Dictionnaire Étymologique de l'Ancien Français
Zurück zur Suche

Bibliographie

TL A. Tobler – E. Lommatzsch, Altfranzösisches Wörterbuch, t. 1-10, Berlin (Weidmann) – Wiesbaden (Steiner) 1925 [1er fasc. 1915]-1976; t. 11, col. 1-768, u-vonjement, p. p. H. H. Christmann, Stuttgart (Steiner) 1989-1995; t. 11, col. 769-938, vonjement-zure, p. p. R. Baum – W. Hirdt – B. Frey, 2002; t. 12, Gesamtliteraturverzeichnis, p. p. R. Baum, 2008; [= FEW TL; AND T-L]. En préparation à partir de 1857. C.r. excédant l’annonce: → CohnBem; Långfors R 52,391-395; 53,398-401; 56,290-291; 57,443-444; 58,287-288; Baldinger DL 94 (1973) 29-34; Städtler VRo 49/50 (1991) 524-527; 51,284-288; 53,350-353; 56,316-318; 62,278-288. Rohlfs AnS 167,312-313 propose la réduction des matériaux de Adolf Tobler, heureusement sans que Erhard Lommatzsch l’ait écouté. Gamillscheg ZfSL 62,121-122, qqs. observations. Index inverse → Walker.

TLEl Tobler-Lommatzsch, Altfranzösisches Wörterbuch. Elektronische Ausgabe redaktionell bearbeitet von P. Blumenthal und A. Stein, Stuttgart (Steiner) 2002. Disque DVD. Images. La fin de TL, t. 11,769-938 (voracité – zure), y est remplacée par Gdf et GdfC. V. les c.r. de T. Matsumura RLiR 67,270-272 et de T. Städtler VRo 63,336-338. Nombre des textes dont les abréviations apparaissent dans la bibl. fournie (aussi sur le réseau en accès libre, avec renvois à DEAFBibl) n’ont jamais été cités dans l’ouvrage même (surtout ceux des dernières décennnies); d’autres y sont cités par une autre abrév. v. par ex. → MarArsAnL ou VillehWh.

TLF Trésor de la langue française. Dictionnaire de la langue du XIXe et du XXe siècle (1789-1960), publié sous la direction de P. Imbs et al., 16 vol., Paris (CNRS; t. 11-16 Gallimard) 1971-1994. Travaux à partir de 1961. Le DEAF cite le TLF pour documenter un mot ou un sens frm. en cas de documentation insuffisante du FEW et il cite sa partie historique dans tous les cas où le TLF excède les sources communes. Le TLFi est en principe identique. Le TLFÉtym propose qqs. étym. revues, spécialement pour le voc. mod.

TLIO Tesoro della lingua italiana delle origini, dir. par Pietro G. Beltrami, puis par Lino Leonardi. Banque de données électronique évolutive accessible sur le réseau. Travaux dépuis 1995. Traite le voc. jusqu’à 1375. Ne dispense pas de consulter REW, LEI, TomBel, Battaglia, etc.

TM Takeshi Matsumura, Tokyo, communications in litteris, notamment attestations supplémentaires importantes, souvent attestations charnières (toujours vérifiées par la rédaction). (Les corrections multiples et augmentations matérielles ne sont pas marquées; v. les préfaces: remerciements aux relecteurs des épreuves.) Cp. → Mts.

TRE Theologische Realenzyklopädie, p. p. G. Krause et al., Berlin – New York (de Gruyter) 1977-2007.

TaboureursN Dit des Taboureurs, en quatrains de dodécasyll. monorimes, incip. Merveille est de cest monde comme tornebouele; 2em. 13es.; ms.
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.]; p. dans → NoomenJongl 141-151.

TaboureursJ id.; p. dans → JubJongl 164-169.

Taille1292G Rôle de la taille des contribuables de Paris pour l’année 1292, classé dans l’ordre des rues; frc. 1292; ms.
BN fr. 6220 [1292 ou peu après]; p. p. P. H. J. F. Géraud, Paris sous Philippe-le-Bel, d’après des documents originaux..., Paris (Crapelet) 1837 (réimpr. Tübingen, Niemeyer, 1991). Cp. → RuesPar; cf. → MichaëlssonPers (corrections p. 26-28); PachnioTaille; contient aussi → JGarlG. Corr. dans → MichaëlssonPers 1,26-29. Cité par Gdf sous l’abrév. ‘Voc. des Mét.’.

Taille1296M id., année 1296; ms. (rôle)
AN KK.283 [1296]; p. p. K. Michaëlsson, Le livre de la taille de Paris, l’an 1296, Göteborg (Elanders Boktryckeri), Stockholm (Almqvist & Wiksell) 1958 (Acta Univ., Årsskr. 64, Romanica gothoburgensia 7); [= TL Livre de la taille 1296].

Taille1297M id., année 1297; p. p. K. Michaëlsson, Le livre de la taille de Paris, l’an 1297, Göteborg 1962 (Romanica Gothoburgensia 9).

Taille1313M id., année 1313, aide particulière pour la chevalerie du futur Louis X; 1313; ms.
BN fr. 6736 (anc. Suppl. 178.31) [1313]; p. p. K. Michaëlsson, Le livre de la taille de Paris, l’an de grâce 1313, Göteborg (Wettergren &Kerber) 1951 (Acta Univ. Gotoburgensis Årsskrift 57); [= TL Livre d. l. Taille de Paris M; FEW Taille 1313]. Cp. → PachnioTaille.

Taille1313B id.; dans → GeoffrParChronB après p. 305: pagination propre i-x, 1-200; [= TL Taille de Paris]. Éd. fautive et sans registres ou glossaire.

Taille1421/1423/1438F id., année 1421, etc.; p. p. J. Favier, Les contribuables parisiens à la fin de la guerre de Cent Ans. Les rôles d’impôt de 1421, 1423 et 1438, Genève (Droz) 1970.

Tailliar E. Tailliar, Recueil d’actes des XIIe et XIIIe siècles, en langue romane wallonne du Nord de la France, Douai (D’Aubers) 1849; [= TL Taill. Rec. d’Act. et Tailliar; FEW Tailliar]. ‘Wallon’ se réfère aux dialectes du nord, limitrophes au germanique; les textes sont donc aussi bien wall. que pic., flandr. et hain. Source dangereuse; cf. Drüppel 34-41. Essayer de remplacer cette source, p.ex. par FossierCh, FinotFl, etc.

TancredOrd Glossa ordinaria ou Ordo iudiciarius, commentant le droit canonique des trois premières Compilationes Antiquae (cp. → Gratien), par Tancredus de Bologne, ca. 1220, traduction ‘écrite’ par Martin de Bordon (scribe ou auteur?), explic. Ci finist li Ordinaire maistre Tancre, chanoine de Boloigne, qui fu escriz ou mois d’aoust l’an mil .CCC. vint et neuf par Martin de Bordon; 2em. 13es. (?); ms.
BN fr. 25546 [1329] fo1-129ro,
BN fr. 1075 [1345]; inédit. Gdf cite un ms. de
Salis:
Metz 1196 (anc. Salis 49) [déb. 14es.?] (commun. Ringenbach).

TanonJust L. Tanon, Histoire des justices des anciennes églises et communautés monastiques de Paris, Paris (Larose & Forcel) 1883. Les pièces justificatives (p. 319-561) reproduisent: 1o, le registre criminel de Saint-Maur-des-Fossés, essentiellement lt. (p. 321-346); 2o, le reg. crim. de Sainte-Geneviève, fr. et lt., ms.
Ste-Gen. 640 (anc. H.f.fo23) [déb. 14es. avec ajouts], pièces fr. datées de [1257] à 1312, sauf une de 1421 (p. 397s., rajoutée), sans ordre chronol., à dater plutôt de déb. 14es. (p. 347-412); 3o, le reg. crim. de Saint-Germain-des-Prés, ms.
AN LL.1077 [1272 – mil. 14es.] (fo1-47; rédigé au fur et à mesure entre 1272 et 1386, surtout déb. 14es. et jusqu’au mil. 14es.; fo49-86: comptes de la Pitancerie, 1476-1477), frc. (Paris) ca. 1272-1308, plus pièces ou mentions isolées insérées (-1400), rédigé comme une chronique (p. 413-454); 4o, le reg. crim. de Saint-Martin-des-Champs, fr., ms.
AN S.1336 no1 (Musée AE II 356) [1332-1371], années 1332-1343 (1345?, fo1-49) écrites au jour le jour (p. 455-556; avait déjà été publiée par Tanon en 1877 sous le titre Le registre criminel de la Justice de Saint-Martin-des-Champs au XIVes., dont la p. 17 correspond à 461, p. ex.), les fos50-64 contiennent des actes divers datés de 1368 à 1371 (Cat. du Musée, 1872, 203-4); 5o, reg. de Saint-Denis, 15es. (?), ms.
AN LL.1260 [15es.] ?? (p. 557-561).

TanquereyActes F. J. Tanquerey, “Actes privés en anglo-normand”, → MélJeanroy 199-214; [= TL Tanquerey Act. anglon.; AND Actes privés]. Contient dix documents agn. de 1310-1360.

TappoletHaustier E. Tappolet, “Die Ursachen des Wortreichtums bei den Haustiernamen der französischen Schweiz”, AnS 131 (1913) 81-124; [= TL Tappolet Haustiere].

TardifPogeM Guillaume Tardif, adaptation des Facécies de Poge (Facetiae ou Liber facetiarum de Poggio Bracciolini, av. 1459), contenant un prologue et des développements personnels; av. 1496; imprimé de base d’Olivier Arnouillet (Arsenal) s.d. [mil. 16es.] (à identifier), corrigé sans doute souvent d’après l’impr. Jehan Trepperel veuve ca. 1520 (qui fournit le prol. et trois chap. qui manquent dans l’impr. de l’Ars. [p. XXXIX-XLIV]), v. le choix de corr. p. XLV-LII; p. p. A. de Montaiglon, Les Facécies de Poge, Florentin, Paris (Willem) 1878 (réimpr. Bassac, Plein Chant, 1994).

TardifPogeD id.; éd. de l’impr. Trepperel p. p. F. Duval – S. Hériché-Pradeau, Les facecies de Poge, Genève (Droz) 2003 (T.L.F. 555).

TerrEvêqueH Terrier l’Évêque, livre foncier illustré, relevés (1260 – 1276) des possessions de terres des évêques de Cambrai, terminés en 1276, contenant des ajouts datables de 1354 à 1490; pic. (1275-) 1276; ms.
Lille Arch. dép. 3.G.1208 [1275-1276] scribe principal = scribe A de → RentAud, ajouts et calculs par maistre Quentin en 1276; p. p. A. Hjorth, La partie cambrésienne du polyptyque dit «Terrier l’évêque» de Cambrai, Le manuscrit et la langue, Stockholm (Almqvist & Wiksell) 1971 (Romanica Gothoburgensia 12); t. 2 (édition), Stockholm 1978 (Rom. Goth. 16); [= TL Terrier l’Evêque H]. Cp. Nieus JSav 2012,69-119.

TerrSVigorM Terrier du prieuré de Saint Vigor le Grand, Calvados; traits norm., 1292; ms.
BN fr. 14576 [1292] registre copiant un texte de 1289 et 1290; p. p. M.-Th. Morlet, “Le Terrier du prieuré de Saint-Vigor-le-Grand. Étude philologique et onomastique”, Actes du 105e Congrès int. des sociétés savantes, Caen 1980, Paris (Bibl. nat.) 1984, 45-91; [= TL Terrier SVigor M].

TerroineFossier A. Terroine – L. Fossier – Y. de Montenon, Chartes et documents de l’abbaye de Saint-Magloire, t. 2 (doc. lat. et fr. 1280-1330), Paris (CNRS) 1966; t. 3 (1330-début du XVe siècle), 1976. Publication de doc. relatifs à l’abbaye de Saint Magloire (Paris, rue S. Denis, détruite), tant orig. (frc. à partir de 1282) tant tirés du ‘Petit Cartulaire de Saint Magloire’,
AN LL.39 [1294, ajouts jusqu’en 1374] (Stein 2883) que du ‘Grand Cartulaire de Saint Magloire’,
BN lat. 5413 [1331, ajouts jusqu’en 1440] (Stein 2885). Cp. → TerroineCartGeoffr.

TerroineCartGeoffr A. Terroine – L. Fossier, Un bourgeois parisien du XIIIe siècle: Geoffroy de Saint-Laurent, 1245?-1290, Paris (CNRS) 1992. Traite du Cartulaire de Geoffroy et en donne les regestes (en frm.). Difficile d’accès. Le cartulaire,
AN LL.40 [av. 1290] (= Stein 2884: Cart. de Saint Magloire; cp. → TerroineFossier), a été écrit prob. entre 1277 et 1290; il est écrit en fr. et traduit des doc. (sans doute tous) lat., datés de 1235 à 1277.

TestFouk Testament d’un certain Sir Fouk de Penebrugg (à Tong, Shropshire), contenant sur 28 lignes une liste des biens d’un chevalier; agn. 1325; ms.
BL Stowe CH 622 [agn. 1325, orig.]; découvert et transcrit par P. Rickard, cp. W. Rothwell → MélReid 168-170; [= AND Will].

ThéâtFr Recueil de théâtre (miracles, jeux et mystères), dont → RésSauvp (p. 11-20), AdHaleFeuillM (p. 55-96), JeulPel (97-101), AdHaleRob (102-135), RutebTheoph (136-156), BodelNic (157-207), De Pierre de la Broche, incip. Trop ai chier achaté l’avoir,
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] fo138-139 acéphale (208-215), MirNDPers23-29/32/39M (216-610), etc.; p. p. F. Michel – L. J. N. Monmerqué, Théâtre français au moyen âge, Paris (Delloye – Didot) 1839 (6 réimpr.); [= TL Th. frç. au m. â.].

ThebesC Roman de Thebes (appelé aussi Eteocle et Polinices), roman ‘antique’ en vers octosyll., anon.; poit. [ca. 1160] (p.-ê. 1155 - 1160, mais v. ci-dessous); ms. de base
BL Add. 34114 [agn. ca. 1400] (S), nombre de corrections (essai de reconstruction) d’après
Angers Bibl. mun. 26 (22) [poit. ca. 1200] (D) fragm. (4612-4747 et 4982-5093),
BN fr. 784 [cette partie frc. avec qqs. traits pic. 2et. 13es.] (C),
BN fr. 60 [pic. fin 14es.] (B),
BN fr. 375 [pic. 1289 n.st.] (A),
Cologny Bodmer 18 (anc. Cheltenham Phillipps 8384) [hain. fin 13es.] (P); p. p. L. Constans, Le Roman de Thèbes, publié d’après tous les manuscrits, 2 vol., Paris (Didot) 1890 (SATF 31); [= TL Thebes; Boss 1007; Hol 852; FEW Thebes]. Éd. ‘critique’ téméraire (‘réécrite presque entièrement’ ThebessM p. 35) avec des corrections en partie sans appui dans les mss.! Le ms. de base, BL Add. 34114 (anc. Spalding), est agn. et tardif, mais très fidèle dans le fond (semble reproduire un ms. Ouest fin 12es.; on peut le lire tel quel dans → ThebessM); le ms. BN fr. 784 représente (avec Angers et BN fr. 60) une même version courte, mais rajeunit considérablement la langue. Les mss. A et P représentent une version longue, picardisante, aux modifications à la mode vers 1200 (v. Petit BienDire 21,303-315). V. → Nezirović; cp. → ConstansThebes. Concordance avec l’éd. R ici, en appendice. [Gdf cite le ms. A avec le titre ‘Eteocle et Polin.’.]

ThebesR id., version dite courte; en partie à dater de 2et. 13es.; ms. de base C, à la langue rajeunie et francisée (le ms. B en est très proche); p. p. G. Raynaud de Lage, Le Roman de Thèbes, 2 vol., Paris (Champion) 1966-1968 (CFMA 94 et 96), et réimpr.; [= TL Thebes R; Boss2 2131]. Cf. l’éd. du fragm. Angers, R 90 (1969) 402-409, et ThebescP. Concordance avec l’éd. C ici, en appendice.

ThebesRi id.; éd. partielle du ms. C, p. p. D. P. Ripley, A critical edition of the Roman de Thèbes (lines 1-5394) with an introduction, notes and glossary, thèse Chapel Hill (Univ. of North Carolina) 1960 (réimpr. Ann Arbor, University Microfilms, 1964).

ThebesaD id., version longue et remaniée, ‘plus courtoise’, du ms. A, en var. le ms. voisin P (les deux formant la branche y du stemma); p. p. L. Di Sabatino, Le roman de Thèbes, Paris (Garnier) 2016 (T.L.M. 42).

ThebescP id., version courte du ms. C [2et. 13es.]; p. p. A. Petit, Le roman de Thèbes, Paris (Champion) 2008 (Champ. Cl. MÂ. 25). Cf. ThebesR.

ThebessM id., version dite proche de l’original: ms. agn. copiant un bon texte de l’Ouest; ms.
BL Add. 34114 [agn. ca. 1400] (S); p. p. F. Mora-Lebrun, Le Roman de Thèbes, Paris (LGF) 1995 (Poche). V. RLiR 59,317s.; malheureusement sans concordance avec l’éd. Constans qu’elle reprend en suivant plus fidèlement le ms. et sans expulser les ‘interpolations’ [v. 7107 = éd. C 6537; 6864 = 6284; 11291 = 9501] et malheureusement sans indication de la foliotation (déjà absente de l’éd. C).

ThémonAstrH Thémon Juif, traité d’astrologie; mlt. 1350; ms. de base
Wien 5337 [fo179b-184b: 1395], en var.
Erfurt Bibl. Amploniana fo 313 [14es.],
Erfurt Bibl. Amploniana fo 380 [14es.]; p. p. H. Hugonnard-Roche, L’œuvre astronomique de Thémon Juif, maître parisien du XIVe siècle, Genève (Droz) – Paris (Minard) 1973 (Éc. prat. des Hautes Ét., Centre de Rech. d’hist. et de phil. V 16); [= TL Thémon Juif Œuvre astronomique H-R].

ThéophB Légende de Théophile, titre: Coment la virge reconcilia Theophyle a son chier fil, incip.: Enceis qu’eüssent cil de Perse, vers octosyll.; 13es.; ms. de base
BN fr. 818 [lyonn. 2em. 13es.], en var.
BN fr. 423 [lyonn. déb. 14es.]; p. dans → BartschHorning 461-490. Cp. → AdgarN no17; CoincyI1; MirAgn2Théoph; RutebTheoph.

ThesLL Thesaurus Linguae Latinae, Leipzig – Stuttgart (Teubner) 1900ss.; [= FEW ThesLL]. Travaux en cours dep. 1894. Traite le latin jusqu’à Isidore de Séville.

TheseusColB Theseus de Cologne, chanson de geste de longueur variable selon le ms., vers alex., anon.; 2em. 14es.; ms.
BN nfr. 10060 [15es.] (P, 24000 vers),
BL Add. 16955 [15es.] (L, 15700 vers),
Berkeley Bancroft Libr. Ms. 110 (anc. Cheltenham Phillipps 3636) [3eq. 15es.] (Ph, 13700 vers); p. p. M. Bacquin, Theseus de Cologne, Lund (Univ., Spr. & Litt.) 2008 (Ét. Rom. de Lund 81).

ThibAmPriereL Thibaut d’Amiens, Priere, en fait une chanson pieuse en 16 strophes de 12 vers pentasyll.; déb. 13es.; ms. de base
BN fr. 12581 [frc. (av.) 1284] (S), qqs. var. tirées de
Bruxelles Bibl. roy. 10392 [15es.] (B),
Dijon 526 (299) [pic. fin 13es.] (Dij),
Dublin Trinity Coll. D.4.18 (432) [rec. fact., I, fo1-22 agn. mil. 13es., II, fo23-58 14es.] (Dn),
BL Add. 44949 [agn. 2em. 14es.] (Add),
BL Add. 46919 [agn. ca. 1330],
Oxford Bodl. Digby 86 [agn. 1272-82] (Dig),
Oxford Bodl. Douce 252 [I: fo1-19 16es., II: déb. 15es.] (Do) fo24b ss.,
Ars. 570 [lorr. (Metz) 1ert. 14es.] (A),
Ars. 3517 [pic. fin 13es.] (G),
BN fr. 12483 [mil. 14es.] (i),
BN fr. 24436 [cette partie norm. 1em. 15es.] (H),
BN nfr. 1050 [2em. 13es.] (X),
Pavia Univ. Aldini 219 (130.E.5, 108) [déb. 14es.] (P); p. p. A. Långfors, “La prière de Thibaut d’Amiens”, dans → MélOrr 134-157; [= TL Priere Tybaut d’Amiens; Dean 807: mss. agn.]. Réimprimé dans → BecLyr 80-84, no66.

ThibBlaisN Poésies du trouvère Thibaut de Blaison (attribution parfois discutée); 1erq. 13es.; ms.
Arras 139 (657) [pic. 3et. 13es.],
Bern 389 [lorr. fin 13es.],
Modena Bibl. Estense α.R.4.4 [cette partie 1254],
Ars. 5198 [déb. 14es.],
BN fr. 765 [chansons: 13es.],
BN fr. 844 [pic. 2em. 13es.],
BN fr. 845 [3et. 13es.],
BN fr. 846 [2em. 13es.],
BN fr. 847 [4eq. 13es.],
BN fr. 12615 [art., 1e partie 4eq. 13es.],
BN fr. 20050 [lorr. 3et. 13es.],
BN fr. 24406 [3et. 13es.],
BN nfr. 1050 [2em. 13es.],
Siena Bibl. com. H.X.36 [ca. 1300],
Vat. Reg. lat. 1490 [déb. 14es.],
BN fr. 856 [occ. 14es.],
BN fr. 22543 [occ. 14es.]; 15 poèmes p. p. T. H. Newcombe, Les poésies de Thibaut de Blaison, Genève (Droz) 1978 (T. L. F. 253); [= TL Thib. Blaison Poésies N; Boss2 4505]. Toutes les pièces, sauf une, occ., ont déjà été publiées plus d’une fois.

ThibChampW Thibaut de Champagne, comte de Champagne, chansons; champ. 2eq. 13es.; ms. principal
Ars. 5198 [déb. 14es.] (K) (fournissant ‘la graphie’ des textes édités, p.cx), les autres chansonniers en var.; p. p. A. Wallensköld, Les chansons de Thibaut de Champagne, Paris (Champion) 1925 (SATF 70); [= TL Thib. Champ. Chans.; FEW Thibaut]. Cp. → BruslezAmis. Le DEAF utilise la concordance (liste du type KWIC) basée sur cette éd.: G. Lavis – M. Stasse, Les chansons de Thibaut de Champagne. Concordances et index établis d’après l’édition de A. Wallensköld, Liège (Publ. de l’Inst. de Lex. fr.) 1981; [= TL Thib. Champ. Chans. Concordances].

ThibChampT id.; p. p. P. Tarbé, Chansons de Thibault IV, comte de Champagne et de Brie, roi de Navarre, Reims (Regnier) 1851; [= Boss 2396]. Très mauvaise édition.

ThibMarlyS Thibaut de Marly, moine cistercien de Val Notre Dame d’Antheit, Vers, poème didactique moralisant, vers alexandrins rimés, en laisses; frc. (p.-ê. traits norm.), ca. 1184; ms. de base du texte critique (appelé ‘restitué’)
BN fr. 25405 [2e partie, fo89-145, champ.sept. ca. 1300] (A), en var.
BN fr. 1850 [partie fr. Est 2eq. 13es.] (B), ms.
London Lambeth Palace 522 [agn. déb. 14es.] (C) imprimé sur les pages de gauche; p. p. H. K. Stone, Les vers de Thibaud de Marly, Paris (Droz) 1932; [= TL Thib. Marly St; FEW ThMarly].

ThibMarlyM id.; dernière strophe du texte p. dans → VMortHélM p. 11-14; [TL Thib. d. Marly V. s. l. M. concerne d’abord → VMortHélM].

ThibaultSuisse A. Thibault, Dictionnaire suisse romand. Particularités lexicales du français contemporain, Carouge-Genève (Zoé) 1997; [= FEW DSR]. C.r. VRo 59,278-289.

ThibaultSuisse2 id., nouv. éd. corr. et augm., préparée par P. Knecht, Carouge-Genève (Zoé) 2004; [= FEW DSR 2004].

ThierbFeste A. Thierbach, Untersuchungen zur Benennung der Kirchenfeste in den romanischen Sprachen, Berlin (Akad.) 1951; [= FEW Thierb; TL Thierbach Kirchenfeste].

ThiergenMyth J. Thiergen, Die lautliche und begriffliche Entwickelung der antik-mythologischen Namen in der französischen Sprache, thèse Kiel, Pulsnitz (Förster) 1907.

Thierry A. Thierry, Recueil des monuments inédits de l’histoire du Tiers État, 4 vol., Paris (Didot) 1850-1870; [= FEW Thierry].

ThomHélP Vie du bienheureux Thomas Hélie (Elye) de Biville, en vers octosyll.; norm. ca. 1300; ms.
BN fr. 4901 [déb. 18es.] copie pas trop sûre d’un ms. ancien perdu, fo47ss. (112 lignes au fo); p. p. E. Le Chanteur de Pontaumont, Vie du B. Thomas Hélie de Biville. A l’usage des pélerinages de la paroisse N.-D.-du-Vœu de Cherbourg, Cherbourg (Feuardent) 1868, textes lt. et fr.: p. 146-174, éd. sur la base d’une copie de L. Delisle; [= Boss 3380]. L’attribution à Jean de Saint Martin est douteuse.

ThomKentF Roman de toute chevalerie (vie d’Alexandre le Grand), attribué à Thomas de Kent, laisses d’alex. rimés; agn. 4eq. 12es.; ms. de base
Durham Chapt. Libr. C.IV.27B [agn. 2em. 14es.] (D), en var. (et pour suppléer à qqs. lacunes)
BN fr. 24364 [contin. déb. 14es.] (P) leçons souvent défectueuses,
Cambridge Trinity Coll. O.9.34 (1446) [agn. mil. 13es.] (C),
Oxford Bodl. Lat. misc. b.17 [agn. déb. 14es.] (O) fragment f. 140 (p. dans → AlexArsM 2, 278-280),
BL Add. 46701 fo8-9 [13es.] (L) fragm.; p. p. B. Foster (with the assistance of I. Short), The Anglo-Norman Alexander (Le roman de toute chevalerie) by Thomas of Kent, 2 vol., London 1976-1977 (Anglo-Norman Texts 29-33); [= TL ThKent Alexander F; Boss2 2125; Dean 165; Vising 37; Boss 981ss.; AND Rom Chev et Rom Chev ants; Hol 942ss.]. Multitude d’erreurs surtout dans les variantes, v. c.r. Isoz CahCivMéd 24 (1981) 72-75. Gloss. insuffisant. L’éd. a été réimprimée, pratiquement telle quelle (!), avec une traduction, par C. Gaullier-Bougassas et al., Paris (Champion) 2003 (v. RLiR 68,282 et ZrP 121,289-290). – Le texte incorpore des extraits d’AlexPar II, Le Fuerre de Gadres, délaissés par l’éd. (!); le ms. BN, fos8ro-31ro, est cité par Gdf comme «Th. de Kent».

ThomKentM id.; étude et qqs. extraits p. dans → AlexArsM 1,177-193 (rubriques du ms. Durham); 195-235 (ms. BN), 2,273-299; [= TL Alex. Gr. D].

ThomasEss A. Thomas, Essais de philologie française, Paris (Bouillon) 1897; [= FEW ThomasEss; TL Thomas Essais].

ThomasLille P. Thomas, Textes historiques sur Lille et le Nord de la France, 2 vol., Lille (Raoust) 1931-1936 (Bibl. Soc. Hist. Droit Pays Flamands 5,10); [= FEW ThomasLille].

ThomasMél1 A. Thomas, Mélanges d’étymologie française, Paris (Alcan) 1902 (Univ. de Paris, Bibl. de la Fac. des Lettres, 14); [= FEW ThomasMél; TL Thomas Mél.].

ThomasMél2 A. Thomas, Mélanges d’étymologie française, 2e éd., Paris (Champion) 1927; [= FEW ThomasMél2]. Corr. et ajouts entre crochets.

ThomasNEss A. Thomas, Nouveaux essais de philologie française, Paris (Bouillon) 1904; [= FEW ThomasNEss; TL Thomas Nouv. Ess.].

ThomassetPlac C. A. Thomasset, Une vision du monde à la fin du XIIIesiècle. Commentaire du Dialogue de Placides et Timéo, Genève (Droz) 1982 (Publ. rom. et fr. 161). Concerne → PlacTimT.

ThornCord C. Thorn, “Quelques dénominations du cordonnier en français. Étude de géographie linguistique”, AnS 129 (1912) 81-133; [= TL Thorn cordonnier]. Existe aussi comme tiré à part sous le nom de A. C. Thorn, Braunschweig (Westermann) 1912. C.r. Wartburg ZrP 37,498-500.

ThornMéd C. Thorn, “Les désignations françaises du “médecin” et de ses concurrents aujourd’hui et autrefois”, ZfSL 55 (1932) 129-167; 257-307; [= TL Thorn médecin].

ThornSartre A. C. Thorn, Sartre-Tailleur, Lund (Gleerup) – Leipzig (Harrassowitz) 1913. C.r. Jaberg AnS 132,446-449.

ThorneRead S. E. Thorne, Readings and Moots at the Inns of Court in the fifteenth century, t. 1 [Readings], London (Quaritch) 1954 (Selden Soc. 71); [= AND Readings]; t. 2, Moots and Reader’s Cases, London (Selden Soc.) 1990 (Selden Soc. 105). Doc. agn. à partir de 1420; les citations de cas plus anciens reflètent la langue du 15es.

ThurauRefr G. Thurau, Der Refrain in der französischen Chanson, Berlin (Felber) 1901; [= FEW Thurau].

ThurauSing G. Thurau, Singen und Sagen. Ein Beitrag zur Geschichte des dichterischen Ausdrucks, Berlin (Weidmann) 1912; [= TL Thurau Singen u. S.].

ThurotEx C. Thurot, Extraits de divers manuscrits latins pour servir à l’histoire des doctrines grammaticales au moyen âge, Paris 1869 (réimpr. Frankfurt, Minerva, 1964); [ce livre est identique à → NotExtr 22,2 (1868) où le titre est Notices et extraits de divers...; = TL Thur.]. Transcription des mss. fort correcte. (Le sigle Thurot du FEW concerne → ThurotPron, mais parfois aussi ThurotEx.)

ThurotPron C. Thurot, De la prononciation française depuis le commencement du XVIe siècle, d’après les témoignages des grammairiens, 2 vol., Paris (Impr. nat.) 1881-1883; [= FEW Thurot].

TiefenbachAsächs H. Tiefenbach, Altsächsisches Handwörterbuch. A concise Old Saxon dictionary, Berlin – New York (de Gruyter) 2010. Traite l’ancien saxon (aball.) de sources datables de ca. 800 – fin 12es.

TiktinMir H. Tiktin – P. Miron, Rumänisch-deutsches Wörterbuch, 2e éd., Wiesbaden (Harrassowitz) 1985-1989. Renvois bibl. lacunaires. [Tiktin = 11895-1925.] Cf. → Puşc.

TiktinMir3 id., 3e éd. revue par P. Miron et E. Lüder, Cluj (Clusium) 2000-2005.

TilChaceOis G. Tilander, “Étude sur les traductions en vieux français du traité de fauconnerie de l’empereur Frédéric II”, ZrP 46 (1926) 211-290; [= TL Faucon. Fréd.]. Étude et gloss. sélectif de → ChaceOisi et ChaceOisii.

TilEtym G. Tilander, Essais d’étymologie cynégétique, Lund (Ohlssons) 1953 (Cynegetica 1); [= TL Tilander Cynegetica I].

TilGlan G. Tilander, Glanures lexicographiques, Lund (Gleerup) 1932 (Skrifter utgivna av kungl. humanistiska vetenskapssamfundet i Lund, 16); [= FEW TilanderGlan et TilGlan; TL Tilander Glan. lex.; AND Glan lex]. Renvois souvent erronés.

TilLex G. Tilander, Lexique du Roman de Renart, Göteborg (Wettergren – Kerbers) – Paris (Champion) 1924; [= FEW TilanderLex et TilLex; TL Tilander Lex. Ren.].

TilMélEtym G. Tilander, Mélanges d’étymologie cynégétique, Lund (Blom) 1958 (Cynegetica 5); [= TL Tilander Cynegetica V].

TilMisc G. Tilander, Littré et Remigereau comme lexicographes et Miscellanea cynegetica, Karlshamn (Johansson) 1968 (Cynegetica 17); [= Boss2 5422].

TilMsModus G. Tilander, Les manuscrits des livres du roy Modus et de la reine Ratio, Lund (Ohlsson) 1932 (Lunds Univ. Årsskr. N. F. A. 1,28,5). Concerne → ModusT, avec extraits et reproductions.

TilNEtym G. Tilander, Nouveaux essais d’étymologie cynégétique, Lund (Blom) 1957 (Cynegetica 4); [= TL Tilander Cynegetica IV].

TilNMélEtym G. Tilander, Nouveaux mélanges d’étymologie cynégétique, Lund (Blom) 1961; [= Boss2 5421].

TilRem G. Tilander, Remarques sur le Roman de Renart, Göteborg (Elander) 1923; [= FEW Tilander; TL Tilander Rem.].

TilRemRen v. TilRem.

TimbalParl P.-C. Timbal et al., La guerre de Cent Ans vue à travers les registres du Parlement (1337 – 1369), Paris (CNRS) 1961. Exploite et reproduit surtout des registres du fonds X (Parlement) des AN, lat. et fr. (à partir de 1344).

TissierFarce A. Tissier, La farce en France de 1450 à 1550, Recueil de textes établis sur les originaux, présentés et annotés, 2 vol., Paris (SEDES) 1976.

TissierFarces A. Tissier, Recueil de farces (1450-1550), Genève (Droz) 1986-2000 (T. L. F. 336; 350; 358; 367; 374; 391; 432; 441; 456; 471; 482; 495; 526). Localisation des textes par → GreubRég. Cf. T. Matsumura MélDiStefano 403-407. Reprend RecTreppC et RecTreppD; fac-similé v. sub RecTreppD.

TobinLais P. M. O’Hara Tobin, Les lais anonymes des XIIe et XIIIe siècles. Édition critique de quelques lais bretons, Genève (Droz) 1976 (Publ. rom. et fr. 143); [= FEW LaisAnon; TL Lais anonymes T; Boss2 2840]. Contient → DesiréT, DoonLaiT, EspineT, GraelentT, GuingT, LecheorT, MelionT, NabaretT, TrotT, TydorelT, TyoletT.

ToblerDam A. Tobler, “Bruchstücke altfranzösischer Dichtung aus den in der Kubbet in Damaskus gefundenen Handschriften”, Sitzungsberichte der Königlich Preussischen Akademie der Wissenschaften, Berlin, Phil.-hist. Klasse, 34 (1903), Berlin 1903, 960-976; [= TL Bruchst. Dam.; Boss 3435]. I: fragm. de → FierK (4080-4139; 4475-4529), ms.
Berlin Staatsbibl. orient. ms. sim. or. 6 (repr. phot., orig. à l’èpoque à Dimashq/Damas) [13es.], texte p. 961-964; II: fragm. de → SMarieEgt (979-1016); III: Poème sur la grossesse miraculeuse de la Vierge, incip. Oët, seignors, trestuit, Por dé, ne vos enuit, fragm. de 200 vers hexasyll., 12es. ?, date du ms. ?

ToblerVerm A. Tobler, Vermischte Beiträge zur französischen Grammatik, vol. 1: 1e éd., Leipzig (Hirzel) 1886, 2e éd. 1902, 3e éd. 1921, vol. 2: 1e éd., 1894, 2e éd. 1906, vol. 3: 1e éd., 1899, 2e éd. 1908, vol. 4: 1908, vol. 5: 1912, [le tout réimpr. Amsterdam (Rodopi) 1971]; [= FEW ToblerVerm; TL Tobler Verm. Beitr.]. Chaque éd. contient des ajouts.

TomBel N. Tommaseo – B. Bellini, Dizionario della lingua italiana, 4 t. en 7 vol., Torino (Unione Tip. Ed.) 1861 [1865]-1879 (réimpr. 1924, 1929; en 20 vol.: Milano, Rizzoli, 1977); 1,1 = ‘1’ des réimpr., 1861; 1,2 = 2,1865; 2,1 = 3,1869; 2,2 = 4,1869; 3 = 5,1872; 4,1 = 6,1872; 4,2 = 7,1879. Pour ses abréviations v. Zolli StMVolg 25 (1977) 201-241; SLeI 3 (1981) 97-166.

TombChartrS Le Tombel de Chartrose, collection de 31 contes pieux en vers octosyll.; norm. ca. 1335 (entre 1337 et 1339?); ms. de base
Avranches 244 [Dol 1424 n.st.] (A), en var.
BN nfr. 6835 [2e partie 1em. 15es.] (P); p. p. A. Sulpice, Tombel de Chartrose, Paris (Champion) 2014 (CFMA 173). Le titre courant aurait pu contenir les nos des contes. C.r. Greub RCritPhR 15,40-69.

TombChartrProl/4...W id.; prologue et contes 4, 5, 6, 8, 10, 18, 22, 23, 24; p. p. E. Walberg, Contes pieux en vers du XIVe siècle, tirés du recueil intitulé Le Tombel de Chartrose, Lund (Gleerup) 1946 (Skrifter Kungl. Humanistiska Vetenskapssamfundet i Lund 42); [= TL Tombel Chartr.; FEW TombChartr; Boss 4902]. Cf. → ChantRouss.

TombChartr1...K id., contes 1-3, 9, 12-17, 20, 21, 25-28, 30, 31; p. p. E. Kooiman, 18 contes français tirés du recueil intitulé Le Tombel de Chartrose, Amsterdam (Graduate Pr.) 1975; [= TL Tombel Chartr. K].

TombChartr1/2/3S id., I: Du duc de Sardaine, II: De saincte Gale qui ne se voult remarier, III: De saint Paulin de Nole; p. p. S. Sandqvist, Trois contes français du XIVe siècle tirés du recueil intitulé ‘Le tombel de Chartrose’, Stockholm (Almqvist & Wiksell) 1982; [= TL Tombel Chartr. S]. Tient compte de l’éd. K.

TombChartr6R id., conte 6: De ceulx qui carolerent un an pour empeschier le divin service; p. p. G. Raynaud, “Deux nouvelles rédactions françaises de la légende des Danseurs maudits”, dans → MélWilmotte 2,568-580, v. Boss 4899.

TombChartr7W id., conte 7: Histoire de maistre Silon, ou D’un estudiant qui apparut a son maistre aprés sa mort; p. p. E. Walberg, “Histoire de maistre Silon”, StN 15 (1942-44) 209-229; [= TL Maistre Silon; Boss 4900].

TombChartr11W id., conte 11: Comme le filz du conte de Crespi delessa son heritage; p. p. E. Walberg, dans → SimCrespyW p. 63-87; [= TL Simon de Crépy (II); FEW SCrépyH et WalbergSimon; Boss 4898].

TombChartr18S id., conte 18: De saint Alexi; ms.
Avranches 244 [Dol 1424 n.st.]; p. dans → AlexisAlpS p. 85-145. Préférer l’éd. Walberg.

TombChartr19S id., conte 19: La mort du roi Souvain (Sweyne); ms. de base
Avranches 244 [Dol 1424 n.st.] (A), en var.
BN nfr. 6835 [2e partie 1em. 15es.] (P); p. p. S. Sandqvist, La mort du roi Souvain, Stockholm (Almqvist & Wiksell) 1985; [= TL Tombel Chartr. Sauvain S (!)].

TombChartr19T id.; ms. Avranches p. p. G. S. Trébutien, La mort du roi Sweyne, en vers du XIVe siècle, Caen (Poisson) 1846.

TombChartr26J id., conte 26: De celli qui vesqui en la carriere; p. p. M. Jackson, “Two chapters from the Tombel de Chartrose: Formosus and De celli qui vesqui en la carriere”, R 96 (1975) 528-547, spéc. 537-547; [= TL Tombel Chartr. J; Boss2 7760]. Contient aussi ThombChartr27J.

TombChartr27J id., conte 27: De la deshonnesté que l’en fist au pappe Formose; p. dans → TombChartr26J 530-537.

TombChartr29W id., conte 29: Vision de saint Foursi; p. p. E. Walberg, “La vision de saint Foursi”, dans → MélMel 203-221; [= TL Vision SFoursi; Boss 4901].

TournAntW Tornoiement Antechrist, poème allégorique traitant de l’Antéchrist, par Huon de Méry, vers octosyll.; ca. 1236; ms. de base
BN fr. 1593 [frc., faibles traits lorr. fin 13es.] (A), en var.
BN fr. 12469 [1em. 14es.] (B),
BN fr. 24432 [frc. av. 1349] (C),
BN fr. 25407 [agn. 4eq. 13es.] (D),
BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295] (E),
BL Harl. 4417 [agn. ca. 1400] (L),
Oxford Bodl. Douce 308 [Metz ca. 1320] (O),
Torino Bibl. naz. L.V.32 [wall. ca. 1300] cité de seconde main,
Wien 2602 [1403] cité de sec. main,
Stockholm Kungl. Bibl. Vu 22 (Stephens 53, 108) [4eq. 15es.] cité de sec. main; p. p. G. Wimmer, Li tornoiemenz Antecrit von Huon de Mery, Marburg (Elwert) 1888 (Ausgaben und Abh. 76); [= TL Tourn. Ant.; Dean 586; Boss 3516].

TournAntW2 id., réimpression de l’éd. W, incorporant les errata et ‘améliorant’ le texte, mais sans l’apparat critique de sorte qu’il n’y a aucune clarté quant à la composition du texte; p. p. S. Orgeur, Huon de Mery, Le Tournoi de l’Antéchrist, Orléans (Paradigme) 1994 (Medievalia 13). Inutile, sauf éventuellement la traduction.

TournAntB id.; ms. BN fr. 25407 [fin 13es.]; p. p. M. O. Bender, Le torneiment Anticrist by Huon de Meri. A critical edition, University (Mississippi) 1976 [première éd. 1971; Romance Monographs 17]; [= TL Tourn. Ant. B; Boss2 5877]. Cp. le c.r. fracassant de Roques ZrP 95,527-529, aussi Atkinson CCM 26,171-172; l’éd. W reste préférable dans l’ensemble.

TournAntT id.; ms. de base BN fr. 25407 [fin 13es.], texte modifié à l’aide du ms. BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295]; p. p. P. Tarbé, Le Tornoiement de l’Antécrist par Huon de Méry, Reims (Regnier) 1851 (réimpr. Genève, Slatkine, 1977); [= TL Tourn. Ant.]. Graphie altérée librement: inutilisable. Contient aussi → PhThSibT.

TournDamAnD Tournoiement des dames, sorte d’ensemble de ‘panégyriques collectifs’ (DLF2) chantant les qualités de dames nobles, version anonyme, incip. A cel tens que chevalerie, vers octosyll.; prob. 1261; ms. unique
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.]; p. p. H. P. Dyggve, “Les personnages du Tournoiement aus dames”, NM 36 (1935) 145-192, texte 178-187; [= TL Tourn. aux dames D; Boss 2634].

TournDamAnM id.; p. dans → Méon 1,394-403.

TournDamGencPu Le Tournoiement as dames de Paris (chantant les louanges de bourgeoises de Paris) par Pierre Gencien (mort en 1292), vers octosyll.; frc. (Paris) ca. 1270; ms.
Vat. Reg. lat. 1522 [déb. 14es.]; p. p. A. Pulega, Ludi i spettacoli nel medioevo. I tornei di dame, Milano s.d. [1970] (Catt. fil. rom. Univ.), p. 21-63; [= Boss2 4898]. Son texte de TournDamHuon (p. 3-9) est une réimpression de TournDamHuonJ, de même le texte de TournDamSem (p. 11-12) qui réimprime le texte donné dans RichSemJ, et la version anonyme (p. 13-20) qui réimprime → TournDamAnD.

TournDamGencP id.; p. p. M. Pelaez, Le tornoiement as dames de Paris. Poemetto antico francese di Pierre Gencien, Perugia (Unione tipogr. coop.) 1917 (Stud. rom. 14); [= TL Torn. as dames; FEW Gencien; Boss 2635].

TournDamHuonJ id., version par Huon d’Oisy; 13es.; ms. de base
BN fr. 844 [pic. 2em. 13es.] (A), en var.
BN fr. 12615 [art., 1e partie 4eq. 13es.] (B); p. p. A. Jeanroy, “Notes sur le Tournoiement des dames”, R 28 (1899) 232-244, texte 240-244.

TournDamSemJ id., version attribuée à Richard de Semilli, sixains de dodécasyll. monorimes; ca. 1200; ms.
BN nfr. 1050 [2em. 13es.] acéphale; p. dans → RichSemJ 81-83, no11. Renouvelle l’éd. Jeanroy R 28,232-237.

TournEnfL Le Tournoiement d’enfer, poème allégorique en vers octosyll.; orl. (Blésois) ca. 1240; ms.
BN fr. 1807 [orl. (Blois) 1ert. 14es.]; p. p. A. Långfors “Le tournoiement d’enfer, poème allégorique et satirique”, R 44 (1915-1917) 511-558; [= TL Tourn. d’Enf.].

TrJurExceptW Exceptiones ad cassandum brevia, traité juridique résumant certaines procédures (complétant le Modus componendi brevia lt. [publié dans le même vol. p. 143-162], de 1285 ou peu après); agn. ca. 1290; ms. de base (?)
BL Harl. 395 [agn. ca. 1300] (A), complété par
BL Harl. 667 [agn. 1erq. 14es.] (B) et
BL Harl. 748 [agn. 1ert. 14es.] (C), aussi dans
London Lambeth Palace 788 [agn. ca. 1300]; p. dans → TrJurFetW p. 163-183.

TrJurFetW Traité juridique (texte fr., brefs modèles en lat.) qui essaie de faire connaître la substance de procédures complexes du droit anglais, incip. Fet asaver ou Summa fet assaver, prob. par Ralph de Hengham; agn. av. 1263; ms. de base (?)
BL Egerton 656 [agn. ca. 1300] (A), complété par
BL Add. 32085 [agn. 1293-1310] (B) fo63-73,
BL Roy. 15 A.XXXI [agn., partie jurid. ca. 1295] fo109 (C),
BL Harl. 408 [agn. 1ert. 14es.] (D),
BL Harl. 409 [agn. 3et. 13es.] (E),
BL Stowe 386 [agn. déb. 14es.] (G),
London Lambeth Palace 179 [agn. ca. 1300] (L),
London Lambeth Palace 166 [agn. déb. 14es.] (O),
London Lambeth Palace 788 [agn. ca. 1300] (R),
Cambridge Univ. Ee.I.5 [agn. 14es.] (S),
Cambridge Univ. Dd.VII.6 [agn. ca. 1310] (T),
Cambridge Univ. Hh.III.11 [agn. ca. 1300] (V),
Cambridge Univ. Ee.I.1 [agn. déb. 14es.] (X),
Cambridge Univ. Ll.IV.17 [agn. 1ert. 14es.] (Y), aussi dans
Oxford Bodl. Rawl. C.331 [agn. ca. 1300] et
Oxford Bodl. Rawl. C.332 [agn. 1erq. 14es.]; p. p. G. E. Woodbine, Four thirteenth century law tracts, thèse Yale, New Haven (Oxf. Univ. Press) 1910, texte p. 53-115; contient aussi → TrJurExceptW et deux traités lt.; [le tout = AND Fet].

TraLiLi Travaux de linguistique et de littérature, Strasbourg 1963ss. Paraissait de 1988, t. 26, à 2000, t. 38, sous le titre Travaux de linguistique et de philologie (= TraLiPhi), sans la partie littéraire.

TraLiPhi v. TraLiLi.

TrahFranceK Livre des Trahisons de France envers la maison de Bourgogne, chronique de partialité bourguignonne, continuant → ChronNorm, résumant au début → GesteDucsBourgK, faits 1295-1464 (ms. Lille) ou 1466, incip. de l’éd.: Commenchement des traysons de France dont la noble maison de Bourgongne a soustenu moult d’affaires; hain.? 1466 ou peu après; ms. de base
Den Haag KB 128.E.17 (936) [fin 15es.], non utilisés
Lille Bibl. mun. 371 (538) [fin 15 es.?];
Firenze Bibl. Med. Laurenz. (?); p. dans → GesteDucsBourgK p. 1-258. Cf. Doutrepont, Litt. fr. Bourg., 439-441.

TraitéHomilK Traité d’homilétique latin, parsemé de dictons fr.; 1em. 13es.; ms.
Tallinn lat. A.14a [13es.] fo1-127; extraits p. p. F. Koehler, “Ehstländische Klosterlectüre”, Reval (Kluge) 1892; [= TL Ehstl. Klosterl.].

TraîtresS D’ou viennent les traîtres et les mauvais / De quoi vienent li traitor, dit satirique, vers octosyll.; 13es.; ms.
BN fr. 19152 [frc. fin 13es.]; p. p. Georges Straka, “D’ou viennent les traîtres et les mauvais. Dit satirique du XIIIe siècle”, NM 38 (1937) 131-145; [= TL Traîtres; Boss 2614].

TraîtresSu id.; p. p. J. Subrenat, “De qoi vienent li traitor et li mauvés”, Senefiance 1 (Aix 1976) 87-107; [= TL Traîtres S; Boss2 5112]. À contrôler sur ms. (fac-similé Faral).

Transmédie C. Galderisi – V. Agrigoroaei et al., Translations médiévales. Cinq siècles de traductions en français au Moyen Âge (xie-xve siècles), 2 t. en 3 vol., Turnhout (Brepols) 2011. Excellente somme bibl.; par endroit très fautif (p. 1249s. BN nfr. 18867 l.-68; ms. à aj. au no1068); complétude inégale des références; [le sigle est le leur]. C.r. Dörr ZrP 131,1131-7 in finis.

TraversesU Dit des Traverses, fatrasie (reverie) en 97 versets composés d’un vers de 8 et d’un de 4 syll., le premier vers (1a) rimant avec le dernier (97b); prob. 1303; ms.
BN fr. 24432 [frc. av. 1349]; p. p. P. Uhl, “La réputation imméritée de la troisième resverie ou la tenace malchance du Dit des Traverses (1303)”, NM 90 (1989) 19-33; cf. Kellermann → MélLejeune 1331-1346; Boss 7705; → FatrArr; PorterFatr.

TreaseSpicers G.E. Trease, “The spicers and apothecaries of royal household in the reigns of Henry III, Edward I and Edward II”, Nottingham Mediaeval Studies 3 (1959) 19-52. Contient qqs. petits doc. agn. (à partir de 1301) et latins. Gloss. sans renvois!

TreatyRollsC Registres diplomatiques et autres (Chancery rolls) connus comme Treaty Rolls, conservés à London, Public Record Office [Kew, NA]; doc. lat. et agn. (ces derniers à partir de 1259); t. 1, années 1234-1325, p. p. P. Chaplais, Treaty Rolls preserved in the Public Record Office, London (H. M. Stat. Off.) 1955; [= AND Treaty Rolls]. Il n’y a qu’un résumé de tous les doc. déjà p. dans → Foedera.

TreatyRollsF id.; t. 2, années 1337-1339; p. p. J. Ferguson, London (HMSO) 1972; [= AND Treaty Rolls].

Trénel J. Trénel, L’Ancien Testament et la langue française du moyen âge (VIIIe-XVe siècle), Paris (Cerf) 1904; [= FEW Trénel].

TresVenM Tresor de venerie, traité de chasse, par Hardouin de Fontaine-Guérin, 1948 vers octosyll.; ang. 1394; ms.
BN fr. 855 [ca. 1400]; p. p. H. Michelant, Trésor de vènerie..., par Hardouin, Metz (Rousseau-Pallez) 1856; [= TL Tres. Ven.].

TresVenP id.; p. p. J. Pichon, Le plaisir des champs avec la venerie, volerie et pescherie, Paris (Franck) 1869.

TrescesN Les tresces (tresses), fabliau, version longue du ms. D, 434 vers octosyll.; 2et. 13es.; ms.
BN fr. 19152 [frc. fin 13es.] (D); p. dans → NoomenFabl 6,207-258 (p. impaires), no69. Les mss.
Bern 354 [bourg.sept. déb. 14es.] (B) et
BN fr. 12581 [frc. (av.) 1284] (X) conservent une version raccourcie à 313 resp. 267 vers; titre La Dame qui fist son mari entendant qu’il sonjoit ; imprimés sur les pages paires.

TrescesM id.; p. dans → MénardFabl p. 95-108, no8.

TrescesR id.; p. dans → RychnerFabl 2,136-148. Ms. D col. droites, ms. B col. gauches avec X en var..

TrescesRe id.; ms.-version D; p. dans → ReidFabl 23-33.

Tripartita1L Tripartita, traduction d’un recueil composé de trois pièces: Willelmi articuli, Leges Eadwardi Confessoris Retractae, Genealogia Ducum Normannorum et Regum Anglorum; la première partie donne qqs. articles inspirés de → LoisGuill, prose; agn. 1192 (1192-mars 1193); ms. unique
Cambridge Univ. Ee.I.1 [agn. déb. 14es.] fo3; 1e partie p. dans → LoisGuillL 1, p. 488-489 (texte); 3, p. 281-282; [= Dean 33; WoC 72,1; AND Art Will].

Tripartita2L Tripartita, deuxième partie, prose; agn. 1192; ms. unique
Cambridge Univ. Ee.I.1 [agn. déb. 14es.] fo3-8ro; p. p. F. Liebermann, “Eine Anglonormannische Uebersetzung des 12. Jahrhunderts von Articuli Willelmi, Leges Eadwardi und Genealogia Normannorum“, ZrP 19 (1895) 77-84 [Articuli 82-83, début des Leges 84: texte traduit petit corps, texte variant recte grand corps, texte ajouté recte petit]; [= Dean 34].

Tripartita3T Tripartita, troisième partie; agn. 1192 (1192-mars 1193); ms. unique
Cambridge Univ. Ee.I.1 [agn. déb. 14es.] fo8ro-9vo; p. p. D. B. Tyson, “An Early French prose history of the kings of England”, R 96 (1975) 10-13 (l. 1-159; l. 160-394 = → ReiEnglT); [= Dean 30; WoC 72,3].

TristBérG Le roman de Tristan (Tristran), par un certain Béroul, poème en couplets octosyll.; Ouest 4eq. 12es.; ms. unique, acéphale et anoure,
BN fr. 2171 [2em. 13es.]; p. p. S. Gregory, The romance of Tristran by Beroul, Amsterdam – Atlanta (Rodopi) 1992; [= TL Trist. Bér. G].

TristBérB id.; p. p. H. Braet – G. Raynaud de Lage, Béroul. Tristan et Iseut, 2 vol., Paris – Louvain (Peeters) 1989. Rééd. avec des modifications mineures en 1999.

TristBérE id.; p. p. A. Ewert, The romance of Tristan, Oxford (Blackwell) [11939] 1967; [= TL Trist. Bér. E; Boss2 3006]. Base du travail de A. Varvaro, Il Roman de Tristan di Béroul, Torino 1963 [= TL Trist. Bér. V].

TristBérL id.; p. p. N. J. Lacy, Beroul. The romance of Tristran, New York (Garland) 1989.

TristBérL2 id.; dans N. J. Lacy, Early French Tristan poems, 2 vol., Woodbridge – Cambridge (Brewer) 1998. Contient aussi FolTristBern, FolTristOxf, TristThom[G], fragm. Carlisle, MarieChievre, extr. du Donnei (453-660, ‘Tristan Rossignol’), extr. de la ContPerc4 (3309-4832, ‘Tristan Menestrel’).

TristBérM1 id.; p. p. E. Muret, Le roman de Tristan, roman du XIIe siècle par Béroul et un anonyme, Paris (Picard) 1903 (SATF); [= TL Trist. Bér.; FEW Béroul et Tristan].

TristBérM2 id.; p. p. E. Muret, Béroul. Le roman de Tristan, Paris (Champion) 11913; 21922 (CFMA 12); [= TL Trist. Bér.2].

TristBérM4 id., éd. revue par L. M. Defourques [= L. Foulet et M. Roques], 41947 et réimpr.; [= TL Trist. Bér. MD, Boss 1642]. Considérer les corr. de L. Caulier, Glossaire complet, Liège s.d. [A servi à l’impression de TristBér dans D. Lacroix et Ph. Walter, Tristan et Iseut, Paris (Libr. Gén.) 1989 (Poche 4521) [= TL Tristan et Yseut LW]; les autres textes sont également basés sur des éd. antér.] Cf. → SandqvistTrist.

TristBérMi id.; dans → MichelTrist 1,1-212; [TL Trist.].

TristBérP id.; p. p. J. C. Payen, Tristan et Yseut, Paris (Bordas) 1989 (Classiques Garnier), p. 1-141; [= TL Tristan et Yseut P; Boss2 2872]. Sans glossaire. Contient aussi TristThomP, FolTristBernP 247-264, FolTristOxfP 265-297, MarieChievre 299-302.

TristBérPo id.; p. p. D. Poirion, Tristan et Yseut, roman de Béroul, Paris (Impr. nat.) 1989. Avec trad. et notes; sans glossaire.

TristBérR id.; p. p. T. B. W. Reid, The Tristan of Beroul, New York (Barnes & Noble) 1972.

TristNantS Tristan de Nanteuil, chanson de geste du cycle de Nanteuil, en vers alex.; hain. mil. 14es.; ms. unique
BN fr. 1478 [hain. ca. 1475]; p. p. K. V. Sinclair, Tristan de Nanteuil, Assen (Van Gorcum) 1971; [= TL Tristan de Nanteuil; Boss2 1962]. C.r. Lecoy R 94,281-283: corrections.

TristPr Roman de Tristan en prose, attributions à Luce de Gaut et à Helie de Boron sans fondement; ca. 1230; nombreux mss., v. R. L. Curtis, Tristan Studies, München (Fink) 1969, p. 66ss., → TristPrC t. 2, p. 12-52, Wo 170, Wos 170 et Boss2 3131-3140, aussi → TristPrMé, et ZrP 119,167 [Vat. Barberini Lat. 3536], pour le ms.
Kraków Univ. gall. fol. 188 (anc. Berlin) [pic. ? 2em. 13es.] contenant les §§ 283a et 284 de l’analyse Löseth v. StutzmannTylus 84, pour le fragm.
Nancy Arch. dép. 3E3543-44 v. De Carné et Greub R 131,179-200. Étant donné que le roman a été successivement amplifié (certains distinguent deux versions), il faut s’en tenir le plus souvent aux dates des mss. utilisés dans les éd. partielles (v. la liste d’extraits publiés dans → TristPrC t. 1, p. 34-35; cp. aussi BBSIA 30,219;293) et complètes, v. infra. Pour la segmentation du récit on se réfère à l’analyse de E. Löseth, Le roman en prose de Tristan, le roman de Palamède et la compilation de Rusticien de Pise, Paris (Bouillon) 1891 (résumés avec citations de mss. divers, le plus souvent non identifiés).

TristPrA id., fragments Toulouse; ms.
Toulouse Bibl. mun.? (anc. Univ.) cote? [It.sept.? fin 13es.?] (Tse); p. d’abord par J. Anglade, “Fragments du Roman de Tristan en prose et du Roman de Marques de Rome”, StM n.s. 3 (1930) 310-313; [= Boss 1684], puis par J. Séguy, “Fragments mutilés du Roman de Tristan en prose”, BBSIA 5 (1953) 85-95; [= Boss 6313], puis par M.-L. Chênerie, BBIAS 50 (1998) 231-264 (fragm. 4 d’après Séguy).

TristPrB id.; ms.
BN fr. 772 [3et. 13es.] fo1-54; partie traitant des deux captivités de Tristan (contenue dans qqs. mss.) p. p. J. Blanchard, Le Roman de Tristan en prose: Les Deux captivités de Tristan, Paris (Klincksieck) 1976 (Bibl. fr. et rom. 15); [= TL Tristan pr. B; Boss2 3136].

TristPrBédier id., développement particulier de la Mort Tristan et Iseut du ms.
BN fr. 103 [fin 15es.] p. dans → TristThomB t. 2, p. 321-347 et dans R 15 (1886) 496-510 (fo374ss.) [= TL Mort de Trist.], et extraits du ms.
BN fr. 756-757 [It. déb. 14es.] dans → TristThomB t. 2 p. 347-395; [= Boss 1670; Hol 1273].

TristPrBogd id., fragment de l’Angelica; ms.
Roma Bibl. Angelica 2313 [14es.], en var.
BN fr. 756-757 [It. déb. 14es.]; p. p. F. Bogdanow, “Un nouveau fragment du roman de Tristan en prose”, R 80 (1959) 516-522; [= Boss 7405].

TristPrC id.; ms.
Carpentras 404 (L.400) [fin 13es.]; début du texte (fo1-60) p. p. R. L. Curtis, Le Roman de Tristan en prose, t. 1, München (Hueber) 1963; fo60c-131a: t. 2, Leiden (Brill) 1976; fo131a-203 (fin du texte dans ce ms.): t. 3, Woodbridge, Suffolk (Brewer) 1985; [= TL Tristan pr. C; Boss2 3134]. Les § 710-776 correspondent à 1-75 de l’éd. Mé; suite du récit: § 76 ss. de Mé.

TristPrCh id., suite de l’éd. Mé; ms. de base A; p. p. M.-L. Chênerie – T. Delcourt, Le roman de Tristan en prose, t. 2 de → TristPrMé, 1990.

TristPrE id., extraits du ms.
BL Add. 23929 [fin 14es.] p. p. C. G. Estlander, “Pièces inédites du roman de Tristan, précédées de recherches sur son origine et son développement”, Acta Societatis scientiarium fennicae 8,2, Helsinki 1867, p. 413-449; [= Boss 1669].

TristPrF id., suite de l’éd. R; ms. de base A; p. p. J.-Cl. Faucon, t. 4 de TristPrMé, 1991.

TristPrG id., suite de l’éd. Q; ms. de base A; p. p. B. Guidot – J. Subrenat, t. 8 de TristPrMé, 1995.

TristPrH id., suite de l’éd. G; ms. de base A; p. p. L. Harf-Lancner, t. 9 de TristPrMé, 1997.

TristPrHenry id.; ms.
BN fr. 103 [fin 15es.]; extrait (fo56b) p. dans → HenryChrest p. 108-111.

TristPrHilka id., extrait traitant de la jeunesse de Perceval; ms.
BN fr. 756-757 [It. déb. 14es.] fo64ro-68vo; p. p. A. Hilka, “Die Jugendgeschichte Percevals im Prosa-Lancelot und im Prosa-Tristan”, ZrP 52 (1932) 513-536; [= Boss 1688; Hol 1275].

TristPrJ id., ms.-version Edinburgh, titre: La grant ystoire de monsignor Tristan li Bret; ms.
Edinburgh Nat. Libr. Adv. 19.1.3 [fin 13es.]; éd. partielle (fo4-33, analyse Löseth 19-63) p. p. F. C. Johnson, La grant ystoire de monsignor Tristan ‘li Bret’, Edinburgh – London (Oliver and Boyd) 1942; [= Hol 1272; Boss 1689].

TristPrL id., suite de l’éd. F; ms. de base
Wien 2542 [pic. ca. 1300] (A); p. p. D. Lalande, t. 5 de TristPrMé, 1992.

TristPrM id., fragment traitant la mort de Tristan; ms.
Oxford Bodl. Douce 189 [It. (pis.-gén.) 2em. 13es.] fo65ro-78; p. p. E. S. Murrell, “The Death of Tristan, from Douce MS 189”, PMLA 43 (1928) 343-383; [= TL Tristan pr. M; Boss 1682; Hol 1274].

TristPrMa id., extrait traitant du personnage de Kahedin; ms.
Wien 2542 [pic. ca. 1300] fo113ro-117ro; p. p. J. Maillard, “Folie n’est pas vasselage...”, → MélLods 1,414-432. Cp. → TristPrLaisF.

TristPrMé id., suite du récit publié dans → TristPrC (les paragraphes 1-75 de l’éd. Mé se trouvent déjà dans l’éd. C, § 710-776); ms. de base
Wien 2542 [pic. ca. 1300] (A) fo85vo- 122ro, autres mss.
BN fr. 750 [pic. 1278] (I) miniat. Naples ou Terre s.,
BN fr. 335-336 [1399] (B),
Wien 2537 [ca. 1410] (C),
Wien 2539-2540 [1466] (D),
Edinburgh Nat. Libr. Adv. 19.1.3 [fin 13es.] (E),
BN fr. 334 [14es.] (F),
Aberystwyth Nat. Libr. 5667 [14es.] (G),
BN fr. 104 [fin 13es.] (H),
Peterburg RNB Fr.F.v.XII.2 [14es.] (J),
BN fr. 97 [15es.] (K),
BL Roy. 20 D.II [déb. 14es.] (L),
BL Add. 5474 [déb. 14es.] (M),
BN fr. 756-757 [It. déb. 14es.] (N),
BN fr. 772 [3et. 13es.] (O),
BN fr. 349 [14es.] (P),
BN fr. 94 [14es.] (Q),
Vat. Reg. lat. 727 [14es.] (R),
Vat. Pal. lat. 1964 [ca. 1325] (S),
BN fr. 99 [1463] (T),
BN fr. 100-101 [fin 14es.] (U),
BN fr. 102 [15es.] (V),
BN fr. 103 [fin 15es.] (W),
Cologny Bodmer 164 [fo1-128 fin 14es., 129-295 et 505-655 mérid.? 2et. 14es., 296-504 bourg.mérid.? 1316] acéphale et anoure [MedRom 39,326-340] (X),
BN fr. 776 [13es.] (Y)
Carpentras 404 (L.400) [fin 13es.] (Z), autres mss. v. TristPrC 1,13-15; 3,xxviii-xxx, aj.
Malibu J. Paul Getty Museum Ludwig XV.5 (anc. Cheltenham Phillipps 8383) [ca. 1330]; p. p. Ph. Ménard, Le Roman de Tristan en prose, I Des aventures de Lancelot à la fin de la ‘Folie Tristan’, Genève (Droz) 1987 (T. L. F. 353). – T. 2 v. TristPrCh, t. 3 v. -R, t. 4 v. -F, t. 5 v. -L, t. 6 v. -S, t. 7 v. -Q, t. 8 v. -G, t. 9 v. -H. Sans datation ou descr. même rudimentaire des mss.; les sigles ne coïncident pas avec TristPrC.

TristPrPel id., fragment tiré d’une reliure (
Vat. Vatic. gr. 870); ms.
Vat. Vatic. lat. 13501 [13es.]; l’une des deux feuilles p. p. M. Pelaez, “Un frammento del romanzo francese in prosa di Tristano”, StM 2 (1929) 198-204; [= Boss 1683].

TristPrPeri id., fragment; ms.
Jérusalem Univ. Hébr. ms. var. 117 [pic. mil. 13es.]; p. avec var. par H. Peri, “Episodes inédits du Roman de Tristan (manuscrit de Jérusalem), avec deux nouveaux ‘lais de Tristan’”, Scripta Hierosolymitana, II: Studies in Medieval and Modern Thought and Literature, ed... R. Koebner, Jerusalem (Magnes Press) 1955, p. 1-24; [= Boss 7406].

TristPrQ id., suite de l’éd. S; p. p. D. Quéruel – M. Santucci, t. 7 de TristPrMé, 1994.

TristPrR id., suite de l’éd. Ch; p. p. G. Roussineau, t. 3 de TristPrMé, 1991.

TristPrS id., suite de l’éd. L; p. p. E. Baumgartner – M. Szkilnik, t. 6 de TristPrMé, 1993.

TristPrLaisF id., parties lyriques (vers octosyll.); ms.
Wien 2542 [pic. ca. 1300]; p. p. T. Fotitch – R. Steiner, Les Lais du roman de Tristan en prose d’après le manuscrit de Vienne 2542, München (Fink) 1974 (Münchener romanist. Arbeiten 38); [= Boss2 3135; TL Lais Tristan F et Tristan Lais F et Tristan pr. FSt]. C.r. Runte ZrP 92,439-441. Cp. → TristPrMa.

TristPrnB id., version, dite brève, du ms. N; Nord-Est 1em. 13es.; ms. BN fr. 757 [francoit. déb. 14es.] (N); p. p. J. Blanchard – M. Quereuil – N. Laborderie – T. Delcourt – J.-P. Ponceau – M. Léonard – F. Mora – C. Ferlampin-Acher, Le roman de Tristan en prose, Paris (Champion) 1997-2007 (CFMA 123; 133; 135; 144; 153). On cite selon t., p. et l. (de paragraphe).

TristPrnD id., section ‘Queste’ (Löseth no338-351); p. p. T. Delcourt, “Un fragment inédit du cycle de la Post-Vulgate”, R 109 (1988 [1990]) 247-279.

TristPrnL id., extrait (Löseth no192); p. p. L. Leonardi, “Il torneo della Roche Dure nel Tristan in prosa: versioni a confronto (con edizione dal ms. B.N., fr. 757)”, CN 57 (1997) 209-251. Cp. TristPrn et TristPrRic.

TristPrRicL id., fragment de la Riccardiana, proche du ms. N; ms.
Firenze Bibl. Riccard. 866 [fo69 It. 2em. 13es.]; p. p. L. Leonardi, “Un nuovo frammento del ‘Roman de Tristan’ in prosa”, Operosa parva per Gianni Antonini, p. p. D. De Robertis – F. Gavazzeni, Verona (Valdonega) 1996, 9-24.

TristThomB Le roman de Tristan par Thomas, en vers octosyll., fragmentaire (3298 l. sur ca. 12500); traits agn. 4eq. 12es.; mss.
Cambridge Univ. Add. 2751(3) (anc. Mm.VI.4, Dd.15.12) [contin.?, fin 13es.] (C) fragm.,
Oxford Bodl. Douce d.6 (21983) [agn. 3eq. 13es.] (D) fragm.,
Oxford Bodl. MS. Fr. d.16 [agn. déb. 13es.] (Sn) fragm.,
Torino Accad. delle Sc. MS. Mazzo 812/viii/C 1,2 [1em. 13es.] (T) fragm.,
Strasbourg [13es.] (Str) détruit par la guerre,
Carlisle Cumbria Rec. Off. s.c. [agn. 2em. 13es.] (Car); p. p. J. Bédier, Le roman de Tristan par Thomas, Paris (Firmin Didot) 1902-1905; [= TL Trist. Thom.; FEW Thomas; AND Trist; Dean 158; Vising 30].

TristThomG id.; p. p. S. Gregory, Thomas of Britain. Tristran, New York – London (Garland) 1991; [= AND Trist]. Semble moins sûr par endroits (p.ex. v. 2-3 seor/eor; 48 tendrour).

TristThomH id.; fragm. Carlisle p. p. M. Benskin – T. Hunt – I. Short, “Un nouveau fragment du Tristan de Thomas”, R 113 (1992-1995) 289-319. Le fragm. rend la célèbre rime amer : la mer chez Gottfried.

TristThomL id.; p. p. F. Lecoy, Le Roman de Tristan, Paris (Champion) 1991 [1992] (CFMA 113); [= TL Trist. Thom. L]. [Copie l’éd. B jusqu’aux omissions du gloss., v. huan, 679 (l. 879), 917; aj. 906]. A collationné les mss.

TristThomMa id.; p. p. Christiane Marchello-Nizia, dans → MarchelloNTrist 129-212; 1211-1287. Éd. proche de l’éd. L.

TristThomP id.; dans → TristBérP 142-244; [= Boss2 2872].

TristThomW id.; p. p. B. H. Wind, Les fragments du Roman de Tristan... par Thomas, Leiden (Brill) 1950; 2eéd., Genève (Droz) 1960 (T.L.F. 92); [= TL Tristan fragm. et Trist. Thom. W; Boss2 2943].

TristThomM id.; ms. Oxford Bodl. Douce d.6 (v. 1268-3087 de l’éd. B); p. dans → MichelTrist 2,1-85 (Douce); 3,3-44 (Sneyd 1: Mariage); 45-82 (Sneyd 2: Fin); 3,83-94 (Strasbourg I: v. 1-86, p. 83-86; II: v. 1-80, p. 87-90; III v. 1-70, p. 91-94); [= TL Trist.].

TristThomcS id.; fragm. Carlisle p. p. I. Short dans → MarchelloNTrist 123-127; 1208-1211.

TroieJFlix Roman de Troie en prose, trad. fr. par Jean de Flixecourt, basée sur le texte lt. de Darès le Phrygien; pic. 1262 a.st.; ms.
København Kgl. Bibl. Gl. Kgl. 487 fo [pic. (Corbie) ca. 1300]; inédit, sauf G. Hall, thèse inéd. London 1951, extraits: Françoise Vielliard MélSinclair 284-295; [Wo 174: Troie no4]. V. → JungTroie 436-8 [‘1272’ err.].

TroieJofr Roman de Troie en prose, version lt. de Darès le Phrygien, traduite par Jofroi de Waterford; agn. (traits wall. dus au scribe-collaborateur) fin 13es.; ms. unique
BN fr. 1822 [wall. ca. 1300] (miniatures insulaires); inédit; [= Wo 175 (Troie no5); F. Vielliard BienDire 10,185-205; JungTroie 438-9; Dean 240].

TroiePr1C Roman de Troie, mise en prose de → BenTroie; 2em. 13es.; ms. de base
BN fr. 1612 [fin 13es.], autres mss. de la version que Jung appelle ‘commune’:
Aberystwyth Nat. Libr. 5008 [15es.] (A),
Firenze Bibl. Riccard. 2025 [It. 14es.] (F),
BL Add. 9785 [ca. 1500] (L1),
London Michelmore Cat. 27 de 1938 [15es.] (L2),
Lyon Bibl. mun. 878 (782) [15es.] (L3),
Ophem Comte Hemricourt de Grunne [15es.] (O),
BN fr. 1627 [It. déb. 14es.] (P2),
BN fr. 12602 [15es.] (P4),
BN nfr. 10052 [15es.] (P6),
BN nfr. 11674 [15es.] (P7),
Tours 954 [1358] détruit,
Washington Nat. Gallery of Art Rosenwald Coll. 12 [15es.] (W) fragm. ; p. p. L. Constans – E. Faral, Le roman de Troie en prose, t.1 (seul paru), Paris (Champion) 1922 (CFMA 29); [= TL Troie pr.; Wo 171; Wos 171; JungTroie 440-484]. Dernière partie inédite.

TroiePr1r id., même version mais remaniée; fin 13es.?; ms.
Berlin Staatsbibl. Hamilton 340 [Flandres? 2em. 15es.] (B) proche de
Peterburg RNB Fr.F.v.XIV.12 [15e-16es.] (S),
Cambridge Trinity Coll. O.4.26 [déb. 15es.] (C),
BN fr. 785 [15es.] (P),
BN fr. 1631 [1485] (P3),
BN fr. 24401 [15es.] (P5),
Cambridge Trinity Coll. O.4.26 (1257) [déb. 15es.] (C),
Peterburg RNB Fr.F.v.XIV.12 [15e-16es.] (S); v. JungTroie 449-455.

TroiePr2 Mise en prose de → BenTroie faite en Italie; francoit. fin 13es.; mss.
BN nfr. 9603 [Genova ca. 1300],
Grenoble 263 (cat. 861) [Padova 1298],
Oxford Bodl. Douce 196 [Verona 1323]; inédit; [= Wo 172; JungTroie 485-498].

TroiePr3 Autre mise en prose de → BenTroie faite en Italie; [Toscane?] fin 13es.; mss.
BL Lansdowne 229 [It. fin 13es.] fragm.,
Oxford Queen’s Coll. 106 [It. fin 13es.] fragm.,
BN lat. 6002 [Gênes fin 13es.] 4 fragm.,
Rouen Bibl. mun. 1049 (O.33) [Fr. 15es.]; inédit; [= JungTroie 499-503].

TroiePr5R id., ‘cinquième prose‘ basée sur → BenTroie; ms. de base
BL Roy. 20 D.I [traits pic., aussi sept. et agn., Napoli ca. 1335] (R), mss. de contrôle
BN fr. 301 [Paris av. 1402] (Pr) copie de R,
BL Stowe 54 [Paris ca. 1440] (S),
Chantilly Musée Condé 727 (601) [ca. 1390] (C); publ. en prép. par A. Rochebouet.

TroiePr6 Trad. fr. de la mise en prose latine par Gilles de Rome / Guido delle Colonne (1287), dite version A; pic. (Beauvais) 1380; mss.
Amiens Bibl. mun. 1193.3 [15es.] fragm.,
Bruxelles Bibl. roy. 9240 [déb. 15es.],
BL Roy. 16 F.IX [mil. 15es.],
BN fr. 22553 [15es.],
Torino Bibl. naz. L.II.3 [2em. 15es.] endommagé,
Torino Bibl. naz. L.II.7 [Rouen 2em. 15es.] endommagé; inédit; [= Wo 176; JungTroie 570-580].

TroiePr7 id., autre trad. basée sur Gilles, dite version B; bourg. 1453; mss.
Bruxelles Bibl. roy. 9264 [1453] et
Bruxelles Bibl. roy. 9570 [1459]; inédit; [= Wo 177; JungTroie 580-582].

TroiePr8 id., autre trad. basé sur Gilles, dite version C; bourg. ca. 1459; 27 mss.; inédit; [= Wo 178; JungTroie 582-594; Françoise Vielliard VRo 74,241-255].

TroiePr14R id., autre trad. basée sur Gilles, dite version D; ca. 1480; ms. de base
Ars. 5068 [ca. 1485], en var. pour la première partie
BN fr. 1414 [16es.],
BN fr. 1417 [16es.]; première partie p. p. P. Roth, Histoire de la première destruction de Troie, Tübingen – Basel (Francke) 2000 (Rom. Helv. 119); [Wo 184 (no14); JungTroie 599-600].

TroiePr15V id., version adaptée et mise en prose de → BenTroie (ms. H); champ. 4eq. 13es.; ms. unique
Cologny Bodmer 147 (anc. Cheltenham Phillipps 1046) [4eq. 13es.]; p. p. Françoise Vielliard, Le Roman de Troie en prose (Version du Cod. Bodmer 147), Cologny près Genève (Fondation Martin Bodmer) 1979 (Bibliotheca Bodmeriana, Textes IV); [= TL Troie pr. V; Wo 185 sous «textes non encore identifiés»; Wos 185; Boss2 2213]. Au bas des pages extraits de BenTroie ms. H.

Troie cp. BenTroie; JungTroie.

TroilusB Roman de Troilus et Cressida (attribution à Jean, Pierre ou Louis de Beauveau discutée, v. Wos 119), traduction du Filostrato de Boccaccio; ang. ca. 1450; ms. de base
BN fr. 25527 [mil. 15es.] (A), en var.
BN fr. 1467 [4eq. 15es.] (C),
BN fr. 1472 [4eq. 15es.] (D),
BN fr. 1496 [fin 15es.] (E),
BN fr. 1501 [fin 15es.] (F),
BN fr. 25528 [1455/1456] (B),
BN nfr. 10169 [3eq. 15es.] (G),
Berlin Staatsbibl. Hamilton 34 [3eq. 15es.] (O),
Oxford Bodl. Douce 331 [3eq. 15es.] (H),
Tours 956 [3eq. 15es.] (T),
Wien 3435 [4eq. 15es.] (V),
Ars. 3155 [mil. 15es.] (X),
Ars. 3326 [pic. 3eq. 15es.] (Y),
Ars. 3638 [3eq. 15es.] (Z); p. p. G. Bianciotto, Le Roman de Troyle, 2 vol., Rouen (Univ.) 1994. C. r. RLiR 60,306; AnS 235 (1998) 210-214.

TroilusM id.; p. dans → MolandHéricault2 p. 117-304; [= Wo 119; Wos 119; Boss 4190].

TroisAmA Parabole des Trois amis, appelée aussi ‘Vers de la mort’, texte attribué à Huon le Roi de Cambrai; flandr. 2eq. 13es.; ms.
BN fr. 12471 [art. fin 13es.]; p. p. H. Andresen, “Eine altfranzösische Bearbeitung der Parabel von den drei Freunden”, ZrP 22 (1898) 49-90; [= TL Drei Fr.]. Ce texte a été intégré dans → BibleSeptEtats dont le texte parallèle est imprimé dans les col. droites. Attention, le poème Bien deüssons (p. 64-79, col. de gauche) correspond de près à → HuonRegrL strophes 189-237.

TroisAvN Les trois aveugles de Compiègne par Cortebarbe, fabliau, vers octosyll.; pic.mérid. mil. 13es.; mss. imprimés en parallèle:
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.] (A),
BN fr. 1593 [frc., faibles traits lorr. fin 13es.] (E),
BN fr. 12603 [pic. ca. 1300] (F) base d’une éd. crit.,
BN nfr. 934,9-14 [14es.?] (q); p. dans → NoomenFabl 2,151-184 (no9).

TroisAvMé id.; ms. A p. dans → MénardFabl 109-118.

TroisAvM id.; ms. A p. dans → MontRayn 1,70-81.

TroisAvG id.; ms. A p. p. G. Gougenheim, Cortebarbe. Les trois aveugles de Compiègne, Paris (Champion) 1932 (CFMA 72); [= TL Cortebarbe; FEW TroisAv; Boss 2462].

TroisBoçusJ Des Trois Boçus, fabliau, vers octosyll.; 1em. 13es.; ms.
BN fr. 837 [frc. 4eq. 13es.]; p. dans → JohnstonOwen p. 13-20; [cp. Boss 2465-2467].

TroisBoçusM id.; p. dans → MontRayn 1,13-23.

TroisBoçusN id.; p. dans → NoomenFabl 5,191-207, no47.

TroisBoçusN2 id.; p. dans → NoomenJongl 206-227.

TroisEnM Le Roman des trois ennemis de l’homme, traité moralisant en 3328 vers octosyll. par un certain Simon (les ennemis étant le diable, la chair et le monde); 1ert. 13es.; ms.
Ars. 5201 [bourg.sept. ou lorr. 3et. 13es.] paginé,
Orléans Bibl. mun. 932 (X) [mil. 13es.] fragm.; inédit dans l’ensemble; extraits, surtout le fragm. d’Orléans avec les vers corresp. de Ars., p. p. P. Meyer, “Le roman des trois ennemis de l’homme par Simon”, R 16 (1887) 1-24; [= TL Tr. En.].

TroisFilsP Roman des trois fils de rois; flandr. mil. 15es.; ms. de base
BN fr. 92 [flandr. 1463] (A) retouché et écrit par David Aubert, en var.
BN fr. 1498 [entre 1446 et 1469] (B),
BN fr. 1500 [2em. 15es.] (C),
BN fr. 5602 [2em. 15es.] (D),
BN fr. 5603 [2em. 15es.] (E),
BN nfr. 4408 [2em. 15es.] (F),
Den Haag KB 71.E.58 [2em. 15es.] (H); p. p. G. Palumbo, Les Trois fils de rois, Paris (Champion) 2002 (CFMA 139). C.r. T. Matsumura ZrP 119,171-173 avec complém. au gloss.

TroisMariesAnne Histoire des Trois Maries, filles d’Anne, la grandmère de Jésus, en prose, incip. Anne e Emere furent sorurs; agn. mil. 13es.; ms.
BL Egerton 613 [fo29b agn. mil. 13es.]; inédit; [= Dean 490].

TroisMariesJean Histoire des trois Maries, incip. Un ami ai droit a Paris, poème de (dépendant du ms.) 34000 à 40000 vers fastidieux relatant les faits de Marie Mère-Dieu, de Marie Jacobée fille de Cléophas et de Marie Salomée entourés d’une longue introduction, de récits bibliques et de qqs. événements tirés des Actes des Apôtres, par Jean Fillon de Venette (nommé aussi Jean Drouin dans Gdf); 1357; mss.
BN fr. 1531 [2em. 14es.],
BN fr. 1532 [pic. 2em. 14es.],
BN fr. 12468 [2em. 14es.],
BN fr. 24311 [15es.],
BN fr. 24434 [15es.], prob. aussi dans
Auxerre Bibl. mun. (anc. Coll. du chantre de la cathédrale Moron, anc. S. Germ. d’Aux.) [ca. 1424]; v. BonnardBible 196-206; inédit dans l’ensemble; cf. Boss 3079; Meyer HLF 33, 367, Coville HLF 38, 355-404. Extrait de la fin, BN fr. 12468, fo213vo-232vo, p. dans un mémoire de maîtrise de M. T. Driscoll, Washington (Cath. Univ.) 1973, cp. id. dans Cah. de Joséphologie 23, 231-254 avec 137 vers traitant de Joseph; [= Boss2 7748].

TroisMortsConG Poème traitant de trois jeunes seigneurs qui se trouvent face à face avec trois cadavres en décomposition se ranimant, version au titre C’est des trois mors et des trois vis, incip. Conpains, vois tu ce que je voi?, vers octosyll.; fin 13es.; ms. de base
BN fr. 378 [fin 13es.] (B), en var.
BL Egerton 945 [2em. 14es.] (I),
BN fr. 24432 [frc. av. 1349] (J),
BN lat. 18014 [ca. 1385] (N); p. dans → TroisMortsNicG p. 83-91 (IV).

TroisMortsDiexG id., version au titre Ch’est des trois mors et des trois vis, incip. Diex, pour trois peceours retraire, vers octosyll.; fin 13es.; ms.
BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295]; p. dans → TroisMortsNicG p. 75-82 (III).

TroisMortsNicG Des trois morts et des trois vifs... , version par Nicole de Margival, vers octosyll.; pic. fin 13es.; ms. de base
BN fr. 25566 [pic. (Arras) prob. 1295] (A), en var
BN fr. 1109 [pic. 1310] (G); p. p. S. Glixelli, Les cinq poèmes des Trois morts et des trois vifs, Paris (Champion) 1914, p. 64-74 (II); [= TL Trois Morts]. Contient les 5 versions, I: BaudCondMortsG, III: TroisMortsDiexG, IV: -ConG, II: -NicG, V: -SeG et un fragm., Ci coumence li dis des trois mortes et des trois vives, du ms.
BN fr. 24432 [frc. av. 1349] (J).

TroisMortsNicT id.; ms. A p. dans → PanthT p. xxxj-xxxix.

TroisMortsSeG id., version s’appelant ‘dit‘, incip. Euvre tes yeulx, creature chetive, vers octosyll.; 2em. 14es.; ms. de base
Arras 532 (845) [Artois ca. 1400] (K), vers 1-70 et 287-339 base
BN fr. 995 [15es.] (R) en var.
BN fr. 1555 (anc. 7595.2) [déb. 15es.] (L),
Bruxelles Bibl. roy. 10750 [15es.] (Q),
Chantilly Musée Condé 502 (1920) [15es.] (S),
Lille Bibl. mun. 364 (139) [15es.] (T); p. dans → TroisMortsNicG p. 92-110 (V).

TroisMortsSeC id.; ms. L p. p. G. A. Crapelet dans → VMortHélM p. 65-71; [= TL Trois Morts et Tr. V.]

TroisRoisW Le jeu des Trois Rois, mystère en vers octosyll.; 2eq. 14es.; ms.
Ste-Gen. 1131 [ca. 1440]; p. dans → NatnsSteGenW p. 155-197.

TroisRoisJ id.; p. dans → JubMyst 2,79-138.

TroisSavoirsW Récit appartenant au groupe → ChastPere, Oisel, BalJos, Donnei, vers octosyll., incip. Pieres Aumfurs en ceo liveret Un ensaumple retret e met; agn. fin 12es.; ms.
Princeton NJers. Univ. Taylor Coll. Phill. 25970 (anc. Cheltenham Phillipps 25970) [agn. mil. 14es.]; extraits p. p. L. D. Wolfgang, “The Trois Savoirs in Phillipps Manuscript 25970”, MélGrigsby 311-322.

TroisSavoirsM id.; extraits p. p. P. Meyer dans R 37 (1908) 217-221.

TrotT Le Lai du Trot, anonyme, vers octosyll.; pic. 1em. 13es.; ms. unique
Ars. 3516 [art. 1267]; p. dans → TobinLais p. 335-346.

TrotC id.; p. p. R. Comoth, “Le Châtiment des cruelles. Antécédents médiévaux d’une nouvelle du Décaméron”, Marche romane 31,3-4 (1982) 73-105, texte 80-88.

TrotG id.; p. p. E. M. Grimes, “Le lay du Trot”, RoR 26 (1935), 313-321; [= TL Trot Gr].

TrotM id.; p. dans → RenBeaujIgnM p. 71-83; [= TL Trot].

TrotterCrus David A. Trotter, Medieval French literature and the crusades (1100-1300), Genève (Droz) [1987] 1988.

TrotterMan David A. Trotter et al., Manuel de la philogie de l’édition, Berlin (De Gruyter) 2015. Inclut l’établissement du glossaire. C.r. Giannini RLiR 81 (2017) 184-188.

TrotulaOct Fragment d’un traité basé sur la tradition de → TrotulaPr1, en vers octosysll., incipit Si com Aristotele nous dit; agn. mil. 14es.; ms.
Cambridge Trinity Coll. O.2.5 [agn. mil. 14es.]; extrait p. p. P. Meyer, R 32 (1903) 101. Cf. Green Script 51,92.

TrotulaPr1M Traité gynécologique attribué traditionellement à Trota ou Trotula de Salerno, version fr. en prose basée sur la 1e réd. du Liber de sinthomatibus mulierum (p. ex.
Oxford Bodl. Bodley 361 [ca. 1457], impr. dans → HuntAgnMed 2,116-128); 1ert. 13es.; ms.
BL Sloane 3525 [frc. déb. 14es.] (S) fo246vob-253rob,
London Wellcome Hist. Med. Libr. 546 [Fr. mérid. mil. 14es.] (W) fo48vob-49vob,
BN nlat. 693 [13e/14es.],
Torino Bibl. naz. L.IV.25 [14es.]; extraits de S p. p. P. Meyer, R 44 (1915-17) 207-210. Qqs. cit. dans → TrotulaTrinH. Cf. Green Script 51,90.

TrotulaPr2 id., version abrégée; 15es. ?; ms.
Kassel Landesbibl. 4o Ms. med. 1 [2eq. 15es.] fo16 vo-20vo,
Lille Bibl. mun. 863 (!) [Tournai? mil. 15es.] (incip. Chi parole des secrés as dames) ; v. Green Script 51,91-92.

TrotulaPr3 id., version du ms. Lansdowne; ca. 1500?; ms.
BL Lansdowne 380 [ca. 1500]; v. Green Script 51,92.

TrotulaTrinH id., version rimée, vers décasyll. et alex. irréguliers; agn. mil. 13es.; ms.
Cambridge Trinity Coll. O.1.20 [agn. 3eq. 13es.] fo216ro-235vo; p. dans → HuntAgnMed 2,68-115 (texte lat.: p. 116-128). Les passages en ital. sont des créations de l’éditeur en se servant de Pr1 (ms. S, mais pas tout s’y retrouve).

TrotulaTrinM id.; extraits p. p. P. Meyer, “Traité en vers sur les maladies des femmes”, R 32 (1903) 87-90. Les ‘maladies’ comprennent les règles.

TrouillatBâle J. Trouillat, Monuments de l’ancien évêché de Bale, 5 vol., Porrentruy (Michel) 1852-67. Contient des doc. lt., all. et fr. (en partie tirés de cart.), orig. frcomt. (v. TraLiLi 4,1,203s.) à partir de 1242. L’éd. des doc. fr. du Jura d’avant 1351 est remplacée par → DocJuraS. La charte de 1244, t. 1, p. 565, est tirée d’un cart. de 1414, l’orig. en a été p. p. C. T. Gossen dans TraLiLi 4,1 (= Mél. Gardette), 1966, 197-198: bel ex. de la modification graphique et phonétique que peut subir une charte dans un cartulaire. Étude: → Hallauer. Cp. J.-C. Rebetez, dans In dubiis libertas. Mél. R. Scheurer, Hauterive (Attinger) 1999, 79-92.

TrouvBelg1 A. Scheler, Trouvères belges du XIIe au XIVe siècle, Bruxelles (Closson) 1876; [= TL Tr. Belg.]. Contient → GilebBernS p. 52-127, JacBais (162-224), GautLeu (225-241), Le triumphe des Carmois (Le combat de saint Pol contre les C., reconstruit, 242-266), etc. Gdf ‘Scheler, Trouv.’ concerne TrouvBelg1 et TrouvBelg2, par erreur aussi → DinauxBrab.

TrouvBelg2 A. Scheler, Trouvères belges (Nouvelle série), Louvain (Lefever) 1879; [= TL Tr. Belg.]. Contient Gontier, JacCys, SongeEnf, VoieParadOrS, Eles, etc. Transcription et toilette du texte épouvantables (collationnez, pour voir, p. 123, 11-20).

TrubertN Trubert, roman picaresque ou fabliau par un certain Douin, vers octosyll.; qqs. traits pic., 1em. 13es.; ms. unique
BN fr. 2188 [ca. 1270]; p. dans → NoomenFabl no124, t. 10,143-262.

TrubertM id.; p. dans → Méon 1,192-285.

TrubertR id.; p. p. G. Raynaud de Lage, Douin de Lavesne. Trubert, Genève (Droz) 1974 (T.L.F. 210) ; [= TL Trubert R; Boss2 4680].

TrubertU id.; p. p. J. Ulrich, Trubert, altfranzösischer Schelmenroman des Douin de Lavesne, Dresden (Niemeyer) 1904 (Ges. für Rom. Lit. 4); [= TL Trubert].

TueteyFrComt A. Tuetey, Étude sur le droit municipal au XIIIe et au XIVe siècle en Franche-Comté et en particulier à Montbéliard, Montbéliard (Barbier) 1865 (Extr. Mém. Soc. d’Emul. de Montb.). Orig. frcomt. à partir de 1288; les autres doc. sujets à caution.

TueteyTest A. Tuetey, Testaments enregistrés au Parlement de Paris sous le règne de Charles VI, Paris (Impr. Nat.) 1880. Copies contemporaines (registres) de doc. fr. datés d’à partir de 1394.

TumbndW Del tumbeor nostre dame, conte marial en couplets octosyll. rimés; pic. ca. 1200; ms. de base
Ars. 3516 [art. 1267] (F), en var.
Ars. 3517-3518 [pic. fin 13es.] (Ga),
BN fr. 1807 [orl. (Blois) 1ert. 14es.] (Gn),
BN nfr. 4276 [Est 2eq. 14es.] (P),
Chantilly Musée Condé 475 (1578) [cette partie pic. 3et. 13es.] (C); p. p. H. Wächter, “Der Springer unserer lieben Frau”, RF 11 (1901) 223-288; [= TL Tumb. ND].

TumbndL id.; ms. F p. p. E. Lommatzsch, Del Tumbeor Nostre Dame, Berlin (Weidmann) 1920 (Rom. Texte 1); [= TL Tumb. ND Lo]. De larges extraits dans → HenryChrest no88.

Turpin1A Pseudo-Turpin, chronique traduite de l’Historia Karoli Magni et Rotholandi attribuée à tort à l’archevêque Turpin, version dite ‘poitevine’, prose; saint. 1ert. 13es.; ms. de base
BN fr. 5714 [saint. 2eq. 13es.] (P), var. amples de
BN fr. 124 [saint. fin 13es.] (A); non utilisé
Aberystwyth Nat. Libr. 5005B (anc. Lee; Bourdillon) [poit. 2em. 13es.] (L); éd. diplom. p. p. T. Auracher, “Der sogenannte poitevinische Pseudo-Turpin”, ZrP 1 (1877) 259-336 [également paru comme tiré à part, à pagination propre: 3-80]; [= TL Poitev. Turpin; WoC 43; Wo 126].

Turpin1M id.; ms. Aberystwyth p. p. A. de Mandach, Chronique dite Saintongeaise. Texte franco-occitan inédit ‘Lee’, Tübingen (Niemeyer) 1970 (ZrP-Beih. 120). Donne en marge la concord. avec l’éd. A (ZrP 1). N’édite pas → ChronTote!

Turpin2W id., version attribuée à un Jehan, prose; frc. ca. 1206; ms. de base
BN fr. 2464 [frc. mil. 13es.] (P5), mss. de contrôle
Ars. 5201 [bourg.sept. ou lorr. 3et. 13es.] (A1),
Bruxelles Bibl. roy. 10233-36 [ca. 1425] (Br2),
BL Roy. 4 C.XI [cette partie agn. déb. 13es.] (L2)
BN fr. 1444 [pic.mérid. fin 13es.] (P8),
Vat. Reg. lat. 936 [art. fin 13es.] (V, avec deux chap. supplém. imprimés 1,181-183), autres mss.:
München gall. 52 [hain. ca. 1470] (M),
BN fr. 1621 [pic.-wall. mil. 13es.] (P1),
BL Harl. 273 [agn. 1em. 14es.] (L1),
Dover St. Martin’s Priory perdu (D),
BN fr. 834 [pic. déb. 14es.] (P2),
BN nfr. 13521 (anc. La Clayette) [fin 13es.] (P3),
Bruxelles Bibl. roy. 10437-40 [cette partie prob. av. 1454] (Br1),
BN fr. 2168 [pic. fin 13es.] (P4),
Modena Bibl. Estense α.N.5.12 (E.29) [déb. 15es.] (Mo),
BN nfr. 10554 [Paris? 3eq. 15es.] (P6),
BN fr. 5713 [mil. 15es.] (P7),
BL Add. 40142 [agn. 2eq. 13es.] (L3),
Oxford Bodl. Hatton 67 [cette partie agn. 2em. 13es.] (O),
Bern 115 [art. 2em. 13es.] (B1),
BN fr. 906 [lorr. 1462] (P9),
Bruxelles Bibl. roy. 12192-94 [3eq. 15.es.] (Br3),
Firenze Bibl. Med. Laurenz. Ashburnham Libri 125 (copie: BN fr. 573) [pic. déb. 14es.] (F),
BN fr. 573 [Paris 1em. 15es.] (P10),
BN nfr. 10232 [mil. 15es.] (P11),
Ars. 3516 [art. 1267] (A2),
København Kgl. Bibl. Gl. Kgl. 487 fo [pic. (Corbie) ca. 1300] (C1),
Torino Bibl. naz. L.IV.33 [pic. ca. 1400] (T),
Bern 41 [pic. 2em. 13es.] (B2),
København Kgl. Bibl. Thott 571 fo [pic. déb. 14es.] (C2),
Ars. 2995 [pic. fin 13es.] (A3),
Saint-Omer 722 [pic. déb. 14es.] (S); p. p. R. N. Walpole, The Old French Johannes translation of the Pseudo-Turpin chronicle, Berkeley (Univ. of Calif. Pr.) 1976; [= TL Pseudoturpin W; Boss2 6209; Wo 127]. Gdf cite le ms. A1 sous l’abrév. ‘Hist. Carol.’. Prob. ce texte exploité dans → GirAmCharl.

Turpin2F id.; ms. tardif
München gall. 52 [hain. ca. 1470]; étude avec citations p. p. P. Fischer, Die französische Übersetzung des Pseudo-Turpin nach dem Codex Gallicus 52 (München), Würzburg (Rom. Sem.) 1932 (Pseudo-Turpin Studien, hsg. v. A. Hämel, 3); [= TL Pseudoturpin F].

Turpin2S id., version-ms. du Sud-Est d’Angleterre; agn. 2em. 13es.; ms.
BL Harl. 273 [agn. 1em. 14es.] fo86-102; p. p. R. Schmitt, Der Pseudoturpin Harley 273, thèse Würzburg 1933 (Pseudo-Turpin Studien, hsg. v. A. Hämel); [= TL Pseudoturpin Sch]. Texte, p. 11-43, et étude; source d’erreurs (c.r. ZfSL 58,255).

Turpin5Wa id., version en prose (‘Turpin I’), appelée Estoire d’Espaigne; frc. 1erq. 13es.; ms. de base
BN fr. 1850 [partie fr. Est 2eq. 13es.] (A), en var.
Vat. Reg. lat. 624 [bourg. fin 13es.] (B, → TurpinVatB),
Chantilly Musée Condé 869 (522) [4eq. 15es.] (C),
BN nfr. 6295 [ca. 1275] (D),
Vat. Reg. lat. 610 [ca. 1370] (E),
BN fr. 17177 [frc. 3et. 13es.] (F),
BN fr. 24431 [frc. ca. 1300] (F1),
Firenze Bibl. Med. Laurenz. Ashburnham 54 (126) [15es.] (G) fin manque,
Cambridge Univ. Ii.VI.24 [norm. après 1256] (H); p. p. R. N. Walpole, Le Turpin français, dit le Turpin I, Toronto – Buffalo – London (Univ. of Toronto Press) 1985; [= TL Turpin W; Wo 130 (version 5); Wos 130; cf. Boss2 6205 n.]. Cf. → TurpinVat; HistCharlPh.

Turpin5W id.; ms. BN fr. 1850 p. p. F. Wulff, La chronique dite de Turpin, deux anciens textes français, Lund (Berling) 1881 (Lunds Univ. Arsskrift 16); [= TL Turpin; Wo 130; Wos 130; WoC 47].

Turpin6Wa id.; version en prose (‘Turpin II’) proche (à la base) de celle en vers de → Mousket; ca. 1225; ms. de base
BN fr. 2137 [fin 13es.], en var.
BN fr. 17203 [art. 3eq. 13es.]; p. p. R. N. Walpole, An anonymous Old French translation of the Pseudo-Turpin Chronicle, Cambridge, Mass. 1979 (Mediaeval Academy Books 89); [= TL Pseudoturpin W2; Boss2 6208]. C.r. Horrent CCM 26,268-271.

Turpin6Wu id.; ms. BN fr. 2137 p. p. F. Wulff, dans → Turpin5W p. 43-76; [= TL Turpin; Wo 131; Wos 131].

Turpin7W id., version en prose dite ‘bourguignonne’, incip. Aprés de ce que sainz Jasques qui premiers praacha en Galice fust raportez par la mer des Jherusalem (précédé de prol. et table); Sud-Est fin 13es.; ms.
BN fr. 25438 [fin 13es.]; p. p. R. N. Walpole, “The Burgundian translation of the Pseudo-Turpin Chronicle in Bibliothèque Nationale (French MS 25438)”, RoPh 2 (1948) 177-215; 3 (1949) 83-116.; [= Wo 132].

TurpinBrianeS id., version ‘IV’ par Guillaume de Briane, prose; agn. ca. 1215; ms.
BL Arundel 220 [agn. 1erq. 14es.]; p. p. I. Short, The Anglo-Norman Pseudo-Turpin chronicle of William de Briane, Oxford (Blackwell) 1973 (ANTS 25); [= TL Turpin Chron. anglo-norm.; AND Turpin; Dean 79; Wo 129; Wos 129; Boss2 6213 n.]. V. aussi id., MedAev 38 (1969) 1-22.

TurpinBrianeM id.; p. p. A. de Mandach, Naissance et développement de la chanson de geste en Europe II: La chronique de Turpin. Texte anglo-normand inédit de Willem de Briane (Arundel 220), Genève (Droz) 1963 (Publ. rom. et fr. 77); [= TL Turpin Chron. anglo-norm.].

TurpinJVignay Version lat. faisant partie du Speculum historiale de Vincent de Beauvais dont la trad. fr. fait partie de → JVignayMir livre XXV, citée par ce sigle.

TurpinVatB id., version ‘5’, ms. Vat., intégrée dans → HistCharlPh; ca. 1230; ms.
Vat. Reg. lat. 624 [bourg. fin 13es.] fo14ro-31vo; p. p. C. Buridant, La traduction du Pseudo-Turpin du manuscrit Vatican Regina 624, Genève (Droz) 1976 (Publ. rom. et fr. 142); [= TL Pseudoturpin B; Boss2 6204].

TwitiT Traité de vénerie de Guillaume Twiti (mort prob. 1328); agn. 1erq. 14es.; ms. de base
BL Add. 46919 [agn. ca. 1330] (A), en var.
Cambridge Gonville and Caius Coll. 424 (448) [2e partie (p. 79-96) agn. mil. 14es.] (B); p. p. G. Tilander, La Vénerie de Twiti, Uppsala (Almqvist & Wiksell) 1956 (Cynegetica 2); [= TL Vénerie Twiti T; AND Twiti; Boss 7738; Dean 405; cf. Vising 312]. L’éd. comprend les versions mangl. et un traité mangl. qui dérive de Twiti (nouvelle éd. du Twiti mangl., The craft of venery: B. Danielsson, William Twiti, The art of hunting, 1327, Stockholm 1977, avec qqs. passages du texte agn.). Attention: Tilander fabrique un texte idéal.

TwitiS id.; ms. Cambridge (‘G’) avec var. de BL (‘B’); p. p. D. Scott-Macnab, The Middle English Text of The Art of Hunting by William Twiti... with a parallel text of the Anglo-Norman L’Art de Venerie by William Twiti, Heidelberg (Winter) 2009, pages paires 2-12.

TydorelT Le Lai de Tydorel (ou Tidorel), anonyme, vers octosyll.; pic. fin 12es.; ms. unique
BN nfr. 1104 [frc. ca. 1300]; p. dans → TobinLais p. 207-226.

TydorelK id.; p. dans → MarieLaisK 742-773.

TydorelL id.; p. p. E. Lommatzsch, dans → GuingL p. 23-36; [= TL Tydorel].

TyoletT Le Lai de Tyolet, anonyme, vers octosyll.; 1em. 13es.; ms. unique
BN nfr. 1104 [frc. ca. 1300]; p. dans → TobinLais p. 227-253.

TyoletP id.; p. p. G. Paris, dans → DoonLaiP p. 40-50; [= TL Lais in. (p. 40-50)].

TyssensVoy M. Tyssens, Le Voyage de Charlemagne à Jérusalem et à Constantinople, traduction critique, Gand (Ed. Scient.) 1977 (1978). Trad. de → PelCharlK, avec notes critiques.