Dictionnaire Étymologique de l'Ancien Français
Zurück zur Suche

Bibliographie

R Romania. Revue trimestrielle consacrée à l’étude des Langues et des Littératures Romanes, Paris (Société des Amis de la Romania) 1872-.

RAC Reallexikon für Antike und Christentum, p. p. Th. Klauser et al., Stuttgart (Hiersemann) 1950– (2015: t.27, fasc. 213 -Phoenicia). ÷

RBeauvN Poésies de Raoul de Beauvais, parmi elles une pastourelle (I, R.613), un dialogue de femmes (II, R.368) et trois chançons (III, R.806; IV, R.1862; V, R.1943); 3eq. 13es.; ms. de base de I, II et III:
Ars. 5198 [déb. 14es.] (K), de IV et V:
BN fr. 847 [4eq. 13es.] (P),
BN fr. 845 [3et. 13es.] (N),
BN fr. 1501 [fin 15es.] (R) et
BN fr. 12615 [art., 1e partie 4eq. 13es.] (T); p. p. T. Newcombe, “Les poésies du trouvère Raoul de Beauvais”, R 93 (1972) 317-336.

RCambrK Raoul de Cambrai, chanson de geste, laisses de décasyll. rimés; 1e partie (v. 1-5373), laisses rimées, anon.; Nord-Est fin 12es.; ms. de base
BN fr. 2493 [1e partie v. 1-6067, pic. 1em. 13es., 2e p., 6068-fin, pic./champ.sept. 2em. 13es.] (A), le ms.
BN fr. 24726 [fin 16es.] (B) contient qqs. citations de la partie rimée,
Bruxelles Bibl. roy. IV 621 [fragm. pic. 13es.] (C) (v. 1-105; 672-805; autre version de 8443-8501); p. p. S. Kay, Raoul de Cambrai, Oxford (Clarendon) 1992. L’éd. comprend RCambr2K: vers 5374 – fin.

RCambrK2 id.; p. p. S. Kay – W. W. Kibler, Raoul de Cambrai, Paris (Libr. Gén.) 1996 (Lettr. goth.). Texte de nouveau collationné sur le ms. (cp. Varvaro MedRom 22,150-151). Kibler fournit l’introd., des notes et une traduction.

RCambrM id., v. 1-5555; p. p. P. Meyer – A. Longnon, Raoul de Cambrai, Paris (Didot) 1882 (SATF); [= TL RCambr.; FEW Raoul; Boss 651]. 2e partie → RCambr2M.

RCambrL id.; p. p. E. Le Glay, Li romans de Raoul de Cambrai et de Bernier, Paris (Techener) 1840 (Rom. des douze pairs de Fr. 7); [= TL RCambr.1; Boss 650].

RCambr2K id., 2e partie (v. 5374-8542), laisses assonancées; 1em. 13es.; dans → RCambrK.

RCambr2M id., v. 5556-8726, dans → RCambrM.

RCambr2L id.; dans → RCambrL.

RCritPhR Revue critique de philologie romane, Alessandria (Ed. dell’Orso) 1998 ss.

REW W. Meyer-Lübke, Romanisches Etymologisches Wörterbuch, 3e éd., Heidelberg (Winter) [1930-]1935 (Sammlung Roman. Elementar- und Handb.; réimpr. photomécaniques 1968 et 1972); [= FEW ML; TL REW3 et Meyer-Lübke REW3]. [REW1 = éd. 1911-1914 (impr. -1920); la soi-disant 4e éd. de 1968 n’est qu’une réimpression photographique de la 3e éd. de 1935.]. Indications non systématiques ou exhaustives: l’absence d’une langue ne signifie pas que le mot ne vit pas dans cette langue. Cf. → FaréREW; GDiego; A. Alsdorf-Bollée – I. Burr, Rückläufiger Stichwortindex zum Romanischen Etymologischen Wörterbuch, Heidelberg (Winter) 1969.

RF Romanische Forschungen, Erlangen (Deichert) – Frankfurt am Main (Klostermann) 1883-1944; 1947–.

RFortLaur J. Ramière de Fortanier, Recueil de documents relatifs à l’histoire du droit municipal en France des origines à la Révolution. Chartes de franchises du Lauragais, Paris (Sirey) 1939; [= FEW RFontLaur (sic, err.)].

RHL Revue d’histoire littéraire de la France, Paris (Société d’histoire littéraire de la France) 1897-1939; 1947–; [= FEW Rhlitt].

RHT Revue d’histoire des textes, Institut de Recherche et d’Histoire des Textes, Turnhout (Brepols) 1971–. Successeur de → BullIRHT.

RHistDr Revue historique de droit français et étranger, Paris 1855ss. [1877-1921: → NRevHistDr]; [= FEW RHistDr].

RHoudenc HoudencDit, Eles, Meraugis, SongeEnf, VengRag.

RLaR Revue des Langues Romanes, Montpellier (Société pour l’étude des langues romanes, à partir de 1903: Société des Langues Romanes) 1870–.

RLefevreJasonP Raoul Lefevre, L’histoire de Jason, prose; pic. ca. 1460; ms. de base
Ars. 5067 [av. 1467], les autres mss. n’ont été utilisés qu’occasionellement par l’éd.:
BN fr. 12570 [ca. 1470],
New York Pierpont Morgan Libr. M.119 [ca. 1470],
BN fr. 331 [ca. 1470], incunable BN Rés. Y2. 398 [ca. 1477] et Ars. 4o BL 933 Rés.; p. p. G. Pinkernell, Raoul Lefevre. L’histoire de Jason, Frankfurt (Athenäum) 1971; [= Boss2 6609].

RLefevreTroyA id., Histoires de Troyes, prose; pic. ca. 1464; mss. de base
Bruxelles Bibl. roy. 9261 [av. 1467] (B2) l.I,
Bruxelles Bibl. roy. 9262 [av. 1467] (B3) l.II, qqs. émendations par
Bruxelles Bibl. roy. 9263 [av. 1467] (B4), 22 autres mss. v. éd. p. 24-53; p. p. M. Aeschbach, Raoul Lefèvre. Le recoeil des histoires de Troyes, Bern (Lang) 1987. C. r. RLiR 52,556; ZrP 107,487. ÷

RLiR Revue de Linguistique Romane, Paris – Lyon – Strasbourg (Société de Linguistique romane) 1925–.

RLomb Rendiconti del [Reale] Istituto Lombardo [di Scienze e Lettere], Milano (Acc.) 1864–; [= FEW RLomb].

RPreslesCitéB Raoul de Presles, Cité de Dieu, trad. commentée de De civitate Dei de saint Augustin; 1375 (1371-1375); mss. complets sur parchemin: ms. de base
BN fr. 22912-22913 [ca. 1376],
BN fr. 170-171 [ca. 1380],
BN fr. 20105-20106 [ca. 1385],
BN fr. 23-24 [ca. 1390],
Amiens Bibl. mun. 216 [ca. 1390],
Bruxelles Bibl. roy. 1153 [ca. 1390],
Baltimore Walters Art Museum W.770 (anc. Cheltenham Phillipps 4417) [ca. 1410] (Ba2),
New Haven Yale Beinecke Libr. 215 (anc. Cheltenham Phillipps 4359) [ca. 1415] (Y),
Berlin Staatsbibl. KK 632 et 633 [Flandr.? ca. 1470] découp. barbares déb. l.IV et V, etc., 58 mss., v. HLF 40,171-173 et l’éd., p. 40-69, aj.
Heidelberg Cod. Heid. NF 55 [fin 14es.] fragm. d’un folio (l. IV 7-9); p. p. O. Bertrand, M. Andronache, B. Stumpf et al., La Cité de Dieu de saint Augustin traduite par Raoul de Presles (1371-1375), Livres I à III, vol. 1,1, Paris (Champion) 2013. C.r. Cavagna RLiR 79 (2015) 615-622. ÷

RS → RaynaudSpanke2.

RSoissonsW Raoul de Soissons, chansons; mil. 13es.; mss.
BN fr. 845 [3et. 13es.] (N),
Ars. 5198 [déb. 14es.] (K),
BN fr. 24406 [3et. 13es.] (V),
Bern 389 [lorr. fin 13es.] (C),
BN fr. 844 [pic. 2em. 13es.] (M), en var aussi chans. B,F,H,O,P,R,S,T,U,X,Z,a, et
Metz 535 [Metz déb. 14es.]; p. p. E. Winkler, Die Lieder Raouls von Soissons, Halle (Niemeyer) 1914; [= TL RSoissons]. Ms. C a servi «unter Entfernung der lothringischen Dialekteigentümlichkeiten» (6., p. 46).

RabL François Rabelais, œuvre: Gargantua 1534, Pantagruel 1532, Tiers Livre 1546, Le Quart Livre 1552; p. p. A. Lefranc, Œuvres de François Rabelais, I,1, Gargantua, Paris (Champion) 21913, I,2, 1913; II,1-2, Pantagruel, 1922, III, Tiers Livre, 1931, IV, Le Quart Livre, Genève (Droz) 1955, Considérer les leçons des imprimés données en var.! – datations reçues souvent erronées.

RabM id.; p. p. C.-J. Marty-Laveaux, Les œuvres de maistre François Rabelais, Paris (Lemerre) 1868-1903. Glossaire étendu.

RagemonL Ragemon le bon, poème en quatrains octosyll. rimés, conçu comme base d’un jeu de société où chacun tire au sort un quatrain; agn. 2eq. 13es.; ms.
Oxford Bodl. Digby 86 [agn. 1272-82] fo162s.; p. p. A. Långfors, Un jeu de société du moyen âge, Ragemon le Bon, inspirateur d’un sermon en vers, Helsinki (Suom. Tiedeak. Kust.) 1920 (Ann. Acad. Scient. Fenn. B 15,2); [= TL Jeu de soc.; Dean 222]. Texte p. 17-24. Contient aussi → GeusAvL (sa source) et SermComL (son dérivé).

RagemonW id.; p. dans → WrightAnecd p. 76-81.

RaineTest J. Raine, Testamenta Eboracensia, 6 vol., London (Nichols) 1836-1902 (Surtees Soc. 4, 30, 45, 53, 79, 106); [= AND Test Ebor.]. Transcriptions par L. Baker. Testaments tirés de registres conservés dans le diocèse de York; essentiellement lat., mais aussi agn.; premier doc. agn. daté de 1347 (1,41).

RamatColori A. Giacalone Ramat, Colori germanici nel mondo romanzo, Firenze (Olschki) 1967 (Atti e Mem. Acc. Tosc. Sc. e Lett. ‘La Colombaria’ 32). Pour gris v. MélHöfler 299-316.

RaschbamR Rabbi Samuël ben Meïr (Raschbam), petit-fils de Raschi, né près de Troyes, séjours à Troyes, Loudun, Paris et Caen, commentaires bibliques (Pentateuch) glosés en fr.; 2eq. 12es.; ms. unique (anc. Breslau Jüd-theol. Sem. 103; cat. Zuckermann 103; cat. Loewinger-Weinryb 29) [hébr. (All.?) 15es.?, av. 1543]; subsistent les fos23-143; gloses fr. (toutes?) p. p. D. Rosin, “R. Samuel b. Mëir (םבשר) als Schrifterklärer”, dans Jahresbericht des jüdisch-theol. Seminars Fraenkel’scher Stiftung, Breslau (Jungfer) 1880, 91-98; [= LevyTrés h]. [Le ms.
Warszawa Żydowski Instytut Historiczny 907 (251) est autre chose.] Cp. → LissRashbam.

RaschbamJ id., gloses sur Job; p. p. S. Japhet, Perush R. Shmu’el ben Me’ir (Rashbam) le-Sefer ‘Iyov, Jerusalem (Magnes) 2000.

RaschbamS id., gloses sur Kohelet; p. p. S. Japhet – R. B. Salters, The commentary of R. Samuel ben Meir Rashbam on Qoheleth, Leiden (Brill) – Jerusalem (Magnes) 1985 (le texte a paru aussi sans trad. angl.: Jer. 1985). Salters a étudié les 8 gloses afr. dans Studia Biblica 1978, Sheffield 1979, 249-252.

RaschiD1 Gloses françaises dans les commentaires de Raschi (Rabbi Salomon ben Isaak) sur la Bible; fin 11es.; édition basée sur 82 mss. hébr., datables des 12e au 14e siècles; p. p. A. Darmesteter, “Les gloses françaises de Raschi dans la Bible”, REJ 53 (1907) 161-193; 54 (1907) 1-34; 205-235; 55 (1908) 72-83; 56 (1908) 70-98; [= LevyTrés KI; TL Raschi gl. fr.]. (Également p. à part: A. Darmesteter, Les gloses fr. de Raschi dans la Bible, accompagnées de notes par L. Brandin, et préc. d’une intr. par J. Weill, Paris, Durlacher, 1909; concordance: p. 1 = REJ 53,161; 33 = 54,1; 66 = 54,205; 97 = 55,72; 108 = 56,70; 136 = 56,98, suit une table.) Les gloses ad Esra et Néhémie, p.134-6 (96-98) sont prob. attrib. à tort. – Les transcriptions sont à réinterpréter: sans de fortes raisons contraires, le DEAF considère que les gloses auraient, écrites en caractères latins, une forme ‘normale’ ancien française, à moins de comporter des marques du champ. – Comme RaschiD1 et RaschiD2 n’éditent pas toutes les gloses, le DEAF en cite d’après les éd. usuelles (Bible: p.ex. M. Cohen, Ramat-Gan 1995-; anon., Wien 1859; Talmud: Wilna, Romm, 1886).

RaschiD2 Gloses de Raschi concernant le Talmud; fin 11es.; éd. basée sur 63 mss. complets et sur 26 fragm., datables du 12e au 15es. [tel
BL Or. 73 [hébr. 1190] (γ)]; p. p. A. Darmesteter – D. S. Blondheim, Les gloses françaises dans les Commentaires talmudiques de Raschi, vol. 1: Texte des Gloses, Paris (Champion) 1929, vol. 2: D.S. Blondheim, Etudes lexicographiques, Baltimore (Johns Hopkins Press) – London – Oxford – Paris (Les Belles Lettres) 1937; [= TL Gloses franç. Raschi; LevyTrés KII; FEW Rs et BlondhGl].

RaschiG id., gloses dans le commentaire sur les Psaumes; p. p. M. Gruber, Rashi’s commentary on Psalms, Leiden (Brill) 2004 (Ref. Libr. Jud. 18).

RaschiL id., gloses choisies p. p. I. Löw, “Pflanzennamen bei Raschi”, in: Festschrift zum siebzigsten Geburtstage A. Berliners, t. 3, Frankfurt 1903, 231-254; [LevyTrés KVI]. À utiliser avec précaution: certaines traductions ne semblent pas fondées.

RaschiLe id., gloses concernant le Pentateuque; p. p. R. Levy, “Les gloses françaises dans le Pentateuque de Raschi”, Essays presented to honor Alexander Herman Schutz. French and Provençal lexicography, p. p. U. T. Holmes – K. R. Scholberg, s.l. [Columbus] (Ohio State Univ. Press) 1964, 56-80; [= Boss2 5473]. Sorte de → RaschiD1 simplifié, sur la base de l’éd. p. p. Abraham ben Isaiah et al., The Pentateuch and Rashi’s commentary, Brooklyn 1950. Sans indication quant aux mss. utilisés. Erreurs importantes (p.ex. Ex IX 9).

RaschiN cité par TL comme Rashi et daté ca. 1100 par le FEW, correspond en réalité à → GlBodl1466N.

RaschiO id., gloses au traité Berachoth (p. 11-14 de l’éd.) et à Isaie (p. 14-15); ms. ?; p. dans → FevresOe p. 9-15; [= LevyTrés CII].

RätNb Rätisches Namenbuch, 1, Materialien, R. von Planta, Paris (Droz) 1939, 2, Etymologien, A. Schorta, R. von Planta, K. Huber, Bern (Francke) 1964, 3,1, Von Rufnamen abgeleitete Familiennamen, Paris (Droz) 1986, 3,2, Von Übernamen abgeleitete Familiennamen, 1986, 1, 2e éd. avec un ajout, Bern 1979.

Raym 1832 F. Raymond, Dictionnaire général de la langue française, 2 vol., Paris (André, Crochard, Levrault) 1832; [= FEW Raym 1832].

Raym 1836 F. Raymond, Supplément au dictionnaire de l’Académie française, Paris (Barba) 1836; [= FEW Raym 1836].

RaynLaFabl G. Raynaud de Lage, Choix de Fabliaux, Paris (Champion) 1986; [= TL Fabliaux R]. Huit fabl. connus. C.r. Roques RLiR 51 (1987) 281.

RaynMotets G. Raynaud, Recueil de motets français des XIIe et XIIIe siècles, 2 vol., Paris (Vieweg) 1881-1883; [= TL Motets et Chans. Montp.]. Le t. 1 contient le chansonnier du ms.
Montpellier Ec. de Méd. 196 [Paris fin 13es.] (éd. diplom.: G. Jacobsthal, ZrP 3,526-556; 4,35-64; 278-317). Le t. 2 contient des extraits de → ChansOxf etc. V. T. Städtler dans Alte und neue Philologie, p. p. M.-D. Gleßgen et F. Lebsanft, Tübingen 1977, 189-200.

RaynRond G. Raynaud, Rondeaux et autres poésies du XVe siècle, Paris (Didot) 1889; [= FEW Rond; Boss 4563].

Raynaud G. Raynaud, Bibliographie des chansonniers français des XIIIe et XIVe siècles, t. 1 Description des manuscrits, t. 2 Table des chansons, liste des trouvères, Paris (Vieweg) 1884. Éd. augmentée du t. 2: → RaynaudSpanke.

RaynaudChPont G. Raynaud, “Chartes françaises du Ponthieu”, BEC 36 (1875) 193-243 [textes]; 37,5-34 [étude]; 317-357 [étude IIe partie]. Premier doc. daté de 1254; il semble s’agir de tradition copiale. Publié également à part: G. Raynaud, Études sur le dialecte picard dans le Ponthieu d’après les chartes des XIIIe et XIVe siècles (1254-1333), Paris (Vieweg) 1876: Textes p. 1-51, Étude [I] 53-82, II 83-122.

RaynaudSpanke H. Spanke, G. Raynauds Bibliographie des altfranzösischen Liedes, neu bearbeitet und ergänzt, 1e partie [seule parue], Leiden (Brill) 1955 (Musicologica 1). Ne contient pas les motets. Remplace → Raynaud t. 2. Cf. → Ferrari.

RaynaudSpanke2 id., réimpr. avec un index de musique enregistrée sur disque et un registre alphabétique des incipit par A. Bahat, Leiden (Brill) 1980. Le ms. E (‘perdu’) se trouve à
Leiden Univ. Ltk 577 (anc. Pseudo-van den Bergh) [déb. 14es.], v. Crespo StMed 16,1,293-324ter. Cf. → Linker.

Rbph Revue belge de philologie et d’histoire, Bruxelles (Société pour le Progrès des Études Philologiques et Historiques) 1922–. Titre parallèle dep. 1940: Belgisch Tijdschrift voor Filologie en Geschiedenis.

RecAlchSlD Recueil composite trilingue, aux écrits fr. alchimiques, au sens large (preuve de pierres précieuses, fabrication de couleurs, traitement de métaux, etc.), recettes isolées ou groupées, comprenant un traité, Le livre de alkemye en fraunceys (fo153r-162v, no30-61), au langage relativement homogène; agn. 1ert. 14es. (?); ms.
BL Sloane 1754 [agn. 1ert. 14es.] majoritairement latin, aussi angl.; parties fr. p. p. V. Derrien – T. Hunt, “L’alchimie anglo-normande”, R 127 (2009) 370-415, textes 379-396, avec gloss. et bibl.

RecCosmCamG1 Collection de huit recettes de préparations cosmétiques; agn. ca. 1250; ms.
Cambridge Trinity Coll. O.1.20 (1044) [agn. 3eq. 13es.] fo236-239 (!); extraits d’une des recettes (préparation d’un onguent pour le visage) p. p. J. R. Gilleland, “Anglo-Norman siuet, source of English suet”, ZfSL 90 (1980) 248-250; [= AND ZFSL 90]. Cp. → OrnDames.

RecCosmCamG2 id.; huit recettes p. p. J. R. Gilleland, “Eight Anglo-Norman cosmetic recipes: MS. Cambridge, Trinity College 1044”, R 109 (1988 [1990]) 50-67; [= TL Anglo-Norman Cosmetic Recipes G; cp. AND Cosmetic Recs; Dean 425]. Reprend RecCosmCamG1 sans y renvoyer.

RecCosmCamH id.; p. dans → HuntMed 204-207 (col. droites); 215-216; 366-367.

RecCosmCamS id.; p. p. Ö. Södergård, “Recettes pour les femmes”, dans → MélNordahl 187-196. Ne connaît pas l’éd. G1.

RecCosmCamsH id.; ms.
Cambridge St John’s Coll. D.4 (79) [1em. 14es.]; p. dans → HuntMed 204-207 (col. gauches); 208-215.

RecCoulTitH Petit recueil de recettes servant à la fabrication de couleurs et à la teinture; agn. fin 12es.; ms.
BL Cotton Titus D.XXIV [agn. 2em. 12es.] fo131ro-132vo; p. p. T. Hunt, “Early Anglo-Norman receipts for colours”, Journal of the Warburg and Courtauld Institutes 58 (1995) 203-209. – Cp. → OttCouleurs.

RecCulBlancM Recueil de recettes culinaires (première recette: Blanc desirree); agn. 1ert. 14es.; ms.
BL Roy. 12 C.XII [agn. ca. 1335]; p. p. P. Meyer, “Notice sur le ms. Old Roy. 12. C. XII du Musée britannique (Pièces diverses - Recettes culinaires)”, BullSATF 19 (1893) 38-56, texte 49-56; [= Vising 384]. Le DEAF utilise un mém. de maîtrise de S. Wolf, Heidelberg, contenant une éd. et un lexique.

RecCulBlancH id.; p. dans → RecCulViaundeH p. 866-868; 871-873; trad. 877-879; [= AND Culinary Colls; Dean 398].

RecCulChiqS Livre de recettes culinaires, de menus, etc., par Chiquart (maître queux d’Amédée VIII de Savoie), incipit Yci s’ensuit le repertoyre des choses contenues en cestui pitit compendi et livret dicté du fait de cuysine; mfr. à traits frpr., 1420; ms. unique
Sion Bibl. cant. S.103 [Annecy 1420, avec qqs. ajouts postérieurs]; p. p. T. Scully, “Du fait de cuisine par Maistre Chiquart, 1420”, Vallesia (Sion) 40 (1985) 101-231, glossaire établi par M. Casanova. De la tradition de → ViandVal, Menag, etc.

RecCulLibM Recueil de recettes culinaires mlt. (titre: Liber de coquina); mlt. fin 13es.; mss. v. RecCulTr, RecCulSFlor, LCucBoM; p. dans → RecCulTrM p. 396-420.

RecCulRiomL Recueil culinaire de 48 recettes (suivi d’un chap. sur la greffe) dans la tradition culinaire de ViandVal etc., mais à la rédaction propre; traits mérid. (Auvergne) mil. 15es.; ms.
BN lat. 6707 [1466 ou peu après]; p. p. C. Lambert, Le recueil de Riom et la maniere de henter soutillement, un livre de cuisine et un réceptaire sur les greffes du XVe siècle, Montréal (Céres) s.d. [1987] (Le Moyen fr. 20). C.r. Mulon BEC 151,242-243.

RecCulSFlorW Recueil de recettes culinaires, en partie version de → RecCulLib; mlt. ca. 1400?; ms.
Sankt Florian Chorherrenstift Cod. XI.100 [déb. 15es.?]; p. p. M. Weiss Adamson, “Mediterranian cuisine north of the Alps: The cookbook in Sankt Florian Codex XI.100”, dans → MélEhlert 239-258.

RecCulTrM Recueil de recettes culinaires mlt. (titre: Tractatus de modo preparandi et condienti omnia cibaria), voisin de → ViandVal (-Taill), contenant qqs mots fr.; mlt. fin 13es.; ms. de base
BN lat. 7131 [Naples? déb. 14es.], en var.
BN lat. 9328 [Naples? déb. 14es.]; p. p. M. Mulon, “Deux traités inédits d’art culinaire médiéval”, BPH 1968 (Paris 1971) 369-435, texte 380-395; [= Boss2 7737]. Contient aussi → RecCulLibM.

RecCulViaunde Recueil de recettes culinaires (titre: Coment l’en deit fere viaunde e claree); agn. déb. 14es.; ms.
BL Add. 32085 [agn. 1293-1310] fo117vo-119vo; 2 recettes sont publiées dans → RecCulBlancM p. 51n5 (fo118vo espinee) et p. 55n2 (fo119vo teste de Turk). Le DEAF utilise une transcription établie par C. J. Drüppel [Heidelberg 1979].

RecCulViaundeH id.; p. p. C. B. Hieatt – R. F. Jones, “Two Anglo-Norman culinary collections edited from British Library manuscripts Additional 32085 and Royal 12. C. xii”, Spec 61 (1986) 859-882; [= AND Culinary Colls; Dean 398]. Contient aussi → RecCulBlancH.

RecCul cf. → Menag; Viand; EnsViand; CarChar; LCucBoM.

RecDiplFribourg Recueil diplomatique du canton de Fribourg, p. p. R. Werro et al., 8 vol., Fribourg (Fragnière; Pillet) 1839-1877; [= FEW RecDiplFribourg; GlSuisse RecDipl].

RecHist Recueil des Historiens des Gaules et de la France, fondé par Dom Martin Bouquet, Paris 1738-1840; nouv. éd et suite par L. Delisle et al., 24 vol., Paris (Impr. Nat.) 1855-1904.

RecLondB Recueil de pièces en latin et en fr., contenu dans le ms.
Manchester Univ. John Rylands Libr. Lat. 155 [1erq. 13es.], entièrement lt., et dans le ms.
BL Add. 14252 [agn. 1erq. 13es.] copie d’un ms. prob. datable de 1206-1216, pièces agn. de dates diverses (mss. 1erq. 13es.); extraits p. p. Mary Bateson, “A London municipal collection of the reign of John”, English Historical Review 17 (1902) 480-511; 707-730; [= WoC 49; AND London]. Traite entre autres de → DescrEnglPr (p. 503-505). Correspond aux citations ‘London Add. MS.’ de → BatesonBor (datations historiques!; source latine perdue).

RecMédArdezV Recueil médical composite lat., fr., angl., première ligne transcrite, fo14r: Ardez la sementz de lyn; agn. 15es. (?); ms.
BL Sloane 962 [agn. 15es.?] (S); textes agn. p. dans → RecMédccV 76-111.

RecMédAvenceH Recueil de recettes médicales groupées dans un cahier du ms., début: Pernez avence, bugle, pigle; agn. 1ert. 14es.;
London Wellcome Hist. Med. Libr. 544 [agn. 1ert. 14es.] (W) p. 254-269 (Hunt: ‘French gothic hand’); p. p. T. Hunt dans → ShortAnniv 199-221.

RecMédBNlat8654bM Recueil de recettes méd. (et magiques) classées selon l’affection, incip. Por crancre oster pernez fiel de chievre et miel; déb. 14es.; ms.
BN lat. 8654B [norm. déb. 14es.]; p. p. P. Meyer, “Recettes médicales en français publiées d’après le ms. B.N. lat. 8654 B”, R 37 (1908) 358-377; [= TL Rec. Rom.].

RecMédBodlM Recettes médicales; 13es.; ms.
Oxford Bodl. Bodley 761 [agn. ca. 1365]; p. p. P. Meyer, “Notice du ms. Bodley 761 de la Bibliothèque Bodléienne (Oxford)”, R 37 (1908) 509-528. L’extrait 2. (p. 517-519) se lit aussi dans → RecMédNovCirHi.

RecMédBoensH Recueil de recettes médicales en trois parties, incip.: Ici sunt boens enseignemenz de phisique: Un philosophe enseigna a un roi que boivre, début inspiré de la ‘Lettre d’Aristote à Alexandre’ du SecrSecr, avec un chap. traitant des urines, puis des recettes diverses; norm. 2em. 13es.; ms.
BL Add. 10289 [norm. prob. 1280]; p. p. T. Hunt, “Materia medica in MS London B. L. Add. 10289”, MedRom 13 (1988) 25-37.

RecMédBonezV Recueil composite de recettes médicales, lat. et fr., fo39-63, au début: Issi comence bonez medicinez [fo41ro La charme que seint Gabriel porta du ciel]; agn. 13e-14es. (?); ms.
BL Sloane 3564 [agn. ca. 1400] (T); textes agn. p. dans → RecMédccV 67-75.

RecMédccH Recueil de recettes médicales fr., lat. et angl., attribuées à Hippocrate (cp. → LettrHippo), Galène et Aesclepius et contenant un petit traité sur les urines ‘secundum Magol’; agn. ca. 1325; ms.
Cambridge Corpus Christi Coll. 388 [agn. ca. 1325] fo1-35; p. dans → RecMédRawlH p. 85-160; [= Dean 408]. Éd. peu fiable (no 433 etcorchier e pus boyler e fettez ms. & corchier e pus boyler & fettez; ydropick ms. ydropik; manger le manger à maintenir); ne mentionne pas l’éd. V. Le même ms. contient aussi une collection de recettes mangl. (p. 161-192, avec une recette fr.: no184). Il y a un gloss. mangl. (incomplet) et une étude ling. des textes anglais par Benskin (date le ms. de ca. 1330).

RecMédccV id.; parties agn. (‘C’) p. p. E.A. Valentine, An edition of the Anglo-Norman content of five medical manuscripts of the fourteenth and fifteenth centuries, thèse Exeter 1990, p.26-54; [= AND Five Med MSS]. Les erreurs de transcription ne sont pas les mêmes que celles de l’éd. H. – Contient aussi → RecMédCyrV, RecMédGarryV, RecMédBonezV, RecMédArdezV, RecMédGreceV. Éd. suivie d’un gloss. couvrant tous les textes publiés.

RecMédCambraiS Recueil de recettes méd. et magiques, précédé d’une explic. sommaire des Quatre humeurs, incip. Constentins et maistre Galiens et Ypocras; 2em. 13es.; ms.
Cambrai 370 (351) [cette partie pic. fin 13es.]; p. p. A. Salmon, “Remèdes populaires du moyen âge”, Études romanes dédiées à Gaston Paris, Paris (Bouillon) 1891, 253-266; [= TL Rem. pop.].

RecMédCyrV Recueil de recettes médicales en lat. et fr., recette ‘W1’ débutant par Cyroine bone a checun dure apostume; agn. 1ert. 14es.; ms.
London Wellcome Hist. Med. Libr. 554 [agn. 1ert. 14es.] (W) p. 102-106; p. dans → RecMédccV p. 55 (58)-61 (texte I), W1-32. P. 61 également p. p. Hunt dans ShortAnniv p. 197-198.

RecMédDresdM Recueil de textes lat. de médecine et de botanique, contenant des gloses aangl. et agn. (intégrées dans le texte ou suscrites); texte: 12es., gloses prob. en majeure partie 12es.; le ms. est divisé en trois parties:
Dresden Dc 185/186/187 [12es.]; qqs. gloses p. p. M. Manitius, “Angelsächsische Glossen in Dresdener Handschriften”, Anglia 24 (1901) 428-435.

RecMédDresdV id., suppléments (10 mots afr.) p. p. H. Varnhagen, “Über einige seltenere altfranzösische Wörter [De verbis nonnullis linguae veteris Francogallicae]”, Regiae Friderico-Alexandrinae Litterarum Univ. Prorector D. Carolus Mueller... commendat, Erlangen (Jacob) 1903, p. 1-6; [= TL Varnhagen Afz. W.].

RecMédEpida/bA Évaluation médicale sur l’épidémie de 1349 (la Grande Peste); 1349 (fin 1349 ou encore déb. 1350); ms.
BN fr. 12323 [peu après 1349] (A),
BN fr. 2001 [ca. 1355] (B); extraits p. p. Raymond Arveiller, “Textes médicaux français d’environ 1350”, R 94 (1973) 157-177; [= TL Textes médicaux A; Boss2 7691]. Peste v. aussi SSebastAlD.

RecMédEpidaS id.; ms. A p. p. R. Sies, Das ‘Pariser Pestgutachten’ von 1348 in altfranzösischer Fassung, Pattensen (Wellm) 1977 (Würzb. med. hist. Fg. 7); [= TL Pariser Pestgutachten S; Boss2 7691]. N’a pas vu le travail d’Arveiller. Version lt.: cf. A. B. Schwalb, Das Pariser Pestgutachten von 1348, thèse Tübingen 1990.

RecMédEscW Recueil médical; norm. 1em. 14es.; ms.
Escorial I.III.7 [norm. 1em. 14es.]; p. p. L. Wiese, “Recettes médicales en français”, MélJeanroy p. 663-671; [= TL Rec. méd. W; AND Rec méd].

RecMédEupH Traité de médecine du type de capite ad calcem, nommé Euperiston, incip. Euperiston est cest livre apelé, ceo est a dire ‘bien esprové’... Premerement de dolor de la teste, prose; agn. ca. 1300; ms.
Edinburgh Nat. Libr. Adv. 18.6.9 [agn. déb. 14es.]; p. dans → HuntAgnMed 2,129-189; [= Dean 415].

RecMédEvrM Recueil médical; 13es.; ms.
Evreux lat. 23 [norm. déb. 14es.]; p. p. P. Meyer – Ch. Joret, “Recettes médicales en français publiées d’après le Manuscrit 23 d’Évreux”, R 18 (1889) 571-582; [= TL Rec. méd.].

RecMédFiH Recueil médical sans l’ordre usuel, écrit sur les marges de De numero du Pseudo-Isidore, incip. Pur le fi [“fistule (anale)”] ki seine; agn. 3et. 12es.; ms.
BL Royal 5 E.VI [agn. 3et. 12es.]; p. p. T. Hunt, “The medical recipes in MS Royal 5 E.VI”, NQ 33 [231] (1986) 6a-9a. Extrait aussi dans HuntMed 65; reprod. dans CareriRubyShort 42.

RecMédGardH Recueil de recettes médicales s’inspirant de la Practica Brevis l. IX, ch. 3-8, explicit Ci finist le livret ki est apelé gardein de cors en verité, première recette: Dissenterie, lienterie, diarie; agn. 2em. 13es.; ms.
Oxford Bodl. Auct. F.5.31 [agn. 2em. 13es.]; première recette p. p. T. Hunt, “An Anglo-Norman medical treatise”, dans → MélHolden 145-164; [= Dean 419].

RecMédGarryV Recueil médical débutant avec une ligne acéphale: e ne seit remué jesqes il seit garry; agn. 1ert. 14es.; ms.
London Wellcome Hist. Med. Libr. 544 [agn. 1ert. 14es.] (W); p. dans → RecMédccV p. 62-66 (texte II, W33-W108).

RecMédGarryH id.; p. p. T. Hunt dans → ShortAnniv p. 221-228.

RecMédGreceV Recueil composite de recettes médicales, surtout lat. et fr., première ligne fr. citée: Pernetz de grece de cat; agn. 14es.-15es. (?); ms.
Exeter Cathedral 3519 [agn. 15es.] (E); textes agn. p. dans → RecMédccV 112-179.

RecMédJPitS Recueil de recettes médicales diverses, attribué à Jean Pitard (le Picard), médecin au Châtelet de Paris; frc. (Paris) déb. 14es.; ms. de base
BN fr. 12323 [peu après 1349] (N), en var.
Paris Ec. de Pharm. 1 [15es.] (Ph), mss. fragm.
BN fr. 2001 [ca. 1355],
BN fr. 2046 [14/15es.],
Ste-Gen. 1037 [ca. 1400], aussi dans
Torino Bibl. naz. L.V.17 (K.IV.37; 86) [pic. mil. 15es.?] ms. cité par Gdf sous le titre ‘Livre de fisique’,
Berlin Staatsbibl. Hamilton 407 [I: ca. 1400]; p. p. K. Sudhoff, “Ein chirurgisches Manual des Jean Pitard, Wundarztes König Philipps des Schönen von Frankreich”, SudhoffsArch 2 (1908) 189-278. Imprime en parall. une version lt. (que Thomas R 38,471 croit être secondaire); cf. S. Bazin-Tacchella MélDemarolle 53-86.

RecMédJuteH Recueil de recettes médicales, incipit Jute a sain e a emferm, pur estre soluble; agn. déb. 13es.; ms.
BL Roy. 12 C.XIX [agn. déb. 13es.]; p. p. T. Hunt, “Early Anglo-Norman recipes in ms. London B. L. Royal 12 C XIX”, ZfSL 97 (1987) 246-254; [= AND Med Pres7]. Qqs. points communs avec → RecMédPetB.

RecMédMontp503B Petit traité de diagnose et de traitement des malades; norm. 1em. 14es.; ms.
Montpellier Ec. de Méd. 503 [14es.] fo81ro; p. p. A. Boucherie, “Petit traité de médecine en langue vulgaire”, RLaR 7 (1875) 62-71; [= TL Petit traité de méd.].

RecMédNovCirHi Recueil médical en vers, appelé dans le ms. Bodley ‘Novele cirurgerie en franceis par rime’, incipit Pur dolur de la teste, oignement. Tut le cors est en langur, Quant le chef susprent dolur; agn. 2et. 13es.; ms. de base
Oxford Bodl. Auct. F.5.31 (3637) [agn. 2em. 13es.] (A), texte assez proche dans
Cambridge Trinity Coll. O.2.5 [agn. mil. 14es.] (C), texte assez différent dans
Oxford Bodl. Bodley 761 (2535) [agn. ca. 1365] (B), fragm. BL Harl. voir RecMédNovCirhH, autre fragm. (qqs. 100 lignes)
Worcester Cathedral fo 157 [agn. mil. 13es.]; p. p. C. B. Hieatt – R. F. Jones, La novele cirurgerie, London (ANTS) 1990 (Agn. Texts 46); [= TL Novele cirurgerie HJ; Dean 414; Vising 314]. À utiliser avec précaution, v. Trotter ZrP 111,707.

RecMédNovCirhH id.; fragm. ms.
BL Harl. 2558 [agn. 13e-15es., cette partie 2em. 13es.]; p. p. T. Hunt, “The ‘Novele cirurgerie’ in MS London, British Library Harley 2558”, ZrP 103 (1987) 271-299; [= TL Novele cirurgerie H; AND Chir2; Dean 414].

RecMédPetB Recettes de médecine, de charmes, etc., lat. et fr.; agn. 2em. 13es. (?); ms.
Peterborough Nat. Hist., Sc., and Archaeolog. Soc. [fragm. de 6 fos, agn. 2em. 13es. ?, fo6vo 14es.]; p. p. A. Bell, “A thirteenth-century ms. fragment at Peterborough”, BullMHRA 3,7 (1929) 132-140; [= AND Med Pres1]. Qqs. points communs avec → RecMédJuteH.

RecMédQuiM Recueil médical en vers octosyll., incip. Qui cest livre vodra entendre, texte à l’origine pic., transcrit en Angleterre; agn. ca. 1250; ms.
Cambridge Trinity Coll. O.1.20 [agn. 3eq. 13es.]; extrait p. p. P. Meyer, “Les manuscrits français de Cambridge”, R 32 (1903) 75-77; [= AND Medica].

RecMédQuiH id.; p. dans → HuntMed 142-203. Recoupes avec RecMédQuifH (p. ex. ‘Qui’ 399-490 = ‘Quif’ 193-280).

RecMédQuifH Texte simil. en bonne partie indépendant, incip. Flur de furment dunc me pernez, prose; agn. 2em. 13es.;
Cambridge Trinity Coll. O.8.27 [agn. partie III 2em. 13es.], RecMédQui cité en guise de var.; p. p. T. Hunt, “Recettes médicales en vers français”, R 106 (1985) 57-83; [= TL Recettes médicales H].

RecMédRawlH Recueil de 632 recettes médicales très diverses, pour la plupart fr.; agn. 1em. 14es. (les sources ou identités sont à considérer); ms.
Oxford Bodl. Rawl. C.814 [agn. 1em. 14es.]; p. p. T. Hunt with the collab. of M. Benskin, Three receptaria from medieval England. The language of medicine in the fourteenth century, Oxford (Soc. Med. Lang. & Lit.) 2001 (Med. Aev. Monogr. N. S. 21), p. 1-83; [= AND2 Receptaria]. Contient aussi → RecMédccH, p. 85-160. Il y a un gloss. fr. (incomplet).

RecMédSauvT Réceptaire de Jean Sauvage, traduisant le Thesaurus pauperum et d’autres sources comme → LettrHippo, en vers octosyll., incip. Orine aprés mengier est saine se elle est evace (B), Humain corps a par verité .Iiii. humors en sa qualité (N, après les prol.); pic. mil. 14es.; mss.:
Berlin Staatsbibl. Hamilton 407 [II: 1erq. 15es.] (B) f°88-146 et 204-228 abrégé et fautif, BN fr. 1319 [pic. mil. 15es.] (N),
Ars. 3174 [pic. mil. 15es.] (A); analyse, extraits (de N) avec des textes correspondants et description des mss. p. p. C. de Tovar, “Contamination... Le réceptaire de Jean Sauvage”, RHT 3 (1973) 115-191; 4 (1974) 239-288. Rapports étroits avec des réceptaires dans
BN fr. 12323 [peu après 1349],
BN fr. 2001 [ca. 1355] et
Cambridge Trinity Coll. O.1.20 (1044) [agn. 3eq. 13es.]. Cf. Boss2 7692.

RecMédTrinH Recueil médical de capite ad calcem assez complet, latin et français, prose; agn. 2em. 14es.; ms.
Cambridge Trinity Coll. O.5.32 [agn., partie II: 2em. 14es.]; p. dans → HuntAgnMed 2,190-275; [= Dean 407].

RecMédWarB Recettes médicales, au titre Ensegnemens Ypocras; wall. (avec éléments pic.) 1439 (ou peu avant); ms.
Warfusée Bibl. du Comte d’Oultremont 44 [1439]; p. p. M.-G. Boutier, “Un médicinaire du XVe siècle (Warfusée)”, DWall 12 (1984) 107-134.

RecMéd cp. → GoldbergRecMéd; voir aussi Meyer BullSATF 32 (1906) 37-52.

RecTreppC Recueil factice de sotties et de farces imprimées chez Jehan Trepperel à Paris, d’ou le nom de ‘Recueil Trepperel’; ca. 1450 – 1550; imprimés datés de ca.1540 à ca.1550; p. p. G. Cohen, Recueil de farces françaises inédites du XVe siècle, Cambridge, Mass. (The Mediaeval Acad. of America) 1949. Éd. dangereuse, remplacée par → TissierFarces.

RecTreppD id., autre collection de 35 pièces; av. 1525; p. p. E. Droz, Le Recueil Trepperel, I. Les sotties, Paris (Droz) 1935; E. Droz – H. Lewicka, Le Recueil Trepperel, II. Les farces, Genève (Droz) 1961; [= FEW RecTrepp (I et II); TL Rec. Trepperel II farces DL (II)]. Fac-similé p. p. E. Droz, Le Recueil Trepperel, Genève (Slatkine) s.d. [1966].

RedBookH Liber rubeus de scaccario, registre de l’Échiquier (chambre des comptes royale de Londres) remontant en partie à ca. 1230, mais contenant des suites et ajouts (jusqu’au 17es.); les pièces éditées, en majeure partie en lat., sont datées de 1158 à 1355, textes agn. 1266 – 1355 (tous au t. 3 de l’éd.); ms.
BL Hargrave 313 [orig., agn.]; p. p. H. Hall, The Red Book of the Exchequer, 3 vol., London 1896 (Rolls Ser.); [= AND Red Bk].

RedBookBristolB Registre des corporations de Bristol, contenant des doc. concernant la ville, les corporations, copies de chartes et privilèges d’autres villes, doc. divers d’intérêt publique, orig.; agn., lat. et angl. 1344 – 1574; ms.
Bristol Rec. Office Little Red Book [agn. 1344 etc.]; analyse et extraits p. p. F. B. Bickley, The Little Red Book of Bristol, 2 vol., London (Sotheran) 1900. Premier doc. fr. ca. 1350: sacrements des officiers de la ville. (Le ms. contient une copie des CoutMerOl (fo32-34), non publiée ici.)

RegAlfPoitM Registres originaux des mandements d’Alfonse de Poitiers couvrant les années 1232 – 1270 et surtout 1267 – 1270, fr. 1267 – 1270; mss:
AN JJ.XXIV C [13es.],
AN JJ.XXIV D [13es.],
BN lat. 10918 [13es.] (fragm. divers) et, en app., d’autres doc.; p. p. A. Molinier, Correspondance administrative d’Alfonse de Poitiers, 2 vol., Paris (Impr. nat.) 1894-1900.

RegChâtD Registre des procès criminels du Châtelet de Paris, reproduisant les procédures du 6 sept. 1389 au 18 mai 1392; ms. orig.
AN J.480.A (anc. Maz.) [1389-1392]; p. p. [H. Duplès-Agier], Registre criminel du Châtelet de Paris, 2 vol., Paris (Lahure) 1861 (Soc. des Bibl. fr.). C.r. Meyer BEC 26,380 «Son texte est bien copié, bien ponctué, bien accentué».

RegChichJ Registre établi par Henri Chichele, archévêque de Canterbury, contenant qqs. textes fr.; agn. 1414-1443; p. p. E. F. Jacob, The register of Henry Chichele, archbishop of Canterbury, 1414-1443, 4 vol., Oxford (Clarendon) 1943-1947; [= AND Reg Chich].

RegDijon1L Registre original de l’échevinage de Dijon; bourg. années 1341 et 1342; ms.
Dijon Arch. mun. B.128 [1341/1342] registre; p. p. P. Lebel, Extraits du registre de l’échevinage de Dijon pour l’année 1341-1342, Dijon (Soc. Anal. burg.) 1962.

RegDijon2 id., années 1342 et 1343; ms.
Dijon Arch. mun. B.129 [1342/1343]; inédit.

RegGaunt1A Registre de doc. émanant de la chancellerie de Jean de Gaunt / Gland, 1er duc de Lancaster; agn. 1371-1375; ms.
Kew NA Duchy of Lanc. Misc. Books 13 [orig., agn.]; p. p. S. Armitage-Smith, John of Gaunt’s register (1372-76), 2 vol., London 1911 (Camden Soc., 3e sér., 20-21); [= AND Gaunt1].

RegGaunt2L id., années 1379-1383; p. p. E. C. Lodge – R. Somerville, John of Gaunt’s register (1379-83), London 1937 (Camden Soc. 3e sér., 56-57); [= AND Gaunt2].

RegJPontD Registre d’écrits divers de Jean de Pontoise ou Johannes de Pontissara (ob. 1304), transcriptions pas toujours dans l’ordre chronologique; doc. surtout lat., aussi agn. ca. 1200 [? copie ca. 1285] puis 1284-1295; ms.
Winchester Hampshire Rec. Off. Register Pontissara [orig. lt. et agn. 1284-1295]; transcrit de l’original par C. Deedes, Registrum Johannis de Pontissara, 9 fasc. à pagin. contin., London (Surrey Rec. Soc.) 1913-1924 (Surrey Rec. Soc. nos. 1, 4, 6, 9, 12, 14, 16, 19, 20, coop.: Canterbury & York Soc.), 892 pages; [= AND Pontissara]. Textes fr.: p. 319?, fo?, daté 1286?; p. 450, fo114a, ca. 1200 / ca. 1285 (copie ou trad.?); p. 491-492, fo125, 1294; p. 521-522, fo132b, 1295; p. 524, fo133, 1295; p. 524-525, fo133, 1295; p. 586, fo156b, s. d. [transcrit prob. 1286]; p. 664-665, fo177b-178a, [ca. 1276]; p. 667-669, fo179-180a, [1284]; p. 684-687, fo185-186, 1284; p. 710-711, fo192b, 1293; p. 722, fo195b, [1292]; p. 723, fo195b-196, [1292]. [Mat. de l’AND.]

RegKellaweH Registre de l’évêché de Durham, partie établie par Richard de Kellawe; lat. et agn. 1311 – 1316; ms.
Durham Chapt. Rec. Off. «Kellawe’s Register» [agn. 1311-1316]; p. p. T. D. Hardy, Registrum Palatinum Dunelmense. The register of Richard de Kellawe, lord palatine and bishop of Durham, 1311 – 1316, 4 vol., London (Longman) 1873-1878 (Rer. Brit. M. Aev. Scr.). Registre latin avec quelques pièces agn., traduites en angl. en fin de volume.

RegPinchbeckH Registre orig. de Walter Pincebeke (de Pinchbeck, Lincolnshire), moine de Bury St. Edmunds, contenant des doc. lat. et un doc. agn. de 1321 (2,18-20) et un autre de 1327 (2,26-30); 1333 (et peu après); ms. orig.
Cambridge Public Libr. Ee.3.60 [1333 et peu après]; p. p. F. Hervey, The Pinchbeck Register relating to the Abbey of Bury St. Edmunds, etc., 2 vol., Oxford (OUP) 1925; [= AND Pinchbeck Bortreming concerne le fo152b du même ms. (p. p. H. M. Cam). ]. T. 2,297-391: autres doc. et poèmes latins.

RégSantélC Régime de santé, trad. d’un Regimen sanitatis salernitatum commenté (attrib. à Arnaud de Villeneuve, mort en 1311, auteur véritable p.-ê. originaire de Brabant, texte corrigé par des doctores de Montpellier en 1480); [1480] 1491; impr. prob. Lyon 1491; p. p. P. W. Cummins, A critical edition of Le regime tresutile et tresproufitable pour conserver et garder la santé du corps humain, Chapel Hill (U.N.C. Rom. Lang.) 1976 (N. Carol. St. Rom. Lang. Lit. 117); [= Boss2 7695]. Annonce nég.: C. Renardy Rbph 57 (1979) 757-758. Utilisé dans → HenryŒn [no9]. Même texte que l’impr. ‘Robinet’ cité par Gdf comme ‘Regime de santé’ [fo79v = impr. Lyon fo116r/éd. C p. 169 (rapport 1:1,46); v. aussi Bibl. Gdf]. Étude à faire.

RegScriv Registre original de la corporation des scribes de Londres (fondée en 1373) appelé Scriveners’ Company Common Paper, contenant des copies de doc. datés 1357, puis entrées orig. à partir de fin 14es.; agn. fin 14es. – 1628; ms.
London Guildhall 5370 [agn. fin 14es.-1628]; inédit; [= AND Scriveners’]. Traduction dans F. W. Steer, Scriveners’, London (Lond. Rec. Soc.) 1968 (contenant la pagin. de l’orig. et les dates à aj. aux cit. du AND).

RegTournB Registres de paix de la ville de Tournai, enregistrant des promesses jurées de citadins s’engageant à ne jamais soutenir des actions criminelles contre telle personne; hain. (Tournai) 1273-1280; ms.
Tournai 3291B [orig.] détruit en 1940; p. p. W. Benary, “Zwei altfranz. Friedensregister der Stadt Tournai (1273-1280)”, RF 25 (1908) 1-197; [= TL Friedensreg. Tournai et Friedensreg.].

RègleAugbH Règle monastique des Augustins, traduction de la Regula tertia (MignePL 32,1377-84), Le Reule Seint Austin, incip. Devant tuttes choses, cher freres, seit Deu amé entre nus, e aprés lui nostre prosme, prose; agn. 2em. 13es.; ms.
Oxford Bodl. Bodley 57 [agn. 2em. 13es.]; p. p. T. Hunt, “An Anglo-Norman rule of St. Augustine”, Augustiniana 45 (1995) 177-189; [= Dean 713].

RègleBéguC Règle des béguines, incip. Ci commence la rigle des fins amans et li ordinaires de .ij. beguines; fin 13es.; ms.
Berlin Staatsbibl. lat. oct. 264 [pic. fin 13es.] semble perdu; p. p. K. Christ, “La regle des fins amans”, → MélVoretzsch 173-213; [= TL Regle Fins Amans; Boss 3576].

RègleCistG Règle cistercienne ou plutôt Livre des us (Consuetudines cistercienses), courte histoire de l’ordre et règle complète, débutant par Coument li mosnie de Cysteaus iscirent de Molesme, prose; flandr. 1ert. 13es.; ms.
Dijon 599 (3521) [flandr. (Flines / Orchies) 2et. 13es.]; p. p. P. Guignard, Les monuments primitifs de la Règle cistercienne, Dijon (Darantière) 1878; [= TL Règle cist.; cp. WoC 52]. Texte p. 407-584; contient aussi → RègleSBenMartdG (p. 584-642). Cf. RF 10,583-686 (plutôt hain.?); 827-834 (plutôt fin 12es.?).

RègleHospCamS Règle des Hospitaliers, première version fr. en vers octosyll. rimés; agn. av. 1185 (prob. entre 1181 et 1185); ms.
Cambridge Corpus Christi Coll. 405 [agn. 1erq. 14es.]; p. p. K. V. Sinclair, The Hospitallers’ Riwle (Miracula et Regula Hospitalis Sancti Johannis Jerosolimitani), London (ANTS) 1984 (ANTS 42); [= TL Hospitaller’s Riwle S; AND Hosp; Dean 714]. Contient, en tête, → RègleHospMir et de courts textes pieux (v. 1-548).

RègleHospJérm
Marseille Archives B. du Rhône Rouleau (cité par Gdf); v. → RègleHospPrD.

RègleHospMirPr1C Ensemble de trois miracles bibliques, d’un court texte touchant les débuts légendaires de l’Hôpital dans l’Antiquité et d’un miracle de Girard, fondateur de l’Hôpital, textes qui précèdent souvent la Règle proprement dite, traduit du latin, version dite ‘2e réd.’, en prose fr.; déb. 14es.; ms.
BN fr. 13531 [ca. 1330], autres mss. ou versions:
BN fr. 6049 [ca. 1330] fo2-4 (= -Pr2) et fo221-225 (= -Pr4),
Vat. Vatic. lat. 3136 [Chypre, traits occ. 1341],
Montpellier Ec. de Méd. 372 [cette partie ca. 1340],
BN fr. 1979 [mil. 14es.],
Oxford Bodl. Add. A.30 [Rhodes mil. 14es.],
Toulouse H. Malte 8 [ca. 1400],
BN fr. 1080 [cette partie ca. 1420],
Dijon Arch. dép. 111.H.2 [ca. 1433],
BN fr. 1079 [cette partie 1433],
BN fr. 17255 [cette partie 1472], version courte:
Torino Bibl. naz. L.V.45 [ca. 1344],
Vat. Reg. lat. 668 [ca. 1344]; p. p. A. Calvet, Les légendes de l’Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem, s. l. [Paris] (PUB Sorbonne) 2000, p. 141-146.

RègleHospMirPr1D id.; p. p. J. Delaville Le Roulx, De prima origine Hospitalariorum hierosolymitanorum, Paris (Thorin) 1885, texte p. 97-115, col. droites. Contient aussi -Pr2-4D.

RègleHospMirPr2D id., autre trad., dite 1e réd.; déb. 14es.; ms.
BN fr. 6049 [ca. 1330] fo2-4; p. dans → RègleHospMirPr1D p. 97-115, col. gauches.

RègleHospMirPr3D id., trad. courte; déb. 14es.; ms.
Torino Bibl. naz. L.V.45 [ca. 1344]; p. dans → RègleHospMirPr1D p. 115-118.

RègleHospMirPr4D id., version des légendes de fondation, en prose; déb. 14es. (?); ms.
BN fr. 6049 [ca. 1330] fo221-225; p. dans → RègleHospMirPr1D p. 119-128.

RègleHospPrD Règle de l’ordre des Hospitaliers de Saint Jean, traduction de la règle latine de Raymond du Puy (av. 1153), prose; Terre Sainte 13es.; ms. de base
Vat. Vatic. lat. 4852 [Acre entre 1287 et 1290], autres mss.
Dijon Arch. dép. H.111 [ca. 1433],
BL Cotton Galba A.XVII [14es.],
Marseille Arch. dép. H.55 [rouleau 13es.] cité par Gdf,
Montpellier Ec. de Méd. 372 [cette partie ca. 1340],
BN fr. 6049 [ca. 1330] fo11s.,
BN fr. 1978 [14es.] cité par Gdf,
BN fr. 1979 [mil. 14es.],
BN fr. 13531 [ca. 1330] fo3s.,
BN fr. 1079 [cette partie 1433],
BN fr. 1080 [cette partie ca. 1420],
BN fr. 17255 [cette partie 1472],
Vat. Vatic. lat. 3136 [Chypre, traits occ. 1341],
Torino Bibl. naz. L.V.45 [ca. 1344]; p. p. J. Delaville Le Roulx dans → CartHospD 1,62-68 (no70).

RègleNDPresH Règle bénédictine adaptée au prieuré St Mary de Pré, filiale de St Albans (Hertfordshire); agn. ca. 1250; ms.
BL Cotton Nero D.1 [agn. mil. 13es.] par Matthieu Paris de St. Albans (ob. 1259); p. p. T. Hunt, “Anglo-Norman Rules for the Priories of St Mary de Pré and Sopwell”, dans → MélRothwell 93-104; [= AND2 A-N Rules; Dean 712].

RègleNDSopwellH id., règle conçue pour Sopwell, filiale de St Albans ;
BL Cotton Claudius E.IV [cette partie 1338 ?], sans les var. de
BL Cotton Nero D.1 [agn. mil. 13es.]; p. en app. à → RègleNDPresH, p. 100-104.

RègleSBenCottonH Règle de saint Benoît, traduction du chap. sur le carême (49), prose; agn. 3et. 12es.; ms.
BL Cotton Titus A.IV [agn., fo121-123 3et. 12es.]; p. dans → HuntTeach 1,28; [= Dean 710]. Pour d’autres trad. v. → RègleSBenDouceD p. 102-104 et ici.

RègleSBenDouceD La règle de saint Benoît, traduction en prose; norm. 2et. 13es.; ms.
Oxford Bodl. Douce 320 (21894) [agn. fo1-36 2em. 13es.]; p. p. R. J. Dean – M. D. Legge, The rule of St. Benedict. A Norman prose version, Oxford (Blackwell) 1964 (Medium Aevum Monographs 7); [= TL SBenedict DL; WoC 51; Boss2 5900].

RègleSBenMartdL id., prob. première version en prose, adaptée pour religieuses, écrite par un certain Martin selon deux mss., trad. prob. basée sur le texte du ms. Sankt Gallen 916 [1ert. 11es.], incip. Escolte, fils, les comandemens del maistre [fo192ro Chieres sereurs]; ca. 1180 ou plutôt déb. 13es.?; ms. de base
Dijon 599 (3521) [flandr. (Flines / Orchies) 2et. 13es.] (D), en var.
BN fr. 24960 [lorr. 1ert. 13es.] (P1),
Cambrai 825 (730) [cette partie pic. (Fesmy) 2em. 13es.] (C) anoure,
BN fr. 25405 [2e partie, fo89-145, champ.sept. ca. 1300] (P2),
Angers Bibl. mun. 390 (403) [déb. 14es.] (A),
Reims Bibl. mun. 291 (C.178) [rec. fact., cette partie, fo171-185ro, 14es.?] (R),
Chantilly Musée Condé 738 (1401) [wall. 1437] (Ch); p. p. K. Lundberg, La Règle de saint Benoît. Édition d’une traduction en scripta picarde du XIIIesiècle faite par Martin, thèse Stockholm 1966 (dact.). Seul le ms. D conserve le texte ‘au féminin’, les autres l’adaptent pour moines.

RègleSBenMartdG id.; p. dans → RègleCistG p. 584-642.

RègleSBenMartdS0 id.; éd. en prép. par Y. Schauwecker. ÷

RègleSBenMartp2S0 id.; ms. P2; p. p. Yela Schauwecker, mémoire de maîtrise, Heidelberg 2000.

RègleSBenNicH La règle de saint Benoît, première version en vers, octosyll., par Nicole, incip. Saint Beneeit ci nos estruit; norm. déb. 13es.; ms.
Rouen Bibl. mun. 536 (A.389) [déb. 13es.]; p. p. A. Héron, “La Règle de saint Benoît traduite en vers français, par Nicole”, Société de l’Histoire de Normandie, Mélanges. Documents..., 3e sér., Rouen 1895, p. 1-186; [= TL Règle SBen.; FEW RègleBenoit; Boss 3506]. Collation du ms. et analyses par T. Matsumura MélKunstmann 239-244. Le projet d’une rééd. annoncé par R. J. Hesbert, Abbaye de S. Wandrille, a été abandonné. La base latine de ce texte a été p. p. A. de Vogüé – J. Neufville, La Règle de saint Benoît, Paris (Éd. du Cerf) 1972 (Sources chrét. 181).

RègleSBenPr1 RègleSBenMartd.

RègleSBenPr2 id., autre trad., incip. Escoute, filz, les commandemens ton mestre; 4eq. 12es.; mss.
Rouen Bibl. mun. 763 (E.81) [2eq. 14es.],
Rouen Bibl. mun. 1212 (U.69) [2em. 14es.?],
Tours 330 [Règle en deux parties: fo67ro-75vo 4eq. 12es., fo76ro-118vo 1em. 13es.]; inédit. Pour les versions diverses de la Règle v. → RègleSBenMartdS0.

RègleSBenPr3 id., autre trad. (ou version), à interpolation au ch. XL (< Hist. Lomb., Paul le Diacre); 1em. 13es.; mss.
Dijon 636 (381) [2em. 13es.],
Troyes 210 [1em. 13es.],
Sens 44 [cette partie 2et. 13es.],
Dijon 635 (380) [1em. 14es.],
Clermont-Ferrand 154 (135, A.13) [mil. 14es.],
BN fr. 17250 [ca. 1340],
Maz. 1751 (1217) [fo32vo-81vo 1em. 15es.]; inédit.

RègleSBenPr4 id., autre trad., incip. Ascoute, fius, les commandemens de ton maestre... amonestement de ton pie pere; 2et. 14es.?; mss.
Brugge Op. Bibl. 390 [pic. 3eq. 14es.],
Brugge Op. Bibl. 395 [2et. 14es.]; inédit.

RègleSBenPr5 id., trad. partielle: prol. et ch. IV; déb. 14es.?; mss.
BN fr. 24429 [déb. 14es.],
BL Egerton 745 [pic. mil. 14es.],
Vat. Reg. lat. 1682 [2eq. 14es.]; inédit.

RègleSBenPr6 id., autre trad.; 1ert. 14es.?; ms.
Angers Bibl. mun. 402 (389) [Avignon? av. 1340]; inédit.

RègleSBenPr7 id., autre trad., aux incip. lat. insérés, incip. Ausculta, o fili. Ascoute, biax fix sains Benois, les commandemens de ten maistre; pic. 14es.?; ms.
Cambrai 831 (736) [pic. 14es.]; inédit.

RègleSBenPr8 id., autre trad., incip. Tu, mon filz, escoute les commandemenz du maistre; 15es.; ms.
BN fr. 1786 [15es.]; inédit.

RègleSBenPr9 id., trad. en version pour religieuses, incip. O, toy, fille, escoute les commandemens du maistre; 16es.; ms.
BN nfr. 6166 [16es.]; inédit.

RègleSBenPr10 id., trad. en version pour religieuses, incip. Escoute, fille, les commandemens de ton maistre; 14es.?; ms.
Poitiers 129 (204) [ca. 1400]; inédit.

RègleSBenPr11 id., trad. en version pour moines; 2eq. 14es.?; ms.
Rouen Bibl. mun. 1226 (U.50) [2eq. 14es.?]; inédit.

RègleSBenPr12 id., autre trad.; 15es.; ms.
Verdun Bibl. mun. 38/1 [Verdun 2em. 15es.]; inédit.

RègleSBenPr13 id., trad. indépendante de la version ‘Martin’ / Pr1, pour moines; 14es.?; ms.
Charleville 138 [14es.]; inédit. Cp. → RègleSBenPr14.

RègleSBenPr14 id., version -Pr13 adaptée pour religieuses; 14es. / 3eq. 15es. (?); ms.
Reims Bibl. mun. 798 (G.590) [3eq. 15es.?]; inédit.

RègleSBenPr15 id., autre trad., incip. Mon filz, escoute les commandemens de ton maistre et encline les oreilles de ton cuer; ca. 1500?; mss.
Toulouse Bibl. mun. 825 (I, 242) [ca. 1500],
Maz. 1399 (1219) [entre 1515 et 1520]; inédit. Adaptation pour nonnains: -Pr16.

RègleSBenPr16 id., version -Pr15 adaptée pour nonnains; 16es.; ms.
Maz. 1400 (1218) [16es.]; inédit.

RègleSBenPr17 id., autre version pour moines; 2et. 14es.?; mss.
BN fr. 19867 [norm. 2em. 14es. / (av.) 1366?],
Cambrai 836 (741) [Norm. 1476]; inédit.

RègleSBenPr18 RègleSBenCotton.

RègleSBenPr19 RègleSBenDouce.

RègleSBenPr20 id., texte signé par un Jean Barbier; fin 15es.; ms.
Maz. 1751 (1217) [fo156ro-214vo fin 15es.]; inédit.

RègleSBenPr21 id., trad. sur l’ordre d’Estienne Poncher, évêque de Paris; av. ou en 1505; ms.
BN fr. 19548 [Paris 1505] incomplet; inédit.

RègleSBenPr22 id., autre trad., adaptée pour nonnains; 15es.?; ms.
Vat. Reg. lat. 343 [15es.]; inédit.

RègleSBenPr23 id., autre trad. faite pour les religieuses de S. Marie de Metz; 14es.?; ms.
München gall. 32 [14es.]; inédit.

RègleSBenPr24 id., autre trad., pour moines; 15es.?; ms.
Oxford Bodl. Lyell 46 [contin. mil. 15es.]; inédit.

RègleSBenPr25 id., autre trad.; 15es.?; ms.
BN nlat. 1899 [fin 15es.]; inédit.

RègleSBenPr26 id., trad. adaptée pour nonnains, incip. Escoute, fille, les comandemens de ton maistre; 13es.?; ms.
Metz Abbaye de Saint Sulpice et de Sainte Glossinde [lorr. (Metz?) fin 13es.] perdu?; v. P. Meyer BullSATF 10 (1884) 74.

RègleSBenPr27 id., autre trad.; 1ert. 15es.?; ms.
Tours 620 [1438] détruit en 1940; inédit.

RègleSBenVend id., version en vers octosyll., incip. Ceulx de ceste region Qui entrent en religion; 15es.?; ms. Vendôme 151 [15es.]; inédit.

RègleSEspritB Statuts de l’ordre du Saint Esprit au droit-désir (Naples 1352), trad. fr.; 1354; ms.
BN fr. 4274 [Naples 1354]; p. p. A. Bräm, Neapolitanische Bilderbibeln des Trecento. Anjou-Buchmalerei von Robert dem Weisen bis zu Johanna I., 2 vol. Wiesbaden (Reichert) 2007. Reprod. t. 2, no640-656, texte 1,443-445 (à contrôler).

RègleTempleC Règle du Temple de Jérusalem, version fr. suivie d’une liste de fêtes et jeûnes et de ‘retraits et etablissements’ étendus; ca. 1260 (entre 1257 et 1265) ?; ms. de base
BN fr. 1977 [3eq. 13es.] (P), en var. (et prob. utilisés dans le texte critique)
Roma Acc. dei Lincei Corsini Cors. 17 (44 A 14) [prob. Acre av. 1291] (R),
Dijon Arch. dép. 145 (H.111) [3et. 13es.] (D) (contient les §1-415 de l’éd.; volé, un film subsiste), non utilisé
Baltimore Walters Art Museum W.132 (anc. Ashburnham Barrois 234) [4eq. 13es.] (éd. A: B), Barcelona Arch. Cor. Arag. Reales 3344 [prob. Cat. fin 13es.] (éd. A: Bc); p. p. H. de Curzon, La Règle du Temple, Paris 1886 (Soc. de l’Hist. de Fr.). Cp. M. Dessubré, Bibliographie de l’ordre des Templiers (imprimés et manuscrits), Paris 1928 (réimpr. Nieuwkoop, B. de Graaf, 1966); suite: H. Neu, Bibliographie des Templer-Ordens 1927 – 1965 mit Ergänzungen zur Bibl. von M. Dessubré, Bonn (Wiss. Archiv) 1965.

RègleTempleCe id.; ms. de base Baltimore (B), var. de P et R; p. p. S. Cerrini, Une expérience neuve au sein de la spiritualité médiévale: l’ordre du Temple. Étude et édition des règles latine et française, 2 vol., thèse Paris-Sorbonne 1997, non imprimée. Texte fr. 1,245-313; concord. avec l’éd. C 1,148-150.

RègleTempleM id.; ms. Dijon, complété par BN; p. p. C. H. Maillard de Chambure, Règles et statuts secrets des Templiers, Paris (Brockhaus & Avenarius) 1840.

RègleTemplepA id.; ms. de base BN fr. 1977 [3eq. 13es.] (P), les autres en var. ou pour les supplém. (p.ex. p. 228: ms. Bc); p. p. G. Amatuccio, Il corpus normativo templare, Galatina (Congedo) 2009. Malheureusement autre numérotation que l’éd. C (même ms.). Pour connaître les lieux et cotes des mss. v. p. 460 (manquent dans les descr. p. VIIIss.!); en partie sans datations.

RégnierMorvan Claude Régnier, Les parlers du Morvan, 3 vol., Château-Chinon (Acad. du Morvan) 1979.

RegrSLouisM Les Regrés de la mort de s. Loys, poème de quatrains d’alex. monorimes; 1270 ou peu après; ms.
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] fo340-341; p. dans → JoinvM, 4eéd. 1871, 2,317-326.

RegulaGramm M. Regula, Historische Grammatik des Französischen, 3 vol., Heidelberg (Winter) 1955-1966; [= TL Regula Hist. frz. Grammatik].

ReiEnglF Chronique agn. très abrégée en prose, allant des cinq royaumes à 1216 (dans la plupart des mss. sont rajoutées de très courtes continuations jusqu’en 1307, Cambr. Corp. Chr. 53 jusqu’en 1399; → Brutus en forme le prol. dans plusieurs mss.), l’attribution à Peter of Ickham est erronée, v. éd. p. 11, incipit: Jadis al tens des Engleis suleit, explic.: puis morust e gist a Wirecestre; agn. 1216 (ou peu après); ms. de base
BL Cotton Caligula A.IX [agn. 3eq. 13es.] fo229v-232v, en var. tous les mss. qui contiennent aussi → BrutusF, sauf Cambridge Trinity Coll. R.14.7, de plus
BL Cotton Galba E.III [agn. ca. 1274], non utilisé:
Cambridge Univ. Ee.I.1 [agn. déb. 14es.] (v. → ReiEnglT) et
Cologny Bodmer 67 (anc. Marske Hall D’Arcy Hutton) [agn. 2em. 13es.] (anc. D’Arcy Hutton; va jusqu’en 1216, cp. VielliardBodmer p. 31), autres mss. v. Dean; p. p. C. Foltys, dans → BrutusF, p. 57-111 (continuations p. 112-114); [= TL Brutus; Dean 13; cp. Vising 298 et WoC 22, où tout est à corriger]. Les liens avec les textes généalogiques réunis sous Dean 6 sont complexes; cf. aussi le ms.
Berlin Staatsbibl. Hdschr. 343 (anc. Cheltenham Phillipps 32043 et 32105) [I: agn. 4eq. 13es.].

ReiEnglB id.; ms.
Kew NA E 164/24 (anc. London P.R.O.) [agn. ca. 1300] fo37-41; p. p. J. S. Brewer, dans → BrutusB, p. 51-58 (continuation p. 58-59).

ReiEnglG id.; édition mixte basée sur plusieurs mss., le texte forme la deuxième partie de ce que l’éd. appelle «Le Livere de Reis de Brittanie» (première partie: → BrutusG); p. p. J. Glover, dans → BrutusG, p. 8 l. 17 - p. 30; [= AND Reis Britt; cp. Dean 13].

ReiEnglK id.; ms. BL Cotton Caligula A. IX [2eq. 13es.]; p. p. J. Koch, “Li Rei de Engleterre. Ein anglo-normannischer Geschichtsauszug”, dans Festschrift zu dem fünfzigjährigen Jubiläum des Dorotheenstädtischen Realgymnasiums zu Berlin, Berlin 1886, 31 pages, texte p. 12-23, continuation p. 24-25; [= TL Rei de Engl.; AND Reis Engl; Vising 298].

ReiEnglT id.; ms. Cambridge Univ. Ee. I. 1. [déb. 14es.] fo9vo-12ro; p. p. D. B. Tyson, “An early French prose history of the Kings of England”, R 96 (1975) 13-19 (l. 160-379; continuation l. 380-394; l. 1-159 = → Tripartita3T); [= Dean 13; Boss2 6184].

ReidFabl T. B. W. Reid, Twelve fabliaux from ms. f. fr. 19152 of the Bibliothèque nationale, Manchester (Univ. Pr.) 1958. Contient → VilAsnierR, PreudomeR, ProvoireR, TrescesRe, AubereeR, etc.

ReiffenbergMon F. A. F. T. de Reiffenberg, Monuments pour servir à l’histoire des provinces de Namur, de Hainaut et de Luxembourg, 8 vol., Bruxelles (Hayez) 1844-1874. T. 1 et 3 = → CartHain (t. 3 p. p. L. Devillers); t. 7 → GilChinR; t. 8 → ChronFloreffeR.

ReinschEvang R. Reinsch, Die Pseudo-Evangelien von Jesu und Maria’s Kindheit, Halle (Niemeyer) 1879; [= TL Reinsch KE]. Contient des extraits de → HermVal ms. BN fr. 1444 p. 17-18, → NatndBNfr818R p. 21-25, de SGraalIIJos (v. 27-80) p. 25-27, GuillJoies p. 28-31, CoincyNatnd p. 31-37, CoincyNatJesu p. 37-40, CoincyDent p. 40-42, SFanuelR2 p. 43-74, MarndR p. 78-89, un texte en prose, Les anfances Nostre Dame,
BN fr. 1553 [pic. 1285 n.st.] fo271vo-285vo, qqs. lignes citées, p. 91-92, nombre de remarques sur d’autres textes (fr., occ., it., esp., all., néerl., dan., suéd., angl.). Le Protévangile de Jacques lat., ms. Bodmer, se lit dans l’éd. E. De Strycker, Bruxelles 1961.

RemAWall L. Remacle, Le problème de l’ancien wallon, Liège 1948 (Bibl. Fac. de Phil. et Lettres Univ. Liège 109); [= FEW RemAW; TL Remacle Wallon].

RemBelg L. Remacle, La différenciation dialectale en Belgique romane avant 1600, Liège (Fac. Phil., distr. Droz, Genève) 1992.

RemDoc L. Remacle, Documents lexicaux extraits des archives de Stoument, Rahier et Francorchamps, Paris (Les Belles Lettres) 1972.

RemEt L. Remacle, Etymologie et phonétique wallonnes. Questions diverses, Liège (Fac. de Phil.; diffusion Droz, Genève) 1997.

Remmm L. Remacle, La différenciation des géminées mm, nn en mb, nd, Paris (Les Belles Lettres) 1984.

RemPorte L. Remacle, Les noms du porte-seaux en Belgique romane. Le terme liégeois hârkê, Liège (Musée wall.) 1968.

RemRoanne L. Remacle, Documents lexicaux extraits des archives scabinales de Roanne – La Gleize, 1492-1794, Paris (Les Belles Lettres) 1967.

RemigereauVén F. Remigereau, Recherches sur la langue de la vénerie et l’influence de Du Fouilloux dans la littérature et la lexicographie, Paris (Les Belles Lettres) 1963 (Publ. Fac. Lettres Strasb. 142). Concerne → DuFouillVén, mais cite aussi d’autres sources afr. ( → Chace et Twiti notamment) et mfr.

Ren Roman de Renart, collection d’épisodes (branches) allégoriques, centrée sur le personnage du renard (goupil) rusé, s’opposant de façon parodique au roman courtois, en vers octosyll.; trois familles de mss.: α, β et γ; numérotation des branches d’après RenM (α); datations: ‘tronc primitif’ par Pierre de Saint-Cloud (norm.): branches II + Va prob. 1186; premières contin.: XV + V + III (norm.) + IV 1186 (-1187), I prob. 1186, X ca. 1187, VI ca. 1189; réécritures et compléments: XIV prob. 1192, VIII ca. 1193, Ia ca. 1194, Ib ca. 1195, XII ca. 1196, VII (1196-) 1197, IX 1198-1200, XI ca. 1200, XVI peu après 1200, XVII ca. 1204; additions tardives: XIII, XVIII-XXVI 1em. 13es. (après 1205), XXVII francoit. fin 13es. Titres des branches selon Martin: I Le jugement, Ia Le siège de Maupertuis, Ib Renart teinturier, II Chantecler, III Les poissons, IV Le puits, V Le jambon, Va Le serment de Renart, VI Le combat judiciaire, VII La confession de Renart, VIII Renart pélerin, IX Liétart, X Renart médecin, XI Renart empereur, XII Renart et Tibert, XIII Renart le noir, XIV Primaut, XV Renart et Tibert / l’andouille, XVI Le partage du lion, XVII La mort de Renart, XVIII Le prêtre Martin, XIX La jument, XX Les béliers, XXI Patous l’ours, XXII Les semailles, XXIII Le mariage du lion, XXIV Création du loup et du renard, XXV Pinçart le héron, XXVI L’andouille jouée aux marelles, XXVII Rainardo e Lesengrino. – Mss.:
BN fr. 20043 [pic.-norm. 2em. 13es.] (A),
Oxford Bodl. Douce 360 (anc. La Vallière 2717) [frc. 1339] (D),
Vat. Reg. lat. 1699 [3eq. 14es.] (N, n), en var.
BN fr. 371 (anc. Cangé 68) [Est 2em. 13es.] (B),
BN fr. 1579 [bourg. ca. 1300] (C),
BL Add. 15229 [frc. ca. 1400] (E),
New York Pierpont Morgan Libr. M.932 (anc. Cheltenham Phillipps 3634) [ca. 1500] copie de E,
BN fr. 1580 [fin 14es.] (G),
Ars. 3334 [pic. fin 13es.] (H),
Chantilly Musée Condé 472 (626) [hain. 3et. 13es.] (K),
Ars. 3335 [mil. 14es.] (L),
Torino Bibl. naz. Varia 151 [déb. 14es.] (M),
BN fr. 12583 [Est déb. 14es.] (O) var. complètes dans H. Büttner Die Überlieferung 1891,
BN fr. 12584 (anc. Suppl. fr. 98. 14) [N.-E. 1em. 14es.] (I) ‘orthographe latinisant’, mss. incomplets
BN nfr. 10035 (anc. Ashburnham Barrois 242) [13es.] (a),
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] (b),
BN fr. 25545 [ca. 1325] (c),
Roma Bibl. Casanatense 1598 (B.III.18) [14es.] (d),
Saint-Omer auj. non identifiable et p.-ê. inexistant [13es.] (e) Br. X 1327 ss.,
Bruxelles Bibl. roy. II 139/2 [13es.] (h) Br. XI 857-965, mss. partiels assez variants
BN fr. 1588 [Arras ca. 1300, ajout mil. 15es.] (f) Br. XIII 1-24,
Oxford Bodl. Canonici Ital. 48 [It. 2em. 14es.] (g) RenXXVIIo,
Udine Bibl. Arcivesc. lat. XIII 4o [It. 2em. 14es.] (i) RenXXVIIu, autres fragments
Angers Arch. dép. 3.F.6/1 [déb. 15es.] (k) fragm. de XI (partiellement impr. R 34,455-457; complet: Fukumoto, en ligne: hdl.handle.net/10911/1019),
Saluzzo Arch. stor. [1ert. 14es.?] (l) fragm. Br. II 416-, XV, XIV - 50ca. (impr. dans Piccolo archivio stor. dell’antico marchesato di Saluzzo 2, 1903-05, 176-195, ms. sans cote),
Ste-Gen. 257 (??) [15es., garde de la fin déb. 14es.] (m) fragm. Br. II et XIX (impr. R 35,54-57),
BN nfr. 5237 [rec. fact., 11-13bis: 2em. 13es.] (o) fragm. Br. I, Ia, Ib, VII (impr. R 39,36-41),
Bruxelles Bibl. roy. II 6336 [fin 13es.] (p) fragm. Br. VIII,
Bruxelles Bibl. roy. II 852/4 [?] (q) fragm. Br. VIII et XIII,
Bruxelles Bibl. roy. II 139/9 [?] (r) fragm. Br. II 843-961 et XXI 37-160,
Siena Bibl. Com. K.IV.50 [13es.] (s) fragm. II, III et IV,
Hiroshima Univ. [?] (t), – mss. groupés en trois familles: α (essentiellement ADENFG), β (BKLabcdehq) et γ (CM), HIO étant composites. – Lire Zufferey RLiR 75,127-189; R 130,1-39.

RenM id., éd. basée sur des mss. de la famille α; ms. de base
BN fr. 20043 [pic.-norm. 2em. 13es.] (A), pour les parties absentes de A, c’est
Oxford Bodl. Douce 360 (anc. La Vallière 2717) [frc. 1339] (D), pour br. XV-XVII
Vat. Reg. lat. 1699 [3eq. 14es.] (N et n); p. p. E. Martin, Le roman de Renart, 3 vol., Strasbourg (Trübner) 1882-1887; [= TL Ren. et Ren. M; FEW Renart]. Leçons rejetées du ms. de base dans l’apparat de bas de page, à confronter avec les var. des autres mss. se trouvant au t. 3; des renvois à des groupes de mss. ne signifient pas identité des leçons individuelles; errata: 3,607-611. Les Observations sur le Roman de Renart suivies d’une Table alphabétique des noms propres. Supplément, 1887, 121 pages, se trouve parfois sous une seule couverture avec le t.3. Concordances avec les éd. Méon et R ici, en appendice.

RenB id., extraits; p. p. H. Breuer, Roman de Renart (einschließlich der franko-italienischen Branche), in Auswahl, Halle (Niemeyer) 1929 (Samml. Roman. Übungstexte 17); [= TL Renart Br].

RenChab id.; p. p. P. Chabaille, Le roman du Renart. Supplément, Paris (Silvestre) 1835; [= TL Ren. Suppl.]. Matériaux supplémentaires, var. et textes, à → RenMéon, en partie tirés du ms.
Ars. 3335 (anc. 195 C) [mil. 14es.] et Ars. 3334 (anc. 195 B) [pic. fin 13es.]: p. 1-12, I. Si comme Renars menja dant Pinçart le Hairon (= Martin Br. XXV); p. 13-18 II. De l’Andoille qui fu juye es marelles (= Br. XXVI); p. 19-30, III. Renars mestres de l’ostel le Roy (= JCondS 3,2, 62-72, 441-754); p. 31-37, IV. = RutebRenC; p. 39-54, V. = RenPiaud[L]; p. 379-389, VI. RenHermite[M]; le reste donne des var. et compléments à Ren.

RenD id.; réédition de → RenM (branches I-V, VIII, X, XV), sans considération des leçons du ms. de base notées par Martin, p. p. J. Dufournet, Le Roman de Renard, Paris (Garnier-Flammarion) 1970; [= TL Ren. D]. Inutilisable.

RenD2 id.; branches I-X, XIV-XVI, avec traduction, p. p. J. Dufournet – A. Méline, Le Roman de Renart, 2 vol., Paris (Garnier-Flammarion) 1985. Aussi inutilisable.

RenMéon id., en principe famille γ, sutout ms. C, mais aussi d’autres mss.; ms. de base
BN fr. 1579 [bourg. ca. 1300] (C), corr. à l’aide du ms.
BN fr. 12583 [Est déb. 14es.] (O, cf. RenM 3,viii) et d’autres; p. p. D. M. Méon, Le roman du Renart, 4 vol., Paris (Treuttel et Würtz) 1826; [= TL Ren.]. À remplacer par RenγF etc. (Fukumoto et al.). Concordance avec l’éd. M ici, en appendice. Le t. 4 contient → CourRenM (p. 1-123) et RenNouvM (p. 125-461). Supplément: → RenChab.

RenR id., éd. basée sur des mss. de la famille β; ms. de base
BN fr. 371 [Est 2em. 13es.] (B), peu de corrections d’après H, L; p. p. M. Roques, Le Roman de Renart, 6 vol., Paris (Champion) 1948-1960 (CFMA 78,79,81,85,88,90), complété par → RenβXXL; [= TL Ren. R]. Br. I = éd. M (famille α) I, Ia, Ib, II = IV, III = II début et XXIV, IIIa = II suite, IIIb = XV début, IV = XV suite, V = XX, VI = XXI, VII = II (844-1026), VIIa = II (1207-1390), VIIb = Va (258-1145), VIII = VI, IX = VIII (Pelerinage Renart), X = IX, XII = III (1-510), XIII = XXII (1-722), XIV = VII (1-844), XV = XVIII (1-138), XVI = XIX (1-90), XVII = V (1-246) et Va (247-255), XVIII = XVI, XIX = X, XX = XI. Errata au t. 1, v. R 70,533-536. Les registres onomasiologiques ne se recoupent pas nécessairement avec les glossaires (réduits). Concordance des éd. M et R ici, en appendice. – Concordancier des br. X et XI p. p. G. Gonfroy, Limoges (Univ., TELMOO) 1989.

RenhS id., version du ms.
Ars. 3334 [pic. fin 13es.] (H), composite, bien que proche de la famille γ mais aussi de α et de β, dépendant des branches, en var.
BN fr. 1579 [bourg. ca. 1300] (C, ms. de base de RenγF/F2) et
BN fr. 371 [Est 2em. 13es.] (B, base de RenR), mss. de base de certaines branches:
Vat. Reg. lat. 1699 [3eq. 14es.] (N),
Ars. 3335 [mil. 14es.] (L) et
Torino Bibl. naz. Misc. 151 [déb. 14es.] (M), en var. aussi
BN fr. 20043 [pic.-norm. 2em. 13es.] (A); p. p. A. Strubel et al., Le Roman de Renart, s. l. [Paris] (Gallimard) 1998 (Pléiade). Contient, aux p. 841-911, d’autres écrits renardiens: PhNovMémM (reprod. d’éd.!), MenReims, RutebRen, Ruteb Brichemer [p. 1420,-3: C pou, pas po, RutebF], CourRen, JCond, QueueRen.

RenoB id., version du ms. O (style Martin), mixte (se sert des trois familles isolées par les chercheurs); ms.
BN fr. 12583 [Est déb. 14es.] (O), en var. apparemment A, B, C, H, parfois D et M; p. p. A. Barre, Le roman de Renart, Berlin (de Gruyter) 2010 (ZrP-Beih. 356). Sans reprod. d’une page du ms. Bibliographie 10.3.1 lamentable.

RenXXVIIo/uL id., branche XXVII imitant la branche I; francoit. fin 13es. (avant 1303); ms.
Oxford Bodl. Canonici Ital. 48 [It. 2em. 14es.] (‘O’, = ms. g chez Martin),
Udine Bibl. Arcivesc. lat. XIII 4o [It. 2em. 14es.] (‘U’, = ms. i chez Martin); p. p. A. Lomazzi, Rainaldo e Lesengrino, Firenze (Olschki) 1972. Textes p. 156-182, col. droites: O, col. gauches: U.

RenXXVIIo/uM id.; p. dans → RenM t. 2 p. 358-380 [col. droites: U, col. gauches: O].

RenXXVIIoT id.; ms. O p. p. E. Teza, Rainardo e Lesengrino, Pisa (Nistri) 1869.

RenXXVIIuP id.; ms. U p. p. R. Putelli, “Un nuovo testo veneto del Renard”, Giornale di Filologia romanza 2 (1879) 153-173.

RenβIIF id., famille β, branche II; vers 1-29 et 552-554 et 600-2167 imprimés d’après → RenR, 2168-2296 [= α] d’après → RenM par A. M. Finoli, Il Roman de Renart di Pierre de Saint-Cloud, Milano (Cisalpino) 1957. Inutile.

RenβXXL id., famille β, branche XX (= α XI) suite à RenR; p. p. F. Lecoy, Le Roman de Renart. Branche XX et dernière: Renart Empereur, Paris (Champion) 1999 (CFMA 132).

RenγF id., famille γ qui réarrange le texte et qui introduit qqs. vers supplém. et des modifications mineures; ms. de base C, en var. M; p. p. N. Fukumoto, Le roman de Renart, Branche I et Ia éditées d’après les manuscrits C et M, Tokyo (France Tosho) 1974; Branche Ib, Univ. Soka, Tokyo, Bull. Fac. Lettres 5,1, 1975, 69-87; Branche Ib, Notes et études, ib. Bull. de l’Univ. 5, 1981, 71-98; Branche XVI, Notes et études, ib., Bull. Fac. Lettres 5,2, 1975, 21-46; Branche XVI, Notes et études, ib. Bull. Univ. 6, 1982, 39-55; Branches XV2, XX, XXI, II5, XVIII, XIX, II3, V, ib., Bull. Univ. 1, 1977,2, 175-212, Branches IV, VII, VIII, ib. Bull. Univ. 2, 1978, Branches VI, XXII, ib. Bull. Univ. 3, 1979, Branche XI, Bull. Univ. 4, 1980; [= TL Ren. F].

RenγF2 id., famille γ, ms. de base C, en var. M; p. p. N. Fukumoto – N. Harano – S. Suzuki, Le Roman de Renart édité d’après les manuscrits C et M, 2 vol., Tokyo (France Tosho) 1983-1985; [= TL Ren. FHS]. – Concordance des formes de mots, sans lemmatisation ou autre travail lexicologique, p. p. N. Harano et Sh. Shigemi, Hiroshima 2001, v. RLiR 65 (2001) 283.

RenγH id., branche IX; p. p. N. Harano, Le Roman de Renart, Branche IX éditée d’après les manuscrits C et M, Hiroshima (Bunkahyôron) 1972.

RenγL id., famille γ, ms. M, branches II et Va; ms.
Torino Bibl. naz. Misc. 151 [déb. 14es.] (M), en var. ms. C et N (fam. α, en partie γ : = ‘n’); p. p. R. A. Lodge – K. Varty, The earliest Branches of the Roman de Renart, Louvain (Peeters) 2001 (Synthema 1). C.r. T. Matsumura ZrP 119,163-166.

RenAndJ Renaud d’Andon, Le contenz dou monde, poème satirique en quatrains d’alex. (incomplet du début); orl. 2em. 13es.; ms. unique et incomplet
BN fr. 1593 [frc., faibles traits lorr. fin 13es.]; p. p. T. Atkinson Jenkins, “Le contenz dou monde by Renaud d’Andon”, → MélElliott 1, 53-79; [= TL Contenz d. m.; Boss 2749]. Cité par Gdf comme Contempts dou monde.

RenBeaujBelF Renaut de Beaujeu, Le Bel Descouneü, conte courtois en vers octosyll.; traits bourg. et pic. (?), ca. 1200; ms. unique
Chantilly Musée Condé 472 (626) [hain. 3et. 13es.]; p. p. K. Fresco, Renaut de Bâgé. Le bel inconnu, New-York – London (Garland) 1992 (Garl. Libr. A 77). Avec trad. par C. P. Donagher. Sans glossaire.

RenBeaujBelW1 id.; p. p. G. P. Williams, Li biaus descouneüs de Renaud de Beaujeu, thèse Paris, Oxford (Fox & Jones) 1915; [= TL Biaus Desc.].

RenBeaujBelW2 id.; p. p. G. P. Williams, Renaut de Beaujeu, Le bel inconnu, Paris (Champion) 1929 (CFMA 38); [= TL Bel Inconnu; FEW RenBeauj]. Plus de 200 erreurs selon Corley MélHolden 12.

RenBeaujBelP id.; réimpression de l’éd. W2 qui incorpore les errata de cette éd., p. p. M. Perret, Renaud de Beaujeu, Le Bel Inconnu, Paris (Champion) 2003 (CCMA 4), avec une trad. Cf. le c.r. de T. Matsumura, ZrP 121 (2005) 162-163.

RenBeaujBelH id.; p. p. C. Hippeau, Le bel inconnu ou Giglain... par Renauld de Beaujeu, Paris (Aubry) 1860; [= TL Bel Desc.].

RenBeaujIgnL id., Le lai d’Ignaure ou Le lai du prisonnier, conte courtois, vers octosyll.; traits bourg. et pic., ca. 1200; ms. unique
BN fr. 1553 [pic. 1285 n.st.]; p. p. R. Lejeune, Renaut [de Beaujeu], Le lai d’Ignaure ou le lai du Prisonnier, Bruxelles (Palais des Acad.) – Liège (Vaillant-Carmanne) 1938 (Ac. roy. Textes anc. 3); [= TL Ignaur. L; FEW RenBeaujIgn].

RenBeaujIgnD id.; p. p. N. E. Dubin, The parodic lays, thèse Washington 1974; [= Boss2 2839].

RenBeaujIgnM id.; p. p. F. Michel – L. J. N. Monmerqué, Lai d’Ignaurès... par Renaut, suivi des lais de Mélion et du Trot, Paris (Silvestre) 1832, texte p. 5-30; [= TL Ignaur.]. Contient aussi → MelionM et TrotM.

RenContrR Renart le contrefait, œuvre moralisante qui se vêt sous forme de ‘Roman de Renard’ (incluant, comme branche II un récit sur Alexandre le Grand), par un clerc et apothicaire ou épicier de Troyes, seconde rédaction: ‘B’ qui modifie le texte (‘A’, → RenContr1) constamment et qui supprime quelques parties et en ajoute (bilan: 9000 vers octosyll. de plus et des parties en prose supplémentaires); champ.mérid. ca. 1342 (1328-ca. 1342); ms. unique, 1er vol.:
Wien 2562 [fin 15es.] (B1), copie mod.
BN fr. 369 [19es.?] (B2), 2e vol.:
BN fr. 370 [fin 15es.]; p. p. G. Raynaud – H. Lemaître, Le roman de Renart le Contrefait, 2 vol., Paris (Champion) 1914 (réimpr. Genève, Slatkine, 1975); [= TL Ren. Contref. Rayn.; FEW RenartContr; Boss 5469; Hol 2233]. Le texte cite des textes tel que MorPhil, BrunLat etc. L’éd. contient aussi des extraits de → RenContr1.

RenContrW id., premier vol.: ms. Wien; p. p. F. J. Wolf, Le roman de Renart le Contrefait, Wien (Gerold) 1861.

RenContr1R id., première réd.: ‘A’, ca. 32000 vers octosyll.; champ.mérid. 1322 (1319-1322); ms.
BN fr. 1630 [2eq. 14es.] (A); inédit dans l’ensemble; extraits dans → RenContrR parmi les ‘Notes et Var.’ (A, cité selon t. et p.) et parmi les leçons rejetées. [fo14 rob = ms. B fo13 voab.]

RenContr1H id., section traitant d’Alexandre (basée sur l’Historia de Preliis, peu sur AlexPar), 6561 vers; p. p. J. Harper, A critical edition and study of the Alexander text in the first version (Bibl. Nat. Fr. 1630) of Renart le Contrefait, thèse Univ. of London, Birkbeck Coll., 1978; [= Klapp 18, 1980, 2204]. Vers 1 = 9291 de RenContrR; v. 6549 = 17258.

RenContr1T id.; extraits, p. p. P. Tarbé, Le roman du Renard contrefait par le clerc de Troyes, Reims (Regnier) 1851 (Coll. Poètes de Champ. 13); [= TL Ren. Contref.].

RenHermiteM La vie du saint hermite Regnart, fable; 13es. (?); ms. unique
BN fr. 2458 [14es.] fo80vo-86vo; p. p. E. Martin, “Eine Renartfabel”, ZrP 6 (1882) 347-351; [= TL Fabel Ztschr.].

RenHermiteC id.; p. dans → RenChab 379-389.

RenMont Renaut de Montauban (ou Quatre Fils Aymon, titre qui dénomme aussi le cycle entier, avec → Mabrien, Maugis, VivMonbranc, etc.), chanson de geste en laisses assonancées (en partie rimées). – La version prob. originale est représentée par D (assez archaïque), P et A, ca. 1195 ? Les mss. présentent des différences importantes (entre 14000 et 28000 vers!, les proses encore plus volumineuses), de sorte que la date de ms. doit souvent remplacer la date supposée de rédaction (v. → RenMontArdT p. 190-192); mss. (sigles d’après Thomas qui a modifié, malheureusement et inutilement, le système de Castets et des thèses de Greifswald):
Oxford Bodl. Douce 121 (21695) [2eq. 13es.] (D),
Cambridge Peterhouse Coll. 2.O.5 [pic. fin 13es.] (P),
Oxford Bodl. Hatton 59 [1em. 13es.] (H) incomplet,
Metz 192 [13es.] (Z) détruit par la guerre,
Oxford Bodl. Laud Misc. 637 (1592) [1e partie 1333] (O) fo2ro-67vo,
Ars. 2990 [ca. 1400] (A),
Montpellier Ec. de Méd. 247 [pic. 2em. 14es.] (M),
BN fr. 766 [pic.? ca. 1300] (N),
BN fr. 775 [1em. 14es.] (C),
BN fr. 24387 [traits pic. fin 13es.] (L),
Venezia Marc. fr. XVI [It. ca. 1395] (V). – Version rimée:
BN fr. 764 [ca. 1440] (R) et
BL Roy. 16 G.II [ca. 1445] (B) (deux parties en vers, une en prose). Versions en prose v. → RenMontPr1/2. – Une version différente, mais assez ancienne est donnée par Z et M (prob. abrégé de Z), 1em. 13es. (?). – Une version encore différente est dans O, 2em. 13es. (?) (qqs. points communs avec V qui est du reste à considérer comme version différente, francoit. 1em. 14es. ?). – Version de 2em. 13es. (?): ms. L. Un remaniement, en partie proche de L est donné par N et C, 2em. 13es. (?). Nouvelle rédaction de 1em. 15es., rimée, dans B (2 fragm. rimés plus un morceau en prose) et R (début et fin du cycle omis). À analyser: ms.
Brunswick Me. Bowdoin Coll. R463 fo (M194, anc. Livingston) [ca. 1330] fragm. – RenMontArd est un épisode du même texte. Cf. les bibl. de Verelst dans RomGand 18 (1981) 199-234, → RenMontrV 23-29, et Olifant 12,2 (1987) 125-144.

RenMontaS id.; [ca. 1195 ?]; ms. de base A (ca. 1400), en var. C, N, V, P, D; partie correspondante à → RenMontlC 12588-13102 (totalement différent) p. p. L. Seeger, Der Anfang des Teiles IV der Chanson von ‘Renaut de Montauban’ nach den Hss. ABCVPD (entsprechend L 12588-13102 oder Michelant S. 331-344), thèse Greifswald 1913; [= Boss 669].

RenMontbT id., version des mss. R et B; 1em. 15es.; premier fragment du ms. B (correspondant à R, v. 1-584) p. dans → RenMontArdT pages paires 368-410 (ms. R en face).

RenMontbV id., deuxième fragment en vers du ms. B (sans correspondance dans R, sauf allusion v. 28316-23, mais correspondant à une partie de la version en prose: IV 34-43 et V 1); p. p. P. Verelst, Renaut de Montauban. Deuxième fragment rimé du manuscrit de Londres, British Library, Royal 16 G II (B), Gent 1988 (Rom. Gand. 21).

RenMontcK id., version du ms. C (1em. 14es.), plus proche de l’orig. que L; 2em. 13es. ?; variantes de C et N pour → RenMontlC 1-1260 données aux p. 22-39; la suite du texte de C (avec var. de N), correspondante à → RenMontlC 1261-1988 (totalement différent) est donnée aux p. 44-73; une partie du texte de N (avec var. de P et V), correspondante à → RenMontlC 4657 – après 4968 (cp. concordance approximative dans l’éd. p. 118); p. p. M. Kaprolat, Beuves d’Aigremont nach BC und die Rennenepisode des Renaut de Montauban nach C (PV), thèse Greifswald 1914.

RenMontdT id., version du ms. D (2eq. 13es.), proche de l’original; ca. 1195 (?); p. p. J. Thomas, Renaut de Montauban, Genève (Droz) 1989 (T. L. F. 371); [= TL RMont. T]. Version dérimée → RenMontPrd.

RenMontgJ id.; fragm.
Toulouse (introuvable dans les bibl. publ., collect. partic. ?) [pic. ca. 1300], correspondant en gros à RenMontlcM p. 165-168; p. p. A. Jeanroy, “Un manuscrit fragmentaire de Renaut de Montauban”, RLaR 51 (1908) 241-262.

RenMonth2E id.; ms. H fo11ro-52vo; p. p. W. Erdmann, Fragment II der Oxforder Renaut-Handschrift Hatton 59. Die an den Verrat der Haimonskinder bei Valkulur sich anschliessenden Scenen, thèse Greifswald 1913.

RenMonth3M id.; ms. H fo52vo-70ro; p. p. J. C. Matthes, “Die Oxforter Renaushandschrift, Ms. Hatton. 42. Bodl. 59, und ihre Bedeutung für die Renaussage”, JREL 15 [n. F. III] (1876) 1-32.

RenMontlC id. (texte souvent très éloigné de l’orig.); pic. 2em. 13es. ?; ms. de base L (2em. 13es.); p. en entier par F. Castets, La Chanson des Quatre Fils Aymon, Montpellier (Coulet) 1909; [= TL Quatre Fils Aymon; Boss 668; Hol 721]. Réunit dans cette publication l’éd. publiée antérieurement dans RLaR 49 (1906) 97-219; 369-426; 50 (1907) 97-182; 216-221; 345-533; 51 (1908) 67-96; 143-216; 289-371; 407-447; 490-504; 52 (1909) 16-77; 130-162; 193-423. Donne en marge la concordance avec → RenMontlcM. Le DEAF utilise G. Maschinot, Glossaire de la Chanson des Quatre fils Aymon, Paris (Rev. Mod. des Arts et de la Vie) 1939, basé sur l’éd. Castets; [= Boss 678]. Concordance avec l’éd. T ici, en appendice.

RenMontlT id.; début p. p. P. Tarbé, Le Roman des Quatre Fils Aymon, princes des Ardennes, Reims (Dubois) 1861. Concordance avec l’éd. C ici, en appendice.

RenMontlcM id.; éd. basée pour la plus grande partie (p. 1-410,2) sur L (2em. 13es.), pour la fin (p. 410,3-457) sur C (1em. 14es.), p. p. H. Michelant, Renaus de Montauban oder die Haimonskinder, Stuttgart (Litt. Verein) 1862 (réimpr. Amsterdam, Rodopi, 1966); [= Boss 667; TL RMont.; FEW RenMont]. Texte très corrigé sans justification, préférer → RenMontlC (qui donne en marge la concordance). Concordance avec → RenMontArdlT (à préférer) ici, en appendice.

RenMontmC id.; 977 vers d’après le ms. M (fo221-225) p. p. F. Castets, “Recherches sur les rapports des chansons de geste et de l’épopée chevaleresque italienne”, RLaR 27 [3esér., 13] (1885) 5-42, texte p. 15-42. Aussi dans l’extrait, Paris (Maisonneuve & Leclerc) 1887, 11-38.

RenMontnSi id., version du ms. N (ca. 1300), plus proche de l’orig. que L; 2em. 13es. ?; partie correspondante à → RenMontlC 13101-14530 (totalement différent) publiée avec des var. des mss. V, C et D par K. Simon, Die Chanson de Renaut de Montauban IV, 2 nach den Hss. CVBD, thèse Greifswald 1915.

RenMontnSt id.; partie correspondante à → RenMontlC 14531-15601 (totalement différent), avec des var. des mss. V, C, et D, p. p. E. Stengel – G. Moldenhauer, “Die Chanson de Renaut de Montauban IV, 3”, ZrP 45 (1925) 676-711; [= Boss 670]. Complément p. p. G. Moldenhauer, ZrP 49 (1929) 87-96.

RenMontoQ id., version assez indépendante du ms. O daté de 1333 (qqs. points communs avec ms. V); 2em. 13es. (?); début de la chanson, correspondant à → RenMontlC 1-1988 et à RenMontvT, p. p. F. Quegwer, Der erste Teil der Chanson der IIII Fils Aymon nach der Oxforder Handschrift Laud 637, thèse Greifswald 1914. Concordance avec RenMontvT en marge.

RenMontpT id., version des mss. D, P, A, assez proche de l’original; base ms. P (fin 13es.), en var. mss. A et D; ca. 1195 (?); partie correspondante à → RenMontlC 1018-1987 (totalement différent) et à → RenMontzG, p. p. J. Theel, Der zweite Teil des Buef d’Aigremont (Streit zwischen Renaut und Bertolais) nach den Hss. P, A, D der Quatre Fils Aimon, thèse Greifswald 1914.

RenMontrB id., version rimée des mss. R et B; 1em. 15es.; ms. utilisé R (ca. 1440); p. dans → FerabrasB p. I-XII; [= TL Haimonsk.]. Concordance avec → RenMontArdrT: B v. 1-322 = T v. 1-323, 323-357 = 474-536, 358-377 = 565-584, 378-390 = 1027-1039, 391-403 = 1390-1402, 404-409 = 1412-1417, 410-436 = 1446-1472, 427-449 = 1506-1518, 450-538 = 1575-1664; 539-1044 sans correspondance (ne fait plus partie de l’épisode ardennais).

RenMontrS id.; deux extraits d’après le ms. R: le premier (laisses 10-17 de cette version), p. 60-71, correspond à → RenMontArdrT 311-584 (l’éd. inclut les var. du ms. B), le deuxième (laisses 80-101), p. 71-91 (fo19c-24d; manque au ms. B) correspond à → RenMontlC 3706-3896 (totalement différent); p. p. K. Schumacher, Die jüngere Redaktion der Chanson Renaut de Montauban nach der Pariser und Londoner Handschrift und ihr Verhältnis zur älteren Version, thèse Greifswald 1914. Le sous-titre précise «Teil I», «Teil II» (par G. Olesch) n’a jamais paru; la thèse elle-même comporte deux parties.

RenMontrV id., version rimée des mss. R et B; ms. R p. p. P. Verelst, Renaut de Montauban. Édition critique du ms. de Paris, B. N. fr. 764 (R), Gent 1988 (Rijksuniv. Werken Fac. Lett. 175); [= TL RMont. V].

RenMontvT id., version francoit. du ms. V (ca. 1395), 1em. 14es. ?, en partie très différente des autres mss.; début de la chanson, correspondant à → RenMontlC 1-1988 (totalement différent = 3252 vers dans V); p. p. K. Triebel, Der ‘Bués d’Aigremont’ nach der Venediger Handschrift (V), thèse Greifswald 1913.

RenMontzG id., version des mss. Z et M, proche de l’original; 1em. 13es. ?; base ms. Z, en var. ms. M; partie correspondante à → RenMontlC 1018-1987 (totalement différent) et à → RenMontpT p. p. E. Geipel, Der zweite Teil des Buef d’Aigremont (Streit zwischen Renaut und Bertolais) nach den Hss. Mz, M der Quatre Fils Aimon, thèse Greifswald 1913.

RenMontzK id.; base ms. Z, en var. M, A, P, D; partie correspondante à → RenMontlC 1-1017 (totalement différent) p. p. K. Kaiser, Der erste Teil des Buef d’Aigremont (Lohier-Episode) nach den Hss. Mz, M, A, P, D der Quatre Fils Aymon, thèse Greifswald 1913.

RenMontArdT id., épisode ardennais, correspondant à → RenMontlC 1702-3677, publié parallèlement d’après tous les mss. (versions assonancées et rimées, sauf H qui ne contient pas le passage) par J. Thomas, L’épisode ardennais de ‘Renaut de Montauban’, édition synoptique des versions rimées [!], 3 vol., Brugge (De Tempel) 1962 (Rijksuniversiteit te Gent, Werken... Fac. van de letteren en wijsb. 129-131); [= TL RMont. Episode ardennais T; Boss2 1453]. Cité avec les sigles de ms., p. ex. RenMontArddT. RenMontArdlT correspond à → RenMontlcM; conc. ici, en app.

RenMontPr1 Renaut de Montauban, première version en prose; 15es.; ms.
BL Roy. 15 E.VI [Rouen prob. 1444/1445],
BL Roy. 16 G.II [ca. 1445],
Ars. 3151 [15es.] (ms.-version),
BN fr. 1481 [15es.],
BN fr. 19170 [15es.],
Troyes 743 [15es.]; inédit; v. Wo 139 et Wos 139. [Éd. non publiée: J.-M. Léard, Étude sur les versions en prose de Renaud de Montaubau et édition du ms. Ars. 3151, thèse Paris 1974.]

RenMontPr2 Renaut de Montauban, deuxième version en prose, formant un cycle avec un Maugis en prose, le → Mabrien, et une Conquête de Trébizonde; 1462; ms.
Ars. 5072-5075 [1468-1470] (Am),
München gall. 7 [1468-1470] (Am: 5e vol.),
BN fr. 19173-19177 [3et. 15es.] (Lf),
Pommersfelden 311-312 [ca. 1470] (Pm) incomplet; inédit; v. Wo 140; Wos 140; → RenMontrV p. 55-57; [Boss 679: facsim., version?]. Cp. → Mabrien.

RenMontPrd id., version dérimée de → RenMontd; 15es.; ms.
BL Sloane 960 [15es.]; [éd. non publiée: M.-H. Noterdaeme, Édition du Renaut de Montauban en prose, BM Sloane 960, mém. de lic. Gand 1973].

RenNouvR Renart le Nouvel par Jacquemart Gielee, vers octosyll.; pic. (Lille) ca. 1290; ms. de base
BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295] (V), en var.
BN fr. 372 [déb. 14es.] (C),
BN fr. 1581 [fin 13es.] (L),
BN fr. 1593 [frc., faibles traits lorr. fin 13es.] (F); p. p. H. Roussel, Renart le Nouvel par Jacquemart Gielee, Paris (Picard) 1961 (SATF); [= TL Renart le Nouvel R]. Concordance avec l’éd. M ici, en appendice.

RenNouvM id.; ms. de base L; p. dans → RenMéon, t. 4, p. 125-461; [= TL Ren. Nouv.; cp. FEW RenN]. Concordance avec l’éd. R ici, en appendice.

RenNouvPrS Le Livre de Regnart, mise en prose de → RenNouv; Sud-Ouest ca. 1460; ms. unique
Chantilly Musée Condé 473 (678) [fin 15es.]; p. p. E. Suomela-Härmä, Le Livre de Regnart, Paris (Champion) 1998.

RenPiaudL Jean Renart, De Renart et de Piaudoue, ‘tenson’ entre un ménestrel et un clerc, en vers octosyll.; 2eq. 13es.; ms. de base
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] (A), en var.
Ars. 3114 [pic. fin 13es.] (B); p. dans → LejeuneJRen 411-423; 426-434; [= FEW RenPiaud].

RenclCarH Renclus de Moiliens, Roman de carité, vers octosyll.; pic. ca. 1225; mss.:
BN fr. 1763 [frc.-pic. fin 13es.] (A),
BN fr. 2199 [traits lorr. 3eq. 13es.] (B),
BN fr. 25405 [1e partie, fo1-88, pic. fin 13es.] (Q),
Berlin Staatsbibl. Hamilton 191 [Paris ca. 1300] (ϕ),
BN fr. 20048 [pic. 2em. 14es.] (C),
BN fr. 25462 [art. fin 13es.] (D),
BN fr. 15212 [pic. déb. 14es.] (E),
BN fr. 1109 [pic. 1310] (F),
BN fr. 576 [Arras 1383 n.st.] (G),
BN fr. 1658 [pic. 14es.] (H),
BN fr. 1838 [frc. déb. 14es.] (I),
BN fr. 834 [pic. déb. 14es.] (K),
BN fr. 1543 [pic. 1402] (L),
BN fr. 24307 [15es.] (M),
BN fr. 1444 [pic.mérid. fin 13es.] (O),
BN fr. 25545 [ca. 1325] (P),
BN fr. 23111 [frc. fin 13es.] (Z),
Ars. 3142 [Paris? fin 13es.] (S),
Ars. 3460 [bourg.? fin 13es.] (V),
Bruxelles Bibl. roy. 9411-26 [pic. ca. 1300] (W),
Bruxelles Bibl. roy. 11074-78 [pic. fin 15es.] (U),
Chantilly Musée Condé 474 (1330) [lorr. fin 13es.] (Y),
Amiens Bibl. mun. 437 [pic. 2em. 14es.] (Σ),
Dijon 525 (298) [Paris 1355-1362] (Ψ),
BL Harl. 4354 [fin 13es.] (Γ),
BN nfr. 934 [fragm. 14es.] (X),
Torino Bibl. naz. L.V.54 (G.I.18) [fin 13es.?]; p. p. A.-G. van Hamel, Li romans de carité et miserere du Renclus de Moiliens, Paris (Vieweg) 1885; [= TL Rencl. C; FEW Rencl (daté tantôt 1226, tantôt ca. 1226); Boss 3548]. Éd. ‘critique’ composite, apparemment sans ms. de base.

RenclMisH id., Roman de miserere, vers octosyll.; pic. ca. 1230; éd. composite, mss. v. → RenclCarH, en sus:
BN fr. 12594 [fo149vo-169ro 2em. 14es.] (N),
Ars. 3527 [pic. déb. 14es.] (R),
Ars. 3518 [pic. fin 13es.] (T),
Bruxelles Bibl. roy. 10457-62 [wall. av. 1449] (J),
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] (θ),
BN fr. 12483 [mil. 14es.] (Λ); p. dans → RenclCarH p. 131-285 (‘t. 2’); [= TL Rencl. M; FEW Rencl].

RenclMisM id.; ms. Maihingen (M, = éd. H: Δ), var. de BN fr. 1763 (N = A), BN fr. 2199 (K = B), BN fr. 23111 (V = Z), BN fr. 1444 (R = O), Ars. 3460 (Q = V),
Cambridge Univ. Add. 2751(10) [13es.] fragm.; p. p. A. Mayer, Li Miserere. Pikardisches Gedicht aus dem XII. Jahrhundert von Reclus de Mollens, [partie scientifique du] Programm der königlich bayerischen Studienanstalt Landshut für das Studienjahr 1881/82, s.l. [Landshut] (Thomann) s.d. [1882].

RensonVis J. Renson, Les dénominations du visage en français et dans les autres langues romanes, 2 vol., Paris (Les Belles Lettres) 1962 (Fac. Phil. et Lettres, Liège, 152); [= TL Renson Visage].

RentAireB Rentier du baillage artésien d’Aire; art. 1292; ms.
Lille Arch. dép. B.13602 [1292]; p. dans → RentArtB 2,365-440 (le gloss. commun, 1,75-112, marque ces mat. de Ai*).

RentArtB Rentier des domaines de Robert II, comte d’Artois, années 1298-1299; art. 1298-1299; ms.
Lille Arch. dép. B.13589 [déc. 1298-juin 1299]; p. p. R. Berger – B. Delmaire – B. Ghienne, Le Rentier d’Artois (1298-1299) – Le Rentier d’Aire (1292), 2 vol., Arras 2006 (Mém. Comm. dép. Hist. Arch. Pas-de-Calais 38); texte 2,7-363. Contient aussi → RentAireB (2,365-440).

RentAudV Rentier illustré de Pamele-Audenarde (Vieil Rentier d’Audenarde); flandr. (1275-) 1276 (qqs. ajouts 4eq. 13es. – placés entre parenthèses dans la publ. –, qqs. vers sur les feuilles de garde de mil. 14es.); ms. orig.
Bruxelles Bibl. roy. 1175 [Flandres Or. 1275-1276], une main fo16-188 (A), maistre Quentin fo3-15ro; p. p. L. Verriest, Le polyptyque illustré dit ‘Veil Rentier’ de messire Jehan de Pamele-Audenarde (vers 1275), Bruxelles (auteur/Duculot) 1950. Mêmes scribes: → TerrEvêque.

RentSNicM Rentier de l’hôpital Saint Nicolas de Lille suivi d’un obituaire de 1325; pic. (Lille) 1325 (avec ajouts jusqu’en 1350, marqués en note); ms. (registre)
BN fr. 11608 [mil. 14es. (??)]; p. p. M.-Th. Morlet, Le Rentier de la Maison Saint Nicolas à Lille, Amiens (C.E.Pic.Univ.) 2000.

RésSauvGenB La Resurrection nostre Seigneur Jhesu Crist, mystère en vers octosyll.; 14es.; ms.
Ste-Gen. 1131 [ca. 1440] fo70v-116r; p. p. J. F. Burks, La Resurrection nostre Seigneur Jhesu Crist, thèse Bloomington, Ind. 1957, non publiée.

RésSauvGenJ id.; p. dans → JubMyst 2,312-379.

RésSauvcJ Jeu de la résurrection du Sauveur, version remaniée (par rapport à l’orig. représenté par p), 552 vers octosyll.; agn. mil. 13es.; ms. unique et fragmentaire
BL Add. 45103 [agn. 4eq. 13es.] (C, de Canterbury); p. p. T. Atkinson Jenkins et al., La seinte resureccion from the Paris and Canterbury mss., Oxford (Blackwell) 1943 (ANTS 4); [= TL Seinte Resureccion anglon.; AND Resur (concerne aussi → RésSauvpJ); Dean 717; Boss 3888; Hol 1975]. Contient aussi → RésSauvpJ (haut de page).

RésSauvpJ id., version plus proche de l’original supposé, 371 vers octosyll.; agn. 1ert. 13es.; ms. unique et fragmentaire
BN fr. 902 [agn., cette partie 2em. 13es.]; p. dans → RésSauvcJ (bas de page).

RésSauvpB id.; p. p. D. Bevington, Medieval drama, Boston (Houghton Mifflin) 1975, 122-136. Contient aussi → AdamB. Basé sur le ms. et l’éd. J. Inutile.

RésSauvpF id.; réimpression de l’éd. p. dans → ThéâtFr, collationnée sur le ms. par A. Thomas, dans → FoersterKoschw 213-224 (sous le titre de ‘Osterspiel’).

RésSauvpK id.; p. p. N. J. Kiefer, La seinte resureccion. Anglonormannisches Osterspiel aus dem Ende des XII. Jahrhunderts, thèse Fribourg (Suisse), Strasbourg (Heitz) 1927.

RésSauvpS id.; p. p. F. E. Schneegans, La résurrection du Sauveur, Strasbourg (Heitz) – New York (Stechert) 1925 (Bibl. rom. 303); [= TL Résurr. Sauv. Schn].

RésSauvpW id.; p. p. J. G. Wright, La résurrection du Sauveur, Paris (Champion) 1931 (CFMA 69); [= TL Résurr. Sauv. Wr; FEW RésSauv].

RespCurtS Li respit del curteis E del vilain pusneis, poème didactique en strophes d’hexasyll. terminées chacune par un proverbe (incip. Cil qe commence bien); agn. 2em. 13es.; ms.
Oxford Bodl. Selden Supra 74 [agn., cette partie 2eq. 14es.]; p. p. E. Stengel, “Handschriftliches aus Oxford”, ZfSL 14 (1892) 127-160, spéc. 154-158; [= AND Respit; Dean 258; Vising 47; Boss 2710; ProvM: ‘Resp.’]. Cp. → MarcSalo.

RestorD Restor du Paon, branche du cycle de → AlexPar, suite de → VoeuxPaon, par Jean Brisebarre dit le Court, laisses d’alex. rimés; pic. ca. 1330; ms. de base
Oxford Bodl. Bodley 264 [fo1-209 pic. 1338] (P), en var.
BL Add. 16888 [mil. 14es.] (N1),
BN fr. 1554 [14es.] (N2),
BN fr. 25521 [14es.] (N5),
BN fr. 24386 [14es.] (N6),
BN fr. 1375 [15es.] (O),
BN fr. 20045 [pic. 14es.] (P6),
New York Pierpont Morgan Libr. G.24 (anc. Meersburg v. Lassberg 198, Donaueschingen 168) [Tournai? ca. 1350] (P7),
BN fr. 790 [mil. 14es.] (Q),
BN fr. 2165-2166 [3et. 14es.] (Q1),
Oxford Bodl. Douce 165 [Paris, traits pic. ca. 1345] (S1),
Ars. 2776 [14es.] (S5),
Rouen Bibl. mun. 1057 (O.8) [14es.] (S6),
København Kgl. Bibl. Thott 414 fo [14es.] (S7),
BN fr. 12567 [It. ca. 1340] (U),
BN fr. 12565 [pic. 3et. 14es.] (W); p. p. E. Donkin, Jean Brisebarre. Li Restor du Paon, London (The Mod. Humanities Res. Ass.) 1980; [= TL Brisebare Paon D; Boss2 6602].

RestorC id.; ms. de base W; p. p. R. J. Carey, Jean le Court dit Brisebarre. Le Restor du Paon, Genève (Droz) 1966 (T.L.F. 119); [= TL Brisebare Paon C; Boss2 6601]. Cf. → JMotePaon.

RevCrit Revue critique d’histoire et de littérature, t. 1-9, Paris 1866-1875, t. 10 (n.s. t.1) 1876 ss.

RevRom Revue Romane, København (Københavns Universitet, Romansk Institut) 1966-. [Titre dep. 1994: Revue Romane. Langue et littérature.]

RézeauCép Pierre Rézeau, Dictionnaire des noms de cépages de France. Histoire et étymologie, Paris (CNRS) [1997] 1998. Les notices se complètent souvent mutuellement. Cp. Lengert VRo 58, 308-310.

RézeauIncip Pierre Rézeau, Répertoire d’incipit des prières françaises à la fin du moyen âge. Addenda et corrigenda aux répertoires de Sonet et Sinclair. Nouveaux incipit, Genève (Droz) 1986 (Publ. rom. et fr. 174); [= Boss2 5962]. Cp. → SinclairPrières, SinclairDev, SonetIncip et LångforsInc.

RézeauPrières Pierre Rézeau, Les prières aux saints en français à la fin du moyen âge, I: Introduction; Les prières à plusieurs saints, Genève (Droz) 1982 (Publ. rom. et fr. 163); II: Prières à un saint particulier et aux anges, Genève (Droz) 1983 (Publ. rom. et fr. 166); [= TL Prieres saints R]. Contient des prières tirées de mss. et d’imprimés datées 13es.-16es.

Rheinfelderf H. Rheinfelder, Altfranzösische Grammatik, 2. Teil: Formenlehre, München (Hueber) 1967; [= TL Rheinfelder Formenlehre et Rheinfelder Afz. Gr.]. Grammaire claire de la ‘norme’. Compléter par → Buridant.

Rheinfelderl H. Rheinfelder, Altfranzösische Grammatik, 1. Teil: Lautlehre, 4e éd., München (Hueber) 1968; [TL Rheinfelder Afz. Gr.: 1e éd. 1937, TL Rheinfelder Afz. Gr.2: 2e éd. 1952]. Grammaire claire de la ‘norme’. Compléter par → Pope.

Rich 1680 P. Richelet, Dictionnaire françois, contenant les mots et les choses..., Genève (Widerhold) 1680 (réimpr. Hildesheim – New York, Olms, 1973). Cf. L. Bray, C.-P. Richelet..., Tübingen 1986: la réimpr. 1973, comme celle de Genève, Slatkine, 1970, reproduit la deuxième éd. datée de 1680 (t. 1) et 1679 (t. 2) [françois etc. sur la page titre du t. 1 sans cédille aux l. 2 et 14, avec à la l. 6; un deuxième tirage de cette éd. 1680/1679 donne les trois cédilles]; la toute première éd., datée de 1680/«M. DC. LXXXIIX» (souvent interprété comme 1688) est sans doute à dater de 1680/[1679]; elle est assez fautive. Pour les éd. 1681, 1685, etc. (65 en tout, plus 22 douteuses ou inexistantes) v. Bray; [= FEW Rich 1680].

RichH Richars li biaus, roman courtois, par un certain Requis (mestre), en vers octosyll.; pic.orient. 3et. 13es.; ms.
Torino Bibl. naz. L.I.13 (G.II.9) [hain. 2eq. 14es.] aux deux tiers détruit; p. p. A. J. Holden, Richars li biaus, Paris (Champion) 1983 (CFMA 106). L’éd. se base sur la bonne transcription de Foerster et la collation des parties lisibles du ms.

RichF id.; p. p. W. Foerster, Richars li biaus, Wien (Hölder) 1874; [= TL Rich.].

RichSemJ Richard de Semilli, chansons; s. l. (frc.) ca. 1200; ms. de base des chans. 1 (RS 1583), 2 (22), 3 (1860), 4 (1820), 5 (538), 6 (527), 7 (614), 8 (1362):
Ars. 5198 [déb. 14es.] (K), de 9 (533):
BN fr. 847 [4eq. 13es.] (P), 10 (868) est imrimé en parall. selon K et P; p. p. S. M. Johnson, The lyrics of Richard de Semilli, Binghamton, N.Y. (Med. & Renaiss. Texts & St. 81) 1992 (v. ib. pour d’autres éd. partielles). Avec musique et gloss.

RichSemS id.; dix chansons tirées des chansonniers K, N, V, P, X; éd. ‘critique’ p. p. G. Steffens, “Der kritische Text der Gedichte von Richart de Semilli”, dans → MélFoerster 331-362; [= TL Rich. de Semilli]. Sans Tourn. Dam. Peu fiable, considérer les var.

RichardCh J. Richard, “Entre aveu de mainmorte et aveu de bourgeoisie. Trois textes bourguignons du XIIIe siècle”, Mém. de la Soc. pour l’Hist. du Droit et des Instit. des anc. pays bourg., comtois et romands, 30 (1970-1971) 259-265. Contient trois doc. bourg., deux datés 1264 et un 1266, tirés du cart.
Dijon Arch. dép. B 10423 [1272, continuations 1284-1294] fo202, 150, 186vo-187ro.

RichardChy J. Richard, Chypre sous les Lusignans. Documents chypriotes des Archives du Vatican (XIVe et XVe siècles), Paris (Geuthner) 1962 (Inst. fr. d’Archéol. de Beyrouth, Bibl. 73). Doc. fr. à partir de 1367-1368.

RichardThierry J.-M. Richard, “Thierry d’Hireçon, agriculteur artésien (13.. - 1328)”, BEC 53 (1892) 383-416; 571-604. Extraits de documents art. déb. 14es. – 1328.

RichardsonCist H. G. Richardson, “Cistercian formularies”, dans H. E. Salter et al., Formularies which bear on the history of Oxford, c. 1204-1420, t. 2, Oxford (Clarendon) 1942 [Oxf. Hist. Soc. n. s. 5], 279-327; [= AND Cist Form; Dean 320]. Contient 7 lettres agn. de ca. 1340 (no23-29, p. 315-319), ms. composite
Warminster Longleat (Somerset; Marquess of Bath) 37 [agn., cette partie 2em. 14es.].

RichardsonDicta H. G. Richardson, “Letters of the Oxford dictatores”, dans → RichardsonCist p. 329-450. Contient nombre de lettres agn., notamment par Thomas Sampson, ca. 1355 – ca. 1415; [= AND Samps1, cp. AND Samps2: lettres de Thomas Sampson tirées de mss. divers; Dean 317; 318; 320; 321; 323; cf. Vising 391].

RicheutV Richeut, conte assez grivois autour d’une nonne devenue fille de joie et de son fils, en strophes d’octosyllabes (1318 v.); qqs. traits de l’Ouest, 3et. 12es.; ms. unique
Bern 354 [bourg.sept. déb. 14es.]; p. p. P. Vernay, Richeut, Bern (Francke) 1988; [= TL Richeut V].

RicheutL id.; p. p. I. C. Lecompte, “Richeut. Old French poem of the twelfth century”, RoR 4 (1913) 261-305; [= TL Richeut L].

RicheutM id.; p. dans → Méon 1,38-79.

RichterChron Elise Richter, Beiträge zur Geschichte der Romanismen, I. Chronologische Phonetik des Französischen bis zum Ende des 8. Jahrhunderts, Halle (Niemeyer) 1934 (ZrP-Beih. 82); [= FEW RichterChron].

RickardChrest P. Rickard, Chrestomathie de la langue française au XVesiècle, Cambridge (Univ. Press) 1976.

RigomerF Les Merveilles de Rigomer, roman arthurien en vers octosyll. rimés; pic. (Tournai?) mil. 13es.; ms.
Chantilly Musée Condé 472 (626) [hain. 3et. 13es.],
Torino Bibl. naz. L.IV.33 (fr. 23; G.I.29) [pic. ca. 1400] (B) fragm. (v. 15923-17271); p. p. W. Foerster, Les mervelles de Rigomer von Jehan, 2 vol., Dresden – Halle (Niemeyer) 1908-1915 (Ges. für roman. Lit. 19; 39); [= TL Rigomer; FEW Rigomer].

RigomerV id.; p. p. T. E. Vesce, Les mervelles de Rigomer, thèse Fordham Univ. New York 1967; [= Boss2 4203]. Propose une datation fin 12es. (cp. sa trad. publiée chez Garland en 1988).

RigomertP id., fragm. Torino; p. sur la base d’une copie de Stengel par E. Pessen, Die Schlussepisode des Rigomerromanes, thèse Heidelberg, Berlin 1907. Les corrections semblent être documentées (‘B’ ou sans sigle; ‘A’ = Chantilly).

RioteaU Le roi d’Angleterre et le jongleur d’Ely, dialogue passant de folie à sagesse: le juste milieu est désirable, version en vers octosyll. de → Rioteb, incipit Le jonglour ne fuit losengier; agn. ca. 1300; ms.
BL Harl. 2253 [agn. ca. 1340] (facsim. Ker 1965); p. p. J. Ulrich, “La riote du monde”, ZrP 8 (1884) 275-279, spéc. (version I, vingt premiers vers omis); [= Dean 195].

RioteaM id.; p. dans → MontRayn 2,242-256.

RioteaMich id.; ms. ca. 1300; p. p. F. Michel dans → RiotebM p. 27-43.

RioteaN id.; p. dans → NoomenJongl 86-113.

RiotebU La Riote du Monde, version en prose fragm., incipit Je me chevauçoie d’Amiens a Corbie; ca. 1280 (?); ms.
BN fr. 1553 [pic. 1285 n.st.]; p. dans → RioteaU 279-289 (version II, col. gauches).

RiotebM id.; p. p. F. Michel, La Riote du Monde. Le roi d’Angleterre et le jongleur d’Ely, Paris (Silvestre) 1834, p. 1-25. Contient aussi → RioteaMich.

RiotecU id., prose, incipit Jeo chevalchoie l’autrer de Amiens a Corbie; agn. 3eq. 13es.; ms.
Cambridge Trinity Coll. O.2.45 [agn. 3eq. 13es.]; p. dans → RioteaU 279-281 (version III, col. droites); [= Dean 195.1]. Un fragment,
Stratford upon Avon Gild Rec. XII 206 [1ert. 14es.], est p. p. G. E. Brereton dans MedAev 4 (1935) 95-99.

RiotedU id., version en prose du ms. D; fin 13es.; ms.
Bern 113 [bourg., qqs. traits pic., fin 13es.]; p. dans → RioteaU 281-289 (version IV, col. droites). Début manque.

RisopIr A. Risop, Studien zur Geschichte der französischen Konjugation auf -ir, Halle (Niemeyer) 1891; [= TL Risop Studien; FEW Risop].

RivièrePast J.-C. Rivière, Pastourelles, I: Introduction à l’étude formelle des pastourelles anonymes françaises des XIIe et XIIIe siècles; Textes du Chansonnier d’Oxford, Genève (Droz) 1974, II: Textes des Chansonniers de Berne, de l’Arsenal, de la Bibliothèque Nationale, 1975, III: Textes des Chansonniers de la Bibliothèque Nationale (suite) et de la Bibliothèque vaticane, Motets anonymes des Chansonniers de Montpellier et de Bamberg, Tableaux et glossaire, 1976; [= TL Pastourelles R; Boss2 4412]. Édition peu sûre; v. Roques ZrP 94,414-420.

RlFl E. Rolland, Flore populaire de la France ou histoire naturelle des plantes dans leurs rapports avec la linguistique et le folklore, 11 vol., Paris (Rolland) 1896-1914 (réimpr. en 6 vol., Paris, Maisonneuve et Larose, 1967); [= FEW RlFl]. Ses renvois à DC se réfèrent à l’éd. Henschel de 1840-1850. Cf. → LangstedtBot.

RlFn E. Rolland, Faune populaire de la France, 13 vol., Paris (Libr.-Comm./Maisonneuve) 1877-1911 (réimpr. en 7 vol., Paris, Maisonneuve et Larose, 1967); [= FEW RlFn].

Rn F. Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, 6 vol., Paris (Silvestre) [1835]-1844; [= FEW Rn; TL Raynouard Lex. rom.]. Le vol. 1 (daté de 1838) contient des Recherches, une Grammaire romane et un Choix des poésies originales des troubadours. Le vol. 2 est daté de 1836, mais semble avoir paru en 1835. Réimpr. ‘de l’éd. 1836-1845’ (!): Heidelberg (Winter) s. d. [1928-29]: vol. 2-6.

RoJb Romanistisches Jahrbuch, Berlin – Hamburg – New York (de Gruyter) 1947/48–.

RoPh Romance Philology, Berkeley – Los Angeles (University of California Press) 1947–.

RoR Romanic Review, Columbia Univ., New York, dep. 1910.

RoSt Romanische Studien, p. p. E. Boehmer, t. 1 (Straßburg 1871) – 6 (1895); [= TL Rom. Stud.].

Rob P. Robert, Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française, 6 vol., Paris (Soc. du Nouv. Littré) 1951-1964; Supplément (t. 7) 1970.

Rob 1966 id., édition légèrement modifiée, Paris 1966.

Rob 1985 Le Grand Robert de la langue française. Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française de Paul Robert, par A. Rey et al., dite Deuxième édition, 9 vol., Paris (Dict. Le Robert) 1985. Notices hist. en bonne partie copiées du TLF (A-M).

Rob 1986 id., toujours «Deuxième édition», à corrections mineures innombrables, Paris 1986.

RobHist v. RobP2.

RobP2 Le Petit Robert. Dictionnaire alphabétique & analogique de la langue française par P. Robert, réd. dirigée par A. Rey et Josette Rey-Debove, Paris (Soc. du Nouv. Littré) [11967]; 2e éd. 1977. RobP, 1e et 2e éd., suivaient, pour la datation du vocabulaire, une politique scientifique (lire son introd. modèle en matière de sém.). Depuis les rééditions subséquentes, on y copie les dates moins contrôlées de RobHist 1992 (A. Rey et al., Dict. hist. de la langue fr., Paris 1992, qui les tient, de façon non identifiable, de TLF, RobP, MatHistVoc etc.) et d’autres sources; le DEAF ne peut plus tenir compte de ces indications. Pour son vocabulaire frm., RobP est cité au besoin avec la date de publication de l’éd. ou impression.

RobBloisAmU Robert de Blois, Chanson d’amors, vers octosyll.; 2et. 13es.; impression synoptique de 4 mss.:
BN fr. 24301 [lorr. 2em. 13es.] (B) (p. impaires supra),
BL Add. 10289 [norm. prob. 1280] (p. imp. infra),
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] (paires infra),
Ars. 5201 [bourg.sept. ou lorr. 3et. 13es.] (A) (paires supra)?, non utilisé:
London Westminster Abbey CA.21 [15es.]; p. dans → RobBloisBeaudU 2,100-143.

RobBloisAmB id.; p. dans → BarbMéon 2,208-219, vers 750-1099.

RobBloisBeaudL Robert de Blois, Beaudous, roman arthurien en vers octosyll.; 2et. 13es.; ms. unique
BN fr. 24301 [lorr. 2em. 13es.]; p. p. J. C. Lemaire, Biaudouz de Robert de Blois, Liège (Univ.) 2008. Nombre de remarques: Roques RLiR 75,258-264; Trachsler R 131,230-232.

RobBloisBeaudU id.; p. p. J. Ulrich, Robert von Blois sämmtliche Werke, Berlin (Mayer & Müller) 1889-1895, I, Beaudous; [= TL Beaud. et RBlois]. Introd. chaotiques; plein d’erreurs. Contient aussi → RobBloisFlor/Chast/DidU. T. 1 contient RobBloisBeaudU, t. 2 RobBloisFlorU, RobBloisAmU et, p. 147-150, quatre chansons, t. 3 = RobBloisDidU (sigle qui peut malheureusement servir à tout le t. 3!) contient aussi RobBloisEnsU 3-54, RobBloisChastU 55-78 et RobBloisRelU 79-129.

RobBloisChastU id., Le chastoiement des dames, vers octosyll.; 2et. 13es.; ms. imprimé
Ars. 3516 [art. 1267], autre ms.
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.]; p. dans → RobBloisBeaudU 3,57-129.

RobBloisChastB id.; ms. BN fr. 837 p. dans → BarbMéon 2,184-208, vers 1-749.

RobBloisChastF → RobBloisDidF 133-155.

RobBloisDidU id., œuvre didactique, comprenant → RobBloisEnsU (p. 3-54), RobBloisChastU (55-78) et RobBloisRelU (79-129); ms.
Ars. 5201 [bourg.sept. ou lorr. 3et. 13es.]; p. dans → RobBloisBeaudU, t. 3, Die didactischen und religiösen Dichtungen Robert’s von Blois, 1895.

RobBloisDidF id., étude sommaire de l’œuvre didactique avec éd. de RobBloisEnsF (p. 93-132) et RobBloisChastF (133-155); ms. de base
Ars. 5201 [bourg.sept. ou lorr. 3et. 13es.] (A), complété quant à -Ens de
BN fr. 2236 [1em. 15es.] (C), quant à -Chast de
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] (O), en var. aussi
Ars. 3516 [art. 1267] (B),
BN fr. 24301 [lorr. 2em. 13es.] (N), extraits de
BL Cotton Cleopatra A.VIII [garde fin 13es.],
BL Add. 10289 [norm. prob. 1280] et
London Westminster Abbey CA.21 [15es.]; p. p. J. H. Fox, Robert de Blois. Son œuvre didactique et narrative, Paris (Nizet) s.d. [dép. lég. 1950]. C.r. Lecoy R 75,405-409.

RobBloisEnsU id., pièce didactique appellée Enseignement des princes, en vers octosyll., p. dans → RobBloisDidU p. 3-54.

RobBloisEnsF → RobBloisDidF 93-132.

RobBloisFlorB id., Floris et Lyriopé; 2et. 13es.; ms. de base
Ars. 5201 [bourg.sept. ou lorr. 3et. 13es.] (A), en var.
BN fr. 24301 [lorr. 2em. 13es.] (N); p. p. P. Barrette, Robert de Blois’s Floris et Lyriopé, Berkeley – Los Angeles (Univ. of Calif. Press) 1968 (Univ. of Calif. Publ. in Mod. Phil. 92); [= TL Fl. u. Lir.2].

RobBloisFlorU id., impression parallèle de deux mss.; p. dans → RobBloisBeaudU t. 2 (1891) 1-99, ms. Ars. pages paires, ms. BN impaires.

RobBloisFlorZ id.; imprime ms. BN, qqs. var. de Ars.; p. p. W. von Zingerle, Floris et Liriope, altfranzösischer Roman des Robert de Blois, Leipzig (Reisland) 1891; [= TL Fl. u. Lir.].

RobBloisRelU id., poésies religieuses (à numerotation unique dans l’éd.); p. dans → RobBloisBeaudU t. 3, 79-129.

RobCibMandM Qui manducat me, sermon sur Io VI 58 prêché en 1446 par Robert Ciboule; 1446; ms. de base
BL Add. 12215 [2em. 15es.] (A), en var.
BN fr. 936 [2em. 15es.] (B),
BN fr. 1029 [2em. 15es.] (C),
Cambrai 171 (166) [2em. 15es.] (D),
Cambrai 578 (536) [2em. 15es.] (E),
Maz. 993 [ca. 1475] (F),
Lyon Bibl. mun. 1243 [2em. 15es.] (G); p. p. N. Marzac, Édition critique du sermon Qui manducat me de Robert Ciboule (1403-1458), Cambridge (MHRA) 1971.

RobClariL Robert de Clari (Cléry les Pernois?), récit en prose de la quatrième croisade (témoignage oculaire de ce chevalier d’un rang inférieur, faits précis relatifs aux années 1198-1205, indications supplémentaires jusqu’en 1216); pic. (Corbie?) 1216 (ou peu après); ms. unique
København Kgl. Bibl. Gl. Kgl. 487 fo [pic. (Corbie) ca. 1300]; p. p. P. Lauer, Robert de Clari. La conquête de Constantinople, Paris (Champion) 1924 (CFMA 40); [= TL RClari L; FEW RClari; Boss 3643; Hol 2350]. Corr. R 53,392-3; R 82,134-8; cf. P. F. Dembowski, La Chron. de R. de C., Et. de la langue et du style, Toronto 1963, avec glossaire. Analyse de la description de Constantinople (ch. 82-92) par P. Schreiner, Novum Millennium, Studies ... Paul Speck, Aldershot 2001, 337-356. (Le texte publié par J. Longnon dans Geoffroy de Villehardouin..., Paris 1981, est rajeuni et sans valeur scientifique.) La trad. de A. Micha, Paris, Bourgois, 1991, est accompagnée d’une réimpr. de l’éd. L (p. 123-223, ignorant les listes de corr. citées supra: inutilisable).

RobClariH id.; p. p. K. [Ch.] Hopf, Robert de Clary, La prise de Constantinople, dans Chroniques gréco-romanes inédites ou peu connues, publiées avec notes et tables généalogiques, Berlin (Weidmann) 1873; [= TL RClary; Boss 3642].

RobClariD id., réimpr. de l’ed. L avec incorporation de la collation de Jeanroy (R 53,392-393) et celle de Dembowski (R 82,134-138); p. p. J. Dufournet, La conquête de Constantinople, Paris (Champion) 2004 (Champion Class. 14). Avec traduction. C.r. U. Mölk ZrP 124 (2008) 97-108, avec étude du ms. (la première dep. 1844 [!]; avec une reprod.).

RobDiableL Robert le Diable, roman de Robert, fils du Duc de Normandie, futur Robert Ier, voué au Diable par sa mère d’abord inféconde (1ert. 11es.), en couplets d’octosyllabes; traits norm. ?, fin 12es.; ms. de base
BN fr. 25516 [pic. 2em. 13es.] (A), en var.
BN fr. 24405 [hain. ca. 1400] (B) qui abrège (notamment la croisade) ou allonge certains épisodes (notamment les ‘enfances’), ms. tardif mais fidèle; p. p. E. Löseth, Robert le Diable, Paris (Firmin Didot) 1903 (SATF); [= TL Rob. l. Diable; FEW RobDiable]. [Pour les versions en prose v. le travail très riche de K. Breul, cité par Wo 146, p. 56 et 198; l’éd. de la Soc. des Antiquaires de Norm. (signée par E. Frère), Rouen 1836, contient → MirNDPers33S (1-123), RobDiable (extraits, 127-152) et un texte en prose (153ss.) précédant dans les mss. et édd. une (des?) Chron. de Normandie. V. Wo 146 et Wos 146.]

RobDiableT id.; ms. A; p. p. G. S. Trébutien, Le roman de Robert le Diable en vers du XIIIe siècle ... d’après les manuscrits de la Bibliothèque du Roi, Paris (Silvestre) 1837; [= TL Rob. l. Diable1]. Copie du seul ms. A, malgré le sous-titre. (L’éd. contient qqs. passages du ms. mutilés depuis.)

RobDiablebG id., version du ms. B; p. p. E. Gaucher, Robert le Diable, Paris (Champion) 2006 (C.C.M.Â. 17). Avec traduction en regard.

RobDiableDitB id., traitement du sujet en forme de dit, 1016 vers alex., incipit El non de Jesu Crist qui est nostre douz pere Veul commencier .i. dit; mais por le grant misere; 1em. 14es.; ms. de base
BN fr. 24432 [frc. av. 1349] (A); en var.
BN fr. 1881 [3et. 15es.] (B) et
BN fr. 12604 [15es.] (C); p. p. K. Breul, “Le dit de Robert le Diable”, dans → MélTobler1 464-509; [= TL Dit Rob. D].

RobGrethCorsS Robert de Gretham (Robert le Chapelain), Corset (poème sur les sacrements), octosyll., fin manque; agn. 2eq. 13es.; ms. unique
Oxford Bodl. Douce 210 [agn. déb. 14es.]; p. p. K. V. Sinclair, Corset by Rober le Chapelain, London (ANTS) 1995 (ANTS 52); [= AND Corset (cite le ms.) et AND2 Corset ANTS (éd.); Dean 590].

RobGrethCorsM id.; extraits p. p. P. Meyer, BullSATF 1880 p. 62-68; [= Vising 249; Boss 3582].

RobGrethEv Robert de Gretham, Les Évangiles des domnées ou Mirur/Miroir, exposition des évangiles des dimanches (60) et fêtes où sont incorporés de nombreux miracles, histoires édifiantes et exempla, près de 19000 vers octosyll.; agn. 2eq. 13es.; mss.
Nottingham Univ. WLC.LM.4 [agn. 2em. 13es.] (W2) fo57-171 (seul complet),
Nottingham Univ. WLC.LM.3 [agn. mil. 13es.] (W1),
BL Add. 26773 [agn. mil. 13es.] (L),
Cambridge Univ. Gg.I.1 [agn. après 1307] (U),
Cambridge Trinity Coll. B.14.39 (323) [agn., cette partie fin 13es.] (T) exempla seulement,
York Chapter Libr. 16.K.14 [agn. 2em. 13es.] (Y) fragm. des exempla,
BN nfr. 11198 [fo6s., agn. ca. 1300] (F) (fragm. E. Piot),
Oxford Bodl. Holkham Misc. 44 (anc. Holkham Hall 663) [agn. ca. 1400] (O) incomplet,
Columbia Mo. Univ. of Missouri Ellis Libr. Fragm. Ms. 135 (anc. Cheltenham Phillipps 15758) [agn. 2em. 13es.] (Mo) fragm.,
San Marino Huntington Libr. HM.903 [agn. mil. 14es.] (Hm); inédit dans l’ensemble. [AND Mirur = ms. Nottingham Univ. WLC.LM.4; Dean 589; Vising 71]. Cf. → MarshallRob (contient uns transcription imitative du ms. W2 fo57-110, 8900 vers); EvDomB.

RobGrethEvA id.; extraits (tirés du prol. et de deux sermons; exempla en entier) sur la base de
Nottingham Univ. WLC.LM.4 [agn. 2em. 13es.] avec var., p. dans M.Y.H. Aitken, Étude sur le Miroir ou Les évangiles des domnées de Robert de Gretham, Paris (Champion) 1922; [= TL Rob. Greth.; Boss 3584; Hol 237]. Glossaire douteux. C.r. Gay PQ 4,93-94 (pas sûr non plus:glasglos).

RobGrethEvD id.; ms. W2; prol. et sermons 1-12, 4131 vers en tout, publiés en regard (pages paires) de l’éd. de la traduction mangl. par Th. G. Duncan – M. Connolly, The Middle English Mirror: Sermons from Advent to Sexagesima, Heidelberg (Winter) 2003 (M.E.T. 34).

RobGrethEvM1 id.; extraits du ms. Cambridge Univ. Gg.I.1 [agn. après 1307], avec qqs. var., p. p. P. Meyer, R 15 (1886) 296-305.

RobGrethEvM2 id.; extraits des mss. York Chapter Libr. 16. K. 14 [2em. 13es.] et Cambridge Trinity Coll. B.14.39 [fin 13es.] p. p. P. Meyer, R 32 (1903) 29-31 [York] et 32-37 [Cambr.].

RobGrethEvP id., extraits; ms. de base Nottingham Univ. WLC.LM.3 (C), en var. Nottingham Univ. WLC.LM.4 (B), BL Add. 26773 et Cambridge Univ. Gg.I.1 (A); p. p. S. Panunzio, Miroir ou les Évangiles des Domnées. Edizione di otto domeniche, Bari (Adriatica) 1967; [= TL Miroir; Boss2 5614]. Mauvaise édition; citée selon les pages.

RobGrethEvP2 id.; 2e éd. 1974 (Bibl. di fil. rom. 26); [= TL Rob. Greth. P]. À corrections.

RobHoY Robert de Ho, Enseignements Trebor, poème moralisant en vers octosyll.; prob. agn. ca. 1260; ms. de base
BN fr. 25408 [agn. 1267] (P), en var.
New Haven Yale Beinecke Libr. 395 (anc. Cheltenham Phillipps 4156) [agn. ca. 1275] (C), autre ms.
Cambridge Emmanuel Coll. 106 [agn. 3eq. 14es.]; p. p. M.-V. Young, Les enseignements de Robert de Ho, dits Enseignements Trebor, thèse Zürich, Paris (Picard) 1901; [= TL Enseignem. Rob. de Ho; FEW RobHo; Dean 253].

RobHoeS id.; ms. Cambridge Emmanuel Coll. (E), offrant des extraits dans un ordre modifié; p. p. T. F. Salminen (Mustanoja), “Newly discovered extracts of the Enseignements Trebor”, NM 43 (1942) 49-61.

RobOmMirL Robert de l’Omme (de l’Orme), Miroir de vie et de mort, poème moral allégorique, en vers octosyll.; pic. 1266; ms. de base
Ste-Gen. 2200 [art. 1277] (G), en var.
BN fr. 834 [pic. déb. 14es.] (N),
BN fr. 24432 [frc. av. 1349] (P),
Vat. Ottoboni lat. 2523 [ca. 1455]; p. p. A. Långfors, “Le miroir de vie et de mort par Robert de l’Omme (1266)”, R 47 (1921) 511-531; 50 (1924) 14-53; [= TL Mir. de vie et de mort]. Le ms.
Chantilly Musée Condé 617 (1386) [wall. 2em. 15es.] (C) contient une dramatisation du texte (concordance R 50,40-41) p. p. G. Cohen, Mystères et moralités du manuscrit 617 de Chantilly, Paris (Champion) 1920, texte 39-77 [peu sûr: c.r. essentiel Långfors R 50,43-49].

RobReimsM Robert de Reims alias La Chievre de Reins, aussi Li Chievre, chansons RS 1510 (= 1), 957 (2), 35 (3), 1852 (4), 383 (5), 1485 (6), 319 (7), 1163 (8), 1655 (9); ms. principal
BN nfr. 1050 [2em. 13es.] (X), CFHKMNOPRTU et a en var.; 1em. 13es.; p. p. M. F. Mann, “Die Lieder des DIchters Robert de Rains genannt La Chievre”, ZrP 23 (1899) 79-116.

RobertEcly G. Robert, “La seigneurie d’Ecly du XIIe au XVIe siècle”, Travaux de l’Académie nationale de Reims 139 (1925) 139-225. Contient des doc. orig., fr. (champ.sept.) de 1254 à 1389.

RobertPorc G. Robert, Documents relatifs au comté de Porcien, 1134-1464, Monaco (Impr. de Monaco) – Paris (Picard) 1935. Orig. fr. (champ.sept.) à partir de 1254.

RobreauHonn Y. Robreau, L’honneur et la honte. Leur expression dans les romans en prose du Lancelot-Graal (XIIe - XIIIesiècles), Genève (Droz) 1981. Repose sur plusieurs traditions des cycles du Graal en prose de la 1emoitié du 13e siècle.

RockelGoupil K. Rockel, Goupil. Eine semasiologische Monographie, thèse Breslau 1906; [= TL Rockel goupil].

RohlfsCal G. Rohlfs, Dizionario dialettale delle Tre Calabrie, 3 vol., Halle (Niemeyer) – Milano (Hoepli) 1932-1939. Nouv. éd.: → RohlfsNCal.

RohlfsFablels G. Rohlfs, Sechs altfranzösische Fablels, Halle (Niemeyer) 1925 (Sammlung rom. Übungstexte 1); [= TL Afz. Fablels et Rohlfs Fablels]. Contient → HainAnR, PrestreForceR, BorgOrlBerlR, QuatrePrestresR, VilParadisR, ChevRobeR.

RohlfsGasc G. Rohlfs, Le Gascon. Études de philologie pyrénéenne, Tübingen (Niemeyer) 21970.

RohlfsGramIt G. Rohlfs, Historische Grammatik der italienischen Sprache und ihrer Mundarten, 3 vol., Bern (Francke) 1949-1953.

RohlfsLehn G. Rohlfs, Romanische Lehnübersetzungen aus germanischer Grundlage (Materia romana, spirito germanico), München (Bay. Ak.) 1983.

RohlfsNBeitr G. Rohlfs, Neue Beiträge zur Kenntnis der unteritalienischen Gräzität, München (Beck) 1962 (Bayerische Akademie der Wissenschaften).

RohlfsNCal G. Rohlfs, Nuovo dizionario dialettale della Calabria, con repertorio italo-calabro, Ravenna (Longo) 1977.

RohlfsSprachgeogr G. Rohlfs, Romanische Sprachgeographie, München (Beck) 1971.

RohrVok R. Rohr, Das Schicksal der betonten lateinischen Vokale in der Provincia Lugdunensis Tertia, der späteren Kirchenprovinz Tours, Berlin (Duncker & Humblot) 1963. C. r. Gossen ZrP 82, 374-391.

RohrRum R. Rohr, Kleines rumänisches etymologisches Wörterbuch, t. I, A-B, Frankfurt (Haag & Herchen) 1999. Le c.r. peu favorable de Popovici, ZrP 117,519-527, rappelle les travaux préparatoires de G. Reichenkron et de J. Hubschmid visant un grand dictionnaire non réalisé.

RoiFloreMol Le roi Flore et la belle Jeanne, conte d’aventure en prose; pic. mil. 13es.; ms.
BN fr. 24430 [pic. (Tournai) ca. 1295]; p. dans → MolandHéricault p. 85-157; [= Boss 1317]. Reproduction photoméc. dans F. Wolfzettel, Französische Schicksalsnovellen, München (Fink) 1986 (Kl. Texte MA N.F. 26), avec trad.

RoiFloreJ0 id.; p. p. E. Jacob, Li contes dou roi Flore et de la bielle Jehane, thèse Strasbourg 1971; [= Wo 148; Wos 148]. Éd. non publiée, sensiblement identique à RoiFloreMol.

RoiFloreM id.; p. p. F. Michel, Le roman du roi Flore et la belle Jeanne, Paris (Techener) 1838; [FEW RoiFlore (par erreur aussi Flore) = gloss. R. Levy, Phil. Quarterly 14,253-62].

RoiLarB Parabole Du roi ki racata le laron, poème moral allégorique, couplets d’octosyll. rimés; pic. 2em. 13es.; ms. de base
BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295] (A), en var.
BN fr. 378 [fin 13es.] (B); p. p. E.G.W. Braunholtz, “Du roi qui racata le laron. An Old French parable on confession and penance”, → MélKastner 68-84.

RoisC Quatre livres des Rois (Sm I et II et Rg I et II), traduction de tradition anglaise, s’inspirant de la Vulgate et de l’Itala, glosée (l’éd. C place les gloses entre crochets), prose (en partie rimée); agn. 2em. 12es.; ms. de base
Maz. 54 (70, anc. Cordeliers) [cette partie agn. fin 12es.] (M, contient seulement Rois), lacunes comblées à l’aide de
BN fr. 6447 [flandr. 4eq. 13es.] (N), autres mss.
Ars. 5211 [Acre 1250-54] (A),
BN nfr. 1404 [Acre 1281] (N1),
Chantilly Musée Condé 3 (724) [14es.] (C) copie de N1; p. p. E. R. Curtius, Li quatre livre des Reis, Dresden – Halle (Niemeyer) 1911 (Ges. für roman. Lit. 26); [= TL LRois C; FEW QLivre; Dean 444; Vising 5; AND Liv Reis]. L’éd. retient les accents du ms.; donne heureusement la concordance avec l’éd. L dans le texte même. Le texte a été intégré, avec → Juges, dans → BibleAcre.

RoisL id.; ms. Maz. 54; p. p. A. J. V. Le Roux de Lincy, Les quatre livres des Rois, Paris (Impr. Royale) 1841; [= TL LRois; Vising 5]. Contient aussi → JobGregL et SBernAn1L.

RoisFragmH id., fragment correspondant à RoisC 178,1-15; 179,23 - 80,4; agn. 1em. 13es.; ms.
Gent collection G. de Poerck [agn. 1em. 13es.]; p. p. E. B. Ham, “Passages from the Anglo-Norman Book of Kings”, MLN 52 (1937) 260-262; [= Boss 3056].

RoisinM Livre Roisin, coutumier de Lille portant le nom du clerc de la ville Jean Roisin (encore vivant en 1303/04); flandr. (Lille) 1283 (ou peu après); la copie de 1349 (ou peu après) contient le texte considéré original et qqs. paragraphes aj. fin 13e et déb. 14es. (relevés dans l’éd.), ms. de base
Lille Arch. mun. 15910 (AAA, AA-209) [1349 ou peu après, continué jusqu’en 1510] (A1),
Lille Bibl. mun. 719 (213) [ca. 1375 et déb. 15es.] (B1) copié d’un état de 1296, d’autres mss. sont des copies multiformes (p. xii-xxxv); p. p. R. Monier, Le livre Roisin, coutumier lillois de la fin du XIIIe siècle, Paris (Domat-Montchrestien) – Lille (Raoust) 1932; [= TL Roisin2; FEW Roisin]. Ajouts de 1283 à 1349 publiés en notes. Concordance des éd. M et B ici, en appendice; concordance avec le ms. dans l’éd. p. XIV-XVII; les traits gras en marge signalent heureusement des ajouts postérieurs.

RoisinB id.; seul ms. utilisé Lille Arch. mun. 15910; p. p. E. B. J. Brun-Lavainne, Roisin. Franchises, lois et coutumes de la ville de Lille, Lille (Vanackere) – Paris (Colomb de Batines) 1842; [= TL Rois.]. Contient nombre de matériaux postérieurs en date et transmis par des copies tardives, de plus transcription fautive; à utiliser avec précaution; cf. → Drüppel 31-34. Concordance des éd. M et B ici, en appendice.

RolS La Chanson de Roland, première chanson de geste du cycle de Charlemagne, en laisses décasyll. assonancés; [norm. ou agn. ?] ca. 1100; ms.
Oxford Bodl. Digby 23 [agn. 2eq. 12es.] (O), choix de var. et citations des mss.-versions rolandiens comme constituantes de l’édition critique du ms.-version O (V4,C,V7,P,F,L,l,T,B, voir le stemma p. xiv); p. p. C. Segre, La chanson de Roland, Milano – Napoli (Ricciardi) 1971 (Doc. di Filologia 16); [= TL Ch. Rol. Segre; Dean 76; Boss2 1471]. Bibl. et corr. aux leçons du ms. d’Oxford: H. Ogurisu ZrP 130,23-45. Mss.: Segre-Beretta-Palumbo MedRom 32 (2008) 135-207.

RolS2 id., traduction de l’éd. 11971 avec qqs. révisions ponctuelles de la part de l’auteur; p. p. C. Segre, La Chanson de Roland, nouvelle édition revue, traduite de l’italien par M. Tyssens, vol. 1 Introduction, texte critique, variantes de O, index des noms propres, vol. 2 Apparat de la rédaction β et recherches sur l’archétype, Genève (Droz) 1989 (T. L. F. 368); [= TL Ch. Rol. Segre2]. Kibler RoPh 45,540-544 informe sur les différences entre l’éd. S et S2. Cf. gieser m. DEAF G 1655,54: mot escamoté. L’éd. ‘refondue’ de 2003 est en fait une réimpr. photoméc. du t. 1, avec un gloss. réduit: sans utilité.

RolB id.; p. p. J. Bédier, La chanson de Roland, Paris (Piazza) 1921; La chanson de Roland (Commentaires), Paris (L’édition d’art, Piazza) 1927 [1937: dernière éd.]; [= TL Ch. Rol. Bédier; FEW Roland]. Le second vol. contient un glossaire ample par L. Foulet.

RolBr id.; p. p. G. J. Brault, The Song of Roland: An analytical edition, 2 vol., University Park – London (Pennsylvania State Univ. Pr.) 1978; [= Boss2 1473]. C.r. Duggan Spec 56,355-358: commentaires en partie douteux.

RolC id.; p. p. L. Cortes, La Chanson de Roland, Paris (Nizet) 1994. Peu utile, v. Segre RF 108,274s.

RolD id.; p. p. J. Dufournet, La chanson de Roland, Paris (Flammarion) 1993. Lire Segre RLiR 60,5-23.

RolH id.; p. p. A. Hilka, Rolandsmaterialien. 1. Das altfranzösische Rolandslied nach der Oxforder Handschrift, Halle (Niemeyer) 1926 (Samml. roman. Übungstexte 3/4); [= TL Ch. Rol. H].

RolH4 id.; p. p. A. Hilka, Das altfranzösische Rolandslied nach der Oxforder Handschrift, Tübingen (Niemeyer) 41953 (Samml. roman. Übungstexte 3/4) [p. p. G. Rohlfs; réimpressions]; [= TL Rolandslied (4e éd.) et Ch. Rol. R (7e impr.)].

RolM id.; p. p. R. Mortier, Les textes de la Chanson de Roland, t. 1, La version d’Oxford, Paris (La Geste Francor) 1940 [1941]. Base du concordancier p. p. J. J. Duggan, A concordance of the Ch. de R., s.l. (Ohio State UP) 1969 (sa collation du ms. [excellente démarche] fournit 11 err. de Mortier, v. Préface).

RolMichel1 id.; p. p. F. Michel, La Chanson de Roland ou de Roncevaux, Paris (Didot) 1837; [= Boss 689]. Ed. princeps.

RolMichel2 id.; p. p. F. Michel, La chanson de Roland et le roman de Roncevaux, Paris (Didot) 1869; [= TL Roncev.; Boss 689n.]. Contient aussi → RolcMichel et RolpMichel.

RolMoign id.; p. p. G. Moignet, La Chanson de Roland, Paris (Bordas) 1969; [= TL Ch. Rol. M; Boss2 1470].

RolSh id.; p. p. I. Short, La chanson de Roland, Paris (Poche) 1990 (Lettres goth. 4524); [= TL Ch. Rol. S]. Peu utile, lire C. Segre RLiR 60,5-23: un cours de l’art de l’édition.

RolSh2 id.; RolSh réimprimé dans J. J. Duggan et al., La chanson de Roland – The song of Roland. The French corpus, 3 vol., Turnhout (Brepols) 2005, t.1, Part 1, The Oxford version, par I. Short. Contient aussi → RolcD, RolCaE, RolFragme/l/mK, RollK, RolpR, Rolv41/2C, et Rolv7D.

RolSt1 id.; p. p. E. Stengel, Das altfranzösische Rolandslied, Heilbronn (Henninger) 1878.

RolSt2 id.; p. p. E. Stengel, Das altfranzösische Rolandslied, Leipzig (Dieterich) 1900; [= Boss 697]. ‘T.1’, seul paru.

RolW3 id.; éd. très conservatrice du ms. Oxford, p. p. F. Whitehead, Oxford (Blackwells) 1942; 2e éd. 1946 réimpr. avec qqs. retouches mineures par T. D. Hemming, La chanson de Roland, Bristol (Bristol Class. Press) 1993.

RolcF id., version rimée; ca. 1200; ms.
Châteauroux 1 [francoit. fin 13es.] (C); les vers 1-5883 correspondent à Rol 1-3681; p. p. W. Foerster, Das altfranzösische Rolandslied. Text von Chateauroux und Venedig VII, Heilbronn (Henninger) 1883. Cf. → Rolv7F.

RolcD id.; p. dans → RolSh2 t.2, Part 3, The Châteauroux – Venice 7 version, par J. J. Duggan, App. B Text of the Châteauroux manuscript (III/531-807).

RolcM id.; p. dans → RolM, t. 4, Le manuscrit de Châteauroux, Paris (La Geste Francor) 1943.

RolcMichel id., début du texte avec, comme suite, → RolpMichel, publié sous le titre de Roman de Roncevaux dans → RolMichel2 (p. 125-163, v. 1-1309); la numérotation des vers saute de 3912 à 8913; concord. avec RolcM ici, en app. [Gdf ‘Roncisvals’ et Li ‘Ronc.’ concernent l’éd. J.-L. Bourdillon de 1841: éd. du ms. C aux modifications non appuyées nombreuses: inutilisable.]

RolcMo id.; p. p. M. Moffat, The Châteauroux version of the Chanson de Roland, Berlin (De Gruyter) 2014. Éd. émendée, pas toujours avec bonheur, amplement annotée; gloss. étendu (erreurs dans les renvois numériques). C. r. assez négatif: Beretta MedRom 39 (2015) 447-450.

RolcS id., ms. C, ms.-version V7 comme ms. ‘de contrôle’; p. p. J. Subrenat, La Chanson de Roland. Le manuscrit de Châteauroux, Paris (Champion) 2016 (Champion Cl. 43). Transcription proche du ms. (v. p. 64).

RolCaM id., version rimée modernisant un texte proche de → Rolc; [1ert. 15es. ?]; ms.
Cambridge Trinity Coll. R.3.32 [Ouest après 1431] (T/Ca) acéphale; p. dans → RolM, t. 7, Le texte de Cambridge, Paris (La Geste Francor) 1943. Réimprime l’éd. Foerster en ajoutant des erreurs (v. W. van Emden dans → MélHolden 58).

RolCaE id.; p. p. W. van Emden, dans → RolSh2 t.3, Part 5, The Cambridge version.

RollM id., version remaniée abrégée, mettant au premier plan Roland et Ganelon, laisses de décasyll. rimés; [13es.?]; ms.
Lyon Bibl. mun. 743 (649) [bourg. ca. 1300] (L); p. dans → RolM, t. 8, Le texte de Lyon, Paris 1944. Réimprime l’éd. Foerster en ajoutant des erreurs (v. W. van Emden dans → MélHolden 59).

RollF id.; transcription dipl.; p. p. W. Foerster, Chanson de Roland. Das altfranzösische Rolandslied. Text von Paris, Cambridge, Lyon und den sogenannten Lothringischen Fragmenten, Heilbronn (Henninger) 1886 (Altfr. Bibl. 7).

RollK id.; p. p. W. W. Kibler, dans → RolSh2 t.3, Part 6, The Lyon version.

RolpM id., version rimée, proche de Rolc, mais aux leçons et développements propres; [ca. 1200] ca. 1275; ms. fragm.
BN fr. 860 [lorr.sept. ca. 1275] (P); p. dans → RolM, t. 6, Le texte de Paris, Paris (La Geste Francor) 1942.

RolpR id.; p. dans → RolSh2 t.3, Part 4, The Paris version, par A. C. Rejhon.

RolpMichel id.; p. dans → RolMichel2 (p. 163-359, v. 1310-13109); [= TL Roncev.; Boss 689n.]. Concordance avec RolpM ici, en app.: v. 1309-fin = Rolp.

Rolv41/2B id., version (ou compilation) du ms. Venise IV, 1e partie, v. 1-3846, assonancée, transposition en francoit. (Treviso) des vers 1-3681 de Rol, ca. 1300, 2e partie, v. 4418-6011 appartenant à la version rimée (Rolc l. 337-448) ajoutant un épisode en rapport avec le cycle des Narbonnais (v. 3847-4417), francoit. ca. 1300; ms.
Venezia Marc. fr. IV (225) [francoit. 1em. 14es.] (V4); p. p. C. Beretta, Il testo assonanzato franco-italiano della Chanson de Roland: cod. Marciano fr. IV (= 225), Pavia (auteur; Univ.) 1995.

Rolv41/2C id.; p. p. R. F. Cook, dans → RolSh2 t.1, Part 2, The Venice 4 version (pagin. propre).

Rolv41/2M id.; p. dans → RolM, t. 2, La version de Venise IV, Paris 1942 [1941].

Rolv41/2G id.; p. p. G. R. P. Gasca Queirazza, La chanson de Roland nel testo assonanzato franco-italiano, Torino (Rosenberg & Sellier) s.d. [1955]. Nos de vers supérieurs de 1 à 37 par rapport à l’éd. K.

Rolv41/2R id.; p. p. G. Robertson-Mellor, The Franco-Italian Roland (V4), Salford (Univ. of Salford Repr.) 1980; [= TL Ch. Rol. Fr.-It. R-M]. Éd. inférieure à l’éd. G. C.r. Holden MLR 78 (1983) 914-917.

Rolv41/2K id.; p. p. E. Kölbing, La chanson de Roland. Genauer Abdruck der Venetianer Handschrift IV, Heilbronn (Henninger) 1877. Éd. dipl. assez correcte.

Rolv7F version rimée du type Rolc; [ca. 1200] fin 13es.; ms.
Venezia Marc. fr. VII (251) [francoit. fin 13es.] (V7); p. dans RolcF: impression interlinéaire en petit corps.

Rolv7D id.; éd. ‘critique’ dangereuse qui fabrique un texte factice sur la base de Rolc et Rolv7, p. p. J. J. Duggan dans → RolSh2 t. 2, p. 115-530 (= III). Il faut obligatoirement considérer les ‘var.’, car le texte imprimé comporte des mots inventés, inexistants dans toutes les versions et même inexistants en fr. (ex.: [*]javelois 5620)!

Rolv7M id.; p. dans → RolM, t. 5, Le manuscrit de Venise VII, Paris (La Geste Francor) 1942. Mauvaise éd.; avec reprod. du ms.; citer le ms. plutôt.

RolFragmeB id., fragment de la version rimée (v. → Rolc, v. 4775ss.), avec des vers orphelins en fin de laisse; 13es.?; ms.
BL Add. 41295.G (anc. Ehrman) [Ouest? fin 13es.] (l/e/B); p. p. F. Bogdanow, “Un fragment méconnu...”, R 81 (1960) 500-520; [= TL Ch. Rol. fragm. B].

RolFragmeK id.; p. p. W. W. Kibler, dans → RolSh2 t.3, Part 7, The Fragments, p. VII/37-42, Text of the Bogdanow Fragment.

RolFragmlM id.; 13es.?; ms. fragmentaire Lavergne [fin 13es.] (l); p. dans → RolM, t. 9, Les fragments lorrains, Paris (La Geste Francor) 1943, p. 1-6.

RolFragmlK id.; p. p. W. W. Kibler, dans → RolFragmeK p. VII/27-33, Text of the Lavergne fragment.

RolFragmmM id., fragm. de la version rimée (v. 3327-3554 du ms. d’Oxf.); 13es.?; ms. dit ‘de Michelant’,
BN nfr. 5237 [rec. fact., 14-15: lorr. 13es.] (m/F); p. dans → RolFragmlM p. 9-23.

RolFragmmG id.; p. p. F. Génin, La chanson de Roland, poëme de Theroulde, Paris (Impr. nat.) 1850, 489-501; [= TL Ch. Rol. fragm. lorr.].

RolFragmmK id.; p. p. W. W. Kibler, dans → RolFragmeK p. VII/43-45, Text of the Michelant fragment.

Rolandin Suite de → BertaMil.

RôleBigotB Le rôle d’armes ‘Bigot’ contenant 295 blasons des participants d’une guerre entre le comte Charles d’Anjou et le comte Jean d’Avesnes (1254), sans miniatures, incip. Vualeflans de Flakeraing; pic. 1254; ms.
BN fr. 18648 [17es.] copie d’un ms. ayant appartenu aux membres du Parlement de Rouen Bigot, perdu (fin 14es. ?); p. p. G. J. Brault, Eight thirtheenth-century rolls of arms in French and Anglo-Norman blazon, University Park PA (Pennsylvania State Univ. Press) – London 1973, p.16-30. Contient aussi → ArmGloveraB, ArmGloverbB, ArmHarlB, ArmHarllB et var. D, RôleCamB, ArmChiffletB, ArmFalkbB, ArmNatB, SiègeCaerlB; [= AND Eight Rolls]. [Étude par B.M. Scott accessible en 2016 sur www.s-gabriel.org/heraldry/talan/bigot.]

RôleBigotA id.; p. p. P. Adam-Even, “Un armorial français du milieu du XIIIe siècle. Le rôle d’armes Bigot, 1254”, Archives héraldiques suisses 3 (1949) 15-22; 68-75; 115-121; [= BraultBlazon BA; cf. Dean 391.1]. Éd. peu sûre.

RôleCamB Rôle d’armes général, incip. Le Rey de Jerusalem porte le escu de argent a une croiz de or, cruselé de or (185 blasons), Angleterre (propriétaire ca. 1605: Camden); agn. ca. 1280 (entre 1278 et 1285); ms. imprimé:
BL Cotton Roll XV.8 [agn. ca. 1282] (Da) [blasons sur le ro, blasonné sur le vo], autres mss.:
Oxford Queen’s Coll. 158 [16es.] (Db) copie de Da,
London Coll. of Arms Vincent 164 [16es.] (Dc),
BL Harl. 6137 [16es.] (Dd),
London Coll. of Arms L.14 [ca. 1605] (De),
London Coll. of Arms L.14,1 [ca. 1605] (Df),
Stratford upon Avon ShBTRO Archer 44 [cette partie 1601] (Dg); p. dans → BraultRolls 1,172-201. [Texte également dans → RôleBigotB p. 68-76.]

RôleCamG id.; même ms. de base; p. p. J. Greenstreet, “The original Camden roll of arms”, Journal of the Brit. Archaeol. Ass. 38 (1882) 309-328; [cp. Dean 391.1].

RomAmDieuL De l’amor que Dex a a home / le romans de l’amor que nostre sire ot a homme, poème religieux en vers octosyll.; 1ert. 13es.; ms. de base
Vat. Reg. lat. 1682 [2eq. 14es.] (A), en var.
BN fr. 24429 [déb. 14es.] (B),
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] (C); p. p. F. Lecoy, “De l’amor que dex a a home”, R 81 (1960) 199-240.

RomPast K. Bartsch, Altfranzösische Romanzen und Pastourellen, Leipzig (Vogel) 1870 (réimpr. sous le titre Romances et pastourelles françaises des XIIe et XIIIesiècles, Darmstadt, Wiss. Buchges., 1975); [= TL Rom. u. Past.]. Mss. de base et var.:
BN fr. 20050 [lorr. 3et. 13es.] (B/Schwan: U),
Vat. Reg. lat. 1725 [frc. fin 13es.] (V),
BN fr. 1553 [pic. 1285 n.st.] (Ua),
BN fr. 1374 [ca. 1260] (Ub),
BN fr. 12615 [art., 1e partie 4eq. 13es.] (F/T),
Oxford Bodl. Douce 308 [Metz ca. 1320] (C/I),
Vat. Reg. lat. 1490 [déb. 14es.] (G/a),
Ars. 5198 (anc. B.L.F. 63) [déb. 14es.] (M/K),
BN fr. 845 [3et. 13es.] (L/N),
BN nfr. 13521 (anc. La Clayette) [fin 13es.] (R),
Bern 389 [lorr. fin 13es.] (A/C),
Modena Bibl. Estense α.R.4.4 [fo218-230 1254] (D/H),
BN fr. 24406 (anc. La Vallière 59) [3et. 13es.] (P/V),
BN fr. 12581 [frc. (av.) 1284] (Q),
BN fr. 844 [pic. 2em. 13es.] (E/M),
BN lat. 11724 [gardes 13es.] (S) pièce I 72,
BN fr. 847 [4eq. 13es.] (N/P). Normalise tacitement! Cp. → RivièrePast; BodelPastB; PadenPast; cf. → WichertPast; RaynaudSpanke.

RomRomL Le Roman des romans, une critique didactique du monde en quatrains de vers décasyll.; agn. fin 12es.; ms. de base
Cambridge Trinity Coll. O.2.14 (1118) [agn. mil. 13es.] (C), en var.
BN fr. 25407 [agn. 4eq. 13es.] (A),
BN fr. 19525 [agn. fin 13es.] (B),
BL Roy. 20 B.XIV [agn. ca. 1300] (M),
Cambridge Clare Coll. 10 (KK.3.10) [agn. 1em. 13es.] (F),
BN fr. 24429 [déb. 14es.] (C) fo115vo-117ro fragm.,
Vat. Reg. lat. 1682 [2eq. 14es.] fragm.: 721ss.,
Oxford Bodl. Douce 210 [agn. déb. 14es.] fragm., aussi
New Haven Yale Beinecke Libr. 590 (anc. Pearson; Cheltenham Phillipps 2324) [cette partie agn. déb. 13es.]; p. p. I. C. Lecompte, Le roman des romans, New York (Princeton Univ. Press) 1923 (Elliott Monogr. Rom. Lang. and Lit. 14); [= TL Rom. des Romans L; Dean 601]. Composition continentale, mais mss. surtout insulaires.

RomRomT id.; éd. ‘critique’ basée sur le ms. du Trinity Coll. (C), p. p. F. J. Tanquerey, Deux poèmes moraux anglo-français: Le roman des romans et Le sermon en vers ‘Oyez, seigneurs, sermun’, Paris (Champion) 1922; [= TL Rom. des Romans T; AND Rom rom; Vising 25]. Texte p. 43-100; p. 103-195: → SermOyezT.

Ronjat J. Ronjat, Grammaire istorique des parlers provençaux modernes, 4 vol., Montpellier (SLR) 1930-1941; [= FEW Ronjat].

RöntgenTier K.-H. Röntgen, Untersuchungen zu frühen Lehnprägungen romanischer Tierbezeichnungen, Bonn (Rom. Verlag) 1992. Surtout le type tette-chèvre, surtout mfr. et frm.

Roquefort J. B. de Roquefort, Dictionnaire étymologique de la langue françoise, 2 vol., Paris (Goeury) 1829.

RoquefortGl J. B. de Roquefort, Glossaire de la langue romane, 2 vol. (A-H, I-Z avec Tables bibl. ‘Auteurs’ et ‘Anonymes’), Paris (Warée) 1808; Supplément au glossaire... [dit ‘t. 3’], 1 vol., Paris (Chasseriau & Hécart) 1820; [TL Roquefort Gloss. = 2 vol. de 1808; TL Roquefort Suppl. = ‘t. 3’]. A été exploité par Gdf, v. G. Roques ActesMfr10 300-305; exploite DC. Présentation: Françoise Vielliard, Bull. Soc. nat. Antiquaires, 27 févr. 2013 [2015], 97-108. Avant Lac et Gdf, c’était le dict. de l’afr. à côté de DCCarp (v. TL 1,III).

RoquesLex M. Roques, Recueil général des lexiques français du moyen âge (12e-14e siècles), I (seule partie parue): Lexiques alphabétiques, 2 vol., Paris (Champion) 1936-1938 (réimpr. 1969-1970); [= TL Rec. gén. Lexiques]. Contient → AalmaR, GlConchR, GlDouaiR, GlEvr1R, GlParR, GlVatR, v. aussi → GlBNlat4120a.

RoquesRég Gilles Roques, Aspects régionaux du vocabulaire de l’ancien français, thèse Strasbourg 1980, non publiée (cf. ActesRégLex 39-41).

RoselLangl Roman de la Rose, par Guillaume de Lorris, poésie allégorique aux aspects multiples, centrée sur l’art d’amour, restée incomplète (continuée par → Rosem), en couplets d’octosyllabes (v. 1-4058); traits orl., ca. 1230; ms. de base
BN fr. 1573 [orl. ca. 1285] (Ha) deux scribes contemp., pour les 300 autres mss. v. surtout E. Langlois, Les mss. du Roman de la Rose, Lille-Paris 1910; aj. RoselLangl t. 1,49 et RoselLec 1,xxxvi, de plus
Cologny Bodmer 79 [1308],
Roma Acc. dei Lincei Corsini Cors. 1275 (55 K 4) [14es.] (Ne) cité par Gdf (fo1-144; 90a = 13302),
Lausanne BCU M.454 [faibles traits lorr. 1em. 14es.] (Ls) cité par Gdf, Frankfurt Ms. lat. qu. 65 [Paris ca. 1303] v. MélBraet 685-703,
Vat. Reg. lat. 1858 [prob. norm. 1371] cité dans KellerRomv,
Leiden Univ. BPL 2552: 3 [2eq. 15es.] fragm.,
Kraków Univ. gall. fol. 209 (anc. Berlin) [3eq. 15es.],
Kraków Univ. gall. qu. 80 (anc. Berlin) [Paris? ca. 1335],
Kraków Univ. gall. fol. 178 (anc. Berlin) [II: déb. 15es.] fragm. enregistré dans StutzmannTylus 79-80,
Berlin Staatsbibl. Hamilton 577 [I: lorr. 1ert. 14es.], autres mss. mentionnés ici et là, en partie à l’identification difficile:
BN fr. 378 [fin 13es.] (θα),
BN fr. 380 [ca. 1400],
BN fr. 806 (anc. Baluze 92) [1em. 15es.],
BN fr. 1560 [ca. 1320] Me,
BN fr. 1569 [ca. 1300] (Jo),
BN fr. 1570 [déb. 15es.] écrit par Raoul Tainguy,
BN fr. 1574 (anc. Baluze 80) [14es.] (Je),
BN fr. 1576 [Est déb. 14es.] (Bâ),
BN fr. 12587 [déb. 14es.] (λα),
BN fr. 9345 [fo2-61 ca. 1300] (Fi),
BN fr. 12595 [15es.],
BN fr. 12786 [frc. déb. 14es.] (Da),
BN fr. 19137 (anc. S. Germ. fr. 1240) [2em. 15es.],
BN fr. 25523 [ca. 1330] (Za),
Ars. 3338 [1em. 14es.] Kl,
Paris Ass. nat. (anc. Ch. des Députés) 1230 [2et. 14es.] (Lm2),
BN Rothschild 2800 (anc. James de Rothschild 2800) [art. 1329] (γo),
Chantilly Musée Condé 480 (686) [déb. 14es.] (φε),
Chantilly Musée Condé 479 (911) [déb. 14es.] (φα),
Chantilly Musée Condé 483 (1480) [mil. 14es.] (Jl),
Amiens Bibl. mun. 437 [pic. 2em. 14es.] (Ce),
Arras 532 (845) [Artois ca. 1400],
Dijon 526 (299) [pic. fin 13es.] (Ca),
Montpellier Ec. de Méd. 438 (anc. Bouhier) [ca. 1330] (Mon) cité par Gdf,
BL Egerton 1069 [ca. 1410],
Oxford Bodl. Rawl. A.446 [fin 13es.] (De) fragm.,
København Kgl. Bibl. Gl. Kgl. 2061 4o (Fr.LV) [pic. 2et. 14es.] (He),
Frankfurt Univ. Ms. lat. qu. 65 [déb. 14es.],
Firenze Bibl. Med. Laurenz. Acquisti e Doni 153 [déb. 14es.] (Jê),
Firenze Bibl. Riccard. 2755 [Paris, traits pic. ca. 1300] (Ri) cité par Gdf,
Torino Bibl. naz. L.III.22 (1660) [flandr. fin 13es.] (Be) endomm.,
Vat. Reg. lat. 1522 [déb. 14es.] (Le),
Vat. Urbinati lat. 376 [fin 13es.],
Peterburg RNB Fr.F.v.XIV.5 [14es.] 136 fos,
Peterburg Ermitage MS 5 (?, anc. Stieglitz 14045, anc. Polotzoff 2153, anc. S. Germ.?) [ca. 1490] 251 fos,
New Haven Yale Beinecke Libr. 33 (anc. Z111.015, Pickering, Cooke, De Ricci 33) [frc. 14es.],
New Haven Yale Beinecke Libr. 418 [3eq. 15es.],
New Haven Yale Beinecke Libr. 592 (anc. Soubise, Pearson) [Rouen 1462],
Hanover NH Dartmouth Coll. Rauner Codex 3206 [Paris 2eq. 14es.],
Kansas City J.E. et E.J. Ferrell (dépôt J. Paul Getty Mus. Malibu; anc. Cheltenham Phillipps 4357) [ca. 1430/ca. 1470],
Stalden Günther (?, anc. Cheltenham Phillipps 4363, Kraus, Amsterdam BPH 136) [1375],
Tokyo Senshu Univ. ms.2 (anc. Cheltenham Phillipps 8185) [14es.],
Milano Bibl. Ambrosiana I.78 Sup. [déb. 14es.],
Bruxelles Bibl. roy. 4782 [déb. 14es.] (Lj),
Bruxelles Bibl. roy. 9574-75 [norm. ca. 1300],
Den Haag KB 120.D.12 (AA 60, 699) [2et. 14es.] (Gû),
Den Haag KB 120.D.13 (AA 61, 700) [champ.sept. ca. 1300] (Ko),
Cape Town Nat. Libr. Grey 4.c.12 [1erq. 14es.],
BN nfr. 934,17-18 [fin 13es. et 14es.?] fragm.; p. p. E. Langlois, Le Roman de la Rose par Guillaume de Lorris et Jean de Meun, 5 vol., Paris (Firmin Didot) 1914-1924 (SATF); [= TL Rose L (cette abrév. concerne l’éd. comprenant les textes de Guillaume de Lorris [l] et de Jehan de Meun [m]); FEW RoseL]. Édition à normalisations (frc. et orl.) mineures, mais constantes (an > en, etc.), malheureusement souvent non documentées; bon apparat critique; éd. préférée (si la leçon du texte de base est satisfaisante, ce qui se contrôle par les ms. (accessible en ligne) ou encore par l’éd. Lecoy: même ms.). Cf. le site romandelarose.org (Johns Hopkins et BN: distinguera la dat. et la loc. des miniatures et de l’écriture et de la langue et fournira l’hist. des mss.); C. Bel et H. Braet, De la Rose, Louvain 2006; M. Ferretti, Il Roman de la Rose, thèse Bologna 2011, non publ., en ligne; H. M. Arden, The Roman de la Rose. An annot. bibl., New York – London 1993; pour les éd. anc., imprimés et leur filiation v. Ph. Frieden dans Perspectives médievales 34 (2012) et DEAF flacargne; → AulerOrl.

RoselLec id.; même ms. de base Ha (= ‘H’), contrôlé par
Dijon 526 (299) [pic. fin 13es.] (C/Ca),
BN fr. 12786 [frc. déb. 14es.] (D),
BN fr. 25523 [ca. 1330] (Z),
BN fr. 1559 [fin 13es.] (L); p. p. F. Lecoy, Guillaume de Lorris et Jean de Meun, Le roman de la Rose, 3 vol., Paris (Champion) 1965-1970 et réimpr. (CFMA 92, 95, 98); [= TL Rose Le; Boss2 5163]. Malheureusement décalage de ca. 30 (en moins) dans la numérotation des vers par rapport à l’éd. Langlois.

RoselM id.; ms. de base BN fr. 25523 (Z), corrigé à l’aide de qqs. 50 mss.; p. p. D. M. Méon, Le Roman de la Rose par Guillaume de Lorris et Jehan de Meung, t. 1-3, Paris (Didot) 1813; [= TL Rose1]. Le t. 3 contient aussi → JMeunTresM; le t. 4 (Paris 1814) contient → JMeunTestM (p. 1-116); JMeunEpithM (p. 117-121); Les Remonstrances ou La complainte de Nature a l’alchymiste errant, par Jean Perreal, ca.1516 (p. 123-168), suivi de La response de l’alchymiste a Nature, ca. 1516 (p.169-202); un Testament attrib. à Arnauld de Villeneuve (p. 203-204); Petit traicté d’alchymie, intitulé Le sommaire philosophique, de Nicolas Flamel, 15es., impr. 1561 (205-242); Autres vers touchant le mesme art (243-244); La fontaine des amoureux de science, par Jean de la Fontaine de Valenciennes, daté de 1413 au vers 1113, impr. 1618 (245-288); Ballade du secret des philosophes (289-290).

RoselMich id.; p. p. F. Michel, Le Roman de la Rose par Guillaume de Lorris et Jean de Meung, 2 vol., Paris (Firmin Didot) 1864; [= TL Rose; Boss 2808]. Mauvaise reproduction de → RoselM. Conc. avec RoselLangl ici, en app.

RoselP id.; ms. de base
BN fr. 25523 [ca. 1330] (Z); p. p. D. Poirion, Guillaume de Lorris et Jean de Meun, Le roman de la Rose, Paris (Garnier-Flammarion) 1974 (GF T.I. 270); [= TL Rose P; Boss2 5164]. Lacunes du ms. comblées (entre crochets) à l’aide de → RoselM, les var. de l’éd. Langlois et les leçons du ms. H. Transcription à contrôler: 3 erreurs sur 2 pages (Roques ZrP 94,171s.). Numérotation coïncide avec l’éd. Langlois: merci.

RoselS id.; ms.
BN fr. 12786 [frc. déb. 14es.] (Da/D), qqs. var. (en fin de vol.) essentiellement de
BN fr. 378 [fin 13es.] (θα); p. p. A. Strubel, Guillaume de Lorris et Jean de Meun, Le roman de la Rose, Paris (Libr. Gén.) 1992 (L. de Poche, Lettres goth. 4533); [= TL Rose S], p. 42-267, suite: RosemS. Numérotation des vers malheureusement quelque peu différente de celle de l’éd. Langlois. Contrôler la transcription: 18937 grelles l. gresles; 18940 opposicions l. oppositions; etc. (annonces: MedRom 17,468-469, FSt 48,189, StFr 38,305, RF 105,434-435, RLiR 56,625).

Rosel/mMart id.; reproduction de l’éd. → Rosel/mM de Méon; [= Boss 2809].

RosemLangl Suite de → Rosel par Jehan de Meun, v. 4059-21780 Atant fu jourz, e je m’esveille, soit 18000 vers supplémentaires qui renferment «toutes les idées de son temps [de Jehan], toutes ses lectures et toute son érudition, sa prolixité, sa verve sarcastique, son culte de la nature, de la raison, de la science et de l’antiquité, son amour de la tolérance et de la liberté. C’est cette seconde partie surtout qui constitue une encyclopédie morale du XIIIe siècle tout entier» (HenryChrest no110, p. 212); frc. avec qqs. traits orl., ca. 1275 (prob. entre 1269 et 1275 ou très peu après); ms. de base
BN fr. 1573 [orl. ca. 1285] (Ha); [= TL Rose L; FEW RoseM]. ÷

RosemLec id.; suite de → RoselLec. Même ms. que Langl.: Ha/H.

RosemM id.; suite de → RoselM.

RosemMich id.; suite de → RoselMich; [= TL Rose].

RosemP id.; suite de → RoselP.

RosemS id.; ms. de base
BN fr. 378 [fin 13es.] (θα); p. dans → RoselS p. 268-1238 (dern. fo manque: texte omis, traduction poursuivie!).

Rose cp. ParéRose.

RoseDitAussiB Dit de la Rose, incip. Aussi comme la rose nest, en couplets octosyll.; 3et. 13es.; ms.
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.]; p. dans → BartschHorning 603-610.

RoseDitAussiJ id.; p. dans → JubJongl 110-118.

RoseDitQuantO Dit de la Rose, dit allégorique sous forme de dévotion mariale, incip. Quant Dieu le monde composa Adam en paradis posa, strophes de 12 vers octosyll.; 1erq. 14es.; ms. de base
BN fr. 19138 [1em. 15es.] (C), en var.
Paris Institut de France 264 (in-fol. 262) [fin 14es.] (A),
BN fr. 12483 [mil. 14es.] (B) et
BN fr. 24436 [cette partie 1em. 15es.] (D); p. p. R. O’Gorman, “Le Dit de la Rose”, 102 (1996) 57-71; 217-227; [cp. Boss 2805].

RoseGuiV Remaniement interpolé de Rosel/m par Gui de Mori [p.-ê. de Mory, au sud d’Arras], vers octosyll.; pic. 1290; ms. de base (seul complet)
Tournai 101 [rouchi 1330] (Tou), en var.
BN fr. 797 [déb. 15es.] (Mor),
New York Pierpont Morgan Libr. G.32 [Tournai ? ca. 1390] (Gla),
København Kgl. Bibl. Gl. Kgl. 2061 4o (Fr.LV) [pic. 2et. 14es.] (He),
Aberystwyth Nat. Libr. 5014D [mil. 15es.] (Abea),
Aberystwyth Nat. Libr. 5012E [1em. 15es.] (Abeb),
Paris Institut de France Godefroy 209 [15es.] (Inst),
BN nfr. 28047 [pic. mil. 14es.] (Ter), autres mss.
Chantilly Musée Condé 479 (911) [fo ajouté, déb. 14es.] (By) 26 vers de Gui,
BN fr. 19157 [2eq. 14es.] (Fe),
BN fr. 24390 [2et. 14es.] (Ke),
Chantilly Musée Condé 481 (664) [3eq. 14es.] (Ni),
BN fr. 12590 [15es.] (Parq),
Philadelphia Museum of Art Collins 1945-65-3 [2et. 15es.] (Phi); interpolations p. p. A. Valentini, Le remaniement du Roman de la Rose par Gui de Mori. Étude et édition des interpolations d’après le manuscrit Tournai, Bibliothèque de la Ville, 101, Bruxelles (Acad.) 2007 (Anc. auteurs belges n.s.14). Sans datation et localisation des mss. utilisés. C.r. Ménard CCM 51,408-409 [noter que duplation est confirmé par la var. dupplation, CAIEF 59,363]; Palumbo MedRom 33,194-195.

Rosenberg S. N. Rosenberg – H. Tischler, Chanter m’estuet. Songs of the trouvères, London – Boston, Mass. (Faber) 1981; [= TL Trouveres R]. Édition sérieuse de 217 chansons de toute sorte. Remplace nombre d’éditions antérieures de textes particuliers.

Rosenberg2 id., nouvelle éd. légèrement modifiée, traduite en fr., avec la collaboration de M.-G. Grossel, Chansons des trouvères, Paris (Libr. Gén. Fr./ Poche) 1995 (Lettres goth. 4545). Nos des pièces malheureusement modifiés.

Rosenberg3 S. N. Rosenberg – M. Switten – G. Le Vot, Songs of the troubadours and trouvères, New York – London (Garland) 1998. Avec un CD et qqs. reproductions de mss. Reprend Rosenberg1 et 2, sauf p. 230-238: deux lais arthuriens et trois motets.

RosenfeldHand H.-F. Rosenfeld, Handschuh und Schleier: zur Geschichte eines literarischen Symbols, Helsinki 1957 (Soc. Sc. Fenn., Comm. Human. Litt. 23,2; également København (Munksgaard) 1958); [= TL Rosenfeld Handschuh u. Schleier].

RossiStrFabl L. Rossi – R. Straub, Fabliaux érotiques, Paris (Libr. gén. fr.) 1992 (Poche, Lettres goth. 4532); [= TL Fabliaux érotiques RS]. Contient les fabliaux 36, 25, 26, 48, 35, 70, 98, 69, 30, 15, 34, 81, 124 (nos. de → NoomenFabl) et, de plus, La Veuve (= GautLeuL2 159-183).

RossignoletN Le livre du Rossignolet, adaptation de Philomena praevia, attribuée p.-ê. à tort à Pierre d’Ailly, poème allégorique pieux, quatrains d’alex. monorimes, incip. Rossignol, messager d’amoureuse nouvelle; déb. 15es.; ms. de base
BL Egerton 2834 [1ert. 15es.] (L), corrigé par
Avignon 344 [15es. ?] (A) et
BN fr. 24863 [15es.] (P); p. p. C. Napoli, “Le Livre de Rossignolet. Une traduction médiévale de la Philomena praevia”, MF 4, Montréal 1979, p. 7-88.

RossignoletB id.; ms. BL Egerton 2834 [1ert. 15es.]; p. p. J. L. Baird – J. R. Kane, Rossignol, Kent, Ohio (Kent State Univ. Pr.) 1978. À utiliser avec précaution (c.r. Margolis Spec 56,94-96: It would have been simple enough for them, having come this far, to have performed the task thoroughly.).

RotParl1M Rotuli parliamentorum, plaids devant le parlement sous les rois Edward d’Angleterre; documents latins, fr. contin. et agn. à partir de 1278, déposés au Public Record Office London (= Kew NA); impression partielle p. p. J. Topham, P. Morant, T. Astle et al., Rotuli Parliamentorum, 6 vol., London 1767-[1777] 1783 (Record Commission); [= AND Rot Parl1]. Leçons pas toujours sûres. Une concordance des doc. et de leurs impressions se trouve dans → RotParl4R XXIX-XXXII.

RotParlG id.; p. p. C. Given-Wilson et al., The Parliament Rolls of Medieval England, 1275-1504, Leicester (SDE - Nat. Arch.) 2005 (CD-Rom: ne s’ouvre plus en 2017). Conserve heureusement tomaison et pagination des éditions anciennes de sorte que les parties peuvent être citées dans le DEAF comme RotParl1G, etc. Les matériaux supplém. sont cités comme → RotParl5G.

RotParl2C id.; supplément p. p. H. Cole, Documents illustrative of English history in the thirteenth and fourteenth centuries, selected from the records of the Department of the Queen’s remembrancer of the exchequer, London (Eyre-Spottiswoode) 1844 (Record Commission); [= Vising 342; AND Eng Docs]. Impression diplomatique de documents déposés au Public Record Office (= Kew NA). P. 1-54 Rotulus Parliamenti 12 Edward I [1318] lat. et agn.; 68-82 Petitiones in Parliamento 18 Edward I [1290] agn.; 112-113 Hibernia: Querelae mercatorum de Luk’ 18 Edward I [1290] agn.; 129-131 Placita Parliamentaria 35 Edward I [1306] agn.; 134-135 id.; les autres textes sont en latin.

RotParl3M id.; supplément p. p. F. W. Maitland, Records of the Parliament holden at Westminster on the twenty-eighth day of February in the thirty-third year of the reign of King Edward the First (A. D. 1305), London 1893 (Rolls Series).

RotParl4R id.; supplément p. p. H. G. Richardson – G. O. Sayles, Rotuli Parliamentorum Anglie hactenus inediti, MCCLXXIX - MCCCLXXIII, London 1935 (Camden Society, 3rd Ser., vol. 51); [= AND Rot Parl2].

RotParl5G id.; matériaux dans → RotParlG qui n’ont pas de concordance avec les éd. antérieures.

RothenbergSuff I. Rothenberg, De suffixarum mutatione in lingua francogallica / Die Vertauschung der Suffixe in der französischen Sprache, thèse Göttingen, Berlolini (Haber) 1880; [= TL Rothenberg Suff.].

RouH Chronique normande, par Wace, composée de quatre parties: I, prob. début d’un premier état du texte (750 vers octosyll.), II, première partie de la chronique (4425 vers alex.), III, deuxième partie (11440 vers octosyll.), ‘ca’: Chronique ascendente qui semble conçue comme prologue (315 vers alex.); norm. ca. 1170 (composition commencée en 1160 [I], abandonnée et reprise [II; ‘ca‘?], continuation après 1170 [III], dernières retouches après 1174); ms. complet (et unique de I,II et ‘ca’):
BN Duchesne 79 [déb. 17es.] (D) copie fidèle, ‘jusqu’aux lacunes et aux autres imperfections’ [éd. H 3,24, cp. éd. A 1,4] d’un ms. prob. frc., avec qqs. traits norm., ca. 1300, ms. de base de III:
BL Roy. 4 C.XI [v. 1-3607 agn., 3608ss. norm. ou agn. conservateur, déb. 13es.] (A), en var. (de III) ms. D, ms.
BN fr. 375 [pic. 1289 n.st.] (B),
BN nfr. 718 [fin 14es.] (C), [les mss.
BN fr. 1503 [17es.],
BN fr. 1504 [18es.] et
Ars. 3323 [18es.] (cité par Lac) sont des copies défectueuses de D, ils sont à la base des éd. et citations antérieures à l’éd. A; DC: ‘Roman de Vacces’]; p. p. A. J. Holden, Le roman de Rou de Wace, 3 vol., Paris (Picard) 1970-1973 (SATF); [= TL Rou H; Dean 2.1; Boss2 6144]. Partie I: 2,309-331 (App.), II: 1,15-158, III: 1,161-281 et 2,7-308, ca 1,3-12.

RouA id.; mêmes mss. de base; p. p. H. Andresen, Maistre Wace’s Roman de Rou et des ducs de Normandie, 2 vol., Heilbronn (Henninger) 1877-1879; [= TL Rou; TL Chron. asc. concerne ca]. Les 5000 premiers vers ont été normalisés à des fins didactiques; les graphies modifiées ne sont pas documentées, mais bien les corrections lexicales [TL et la lexicographie en ont tiré des att. fantômes]. Partie I: 1,11-36, II: 1,36-198, III: 2,29-482, ca: 1,207-218.

RouP id.; p. p. F. Pluquet, Le roman de Rou et des ducs de Normandie par Robert Wace, 2 vol., Rouen (Frère) 1827; [= TL Rou1]. Mauvaise éd.

Rough Compilation de textes juridiques établie par Daniel Rough, greffier municipal à (New) Romney (un des Cinq Ports); contient, en latin et en agn., les usages de la ville (agn. 1356; p. 1-27), une table de péages, des copies de chartes, un registre aux entrées datées 1357 – 1380, un livre de formules (entrées diverses); agn. ca. 1353 – 1380; ms. orig.
Cambridge Saint Catharine’s Coll. G.v.69 [agn. ca. 1357-1380], les usages aussi dans
Canterbury Dean and Chapter Libr. R.38 [agn. 2em. 14es.]; p. p. K. M. E. Murray, Register of Daniel Rough, Common Clerk of Romney, 1353-1380, Ashford 1945 (Kent Archaeological Society, Records Branch: Kent Records, vol. 16); [= AND Rough].

RuelleCh P. Ruelle, Actes d’intérêt privé conservés aux Archives de l’Etat à Mons (1316-1433), Bruxelles (Palais des Académies) 1962 (Acad. Roy. de Belgique, Commission Roy. d’Histoire). Doc. hain. 1316-1433.

RuelleChir P. Ruelle, Trente et un chirographes tournaisiens (1282-1366), Bruxelles (Palais des Acad.) 1962 (Acad. roy. de Belgique, Bull. de la Comm. roy. d’Hist., t. 128,1, p. 1-67), p. aussi comme tiré-à-part. Originaux hain. (Tournai, 1282 – 1366).

RuesParM Dit des rues de Paris, répertoire des rues de Paris situées dans l’enceinte de Philippe Auguste, mis en forme de poème décrivant une promenade, par un certain Guillot, 549 vers octosyll; fin 13es.; ms.
BN fr. 24432 [frc. av. 1349] (anc. Dijon); p. p. E. Mareuse, Le Dit des Rues de Paris (1300) par Guillot (de Paris), Paris (Libr. Gén.) 1875. Autre source: → Taille1292G etc.

RuesParB id.; p. dans → BarbMéon 2,237-276.

RuheCat E. Ruhe, Untersuchungen zu den altfranzösischen Übersetzungen der Disticha Catonis, München (Hueber) 1968 (Beitr. zur rom. Phil. des Mittelalters 2). Concerne → Cat.

Runk W. Runkewitz, Der Wortschatz der Grafschaft Rethel in Beziehung zur modernen Mundart, Leipzig (Noske) – Paris (Droz) 1937 (Leipziger Rom. St. 16); [= FEW Runk]. Plein d’erreurs de tout genre, à vérifier dans les sources: → ChRethelS.

RunnallsMyst G. A. Runnalls, Les mystères français imprimés, Paris (Champion) 1999. Avec répertoire, 1484-1630.

RutebF Rutebeuf, auteur de 55 (ou 56) pièces lyriques et politiques en vers octosyll., blâmant les trop pieux, du roi Louis XIII aux Jacobins (Dominicains) et Mendiants (Franciscains) en particulier; champ.mérid. 3eq. 13es. (pièces datables 1249-1272 et peu après); ms. de base principal
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] (A), ensuite
BN fr. 1635 [Est fin 13es.] (C), en var. et dans qqs. cas bases:
BN fr. 1593 [frc., faibles traits lorr. fin 13es.] (B) plusieurs mains,
BN fr. 24432 [frc. av. 1349] (D),
BN fr. 25545 [ca. 1325] (E) faibles traits pic.?,
BN fr. 1553 [pic. 1285 n.st.] (F),
BN fr. 12483 [mil. 14es.] (G),
BN fr. 12786 [frc. déb. 14es.] (H),
Chantilly Musée Condé 475 (1578) [fo1-26 et 173-223 pic. 3et. 13es., fo27-172 14es.] (I) partie du 13es. (ici avec traits de l’Est?),
BN fr. 1634 [pic.-wall. 3eq. 14es.] (P),
Bruxelles Bibl. roy. 9411-26 [pic. ca. 1300] (R),
Reims Bibl. mun. 1275 [lorr. fin 13es.] (S),
Torino Bibl. naz. L.V.32 [wall. ca. 1300] (T); p. p. E. Faral – J. Bastin, Œuvres complètes de Rutebeuf, 2 vol., Paris (Picard) 1959-1960 (Fond. Singer-Polignac); [= TL Rutebeuf Faral; Boss 7669]. Concordances avec J1 et J2, et avec K, ici, en appendice.

RutebD id.; p. p. J. Dufournet, Rutebeuf. Poèmes de l’infortune et autres poèmes, s.l. [Paris] (Gallimard) 1986. Reproduit l’éd. Faral/Bastin.

RutebJ1 id.; ms. principal C; p. p. A. Jubinal, Œuvres complètes de Rutebeuf, 2 vol., Paris (Pannier) 1839; [= TL Ruteb.]. Correspond à ‘Rutebeuf’ dans DCCarp. Concordance des éd. RutebJ1, RutebJ2 et RutebF ici, en appendice; La mort Larguece, 2,471-477 = HueArchMortJ.

RutebJ2 id.; ms. principal C; p. p. A. Jubinal, Œuvres complètes de Rutebeuf, 3 vol., Paris (Daffis) 1874-1875 (Bibl. elz.). Concordance avec J1 ici, en app.

RutebK id.; ms. A, régularisé, var. de BCD; p. p. A. Kressner, Rustebuef’s Gedichte, Wolfenbüttel (Zwissler) 1885; [= TL Ruteb. K; Boss 2392]. Concordance avec l’éd. F ici, en appendice.

RutebL id.; ms. de base A; p. p. H. Lucas, Les poésies personnelles de Rutebeuf, thèse Strasbourg 1938; [= TL Ruteb. Poés. pers.].

RutebZ id.; mss. de base surtout C, aussi A et B, qqs. var. ici et là de DGHIPRST; p. p. M. Zink, Rutebeuf. Œuvres complètes, 2 vol., Paris (Bordas) 1989-90; [= TL Rutebeuf Z]. Notes et var. cachées à la fin des volumes.

RutebAsneJ Rutebeuf, Li testament de l’asne; 3eq. 13es.; ms.
BN fr. 1635 [Est fin 13es.]; p. dans → JohnstonOwen p. 39-43.

RutebAsneM id.; dans → MontRayn 3,215-221.

RutebCharlotN Rutebeuf, Charlot le juif qui chia en la pel dou lievre, fabliau; champ.mérid. ca. 1265; ms. unique
BN fr. 1635 [Est fin 13es.]; p. dans → NoomenFabl 9,251-261 (no112).

RutebCharlotN2 id.; p. dans → NoomenJongl 194-205. Voilà la douzième éd. de ces 132 vers.

RutebElisZ Rutebeuf, La vie de sainte Elisabeth, fille du roi de Hongrie, épouse du landgrave de Thuringue; ca. 1264; ms. C, var. de A; p. dans → RutebZ 2,115-225.

RutebElisF id.; p. dans → RutebF 2,101-166.

RutebHerbF1 Rutebeuf, Dit de l’herberie; ca. 1270; ms. de base
BN fr. 1635 [Est fin 13es.] (C), en var.
BN fr. 24432 [frc. av. 1349] (D); p. dans → PrivilBret1F p. 61-68. Imité par → HerberiePr.

RutebHerbF2 id.; p. dans → RutebF t. 2, p. 272-280. Partie en prose aussi dans → HenryChrest, no149.

RutebHerbZ id., même ms. de base C, en var. D; p. dans → RutebZ 2,239-251 (pages gauches); 486-488 (notes); 512-513 (var.).

RutebMarieB id., La vie de sainte Marie Egyptienne; mss. A et C; p. p. B. A. Bujila, Rutebeuf. La vie de sainte Marie l’Egyptienne, Ann Arbor (Univ. Mich. Press) 1949 (Univ. Mich. Contr. Mod. Phil. 12); [= TL Ruteb. Vie Ste Marie; FEW RutebMarie; Boss 3437].

RutebMarieF id.; ms. de base A, C en var.; p. dans → RutebF t. 2, p. 9-59.

RutebNeufJoiesF Neuf joies Nostre Dame, ou Dit des propriétés de Notre Dame, attribué à Rutebeuf; av. 1259; ms. de base A, C en var, non utilisé
Cambridge Corpus Christi Coll. 63 [agn. fin 13es.]; p. dans → RutebF 2,247-252.

RutebNeufJoiesM id.; ms. de base
BN fr. 1635 [Est fin 13es.] (C), en var.
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] (A),
BN fr. 12467 [Paris? fin 13es.] (E),
BN fr. 12483 [mil. 14es.] (F),
BN fr. 12786 [frc. déb. 14es.] (G),
BN lat. 16537 [ca. 1262] (H),
Ars. 3142 [Paris? fin 13es.] (I),
Ars. 5201 [bourg.sept. ou lorr. 3et. 13es.] (J),
Ste-Gen. 1131 [ca. 1440] (K),
BL Add. 16975 [ca. 1300] (L),
BL Add. 44949 [agn. 2em. 14es.] (M),
BL Add. 46919 (anc. Cheltenham Phillipps 8336) [agn. ca. 1330] (N),
Cambridge Univ. Dd.XI.78 [av. 1259] (O) main de Matthieu Paris (MSt 49, 1987, 352-390),
Cambridge Emmanuel Coll. 106 (I.4.31) [agn. 3eq. 14es.] (Q),
Oxford Bodl. e Musaeo d.143 [ca. 1380] (S),
Berkeley Cal. Univ. Bancroft Libr. Ms 106 (PQ 1475 G 68; anc. Cheltenham Phillipps 3643) [norm. 3et. 13es.] (T),
Torino Bibl. naz. L.V.32 [wall. ca. 1300] (U),
Cambridge Corpus Christi Coll. 63 [agn. fin 13es.] (P); p. p. T. F. Mustanoja, Les Neuf Joies Nostre Dame, Helsinki 1952 (Ann. Acad. Scient. Fenn. B 73,4); [= TL Neuf Joies ND; Dean 761].

RutebNeufJoiesZ id.; même ms. de base C; p. dans → RutebZ 2,461-477, sans var.

RutebRenF id., Renart le Bestourné; 1261; ms. de base A, en var. B et C; p. dans → RutebF t. 1, p. 536-544.

RutebRenC id.; p. dans → RenChab p. 31-37.

RutebRenZ id.; ms. de base C, en var. A et B; p. dans → RutebZ 1,253-263; 487-488; 505.

RutebSYsab v. RutebElis.

RutebTheophFa Rutebeuf, Le miracle de Theophile, poème dialogué; champ.mérid. ca. 1261; ms. de base A, en var. C (incomplet); p. dans → RutebF 2,167-203. Cp. → Théoph.

RutebTheophF id.; p. p. G. Frank, Rutebeuf. Le miracle de Théophile, miracle du XIIIe siècle, Paris (Champion) 2e éd. 1949 (et réimpr.) (CFMA 49); [11925 = TL Ruteb. Mir. Théoph. et Mir. Theoph.; FEW RutebeufThéoph].

RutebTheophZ id.; p. dans → RutebZ 2,19-67; 479-480; 505-510 (avec impr. des vers 384-539 selon C).

RychnerFabl J. Rychner, Contribution à l’étude des fabliaux. Variantes, remaniements, dégradations, I Observations; II Textes, Neuchâtel (Fac. des Lettres) – Genève (Droz) 1960 (Univ. de Neuchâtel, Rec. de trav. p. p. la Fac. des Lettres 28); [= Boss 7680]. Le t. II contient → GrueR, BorgOrlR, BorgOrlBerlRy, BorgOrlBernR, BoivProvaR, BoivProvpR, TrescesR, ConstHamelRy, MeunClercsR, etc. (qqs. textes sont des réimpr. d’éd. antér.).