété par les mots supplémentaires trouvés dans TL 1-10 (suppléant ainsi en bonne partie à GdfC omis). Utilisable pour rechercher des mots par leur finale.

GorogGdfLex R. de Gorog, Lexique français moderne – ancien français, Athens (Univ. of Georgia Press) 1973. Index frm.-afr. de → GdfLex, établi à l’aide de l’ordinateur; utilisable avec prudence comme clé onomasiologique de l’ancien français (très imparfaite, et à compléter par GdfC au moins).

GossenGramm C. T. Gossen, Grammaire de l’ancien picard, Paris (Klincksieck) 1970 (Bibliothèque française et romane A 19).

GossenGramm2 id.; 2e éd., 1976. Modifications minimes.

GossenPGramm C. T. Gossen, Petite grammaire de l’ancien picard, Paris (Klincksieck) 1951; [= FEW GossenGram; TL Gossen Gramm. Pic.]. Remplacé par GossenGramm, mais contient un autre choix de textes.

GossenPik C. T. Gossen, Die Pikardie als Sprachlandschaft des Mittelalters (auf Grund von Urkunden), thèse Zürich 1942, 170 p. (il en existe aussi une impression partielle de 54 p.).

GossenScripta C. T. Gossen, Französische Skriptastudien. Untersuchungen zu den nordfranzösischen Urkundensprachen des Mittelalters, Wien (Böhlau) 1967 (Österreichische Akademie der Wissenschaften, Phil.-hist. Klasse, Sitzungsberichte 253); [= TL Gossen Skriptastudien].

Goub E. Poppe, Der Wortschatz des Journal des Sieur de Gouberville in seinen Beziehungen zu den heutigen normannischen Mundarten, Leipzig 1936 (Leipziger Romanistische Studien, Sprachwiss. Reihe 12); [= FEW Goub]. Concerne → GoubJournR.

GoubJournR Journal de Gilles Picot, sire de Gouberville, années 1549-1562 a.st.; années 1549-1553, ms. orig. Château de Saint-Pierre-Église (Cotentin; péri), années 1553-1563, ms. dans ‘une gentilhommière du Cotentin’; norm. (Cotentin sept.); années 1553-1563 p. p. E. de Robillard de Beaurepaire, Le journal du Sire de Gouberville publié sur la copie du ms. original faite par M. l’Abbé Tollemer, Caen (Delesques) – Rouen (Lestringant) – Paris (Champion) 1883-1892 (Mém. Soc. Antiqu. de Norm. 4esér., 1, 1 et 2). Glossaire → Goub.

GoughScot H. Gough, Scotland in 1298. Documents relating to the campaign of King Edward the First in that year, and especially to the battle of Falkirk, London (Gardner) 1888. Documents divers, orig. lt. et agn. de 1297 et 1298. Agn.: p. 12s.; 81s.; 89; 97, 103s.; 119s.; 129-159 [ → ArmFalkb/wG]; 246; 251; 253; 255-264.

GouteF Dit de la goute en l’aine, sorte d’herberie satirique, vers octosyll.; 4eq. 13es.; ms.
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.]; p. dans → PrivilBret1F p. 77-79. Cp. → HerberiePr.

GouvRoisArs Gouvernement des rois, trad. indépendante de → GouvRoisGauchy, par un frère prêcheur, prose; 1444 (selon le ms.); ms.
Ars. 5062 (anc. 44 S.A.F) [ca. 1475] 230 fos; inédit; cité par Gdf [Henri de Granchi: attrib. prob. err.].

GouvRoisGauchyM Gilles de Rome ou Egidius Colonna, étudiant et enseignant à Paris, précepteur du futur Philippe le Bel, Gouvernement des Princes, traduit par Henri de Gauchi, prose; pic.orient. prob. 1282 (date de la commande?, av. 1287); ms. imprimé:
New York Pierpont Morgan Libr. M.122 (anc. 213; Kerr) [pic. 1erq. 14es.], autres mss.
Troyes 898 [cette partie Île de Fr. ca. 1320],
BL Add. 22274 [Flandre ca. 1500],
BL Harl. 4385 [Paris déb. 14es.],
Rennes 153 (116) [Flandre 15es.],
BN fr. 213 (anc. 6867) [Paris 3et. 15es.],
Torino Bibl. naz. L.III.10 (fr. 116) [Lille 1467/68],
Ste-Gen. 1015 (anc. R.f.f.o.2) [Rouen? ca. 1435],
BN fr. 1201 [Nord fin 14es.],
BN fr. 1202 [Paris 15es.],
BN fr. 573 (anc. 7069) [Paris 1em. 15es.],
BN fr. 581 (anc. 7074) [1erq. 15es.],
BN fr. 1203 [ca. 1400],
BN fr. 19920 [Nord-Est déb. 14es.],
BN fr. 24233 [It. fin 13es.],
Dole 157 [Paris fin 13es.],
Bruxelles Bibl. roy. 10368 [Paris fin 13es.],
Bruxelles Bibl. roy. 11099-100 [pic.-wall. fin 13es.],
BN fr. 566 [wall. fin 13es.],
Chicago Univ. 533 [ca. 1310],
Baltimore Walters Art Museum W.144 [Londres ca. 1320],
Vat. Ross. 457 [2eq. 14es.],
BL Add. 41322 [déb. 14es.],
Vat. Vatic. lat. 4795 [déb. 14es.],
London Lambeth Palace 266 [déb. 14es.],
Madrid Bibl. nac. Res/31 [déb. 14es.],
Bruxelles Bibl. roy. 11199 [ca. 1370],
Firenze Bibl. Med. Laurenz. Ashburnham Libri 125 [pic. déb. 14es.],
Durham Univ. Cosin V.I.9 [Angleterre ca. 1400],
Bruxelles Bibl. roy. 9554 [Paris déb. 15es.],
Bruxelles Bibl. roy. 9474 [Bruges ca. 1435],
BL Roy. 15 E.VI [Rouen prob. 1444/1445],
Cambridge Univ. Ee.II.17 [1em. 15es.] fragm.,
Cape Town Nat. Libr. Grey 6.b.9 [Bruges ca. 1485],
Modena Bibl. Estense α.P.4.17 (43) [15es.],
Mons Univ. 103/123 [15es.],
Leiden Univ. BPL 2514 A:27 [ca. 1300] fragm., [
BN fr. 19045 [17es.] ne contient pas ce texte]; p. p. S. P. Molenaer, Li livres du gouvernement des rois, a XIIIth century French version of Egidio Colonna’s treatise De regimine principum, New York (Macmillan) 1899; [= TL Gouv. Rois]. V. DLF2 713a, NM 94,185-194 et N.-L. Perret, Les trad. fr. du De regimine principum, Leiden 2011 pour d’autres trad., par Guillaume → GouvRoisGuill, par un anon., 1372 ou peu avant (ms.
Besançon 434 [1372]), par Gilles Deschamps, norm. ? 1420 (ms.
BL Egerton 811 [fin 15es.]), par un anon., v. → GouvRoisArs, par un autre anon., 15es., (ms.
Berlin Staatsbibl. Hamilton 672 [It.sept. 15es.]), par Jean Wauquelin, 1452 (ms.
Bruxelles Bibl. roy. 9043 [1452]). [Charles de Saint Gelais, traduit en 1487, un autre texte, De regno ad regem Cypri.]

GouvRoisGuill id., trad. par un certain Guillaume commandée par Guillaume de Belesvoies d’Orléans; 1330; ms.
Ars. 2690 (anc. 45) [ca. 1400]; inédit.

GrChJSansTerrer GrCharteH.

GrCharteH Grande Charte de Jean sans Terre (Magna Charta), contrat entre couronne, barons et Londres, traduction française prob. Hampshire, contemporaine aux originaux lat.; agn. 1215; ms.
Rouen Bibl. mun. 1232 (Y.200) [agn. av. 1226] (Cartulaire de la léproserie de Saint-Gilles de Pont-Audemer); p. p. J. C. Holt, “A vernacular-French text of Magna Carta, 1215”, The Engl. Hist. Rev. 89 (1974) 346-364; [= AND Magna Carta; Dean 35; Boss2 5450]. – Pour d’autres versions v. Dean: ms.
Aberystwyth Nat. Libr. Peniarth 329A [agn. mil. 14es.],
Cambridge Trinity Coll. O.1.76 [agn. déb. 14es.],
BL Cotton Tiberius A.VI [agn. 1em. 15es.], aj.
BL Add. 32085 [agn. 1293-1310] fo102-106; cf. L. Löfstedt Mélanges Mańczak, 2014, 329-337.

GrCharteO id.; ms. Rouen p. p. Y. Otaka, “Lexique des premiers documents romans, 3, Grande Charte de Jean-Sans-Terre”, Studies in Language and Culture 19 (Osaka 1993) 193-217. Avec inventaire des mots.

GrChronV Grandes Chroniques de France, continuations de → ChronSDenis (débuts-1223), traduites du latin, faits des années 1223-1270: traduction frc. (Saint Denis) datable de 1274, 1270-1285: ca. 1300 (représente ChronGuillNangis), 1285-1340: ca. 1340, 1340-1350: ca. 1350, après 1350: rédaction en fr.; ms. de base
BN fr. 2813 [Paris 1381 ou peu après] [pour Louis VIII et préamb. de Louis IX],
Ste-Gen. 782 [1274 ou peu après], puis
BL Roy. 16 G.VI [ca. 1340], en var BL, suites:
BN fr. 2610 (anc. 8303.5, Colbert 79) [15es.],
BN fr. 2615 (anc. 8305.5.5, Colbert 350) [fo 1-280 ca. 1317, fo 281-425 fin 14es.] (la sec. partie rendant les faits 1317-1380 fin Charles V),
BN fr. 17270 (anc. S. Germ. fr. 963) [2em. 14es.],
BN fr. 17271 (anc. S. Germ. 965) [15es.], aussi dans
Berlin Staatsbibl. Hamilton 150 I-II [Londres? 2eq. 15es.] (> 1381),
Berlin Staatsbibl. Phillipps 1917 (anc. Cheltenham Phillipps 1917) [Paris av. 1415] (> 1381); p. p. J. Viard dans → ChronSDenisV t. 7 ss. Considérer les dates des mss. et l’étendue de leur contenu. [Règne Louis VIII selon ms. BN fr. 2813: t. 7,1-24.] DC ‘Rigordus’ se réfère au texte latin. [Les années 1402-1422 des GrChron sont reprises à → ChronHérBerry.] Texte exploité dans → GirAmCharl.

GrChronN id., suite de → ChronSDenisB [fin dans RecHist 17,347-417; 417-422: GrChron: Louis VIII]; p. p. P. C. F. Daunou – J. Naudet dans RecHist 20 (1840) 467-539 (Philippe III, 1270-1285, ms. de base
BN fr. 17270 (anc. S. Germ. fr. 963, anc. Desportes) [14es.], qqs. var. de
BN fr. 2615 (anc. Roy. 8305.5.5, anc. Colbert) [fo1-280 ca. 1317, fo281ss. fin 14es.]); 654-724 (Philippe le Bel – Charles IV, 1286-1328, prob. ms. BN fr. 17270).

GrChronG id., suite de → GrChronN; p. p. J. D. Guigniaut – N. de Wailly, RecHist 21 (1855) 103-123: extraits de mss. de GrChron, BN fr. 17270 etc., complétant les données de → SLouisNanD. Contient aussi (21,676-689) une Continuation anon. de la chron. de Jean de Saint Victor, ms.
BN fr. 10132 (anc. Suppl. fr. 218) [14es.] contemp. des faits, 1318-1329 a.st. (?).

GrChronD id., règnes Jean II le Bon et Charles V, années 1350-1381, attribué à Pierre d’Orgemont; ms.
BN fr. 2813 (anc. 8395) [Paris 1381 ou peu après] fo339-438 et 439-492; p. p. R. Delachenal, Chronique des règnes de Jean II et de Charles V, 4 vol., Paris (Renouard) 1910-1920 (Soc. de l’Hist. de Fr., Les Grandes Chroniques de France).

GrChronP id., suite de → ChronSDenisP, t. 4, p. 211 - t. 6 (Louis VIII – 1381). Mauvaise éd. Gdf cite cette éd. selon livre et chap. dont la numér. coïncide avec celle de l’éd. V.

GrChronRouenH Compléments et suite anonymes à → ChronGuillNangis (845 av. – 1328), copiés à la suite de celle-ci, allant de 1316 – 1339; 1339 ou peu après; ms. unique
Rouen Bibl. mun. 1146 (Y.56) [1467] fo124ro-156ro, extraits (abrégés) dans
BN lat. 5027 [15es.]; p. p. A. Hellot, “Chronique parisienne anonyme de 1316 à 1339, précédée d’additions à la Chronique française dite de Guillaume de Nangis (1206 - 1316)”, Mémoires de la Soc. de l’Hist. de Paris et de l’Île-de-France 11 (1884), Paris 1885, p. 1-207. Les additions à ChronGuillNangis intercalées dans → GrChronRouen et ayant le même auteur (selon l’éd.) sont extraites des fos88vo-124ro du même ms. et sont impr. p. 12-24.

GrGr G. Gröber et al., Grundriss der romanischen Philologie, 1, Geschichte und Aufgabe..., Strassburg (Trübner) 1888, 1, 2eéd., 1904-1906, 2,1, Romanische Sprachkunst, 1902, 2,2, Die Litteraturen der romanischen Völker (Prov., Kat., Port., Span.), 1897, 2,3 id. (Ital., Rätorom., Rum.); Grenzwissenschaften, 1901, Neue Folge 1,4 (Renaiss.), 2e éd. par H. Morf, 1914, N. F. 3 (Mittelfranz. 14. Jh.), 2e éd. Berlin (De Gruyter) 1933, N. F. 4 (Mittelfranz. 15. Jh.), 2e éd. 1937, N. F. 5 (16. Jh.), par W. Mönch, 1938; [= FEW Gr].

GrSchismeM Poème sur le Grand Schisme, quatrains de vers alex.; 1381; ms. unique
Ste-Gen. 792 [rec. fact. fo2vo-4ro, no3, prob. peu après 1381, copiste italien ?]; p. p. P. Meyer (commentaire hist. par N. Valois), “Poème en quatrains sur le grand schisme (1381)”, R 24 (1895) 197-218; [= TL Gr. Schisme].

GraecdH Graecismus par Eberhardus Bethuniensis (Evrard de Béthune), traité rhétorique, étymologique et grammatical (cette dernière partie se basant sur Donat) lat. de ca. 1212; gloses fr. du ms.
Oxford Corpus Christi Coll. 121 [fin 13es.] p. dans → JGarlrcH p. 27-28.

GraeceH id., gloses du ms.
Oxford Corpus Christi Coll. 62 [fin 13es.] p. dans → JGarlrcH p. 22-27.

GraelentT Le Lai de Graelent, anonyme; pic. fin 12es.; ms. de base
BN fr. 2168 [pic. fin 13es.] (A), en var.
BN nfr. 1104 [frc. ca. 1300] (S),
Ars. 2770 [copie du 18es. d’une partie de BN fr. 2168] (L); p. dans → TobinLais p. 83-125.

GraelentB id.; dans → BarbMéon 4,57-80.

GraelentG id.; ms. BN nfr. 1104; p. dans → DesiréG p. 76-101; [= TL Graelent; FEW Graelent].

GraelentK id.; ms. de base S; p. dans → MarieLaisK 774-823.

GraelentW id.; ms. de base BN nfr. 1104; p. p. R. Weingartner, Graelent and Guingamor: Two Breton lays, New York – London (Garland) 1985 (Garl. Libr. A 37); [= TL Graelent Guingamor W]. Sans gloss.

Graesse J. G. Th. Graesse, Orbis latinus, nouv. éd. p. p. H. Plechl et al., 3 vol., Braunschweig (Klinkhardt & Biermann) 1972. [Première éd. Dresden 1861.] Sans att., mais de sources assez saines.

Graff E. G. Graff, Althochdeutscher Sprachschatz, 6 vol., Berlin (Nicolai) 1834-42; suivi de: H. F. Massmann, Vollständiger alphabetischer Index zu dem althochdeutschen Sprachschatze von E. G. Graff, Berlin (Nicolai) 1846. Graff y travaillait à partir de 1821.

GramdH Note à contenu grammatical, concernant la grammaire lat.; agn. déb. 14es.; ms.
Dublin Trinity Coll. D.4.9 (270) [cette partie agn. déb. 14es.]; p. dans → HuntAnec p. 14-15; [= AND Gram].

Gramm1S Petit traité de grammaire en principe du latin, à exemples lat., mais aussi fr., sous forme de questionnaire; 1em. 15es.; ms.
Metz 640 [2em. 15es.] fo43ro-45vo; p. dans → StädtlerGram 138-139.

Gramm2S Court passage similaire à m1, intercalé dans un traité de grammaire latin; 1em. 15es.; même ms. que m1, fo101ro-vo; p. dans → StädtlerGram 139.

Gramm3S Petit traité semblable; 1em. 15es.; même ms. que m1, fo102vo-106ro; p. dans → StädtlerGram 140-141.

Gramm4S Traité de grammaire du latin, à questions, avec qqs. versets mnémotechniques; 1em. 15es.; ms.
Metz 643 [partie concernée mil. 15es.]; p. dans → StädtlerGram 142-147.

Gramm5S Traité de grammaire du latin, sans questions, à versets mnémotechniques; 1em. 15es.; ms.
Metz 647 [partie concernée 1em. 15es.]; p. dans → StädtlerGram 148-152.

Gramm5M id.; p. p. Q. I. M. Mok, “Un traité médiéval de syntaxe latine en français”, Mélanges... Lein Geschiere, Amsterdam 1975, 37-53; [= Boss2 5464].

GrandclaudeAss M. Grandclaude, Étude critique sur les livres des assises de Jérusalem, thèse Paris (Jouve) 1923. Concerne → AssJér. Ne juge pas nécessaire d’identifier les mss. les plus importants, ceux de Venise et celui de la Vaticane. Plein d’erreurs.

Grandgagnage C. Grandgagnage, Dictionnaire étymologique de la langue wallonne, avec un glossaire d’anciens mots wallons et une introduction, 2 t. en 3 vol., Liège – Bruxelles (Oudart) 1845-1880 (réimpr. Genève, Slatkine, 1969); [= FEW Gdg et Gggg].

GrantHerbC Le grant herbier, version fr. du Circa instans latin (traité de botanique et de médecine, appelé aussi Secreta Salernitana et attr. à Matthaeus Platearius, mort en 1161; arrangé en ordre alphabétique); mil. 15es.; ms. utilisé pour l’éd. (et cité par Gdf sous le titre de ‘Secrets de Salerne’)
Modena Bibl. Estense α.M.5.9 (XII.K.16; E.28) [ca. 1470], autres mss. v. F. A. Baumann, Das Erbario Carrarese, Bern 1974, p. 108-115; extraits du texte lat. avec les équivalences fr. (sans indication de fo) p. p. G. Camus, “L’opera salernitana Circa instans ed il testo primitivo del Grant Herbier en françoys secondo due codici del secolo XV, conservati nella Regia Biblioteca Estense”, Memorie della Regia Accad. di Sc., Lett. ed Arti in Modena, Ser. II, vol. 4, Modena 1886, Sez. di Lett., p. 49-199; [= Boss 5633]. L’éd. place entre parenthèses les formes attestées dans la suite non publiée des citations données. Gdf cite aussi l’imprimé Paris, Guillaume Nyverd, ?, peu conforme avec les mss. Cp. → LSimplMed et PlatPract.

GrantMalS1 Sermon en vers pentasyll. (normalement rimant aabccb), incipit Grant mal fist Adam; norm. 2eq. 12es.; ms. de base du texte ‘critique’ (pages paires, avec leçons rejetées et remplacées en partie par des formes inventées [cf. strophe 93: texte de B adapté])
BN fr. 19525 [agn. fin 13es.] (A), imprimé sur les pages paires:
Cambridge Gonville and Caius Coll. 435 [agn., p. 105-144 1em. 13es., p. 145-192 mil. 13es.] (B) p. 129-135 et
Oxford Bodl. Digby 34 [agn. mil. 13es.] (C) incomplet, non utilisé
BL Egerton 2710 [agn. mil. 13es.] (D); p. p. H. Suchier, Reimpredigt, Halle (Niemeyer) 1879 (Bibl. norm. 1); [= TL Reimpr. (I)]. Contient en app., p. 81-109, → DeuOmniS1.

GrantMalS2 id.; p. p. W. Suchier, Zwei altfranzösische Reimpredigten. Mit Benutzung der Ausgabe Hermann Suchiers, Halle (Niemeyer) 1949, texte p. 19-120; [= TL Reimpr.2 (I); AND Reimpredigten; Dean 598]. Les pages paires contiennent une éd. crit. du ms. A avec les leçons rejetées et les var. de BCD; les pages impaires contiennent une restitution: à ignorer. Pour connaître les textes intégraux de B et C, il faut utiliser → GrantMalS1. En app.: → DeuOmniS2.

GrantMalJ id.; ms. BN fr. 19525 p. p. A. Jubinal, Un sermon en vers, Paris (Techener – Silvestre) 1834. Cité par Gdf comme ‘Un Serm. en vers, Jub.’.

GrantzGeanzaB Des Grantz Geanz, légende d’Albina et des géants d’Albion, en vers octosyll., version longue; agn. 2em. 13es.; ms. unique
BL Cotton Cleopatra D.IX [agn., cette partie 1333/34]; p. p. G. E. Brereton, Des grantz geanz, an Anglo-Norman poem, Oxford (Blackwell) 1937 (Medium Ævum Monogr. 2), pages paires; [= TL Grantz Geanz; AND Geanz1; Dean 37]. Imprime en regard la version courte → GrantzGeanzlB. Cp. → BrutBroth2C p. 13.

GrantzGeanzaJ id.; p. dans → JubNRec 2,354-371.

GrantzGeanzlB id., version abrégée pour mieux s’intégrer comme prologue à → BrutNoblec; agn. ca. 1333; ms. de base
Oxford Bodl. Rawl. D.329 [agn. 2et. 14es.], en var.
BL Cotton Cleopatra D.VIII [14es.],
BL Harl. 200 [agn. fin 14es.],
BL Harl. 6359 [agn. 2et. 14es.],
BL Add. 18462 [agn. 15es.],
BL Cotton Domitian A.X [14es.],
London Coll. of Arms Arundel XXXI [agn. 2em. 14es.],
London Lambeth Palace 504 [agn. 2em. 14es.],
London Inner Temple Div. 819,1,511-19 [agn. 2et. 14es.],
Dublin Trinity Coll. E.2.33 (500) [agn. 2em. 14es.],
Oxford Bodl. Douce 128 [agn. ca. 1400],
Ripley Castle, Yorksh. [agn. fin 14es.],
Oxford Bodl. Lyell 17 (anc. Wrest Park 33; London Quaritch) [agn. 2et. 14es.],
Cambridge Univ. Gg.I.15 [agn. 2et. 14es.],
Cambridge Trinity Coll. R.7.14 [14es.],
Cambridge Trinity Coll. R.5.32 [agn. 1erq. 15es.]; p. dans → GrantzGeanzaB, pages impaires; [= Dean 37]. Dans la plupart des mss. ce texte forme une sorte de prologue à → BrutNoblec et BrutNobled.

GratienbL Traduction (non intégrale dans chaque détail) du Gratiani Decretum, ou Concordantia Discordantium Canonum, collection de décrets et règlements de l’église, par le canoniste Gratianus (Gratien), mise en forme de dialogue (Bologna ca. 1140), prose; Ouest 13es.; ms.
Bruxelles Bibl. roy. 9084 [Centre 4eq. 13es.]; p. p. L. Löfstedt, Gratiani Decretum, 5 vol., Helsinki (Soc. Scient. Fenn.) 1992-2001, vol. 1, Distinctiones, 1992 (Comm. Hum. Litt. 95), vol. 2, Causae 1-14, 1993 (Comm. Hum. Litt. 99), vol. 3, Causae 15-29, 1996 (Comm. Hum. Litt. 105), vol. 4, Causae 30-36 et De Consecratione, 1997 (Comm. Hum. Litt. 110), vol. 5, Observations et explications, 2001 (Comm. Hum. Litt. 117); [= TL Décret de Gratien L]. L’éd. attribue la traduction à Thomas Becket (années de son exil, 1164-1170; v. t. 5,46): en discussion (v. RPh 68, 2014, 285-338, spéc. 289). Roques MélLöfstedt 217-230: Ouest et plutôt ancien. Glossaires sélectifs: t. 5, p. 28-30 et 426-476. Concordancier du texte lt.: T. Reuter et G. Silagi, Wortkonkordanz, München 1990 (MGH Hilfsm. 10).

GrebanJ Arnoul Greban, Mystère de la Passion, vers octosyll.; pic. (Cambrai, avec traits du Mans) ca. 1450 (av. 1452); ms. de base
BN fr. 815 [1458] (B), autres mss. et impr. v. l’éd.; p. p. O. Jodogne, Le Mystère de la Passion d’Arnoul Gréban, 2 vol., Bruxelles (Acad.) 1965-1983; [= TL Myst. Pass. Greb. J; Boss2 8178]. Texte mis à profit dans → PassMons.

GrebanP id.; ms.
BN fr. 816 [1473 n.st.] (A); p. p. G. Paris – G. Raynaud, Le Mystère de la Passion d’Arnoul Greban, Paris (Vieweg) 1878; [= TL Myst. Pass. Greb.; FEW Greban]. Transcription non fidèle. [Compte plus de vers que l’éd. J: chiffres légèrement supérieurs.]

GregLc Grégoire le Grand, Traduction d’homélies sur Luc (MignePL 76,1227ss.); déb. 13es.?; ms. fragm.
London Lambeth Palace 73 [wall.? déb. 13es.]; inédit; [CareriRubyShort 46].

GregEzH Traduction des homélies I, 1-11, 12 incomplet (livre II manque), de Grégoire le Grand sur Ézéchiel (MignePL 76,785ss.; cp. ZinkPréd 81 etc.); lorr. fin 12es.; ms. unique
Bern 79 [lorr. (Gorze?) 2eq. 13es.] incomplet; p. p. K. Hofmann, Altburgundische Uebersetzung der Predigten Gregors über Ezechiel, München 1881 (Abh. der k. bayer. Akad. der Wiss., philos.-philolog. Cl., 16,1 [1882]); [= TL Greg. Ez.; WoC 68; Boss 3527]. Éd. plus ou moins imitative; mauvaise éd. parfois sans compréhension du contenu. Cf. G. Bertoni, La versione francese delle prediche di s. Gregorio su Ezechiele (revisione del ms. di Berna 79), Modena (Vicenzi) 1908 (redresse une partie des bévues).

GregEzR0 id.; p. p. W. Rings, thèse Heidelberg 2016 (matériaux avant publication).

GregEzlC id., fragments d’une traduction en wall. (fragments de la 8e et de la 9e homélie, cf. ZinkPréd 16 et 229), indépendante de → GregEz; déb. 13es. (?); ms.
Laon Bibl. mun. 224 (anc. 455) [wall. déb. 13es.] feuilles de garde anc. d’un ‘Pontificale’; p. p. J. Chaurand, “Deux fragments d’homélies sur Ézéchiel”, R 88 (1967) 91-112; [= TL Greg. Ez. Ch].

Greiveh A. Greive, Etymologische Untersuchungen zum Französischen h aspiré, Heidelberg (Winter) 1970.

GreubRég Y. Greub, Les mots régionaux dans les farces françaises. Étude lexicologique sur le Recueil Tissier (1450-1550), Strasbourg (Soc. Ling. Rom.) 2003 (BiLiRo 2). Concerne → TissierFarces. C.r. Matsumura RLiR 68,598-618; cp. ib. 310-316; Poirier RF 119,124-126.

GreveSattel p. p. K. H. Greve, Sattel- und Zaumzeug in der altfranzösischen Literatur, thèse Jena [1924] 1925; [= FEW Greve].

GribaudoSeglie G. Gribaudo – P. et S. Seglie, Dissionari piemontèis, Turin (Ij Brandé) 1972-1975.

GrieraGr A. Griera, Gramàtica historica del català antic, Barcelona (Casa de Caritat) 1931; [= FEW Griera].

GrieraTres A. Griera, Tresor de la llengua, de les tradicions i de la cultura popular de Catalunya, Barcelona (Ed. Catalunya) 1935-1947.

Grimm J. et W. Grimm, Deutsches Wörterbuch, 32 vol., Leipzig (Hirzel) 1854-1960; t. 33 = bibl. 1971; [= FEW Grimm]. Jacob est mort en 1863, Wilhelm en 1859.

Grimm2 id., nouv. éd. entièrement revue, par P. Schmitt, C. Unger, V. Harm et al., en cours de publ. (en ligne: Woerterbuchnetz.de/DWB). Travaux dep. 1957, publ. dep. 1965 (2013: A-B et D-F). Menacé. ÷

GrimmRecht J. Grimm, Deutsche Rechtsaltertümer, 4e éd., 2 vol., Leipzig (Mayer & Müller) 1922; [= FEW GrimmRecht].

GriseldisEstC Estoire de Griseldis, version dramatique rimée de → PhMézGris, vers octosyll.; pic. 1395; ms. unique
BN fr. 2203 [pic. 1395 ou peu après]; p. p. B. M. Craig, L’estoire de Griseldis, Lawrence (Univ. of Kansas) 1954. Il existe un imprimé de cette version: Paris, Jehan Bonfons, ca. 1550.

GriseldisEstR id.; p. p. M. Roques, L’estoire de Griseldis, Genève (Droz) – Paris (Minard) 1957 (T.L.F. 74).

Gröhler H. Gröhler, Über Ursprung und Bedeutung der französischen Ortsnamen, 2 parties, Heidelberg (Winter) 1913 et 1933 (Sammlung Romanischer Elementar- und Handbücher V, 8); [= FEW Gröhler; TL Gröhler Ortsnamen].

GroingnetB De Groingnet et de Petit, pièce en vers octosyll. où le jongleur, Gerbert (de Montreuil ?), se plaint des riches; pic. 1ert. 13es.; ms. de base
Ars. 3114 [pic. fin 13es.], en var.
BN fr. 25545 [ca. 1325], non utilisé
Troyes 1511 [garde déb. 14es.] fragm.; p. p. D. L. Buffum, “De Groingnet et de Petit, serventois par Gerbert”, R 53 (1927) 558-567; [= TL Groingnet; Boss 2344].

GroingnetM id.; p. dans → MontRayn 3, 30-34.

GroingnetMich id.; p. en app. à → ViolM 321-327.

GroingnettV id.; fragm. de Troyes, v. 1-8 et 101-126, p. p. A. Vernet dans → MélLecoy 595-596.

GrossGild C. Gross, The gild merchant. A contribution to British municipal history, 2 vol., Oxford (Clarendon) 1890; [= AND Gild Merch].

GrosseChrestien R. Grosse, “Der Stil Crestien’s von Troies”, Französische Studien 1, Heilbronn 1881, p. 127-260. N’inclue pas GuillAngl, ni les chansons.

GrossetChastM Robert Grosseteste, évêque (rebelle) de Lincoln, Le chasteau d’amour poème allégorique sur la rédemption, couplets octosyll.; agn. 1ert. 13es.; éd. ‘critique’ se servant prob. d’abord du ms.
Oxford Bodl. Douce 132 (21706) [agn. mil. 13es.] (D), puis des mss. du 13es. et du 14es.:
BN fr. 902 [agn., cette partie 2em. 13es.] (P) moins fidèle,
BL Egerton 846B [agn. 1em. 14es.] (E),
Oxford Bodl. Bodley 399 [agn. ca. 1300] (B),
Oxford Bodl. Bodley 652 [agn. fin 13es.] (O),
BL Harl. 3860 [agn. déb. 14es.] (A),
Oxford Bodl. Laud Misc. 471 [agn. ca. 1300] (L),
BL Roy. 20 B.XIV [agn. ca. 1300] (R),
BL Harl. 1121 [agn. déb. 14es.] (H),
London Lambeth Palace 522 [agn. déb. 14es.] (M), autres mss.
Bruxelles Bibl. roy. 9030-37 [Gand ca. 1475-1479],
Bruxelles Bibl. roy. 10747 [fo228-240 agn. ca. 1300?],
Cambridge Fitzwilliam Mus. McClean 123 [agn. ca. 1300] fragm.,
Oxford Bodl. Digby 86 [agn. 1272-82] Quatre Filles seulement,
Metz 1238 (anc. Marquis de Salis 88) [fin 13es.] perdu par la guerre,
Oxford Bodl. Hatton 99 [agn. déb. 14es.] anoure,
Oxford Corpus Christi Coll. 232 [agn. 2em. 13es.],
Princeton NJers. Univ. Taylor Med. MS 1 (anc. Cheltenham Phillipps 2223) [agn. 2em. 13es.],
York Chapter Libr. 16.K.7 [agn. ca. 1300]; p. p. J. Murray, Le château d’amour de Robert Grosseteste, évêque de Lincoln, Paris (Champion) 1918; [= TL Chast. d’Am. RGrosseteste; AND Chast; Dean 622]. Les var. ne permettent pas de reconstruire la leçon d’un ms. Contient une version de → QuatreFilles.

GrossetChastC id.; p. p. M. Cooke, Carmina Anglo-Normannica: Robert Grossetete’s Chasteau d’amour, to which are added “La vie de Sainte Marie Egyptienne” and an English version of the Chasteau d’amour, London (Caxton Soc.) 1852.

GrossetChastMich id.; ms. P; épisode des Quatre sœurs (v. 217-420) p. dans → PsOxfM XXII-XXXI.

GrossetConfU Confession (incip. Sire dieu omnipotent tut pussaunt) attribuée par le ms. de Hamburg à Robert Grosseteste, prose; agn. 2eq. 13es. (?); ms. de base
Hamburg Stadtbibl. Phil. 296 [agn. 14es.] perdu depuis 1945 (il n’en existe pas de copie), autre ms.
BL Egerton 3277 [agn. 3eq. 14es.]; p. p. H. Urtel, “Eine altfranzösische Beichte”, ZrP 33 (1909) 571-575; [= AND Confess; Dean 660; Vising 169; Hol 230].

GrossetMarM Le mariage des neuf filles du diable, poème en vers octosyll. attribué à Robert Grosseteste; agn. 1ert. 13es.; ms. de base
Oxford Bodl. Rawl. F.241 [agn. déb. 14es.], en var.
Oxford Bodl. Fairfax 24 [agn., fo15-18, déb. 14es.], [pour
Oxford Bodl. Rawl. C.504 [agn. 13es.] v. Dean]; p. p. P. Meyer, “Notice du ms. Rawlinson Poetry 241”, R 29 (1900) 1-84, spécialement 61-72; [= AND Mar; Hol 266; Dean 686; Vising 290; Boss 3479].

GrossetReulesO Traité d’économie domestique et rurale, écrit sous forme de 28 règles en prose, version augmentée du secteur agricole et très développée des Statuta (lat.) de l’évêque de Lincoln, Robert Grosseteste (les Règles en fr. ne sont p.-ê. pas l’œuvre de Robert lui-même, mais faites sur sa commande); agn. ca. 1241 (très prob. entre 1240 et 1242); ms. de base
BL Harl. 1005 [mil. 13es.], corrections d’après
Oxford Bodl. Douce 98 (21672) [agn. ca. 1300], autres mss.:
BL Harl. 273 [agn. 1em. 14es.],
BL Harl. 548 [agn. 1em. 15es.],
BL Add. 5762 [agn. ca. 1300],
BL Add. 33969 [agn. ca. 1300],
BL Add. 38821 [agn. ca. 1285],
BL Cotton Otho C.XII [agn. ca. 1320],
Oxford Bodl. Fairfax 24 (3904) [agn., feuille de garde, ca. 1300],
Canterbury Dean and Chapter Libr. Roll C.1293 [agn. ca. 1260] incomplet; p. dans → HosebHenO p. 387-415 [Statuta 408-409]; [= Dean 392]. Cp. → HosebHen, HosebAn, Seneschaucie.

GrossetReulesL id.; ms. Oxford Bodl. Douce 98 (21672) [ca. 1300]; p. dans → HosebHenL p. 121-145; [= AND Reules; Vising 328].

GrossetSMarC SMarieEgtC; *GrossetPurg → Peines.

Grotefend H. Grotefend, Taschenbuch der Zeitrechnung des deutschen Mittelalters und der Neuzeit, Hannover (Hahn) [11898] 142007. Basé sur l’ouvrage en 3 vol., 1891-1898. Commode: Grotefend Rechner, sur le réseau.

GrüblStand K. Grübl, Varietätenkontakt und Standardisierung im mittelalterlichen Französisch. Theorie und Forschungsgeschichte und Untersuchung eines Urkundenkorpus aus Beauvais (1241-1455), Tübingen (Narr) 2014 (Rom. Monac. 83).

GrueN De la grue (A) ou De celle qui fu foutue et desfoutue par une grue (E), fabliau en vers octosyll.; 13es.; ms.
Bern 354 [bourg.sept. déb. 14es.] (B),
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] (A),
BN fr. 19152 [frc. fin 13es.] (D),
BN fr. 1593 [frc., faibles traits lorr. fin 13es.] (E),
BN fr. 12603 [pic. ca. 1300] (F), [ms. i = → HeronN]; p. dans → NoomenFabl 151-187.

GrueR id.; ms. Bern p. dans → RychnerFabl 9-14 (col. de gauche); version B.

GrueM id.; ms. Bern p. dans → MontRayn 5,151-156.

GrzegaCis J. Grzega, Romania gallica cisalpina. Etymologisch-geolinguistische Studien zu den oberitalienisch – rätoromanischen Keltizismen, Tübingen (Niemeyer) 2001 (ZrP-Beih. 311). Ne profite pas du DEAF.

GuenéeLehouxEntrées B. Guenée – F. Lehoux, Les entrées royales françaises de 1328 à 1515, Paris (CNRS) 1968. ‘1328’ = GrChronV de ca. 1340 (5 lignes).

GuerreBarB État des dédommagements à payer par le comte de Bar suite à la guerre entre lui et le duc de Lorraine, 1337-1338, titre Li grief que cil de la contei de Bair ont fait en la duch[iei]; lorr. 1338; ms.
BN Coll. de Lorr. III no41-45 [lorr. prob. 1338]; p. p. F. Bonnardot, “Document en patois lorrain relatif à la guerre...”, R 1 (1872) 328-351. Cité par Gdf comme ‘Coll. de Lorr. III fol. 41-45’.

GuerreMetzB Récit en vers octosyll. traitant des hostilités entre la ville de Metz et ses voisins en 1324 (dit La guerre de Metz); lorr. 1325; ms. de base
BN fr. 5782 [2em. 15es.], texte «amélioré» à l’aide du ms.
Metz 831 (81) [Metz ca. 1438] (détruit par la guerre) et de
Metz 832 (82) [1770] copie d’un ms. de la fin du 15es. décrit par P. Lallemand, dans Journ. de la Soc. d’archéol. lorr. et du Musée hist. lorr. 34 (1885) 117-123; cp. HLF 35 (1921) 592 n.1, peu de var.; p. p. E. de Bouteiller, La Guerre de Metz en 1324, Paris (Firmin Didot) 1875 (réimpr. Amsterdam, Rodopi, 1984); [= TL Guerre Metz B; Boss 5039]. L’éd. contient plusieurs autres textes se rattachant à la guerre de 1324, plus ou moins contemporains, dont Li ABC contre ceux de Metz par Asselin du Pont et le Patenostre de la guerre de Metz par Robin de la Valee (ca. 1325).

GuerreMetzW id.; ms. Metz 831; p. dans → DexW p. 84-125.

GuggenbühlArs C. Guggenbühl, Recherches sur la composition et la structure du ms. Ars. 3516, Basel-Tübingen (Francke) 1998. Le ms.
Ars. 3516 [art. 1267] contient un calendrier (de santé) et un comput (en tête du ms.; éd. p. 101-117). Travail intéressant, mais à contrôler (cp. RLiR 62,557s.).

GuiBourgG Gui de Bourgogne, chanson de geste du cycle de Charlemagne, en laisses de vers dodécasyll. assonancés; ca. 1230; ms. de base
Tours 937 [13es.] (a), qqs. var. de
BL Harl. 527 [agn. mil. 13es.] (b); p. p. F. Guessard – H. Michelant, Gui de Bourgogne, Paris (Vieweg) 1859 (Anc. Poëtes 1); [= TL Gui de Bourg.; Boss 475]. Une éd. par H. Latour, thèse Éc. des Chartes 1976, n’est pas publiée.

GuiBourgB id.; p. p. E. G. Brown, The Tours manuscript of Gui de Bourgogne: An annotated edition, thèse Tucson 1968, Dissertation Abstracts 29 (1968-1969) 561 A; [= Boss2 1222+1223].

GuiChaul Gui de Chauliac, médecin à Montpellier, Inventarium seu collectorium in parte cyrurgicali medicine (daté 1363), traduction appelée ultérieurement Grande chirurgie, prose; 2et. 15es.? [la datation de ca. 1370 reposait sur l’anc. dat. err. du ms. M; tant qu’il n’y a pas une étude serrée de la langue, on ne peut que s’en tenir à la date du ms.]; ms.
Montpellier Ec. de Méd. 184 [2et. 15es.] (M) incomplet de la fin, cité par le DEAF, – mss. représentant d’autres traductions:
BN fr. 396 [2em. 15es.] (G);
BN fr. 24249 [2em. 15es.] (N); [
Washington Army Med. Libr.: copie ms. de l’éd. Joubert]; extrait:
BN fr. 2027 [ca. 1475] fo1-39; abrégés, questionnaires et sim.:
BN fr. 2028 [1480],
BN fr. 19994 [1454],
Dijon 390 (265 A/1) [1em. 15es.],
BN fr. 19985 [15es.],
Poitiers 185 (325) [1440-44?],
Ars. 2512 [15es.],
BN fr. 14816 [15es.],
BN fr. 630 [1445]; ‘Petite chirurgie’: BN fr. 2028 [1480] fo1-36, BN fr. 2027 [ca. 1475] fo41-68,
BN fr. 19989 [15es.], BN fr. 19994 [1454] fo58-95,
Ste-Gen. 1036 (anc. T. f.fo.4) [15es.: 1456?], BN fr. 19985 [15es.] fo68-84, – imprimés fr.: à partir de 1478 (portant souvent le titre de Le Guidon en français); inédit dans l’ensemble. La lexicographie se sert fréquemment des imprimés Lyon (B. Buyer) 1478 (correspond à la version G), Lyon (J. Fabri) 1490 et Paris (S. Champier) 1503. Cf. l’introduction de G. Keil dans → GuiChauljl; informations concernant les abrégés aimablement fournies par S. Bazin-Tacchella. Concordance des éd. GuiChaulN et GuiChaulm, ici, en appendice. Cp. → AckersGui.

GuiChaulmT id.; ms. Montpellier; éd. partielle (fo14vo-36vo: Anathomie) par Sabine Tittel, Die Anathomie in der Grande Chirurgie des Gui de Chauliac: Wort- und sachgeschichtliche Untersuchungen und Edition, Tübingen (Niemeyer) 2004 (ZrP-Beih. 328); c.r. David Trotter ZrP 123,146-148; Matsumura Language, Inform., Text 12 (2005) 33-41. Le sigle GuiChaulmT0 désigne des matériaux mis à la disposition du DEAF avant publication.

GuiChaulN id.; édition inutilisable qui suit pour le contenu un texte latin et pour le français des mss. et des imprimés divers (16e et 17es.), p. p. E. Nicaise, La Grande chirurgie de Guy de Chauliac..., Paris (Alcan) 1890; [= FEW GuyChaulJ]. À écarter (A. Thomas dans AntidNicD p. VIII: «une laborieuse traduction qui n’est ni en français de son temps ni en français du nôtre, mais offre un de ces pastiches naïfs dont nos artistes - sans prétentions philologiques - aiment à affubler les légendes de leurs peintures moyenâgeuses? Cela peut paraître gracieux, dans notre siècle ami du bibelot et du bric-à-brac, mais cela ne sert de rien pour la sience»). Concordance des éd. GuiChaulN et GuiChaulm, ici, en appendice.

GuiChaulj id., version fr. basée sur un texte fr., modifiant la terminologie, établie par Laurent Joubert; La Grande Chirurgie de M. Guy de Chauliac, médecin très fameux de l’Université de Montpellier, composée l’an de grâce 1363. Restituée par M. Laurent Joubert..., Lyon (Estienne Michel) 1579. En 1584 paraissaient les Annotations de m. Laurens Joubert, sur toutte la Chirurgie de m. Gui de Chauliac..., Lyon (Estienne Michel) 1584. Les deux livres ont été réédités plusieurs fois.

GuiChauljl id.; version latine basée sur le texte de 1363, mais fortement modernisée: Chirurgia magna Guidonis de Gauliaco... à Laurentio Jouberto medico regio..., Lugduni (In off. Q. Philip. Tinghi, Flor. Apud Simphorianum Beraud et Stephanum Michaëlen) 1585, réimpr. p. avec introduction par G. Keil, Guy de Chauliac, Chirurgia magna Guidonis de Gauliaco, Darmstadt (Wiss. Buchges.) 1976.

GuiNantm/v/fM Gui de Nanteuil, chanson de geste du cycle de Doon de Nanteuil, alexandrins; 4eq. 12es.; impression synoptique de trois mss.:
Montpellier Ec. de Méd. 247 [pic. 2em. 14es.] (M),
Venezia Marc. fr. X [francoit. mil. 14es.] (V),
Firenze Bibl. naz. Fondo naz. II.IV.588 [2et. 13es.] fragm. (F), des extraits d’un ms. perdu se trouvent dans
BN fr. 24726 [fin 16es.] p. dans l’éd. p. 355-358; p. p. J. R. McCormack, Gui de Nanteuil, Genève (Droz) – Paris (Minard) 1970 (T. L. F. 161); [= TL Gui Nant.2 et Gui de Nanteuil; Boss2 1225]. L’éd. n’a jamais vu le ms. Ven. en nature. Cp. F. Di Ninni CN 33 (1973) 69-103 [= TL Gui Nant. N].

GuiNantfMo id., description et édition des fragments
Firenze Bibl. naz. Fondo naz. II.IV.588 [2et. 13es.]; p. p. J. Monfrin, “Fragments d’un manuscrit de Guy de Nanteuil”, R 75 (1954) 211-230.

GuiNantmMey id., éd. basée principalement sur
Montpellier Ec. de Méd. 247 [pic. 2em. 14es.] p. p. P. Meyer, Gui de Nanteuil, Chanson de geste. Publiée pour la première fois d’après les deux manuscrits de Montpellier et de Venise, Paris (Vieweg) 1861 (Anciens Poètes de la France 6; réimpr. Nendeln, Kraus, 1966); [= TL Gui Nant.; Boss 480; Hol 830]. Éd. assez fiable.

GuiNantvProlCf id., prologue propre au ms.
Venezia Marc. fr. X [francoit. mil. 14es.]; francoit. 2eq. 14es.; p. p. F. Callu-Turiaf, “Les versions franco-italiennes de la chanson d’Aye d’Avignon”, École fr. de Rome, Mél. d’arch. et d’hist. 73 (1961) 391-435, texte 407-435; [cf. Boss2 993: err.]. Extraits de ce prol. se trouvent dans → GuiNantvM p. 28-29, → GuiNantmMey p. XXV-XXXII, → KellerRomv 38-41.

GuiNantvProlC id.; p. p. A. Cavaliere, Il prologo marciano del Gui de Nanteuil, Napoli (Giannini) 1958; [= Boss 7166].

GuiWarE Gui de Warewic, chanson de geste chantant les exploits de l’Anglais Gui contre les Danois, couplets d’octosyll. rimés; agn. 1ert. 13es.; ms. de base
BL Add. 38662 [agn. mil. 13es.] (E), émendations et var. tirées de
London Coll. of Arms Arundel XXVII (154) [agn. ca. 1300] (A),
Cambridge Corpus Christi Coll. 50 [agn. 4eq. 13es.] (C),
Cologny Bodmer 168 (anc. Cheltenham Phillipps 8345) [agn. ca. 1300] (F),
Wolfenbüttel Herzog August Bibl. 87.4 [agn. ca. 1300] (G),
BL Harl. 3775 [agn., cette partie ca. 1300] (H) v. 1-3012,
Cambridge Univ. Add. 2751(16) [agn. fin 13es.] (J) fragm.,
Cologny Bodmer 67 (anc. Marske Hall D’Arcy Hutton) [agn. 2em. 13es.] (M),
Oxford Bodl. Rawl. D.913 (1370) [fo86-89 agn. ca. 1300] (O) fragm.,
BN fr. 1669 (anc. 7553) [agn. fin 13es.] (P),
BL Roy. 8 F.IX, 3 [agn. déb. 14es.] (R) v. 1463-11632,
York Chapter Libr. 16.I.7 [agn. fin 13es.] (Y) fragm.,
New Haven Yale Beinecke Libr. 591 (anc. Cholmondeley) [agn. déb. 14es.],
Nottingham Univ. Oakham Bx 1756 S 4 [agn. 3et. 13es.] fragm.,
Ripon Cathedral XVIII.F.33 [agn. ca. 1300] fragm.; p. p. A. Ewert, Gui de Warewic, Paris (Champion) 1933 (CFMA 74-75); [= TL Gui de Warewic; FEW Warw; AND Gui War; Dean 154; cp. FEW GuiWar].

GuiWarPrC Mise en prose de → GuiWar; 1em. 15es.; ms. de base
BL Roy. 15 E.VI [Rouen prob. 1444/1445], en var.
BN fr. 1476 [15es.]; p. p. D. J. Conlon, Le Rommant de Guy de Warwik et de Herolt d’Ardenne, Chapel Hill (Univ. of North Carolina Press) 1971; [= TL Guy de Warwick et Gui de Warewic C; Wos 75; Boss2 6620].

GuibAndrO Guibert d’Andrenas, chanson de geste du cycle de Guillaume d’Orange, en laisses de décasyll. rimés; frc. à qqs. traits pic.mérid., déb. 13es.; ms. de base
BL Roy. 20 D.XI [traits pic., prob. Paris ca. 1335] (B1), en var.
BN fr. 24369-24370 [prob. Paris, traits pic., ca. 1335] (B2),
BL Roy. 20 B.XIX [traits bourg. ca. 1270] (R),
BL Harl. 1321 [traits norm.or. ca. 1255] (H),
BN nfr. 6298 [2em. 13es.] (N); p. p. M. Ott, Guibert d’Andrenas, Paris (Champion) 2004 (CFMA 147). [Le sigle GuibAndrO0 concernait des matériaux tirés de la thèse correspondante de 1999.].

GuibAndrC id.; ms. de base BL Roy. 20 B.XIX [traits bourg. ca. 1270] (C); p. p. J. Crosland, Guibert d’Andrenas, Manchester (Univ. Press) 1923 (ML Texts); [= TL Guib. d’Andr. C]. À utiliser avec précaution.

GuibAndrM id.; ms. de base BL Roy. 20 B.XIX [traits bourg. ca. 1270] (C); p. p. J. Melander, Guibert d’Andrenas, Paris (Champion) 1922; [= TL Guib. d’Andr. M; FEW Guibert]. Éd. ‘critique’ à peine utilisable.

GuigueLyon M. -C. Guigue, Cartulaire municipal de la Ville de Lyon ..., Lyon (Brun) 1876; [= Stein 2279]. Contient le cart. établi en 1336/37 (et –1340) par Etienne de Villeneuve,
Lyon Arch. mun. AA1, (fo1-79, pièces no1-86, première main, p. 1-167, lt. et fr.), suivi de quatre pièces lt. (1231-1338, no87-90, p. 167-182), puis fr. et lt. ultérieures, écrites par plusieurs mains, fin 14es.-ca. 1405 (fo80-180, no91-122, p. 182-300; no123 p. 300-303, transcrite mil. 15es.); suivi d’un supplément établi par Etienne en 1342,
Lyon Arch. mun. AA2 (fo1-8, no124-126, p. 305-319), suivi de pièces ultérieures, plusieurs mains fin 14es.-ca. 1405 (fo9-36, no127-150 [nos anc. IVxxX-CV = no127-142, le reste non numéroté], p. 320-370 no151: miscell. lt. et mfr. tirés de plusieurs fos de AA1, p. 370-372); suivi d’un Appendice, formé par Guigue, qui reproduit des doc. divers, orig. et copies, lt. et fr., datés de 1193 à 1396, identifiés individuellement, p. 375-480.

GuillAlexisP Guillaume Alexis, poésies variées, datables de 1451 à 1486; 3eq. 15es.; éd. basée sur des mss. et surtout sur des impr.:
BN fr. 1642 [ca. 1500],
BN fr. 5036 [15es.],
BL Lansdowne 380 [ca. 1500],
BN fr. 14979 [16es.], etc.; p. p. A. Piaget – É. Picot, Œuvres poétiques de Guillaume Alexis, prieur de Bucy, 3 vol., Paris (Firmin Didot) 1896-1908 (SATF 38); [= TL GAlexis; FEW GuillAlexis]. Contient le Blason des faulces amours (cité par Lac), etc.

GuillAmAmC Guillaume d’Amiens le Paigneur, Vers d’amours, 14 strophes de vers octosyll. rimés; pic. fin 13es.; ms.
Vat. Reg. lat. 1490 [déb. 14es.]; p. p. R. Crespo, “Vers d’Amours di Guillaume d’Amiens”, CN 57 (1997) 55-101. (Gdf ‘Will. d’Am., Romv.’ se réfère en fait à → GuillVin.)

GuillAmAmJ id.; p. p. A. Jeanroy, “Trois dits d’amour du XIIIe siècle”, R 22 (1893) 45-70, texte 58-61; [= TL Tr. Dits d’Am. III]. Le premier texte, p. 50-53 [= TL Tr. Dits d’Am. I], correspond à → AdHaleB p. 394-402; le deuxième est → NevAmJ (p. 54-58).

GuillAnglH Guillaume d’Angleterre (autre titre: Roi Guillaume), sorte de sécularisation de la légende de saint Eustache (qui devient Guillaume le Conquérant), attribuée, certainement à tort, à Chrestien de Troyes, le Crestiien en question étant assez probablement originaire de Picardie (Amiens?), vers octosyll.; pic.occid. fin 12es.; ms. de base
Cambridge St John’s Coll. B.9 (31) [Est déb. 14es.] (C), en var.
BN fr. 375 [pic. 1289 n.st.] (P); p. p. A. J. Holden, Chrétien, Guillaume d’Angleterre, Genève (Droz) 1988 (T. L. F. 360); [= TL Guil. d’A. H]. Éd. non définitive, v. Städtler ZrP 107, 201-203. Pour l’auteur et la date v. Zufferey RLiR 72,157-208.

GuillAnglFe id.; ms. de base P, C en var.; p. p. C. Ferlampin-Acher, Chrétien de Troyes (?) [!], Guillaume d’Angleterre, Paris (Champion) 2007 (CCMA 22). Qqs. corr. nécessaires d’après le ms. C. C.r. Roques RLiR 72,263-265; Burgio MedRom 33,191-193.

GuillAnglF1 id.; ms. de base C; p. p. W. Foerster, Christian von Troyes, t. 4, Der Karrenritter und das Wilhelmsleben von Christian von Troyes, Halle (Niemeyer) 1899; [= TL Guil. d’A.; Boss 1736; Hol 1125]. Graphie champagnisée par l’éditeur.

GuillAnglF2 id.; p. p. W. Foerster, Wilhelm von England, ein Abenteuerroman von Kristian von Troyes, Halle (Niemeyer) 1911 (Roman. Bibl. 20); [= TL Guil. d’A.2; Boss 1737; Hol 1126]. Graphie champagnisée par l’éditeur.

GuillAnglM id.; p. p. V. Merlier, “Edition préliminaire du Roman de Guillaume d’Angleterre attribué à Chrétien de Troyes”, thèse Pennsylvania 1972, Dissertation Abstracts 33 (1972-1973) 6922 A; [= Boss2 3337].

GuillAnglMi id.; bonne transcription du ms. P dans → MichelChron 3, 39-172.

GuillAnglW id.; ms. P; p. p. M. Wilmotte, Chrétien de Troyes, Guillaume d’Angleterre, Paris (Champion) 1927 (CFMA 55); [= TL Guill. d’Angl. W; Boss 1738; Hol 1127]. Bonne transcription, bien qu’aux corr. inutiles. Concordancier établi par M. Dubois-Stasse – A. Fontaine-Lauve, Liège (Fac. de Phil.) s.d. [1974]. [L’impression G. C. Belletti, Parma 1991 reproduit l’éd. W!]

GuillAnglB id.; ms. de base P (en fait l’éd. W); p. p. A. Berthelot dans → ErecD p. 953-1036; 1410-1451.

GuillAnglAlB Dit de Guillaume d’Angleterre, version libre et réduite de → GuillAngl, quatrains d’alexandrins monorimes; fin 13es.; ms. de base
BN fr. 24432 [frc. av. 1349], en var.
BL Add. 15606 [bourg. déb. 14es.]; p. p. S. Buzzetti Gallarati, Dit de Guillaume d’Engleterre, Torino (Giappichelli) 1978; [= TL Dit d. Guill. G; Boss2 7763].

GuillAnglAlB2 id.; 2e éd., Alessandria (Orso) 1990.

GuillAnglAlM id.; ms. BN p. dans → MichelChron 3, 173-211; [= TL Dit d. Guill.; Boss 3300].

GuillDigLisD Le roman (ou Dit) de la fleur de lis, songe allégorique moralisant, par Guillaume de Digulleville, en vers octosyll. (comptant la dern. syll. atone); norm.sept. pic. (Sellentois) 1338; ms. de base
Ars. 3646 [norm. ca. 1380] (A; π), en var.
BN lat. 4120 [cette partie norm. ca. 1400] (B) fo148ss.; p. p. F. Duval, Guillaume de Digulleville. Le Dit de la fleur de lis, Paris (Éc. des Ch.) 2014 (Mém. et doc. 95).

GuillDigLisP id.; p. p. A. Piaget, “Un poème inédit de Guillaume de Digulleville, le Roman de la fleur de lis”, R 62 (1936) 317(323)-358; [= Boss 4908].

GuillDoleL Jean Renart, Roman de Guillaume de Dole ou Roman de la Rose, vers octosyll.; traits pic. ca. 1209 (ca. 1228 moins prob.); ms. unique
Vat. Reg. lat. 1725 [frc. fin 13es.]; p. p. F. Lecoy, Jean Renart. Le Roman de la Rose ou de Guillaume de Dole, Paris (Champion) 1962 [et d’autres dates] (CFMA 91); [= TL GDole L; Boss2 2300]. Texte très corrigé. Les crochets semblent indiquer des mots ajoutés; les parenthèses ne font que structurer le texte – usage curieux et ne pas à imiter. Concordancier par G. Andrieu – J. Piolle – May Plouzeau, Aix en Prov. 1978.

GuillDoleLej id.; p. p. R. Lejeune, Jean Renart, le Roman de la rose ou de Guillaume de Dole, Paris (Droz) 1936; [= TL GDole2].

GuillDoleP id.; p. p. R. Psaki, Le roman de la rose ou de Guillaume de Dole / The Romance of the rose or of Guillaume de Dole, New York (Garland) 1995. Éd. plus ou moins diplomatique; c.r. M. Lynde-Recchia The Med. Review 96.12.05.

GuillDoleS id.; p. p. G. M. J. Servois, Le roman de la rose ou de Guillaume de Dole, Paris (Firmin Didot) 1893 (SATF); [= TL GDole; FEW GuillDole].

GuillFillConsH Guillaume Fillastre, Traité (Traittié) de Conseil, section de l’Histoire de la Toison d’Or (GuillFillTois, 1468 – après 1473), sorte de manuel d’instruction morale rappelant les exemples historiques, prose; 1473; ms. de base
Wien Archiv des Ordens vom Goldenen Vlies 2 [pic.-wall. av. 1477] (T), en var.
BN fr. 140 [pic. fin 15es.] (A),
BN fr. 141 [fin 15es.] (C),
BN fr. 16997 [ca. 1515] (D),
Bruxelles Bibl. roy. 9028 [flandr. après 1473] (F),
Gent Univ. 170 [pic. 4eq. 15es.] (G),
København Kgl. Bibl. Thott 464 fo [pic. 4eq. 15es.] (K),
Mâcon Bibl. mun. 5 [pic. fin 15es.] (M),
København Kgl. Bibl. Thott 463 fo [pic. ca. 1476] (Th), [
BN fr. 19024 [déb. 16es.] Traité manque], mss. du Traité seulement:
Bruxelles Bibl. roy. II 1172 (anc. Cheltenham Phillipps 10176) [pic. ca. 1475] (B),
BL Harl. 4397 [pic. fin 15es.] (H),
BL Roy. 19 A.VI [pic. fin 15es.] (L),
Wien 2550 [pic. après 1473] (W), imprimés v. éd. 93-96; p. p. H. Häyrynen, Guillaume Fillastre. Le Traittié de Conseil, Jyväskylä (Univ. of Jyväskylä) 1994. Ample gloss. à datations et renvois lexicogr.

GuillJoiesRi Guillaume le Clerc de Normandie, Les joies Nostre Dame; traits norm. 1ert. 13es.; ms.
BN fr. 19525 [agn. fin 13es.] fo86vo-95vo; p. p. P. Rist, Les Joies Nostre Dame des Guillaume le Clerc de Normandie, thèse Zürich 1938 (impr. 1940); [= Dean 704; Hol 213; Boss 3098]. Donne à côté d’une transcription fidèle un texte ‘critique’ inutilisable auquel se réfère malheureusement le glossaire.

GuillJoiesR id.; p. p. R. Reinsch, “Les Joies Nostre Dame des Guillaume le Clerc de Normandie”, ZrP 3 (1879) 200-231, texte p. 211-225 [suite: → GuillTroisMotsR]; [= TL Guil. JND]. Mauvaise édition.

GuillLongH Complainte de la mort dans la bataille de Mansourah (1250) du croisé William de Salisbury, dit Longespee et des autres héros chrétiens, laisses d’alex. monorimes; agn. 3et. 13es.; ms. unique
BL Cotton Julius A.V [agn. 1erq. 14es.] fo176b-182 (181b-187a); p. p. T. Hunt, “The Anglo-Norman poem on William Longespee”, NMS 36 (1992) 103-125; [= AND2 Longespee].

GuillLongB id.; p. p. S. Bentley, Excerpta historica, or, Illustrations of English history (chap. “The assault of Massoura”), London 1831 [1833], p. 64-84; [= Dean 69 (1)]. Gdf attribue les Excerpta Historica par erreur à Pierre de Langtoft, v. → ChronPLang.

GuillLongJ id.; p. dans → JubNRec 2, 339-353.

GuillLongM id.; p. dans → JoinvM, 41871, 327-353.

GuillMachC Guillaume de Machaut (vers 1300-1377), ballades, rondeaux, lais et autres poésies, mises en ordre par l’auteur vers 1363-65, individuellement datables d’avant 1342 à ca. 1363 (1, lxxviii); champ.sept. 2et. 14es.; ms. de base principal
BN fr. 22545-22546 [4eq. 14es.] (K), complété surtout par
BN fr. 1584 [Paris av. 1377] (C), en var.
BN fr. 9221 [3et. 14es.] (J),
BN fr. 843 [15es.] (A),
BN fr. 881 [Paris ca. 1400] (B),
BN fr. 1585 [3et. 14es.] (D),
BN fr. 1586 [Paris ca. 1355] (E),
BN fr. 1587 [4eq. 14es.] (F),
Ars. 5203 [3et. 14es.] (M),
Kansas City J. E. et E. J. Ferrell (Cambridge Corpus Christi Coll. Ferrell 1, anc. Marquis de Vogüé) [4eq. 14es.] (N),
Bern 218 [Île de Fr. (Sens?) 1371 ou peu après] (R), autres mss.
BN fr. 2165-2166 [3et. 14es.] (G),
BN fr. 2230 [mil. 15es.] (H),
BN nfr. 6221 [15es.] (I),
Ars. 683 [15es.] (L),
Arras 587 (897) [pic. (Arras) 1370 n.st.] (U),
Chantilly Musée Condé 564 (1047) [15es.] (O),
Clermont-Ferrand 249 [Pays d’oc déb. 15es.] (P),
Bern A.95.10 [déb. 15es.] fragm. (Q/L),
Modena Bibl. Estense f. lat. 568 (anc. IV.D.5) [15es.] (S),
Stockholm Kungl. Bibl. Vu 22 (fr. 53) [4eq. 15es.] (T); p. p. V. Chichmaref / V. Šišmarev, Guillaume de Machaut. Poésies lyriques, 2 vol., Paris (Champion) s.d. [1909] et Peterburg (Zapiski Ist.-filol. Fak. imp. S.-Peterburg Univ. 92,2); [= FEW GuillMach; Boss 4354]. Le lexique de GuillMachC, -H, -PriseM et -VoirI est consultable sur internet depuis 2002.

GuillMachH id., œuvres; mss. de base
BN fr. 1584 [Paris av. 1377] (A) et
BN fr. 22545-22546 [4eq. 14es.] (F/G) [ce dernier copié en premier], autres mss. utilisés:
BN fr. 1585 [3et. 14es.] (B),
BN fr. 1586 [Paris ca. 1355] (C),
BN fr. 1587 [4eq. 14es.] (D),
BN fr. 9221 [3et. 14es.] (E),
BN fr. 843 [15es.] (M),
Bern 218 [Île de Fr. (Sens?) 1371 ou peu après] (K),
Ars. 5203 [3et. 14es.] (J); p. p. E. Hoepffner, Œuvres de Guillaume de Machaut, 3 vol., Paris (Didot) 1908-1921; [= TL Machaut Oeuvres H; FEW GuillMach; Boss 4353]. Contient le Prol. (1,1-12), Le dit du Vergier datable av. 1342 (13-56), → GuillMachBehH (57-135), Le Jugement dou roy de Navarre prob. 1349 (137-282), Le lay de Plour (283-291), GuillMachRemH (2,1-157), Le dit dou Lyon 1342 (159-237), Le dit de l’Alerion av. 1349 (239-403), GuillMachConfH (3,1-142), GuillMachFontH (3, 143-244).

GuillMachT id., œuvres; p. p. P. Tarbé, Les œuvres de Guillaume de Machault, Reims (Techener) 1849 (Coll. des poètes de Champagne antérieurs au XVIes.); [=Boss 4351].

GuillMachBallW id., ballades; 2et. 14es.; p. p. N. Wilkins, dans → WilkinsBall 21-38 (de seconde main).

GuillMachBehH Guillaume de Machaut, Le jugement dou roy de Behaingne, en vers décasyll.; av. 1342; ms. de base
BN fr. 22545-22546 [4eq. 14es.] (F, G) et
BN fr. 1584 [Paris av. 1377] (A), en var.
BN fr. 1585 [3et. 14es.] (B),
BN fr. 1586 [Paris ca. 1355] (C),
BN fr. 1587 [4eq. 14es.] (D),
BN fr. 9221 [3et. 14es.] (E),
BN fr. 843 [15es.] (M),
BN fr. 2166 [3et. 14es.] (P),
BN fr. 2230 [mil. 15es.] (R),
Bern 218 [Île de Fr. (Sens?) 1371 ou peu après] (K),
Ars. 5203 [3et. 14es.] (J),
Kansas City J. E. et E. J. Ferrell (Cambridge Corpus Christi Coll. Ferrell 1, anc. New York Wildenstein Collection; Cheltenham Phillipps 6740; Marquis de Vogüé; H. P. Kraus) [4eq. 14es.] (Vg, éd. W: Kr; film au IRHT); autres mss.:
Arras 587 (897) [pic. (Arras) 1370 n.st.] (éd. W: Ar);
BN fr. 1149 [ca. 1400];
BN fr. 20026 [mil. 15es.] (éd. W: Ra);
Stockholm Kungl. Bibl. Vu 22 [4eq. 15es.] (éd. W: St),
BN fr. 1595 [4eq. 14es.] (éd. W: Ys); p. dans → GuillMachH 1, 57-135.

GuillMachBehP id.; ms. de base BN fr. 1584 [3et. 14es.]; p. p. R. B. Palmer, Guillaume de Machaut, The Judgment of the King of Bohemia, New York – London (Garland) 1984 (Garl. Libr. of Med. Lit. A9); [= TL Machaut Jugem. Roy de Behaingne P]. Peu de variantes, sans glossaire, sans localisation et datation du ms. ‘Vogüé’, avec trad. angl.

GuillMachBehW id.; ms. de base
BN fr. 2166 [3et. 14es.] (P); p. p. J. I. Wimsatt – W. W. Kibler, Guillaume de Machaut. Le Jugement du roy de Behaigne and Remede de Fortune, Athens – London (Univ. of Georgia Press) 1988; [= TL Machaut Jugem. Roy de Behaingne WK]; v. RLiR 55,278; ZrP 108,354.

GuillMachConfH id., Confort d’Ami; 1357; ms. de base
BN fr. 1584 [Paris av. 1377] (A), en var. B, C, D, E, F, J, K, M, Vg,
New York Pierpont Morgan Libr. M.396 [ca. 1430],
Bern A.95.10 [déb. 15es.] fragm. (L) v. 1-426 et 1625-1712,
Chantilly Musée Condé 564 (1047) [15es.] non cité,
BN fr. 994 [4eq. 14es.] fo33roa-44rob 1912 vers seulement (v. 1... 3978); p. dans → GuillMachH 3,1-142.

GuillMachConfP id.; p. p. R. B. Palmer, Guillaume de Machaut. Le Confort d’ami, New York (Garland) 1992 (Garland Library of Medieval Lit. A.67); [= TL Machaut Confort d’ami P]. Sorte de rééd. de GuillMachH!, v. MedAev 63,143-4; pratiquement sans var., sans gloss.

GuillMachDits1-6F Guillaume de Machaut, Dits: 1o Le Dit de la Marguerite, prob. 1364, ms. A; 2o Le Dit de la Rose, après 1364 (av. 1377), ms. de base A, en var. F, J; 3o Le Dit de la Fleur de Lis et de la Marguerite, ms. G, ca. 1370; 4o Le Dit du Cerf blanc, ca. 1364, ms. J; 5o Complainte, 1365, ms. de base A, en var. M; 6o Le Dit du Cheval, ca. 1370, ms. de base A, en var. G; mss.
BN fr. 1584 [Paris av. 1377] (A);
BN fr. 22545 [4eq. 14es.] (F);
BN fr. 22546 [4eq. 14es.] (G);
Ars. 5203 [3et. 14es.] (J);
BN fr. 843 [15es.] (M); p. dans → FroissDitsthF 277-337.

GuillMachFontH id., Dit de la Fonteinne amoureuse; ca. 1361; ms. de base
BN fr. 1584 [Paris av. 1377] (A), en var. B, E, F, J, K, M, Vg, autre ms.
New York Pierpont Morgan Libr. M.396 [ca. 1430]; p. dans → GuillMachH 3,143-244; 253-263.

GuillMachFontC id.; même ms. (A); p. p. J. Cerquiglini-Toulet, Guillaume de Machaut. Le livre de la Fontaine amoureuse, s.l. [Paris] (Stock) 1993. Sans var.; qqs. rares corr.; sans gloss.

GuillMachNavH id., Le jugement dou roy de Navarre contre le jugement dou roy de Behaingne, écrit en l’honneur de Charles II le Mauvais, conte d’Évreux, devenu roy de Navarre en 1349, en vers octosyll.; prob. 1349; mss. de base
BN fr. 22545-22546 [4eq. 14es.] (F/G) et
BN fr. 1584 [Paris av. 1377] (A), B, D, E, M et V en var; p. dans → GuillMachH 1,137-282.

GuillMachPriseP id., La Prise d’Alexandrie; ca. 1372; ms. de base
BN fr. 1584 [Paris av. 1377] (A), peu de var. de
BN fr. 22545 [4eq. 14es.] (G), autres mss.
BN fr. 1585 [3et. 14es.] (B),
BN fr. 9221 [3et. 14es.] (E),
New York Wildenstein Collection [fin 14es.] (Vg); transcription pseudo-diplomatique p. p. R. B. Palmer, Guillaume de Machaut. La Prise d’Alixandre, New York – London (Routledge) 2002. Avec trad. angl., sans glossaire.

GuillMachPriseM id.; ms. A; p. p. L. de Mas Latrie, La Prise d’Alexandrie, Genève (Fick) 1877 (réimpr. Osnabrück, Zeller, 1968). Sans glossaire.

GuillMachRemW id., Remede de Fortune; av. 1342; ms. de base
BN fr. 1586 [Paris ca. 1355] (C), en var. les mss. B, C, E, F, J, K, M, Pm et Vg, v. → GuillMachBeh; p. dans → GuillMachBehW p.167-409. La trad. fournie peut induire en erreur (p.ex. 3983-3986: verbes).

GuillMachRemH id.; ms. de base
BN fr. 1584 [Paris av. 1377] (A); p. dans → GuillMachH 2,1-157.

GuillMachVoirI id., Le livre du Voir Dit; 1364; ms. de base
BN fr. 22545 [4eq. 14es.] (F), en var.
BN fr. 1584 [Paris av. 1377] (A),
BN fr. 9221 [3et. 14es.] (E),
New York Pierpont Morgan Libr. M.396 [ca. 1430], extraits non utilisés dans
Ars. 5203 [3et. 14es.] (J),
Bern 218 [Île de Fr. (Sens?) 1371 ou peu après] (K); p. p. P. Imbs, Guillaume de Machaut. Le livre du Voir Dit, Paris (Klincksieck) 1999 (Poche, Lettr. goth. 4557).

GuillMachVoirL id.; éd. dipl. du ms. A p. p. D. Leech-Wilkinson – R. B. Palmer, Le livre dou Voir Dit, New York (Garland) 1998 (Garl. Libr. of Med. Lit. 106A). Avec trad.

GuillMachVoirP id.; p. p. P. Paris, Le livre du Voir-Dit de Guillaume de Machaut, Paris (Société des Bibliophiles françois) 1875; [= TL Machaut Voir Dit; Boss 4357].

GuillMach cf. → Machabey.

GuillMarM Histoire de Guillaume le Maréchal, poème historiographique de la tradition anglo-angevine, bien que assez indépendant, 19214 vers octosyll.; Ouest 1226 (prob. écrit après 1219 et achevé en 1226 ou très peu après); ms.
New York Pierpont Morgan Libr. M.888 (anc. Cheltenham Phillipps 25155) [agn. 2eq. 13es.]; p. p. P. Meyer, L’Histoire de Guillaume le Maréchal, 3 vol., Paris (Renouard) 1891-1901; [= TL Guil. Mar.; FEW GuillMar; Dean 57]. Éd. critique très corrigée, cf. les leçons rejetées.

GuillMarH id.; p. p. A. J. Holden, History of William Marshal, 3 vol., London (ANTS) 2002-2006 (ANTS Occ. Publ. 4-6). Copie bien des bévues de l’éd. Meyer (v. T. Matsumura MélThomasset 533-545).

GuillOrPrT Mise en prose de treize chansons du cycle de Guillaume d’Orange; pic. mil. 15es. (avant 1458); ms. de base
BN fr. 1497 [av. 1477] (A), en var.
BN fr. 796 [av. 1477] (B) copie de A; p. p. M. Tyssens et al., Le Roman de Guillaume d’Orange, 3 vol., Paris (Champion) 2000-2006 (Bibl. XVes. 62;70;71); [= Wo 76]. Pour le cycle ancien v. → ChGuill, Charroi, ChevViv, CourLouis, EnfGuill, EnfRen, EnvViv, GirViane, GuibAndr, HerbCand, MonGuill, MonRain, MortAym, Narb, PriseCord, PriseOr, SiègeBarb, pour le cycle mfr. v. → BatLoqPr, MonGuillPr, etc. (v. GuillOrPrT 1,i-ii).

GuillPalMa Guillaume de Palerne, roman d’aventure construit autour du thème de → MarieBiscl, vers octosyll.; traits pic. déb. 13es.; ms. unique
Ars. 6565 [pic. fin 13es.]; p. p. A. Micha, Guillaume de Palerne, Genève (Droz) 1990 (T. L. F. 384); [= TL Guil. Pal. M]. Cf. et cp. les c.r. sévères de G. Roques, RLiR 55,269-272, et de T. Städtler, ZrP 110,533-537.

GuillPalM id.; p. p. H. Michelant, Guillaume de Palerne, Paris (Firmin Didot) 1876; [= TL Guil. Pal.; Hol 889; Boss 1368; cf. 1371; FEW GuillPalerne: étude de W. E. Delp].

GuillPalMo id.; p. p. R. J. G. Moorman, A diplomatic edition of Guillaume de Palerne, thèse Bâton Rouge (Louisiana State Univ.) 1974 (Univ. Microfilms 1975); [= Boss2 2458].

GuillPenneMa Guillaume de la Penne (Perene), histoire des expéditions des Bretons en Italie (sous pape Grégoire XI), en vers octosyll.; av. 1390 (dernière date mentionnée: 1378); ms.
Angers Bibl. mun. 549 (514) [Avignon 1390]; p. p. E. Martène – U. Durand, Thesaurus novus anecdotorum, Paris (Florent. Delaulne et al.) 1717, t. 3, col. 1457-1502; [= Boss 5120].

GuillPenneMo id.; p. dans → MoriceBret 2, 1744, 133-172.

GuillSAndréJehP Guillaume de Saint André, Livre du bon duc Jehan de Bretagne, chronique en vers octosyll. comprenant un Jeu des échecs moralisés (les faits concernent les années 1345-1381); hbret. ca. 1385; texte ‘critique’ composite établi sur la base des quatre mss. anciens,
BN fr. 5037 [3eq. 15es.] (A),
BN fr. 14978 [1erq. 15es.] (B),
BN fr. 1659 [1441] (C),
BN fr. 10174 [1491] (D); p. p. J.-M. Cauneau – D. Philippe, Guillaume de Saint-André. Le bon Jehan & le Jeu des échecs. XIVesiècle. Chronique de l’État breton, Rennes (Presses Univ. Rennes) 2005. Le Jeu des échecs occupe les vers 4257-5394.

GuillSAndréJehC id.; p. p. E. Charrière, C’est le libvre du bon Jehan, duc de Bretaigne, dans → ChronGuesclC 2,421-560; [= TL Livre du bon Jehan]. ‘Gloss.’ sans renvois.

GuillSMadS Guillaume le Clerc de Normandie, miracle de sainte Marie-Madeleine en faveur du seigneur de Marseille, vers octosyll.; 1ert. 13es.; ms.
BN fr. 19525 [agn. fin 13es.], non utilisé:
BL Add. 70513 (anc. Welbeck Abbey I.C.1) [agn. fo9-267: 4eq. 13es.]; p. p. A. Schmidt, “Guillaume, le clerc de Normandie, insbesondere seine Magdalenenlegende”, RoSt 4 (1880) 493-542; [= TL SMagd.; Boss 3439]. Cp. → SMadMars.

GuillSMadR id.; p. p. R. Reinsch, “La vie de Madeleine. Gedicht des Guillaume le Clerc, nach der Pariser Hs. herausgegeben”, AnS 64 (1880) 85-94; [= Dean 579; Boss 3439].

GuillSat Guillaume de Saint Etienne, Saterian, compilation juridique; Terre Sainte (Chypre) déb. 14es.; ms.
BN fr. 6049 [ca. 1330] fo217ro-298ro; inédit.

GuillTobR Guillaume le Clerc de Normandie, La vie de Tobie, histoire de Tobie suivant la Vulgate, mais assez indépendante (prob. inspirée de Matheus Vindocinensis, ob. 1182, à plus de cent mss. [W. Berschin]), introduisant → QuatreFilles6 (v. 51-338), en vers octosyll.; agn. 1ert. 13es.; ms. de base
BN fr. 19525 [agn. fin 13es.] (P) fo129a-132a et 133-141, texte ‘critique’ établi à l’aide du ms.
Oxford Jesus Coll. 29/2 [agn. 3eq. 13es., après 1256] (O) vers 1-344, non utilisé
Oxford Bodl. Rawl. F.234 [agn., fo1a-9b 3eq. 13es.]; p. p. R. Reinsch, “La vie de Tobie de Guillaume le clerc de Normandie”, AnS 62 (1879) 375-396; [= TL Tob.; Dean 468]. Le ms. Oxford Rawl. (R) contient le chap. 1 de Tobie manquant dans P après vers 344 (et dans O qui s’y arrête); imprimé par R. J. Dean MPh 33 (1935) 13-19, texte 17-19. Cf. → QuatreFilles6H: var.

GuillTroisMotsR Guillaume le Clerc de Normandie, Les Treis moz, poème s’inspirant d’Innocence III De miseria humanae conditionis, 512 vers octosyll.; ca. 1230; ms.
BN fr. 19525 [agn. fin 13es.] fo125a-129a; p. p. R. Reinsch, dans → GuillJoiesR p. 225-231: II, Les Treis Moz; [= TL Guil. TM].

GuillTyrB Chronique de Guillaume de Tyr, traitant des croisades et conduite jusqu’en 1184, traduction fr. anonyme (attribuée sans raison à Bernard le Trésorier ou Bernard de Corbie), souvent appelée Estoire d’Eracles, prose; 1ert. 13es.; ms. de base
BN fr. 2630 [ca. 1275] (Folda no 45), nombreux mss., v. WoC 10 et surtout Folda Script 27 (1973) 90-95, nos 1-15 et 30-78, mss. assez complets, mais ne contenant pas → ContGuillTyr:
Cambridge Sidney Sussex Coll. 93 [14es.],
BN fr. 2627 [15es.],
BN fr. 2632 [1em. 13es., fo184-189 2em. 13es.],
BN fr. 2826 [1em. 13es.],
BN fr. 9081 [frc. ca. 1230],
Vat. Pal. lat. 1963 [Terre Sainte 3eq. 13es.]; p. p. A. A. Beugnot, [Acad. des Inscr. et Belles-Lettres], dans Recueil des Historiens des croisades, Historiens occidentaux, t. 1 (2 vol.), Paris 1844, 9-702; 704-1134 (livres I-XXII; préf. du l.XXIII, haut de page: texte lt., bas: fr.); [= WoC 10]. Vol. 2 → ContGuillTyrA et ContGuillTyrRothA. Cp. R. C. Schwinges, Kreuzzugsideologie und Toleranz. Studien zu Wilhelm von Tyrus, Stuttgart 1979, et M. Issa, La version lat. et l’adaptation fr. de l’Historia..., Turnhout 2011.

GuillTyrP id.; éd. composite basée surtout sur
BL Yates Thompson 12 (anc. 42; Firmin Didot) [agn. mil. 13es.] et
Baltimore Walters Art Museum W.142 (Ricci 528; anc. Yates Thompson 43; Firmin Didot) [Paris 1ert. 14es.]; p. p. P. Paris, Guillaume de Tyr et ses continuateurs, texte français du XIIIe siècle revu et annoté, 2 vol., Paris 1879-1880; [= Boss 3613; WoC 10]. Ne contient pas de continuations (cp. → ContGuillTyr).

GuillTyrLatH Guillaume de Tyr (mort en 1186), chronique (titre du ms. P: Historia rerum in partibus transmarinis gestarum a tempore successorum Mahumeth usque ad annum domini M.C.LXXXIIII); lat.; ms. de base
Vat. Vatic. lat. 2002 [ca. 1200]; p. p. R. B. C. Huygens, Guillaume de Tyr, Chronique, 2 vol. Turnhout (Brepols) 1986.

GuillVinM Guillaume le Vinier (mort en 1245), 36 pièces lyriques d’attribution (très) certaine; art. 1em. 13es.; ms. de base principal
BN fr. 844 [pic. 2em. 13es.] (chansonnier M), ensuite
BN fr. 12615 [art., 1e partie 4eq. 13es.] (T), aussi
Siena Bibl. com. H.X.36 [ca. 1300] (Z) et d’autres en var.: A, C, G, H, I, K, N, O, R, U, V, X, Y, a, b, j, wi; p. p. Ph. Ménard, Les poésies de Guillaume le Vinier, Genève (Droz) – Paris (Minard) 1970 (T.L.F. 166); [= TL Guillaume le Vinier; Boss2 4487].

GuillVinM2 id., 2eéd. revue, 1983.

GuillVinU id.; ms. de base Vat. Reg. lat. 1490, pour no128 BN fr. 12615, cinq autres en var.; p. p. E. Ulrix, “Les Chansons inédits de Guillaume le Vinier d’Arras”, → MélWilmotte p. 785-814; [= TL GVinier]. Éd. des pièces R.112, 128, 378, 388, 611, 1086, 1353, 1869 et 1911.

Guinet L. Guinet, Les emprunts gallo-romans au germanique (du Ier à la fin du Ve siècle), Paris (Klincksieck) 1982. À utiliser avec précaution; vérifier chaque donnée (p.ex. 41: jauge est bien dans Gam2).

GuingT Le Lai de Guingamor, anonyme, vers octosyll.; Nord-Ouest 4eq. 12es.; ms. unique
BN nfr. 1104 [frc. ca. 1300]; p. dans → TobinLais p. 127-155.

GuingK id.; p. p. P. Kusel dans → MarieBisclW3 p. 227-256.

GuingL id.; p. p. E. Lommatzsch, Le lai de Guingamor. Le lai de Tydorel, Berlin (Weidmann) 1922 (Rom. Texte 6); [= TL Guingamor], texte p. 1-20. Contient aussi → TydorelL, p. 23-36.

GuingR id.; dans → MarieChievreRi 22-42.

GuingS id.; p. dans → MarieLaisK 696-741.

GuingW id.; p. dans → GraelentW p. 41-75; 85-95. Sans gloss.

GuiotDijonL Guiot de Dijon, quinze chansons d’attribution assez certaine; 1ert. 13es.; ms. de base des ch. I-VII, IX, X, XIV, XV:
BN fr. 844 [pic. 2em. 13es.] (chansonnier M), ch. VIII, XI-XIII:
Bern 389 [lorr. fin 13es.] (C), autres en var.; p. p. M. S. Lannutti, Guiot de Dijon. Canzoni, Firenze (Ed. del Galluzzo) 1999. Avec musique et trad. it.

GuiotDijonN id., vingt chansons d’attribution discutée; ms. principal M, 14 autres consultés; p. p. E. Nissen, Les chansons attribuées à Guiot de Dijon et Jocelin, Paris (Champion) 1928 (CFMA 59); [= TL Guiot de Dijon; FEW Guiot].

GuiotProvinsO Guiot de Provins, pièces lyriques; ca. 1200; ms. de base
BN fr. 20050 [lorr. 3et. 13es.] (U), en var. et base pour la chanson IV:
Bern 389 [lorr. fin 13es.] (C); la pièce L’armeüre du chevalier est éditée sur la base de
BN fr. 25437 [lorr. 13es.] (B1), en var.
Ars. 5201 [bourg.sept. ou lorr. 3et. 13es.] (Ar) et
BN Moreau 1715-19 [copie 18es.] de BN nfr. 13521] (C), non utilisé
BN nfr. 13521 (anc. La Clayette) [fin 13es.],
Torino Bibl. naz. L.V.32 [wall. ca. 1300],
BN Moreau 1727 [copie 18es. de Torino Bibl. naz. L.V.32]; p. p. J. Orr, Les œuvres de Guiot de Provins, Manchester (Univ. Press) 1915 (Publ. de l’Univ. de Manchester 104; réimpr. Genève, Slatkine, 1974); [= TL GProvins; Hol 1546; Boss 2743].

GuiotProvinsW id., ‘edition’ des pièces lyriques d’après → ChansWackern, p. p. J. F. Wolfart, Des Guiot von Provins bis jetzt bekannte Dichtungen, Halle (Waisenhaus) 1861, p. 115-126; [= TL Guiot L (ce sigle concerne aussi A. Baudler, Guiot von Provins, Halle 1902); Boss 2742; FEW BibleGuiot et Guiot]. Contient aussi → BibleGuiotW. Inutilisable.

GuiraudErot P. Guiraud, Dictionnaire historique, stylistique, rhétorique, étymologique, de la littérature érotique, Paris (Payot) 1978.

GuiraudObsc P. Guiraud, Dictionnaire des étymologies obscures, Paris (Payot) 1982. Additions dans → MélGuiraud 11-20.

GuischartG Guischart de Beaulieu (Beaujeu réfuté), Sermon traitant en vers alexandrins groupés en laisses monorimes la brièveté de la vie ici-bas, les tortures de l’enfer et, en moindre mesure, la félicité que nous réserve l’au-delà après une vie obéissante; agn. fin 12es.; ms. de base (imprimé p. 1-69 supra)
BL Harl. 4388 [cette partie agn. 1em. 13es.] (H) fo87-99c, ms.
Oxford Bodl. Digby 86 [agn. 1272-82] (O) incomplet, imprimé en parallèle p. 1-8 infra au milieu (v. 1-263),
BN fr. 19525 [agn. fin 13es.] (N) version courte (658 vers), imprimé infra à gauche,
BL Egerton 2710 [agn. mil. 13es.] (E) version courte, infra à droite; p. p. A. Gabrielson, Le sermon de Guischart de Beauliu, Uppsala (Akademiska Bokhandeln) – Leipzig (Harrassowitz) 1909 (Skrifter utgivna av. K. Humanistika Vetenskaps-Samfundet i Uppsala 12.5); [= TL Guischart serm.; AND Guisch; Dean 597; Vising 22]. Concordance avec GuischartJ ici, en app.

GuischartJ id.; ms.
BN fr. 19525 [agn. fin 13es.]; p. p. A. Jubinal, Le Sermon de Guichard de Beaulieu, Paris (Techener) 1834. Concordance avec GuischartG ici, en app.

Gundel F. Boll – C. Bezold – W. Gundel, Sternglaube und Sterndeutung, 5e éd. p. p. H. G. Gundel, Darmstadt (Wiss. Buchges.) 1966.

GysinMusik H.P. Gysin, Studien zum Vokabular der Musiktheorie im Mittelalter, thèse Basel 1959; [TL Gysin Voc. Mus. concerne un autre état du même travail, daté de 1957]. Exploite des textes mlt. et → Deschant1C (v. p. 80) et Deschant2C (‘Anon. XIII’; v. p. 106): qqs. termes afr. seulement.

GysselingDocAnc M. Gysseling, “Les plus anciens textes français non littéraires en Belgique et dans le Nord de la France”, Script 3 (1949) 190-210. Contient des essais de plume (Marchiennes 11es., etc.), des phrases isolées, des relevés de biens, des chartes orig. (2em. 12es. – 1225), dont → ChAbbMarchG [cf. WoC 21; Drüppel], sept lignes sur saint Martin (p.210; ms. Bruxelles Bibl. roy. 8224-8226 [Tournai fin 12es.], CarreriRubyShort 8.

GysselingTop M. Gysseling, Toponymisch woordenboek van België, Nederland, Luxemburg, Noord-Frankrijk en West-Duitsland (vóór 1226), 2 vol., Tongeren (Michiels) 1960 (Belg. interuniv. Centrum voor Nederlandistiek). Construit sur des principes sains.